Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Attention, c'est chaud [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Stan Scerier vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - The Deceiver

PROFILMessages : 103
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Stan Scerier et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Attention, c'est chaud [terminé] Mer 12 Aoû - 19:23


- Va te reposer à Hina, tu verras, c'est terriblement relaxant.

Je regardais le jeune homme dans les yeux. Etait-il sérieux ? J'avais encore quelques procès à mener, et m'éloigner risquait aussi de compromettre mon influence dans mes affaires "plus discrètes" également. Non, il n'y avait rien qui m'attire dans une bête station balnéaire. Fut-elle la seule de l'archipel. Ce n'était même pas la capitale d' Australis ! Je me contentais de faire la moue, et de me renfoncer dans mon couteux fauteuil. Et puis en plus, il ne savait vraiment pas comment m'inciter à agir : me donner un ordre était la meilleure façon de me braquer. En entendant l'antiquité grincer légèrement, Snow leva une oreille paresseuse. La Feunard était allongée sur un coussin de velours et paraissait au soleil, profitant des dernières lueurs du jours qui déclinaient sur la capitale de Centralis. S'étirant élégamment, la créature pâle usa de son pas léger pour se placer devant mon interlocuteur. Ses yeux d'un violet pâle le scrutèrent, puis elle se détourna dans un petit son de dédain, sortant de la pièce de sa démarche éthérée.

- Ta Feunard m'a l'air d'une petite diva. Mais tu devrais vraiment reconsidérer mes paroles, cousin. Même si les séjours peuvent vite coûter très cher, beaucoup de gens de la bonne société cède à ce petit caprice. Et je n'ai jamais entendu aucun ni aucune se plaindre de quoi que ce soit.

- Snow est une des très rares descendantes de la bête de concours de mon père. Et elle a hérité de la beauté et de la grâce de sa mère : elle agit naturellement, voilà tout. Et même sans cela, elle aurait toutes les raisons d'agir comme elle l'entend. Pour le reste ... j'y réfléchirais ... peut-être. De toute façon il se fait tard cousin, si tu veux rentrer avant la nuit il va falloir que nous nous séparions ici.

Une fois qu'il eu prit congé, je me postais à la fenêtre de l'étage pour le regarder partir, pensif. Le pas feutré de Snow, presque inaudible, sembla alors caresser le silence plus que le déchirer alors qu'elle me rejoignait, pour s'asseoir à mes pieds, ses nombreuses queues se repliant délicatement autour de ses pattes. Je vins lui flatter le crâne doucement.

- Un petit prétentieux. Qui croit qu'être le fils d'un oncle lointain lui donne le droit de me parler comme à un égal. mais il a raison sur un point : ce genre de vacances est onéreux. Et il y aura des gens d'un certain standing sur place : que ce soit pour moi ou pour Ambrosia. Hum, il a sut toucher au but je crois ...

J'appuyais distraitement sur le bouton d'une de mes balls. Bien que ma ceinture arbora fièrement la gemme sésame sur sa boucle et que Silver soit fixé à l'arrière, il y avait, même lorsque j'étais seul chez moi (ou presque), trois luxe balls de chaque côté de mes hanches. Même si cela gâche un peu mon style, je savais qu'il s'agissait du minimum de la prudence pour quelqu'un comme moi. Faith apparut alors devant moi. La Gardevoir aussi était un spécimen particulièrement gracieux. Je l'avais après tout capturée avec soin à l'époque, et éduquée pour cela. Une éducation lui ayant permis de surpasser sa timidité et ainsi contrôler son talent. mais ce n'était pas un combat que j'allais lui demander.

Faith, j'aurais besoin que tu transmette les consignes nécessaires pour que mes bagages soient prêtes et un séjour à Hina réservé d'ici trois jours. Les domestiques devraient en être capables, non ?

~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~

Bon, où est-ce que ça a dérapé déjà ? Ah oui, j'avais présumé des capacités de mon personnel. Bien entendu, aucun établissement n'avait reçu de réservation. Absolument outré, j'avais quittée la ville sans m'attarder sur quoique ce soit. Ils seraient tous virés à mon retour de toute façon. En attendant, j'avais besoin de m'aérer la tête : il fait une chaleur infernale sur l'île du sud, en plus. mais j'avais tant marché que, au final ... non, je ne m'étais pas perdu, bandes d'idiots. Je sais encore lire une carte. En revanche, j'étais arrivé dans un lieu plus chaud encore, mais intéressant au possible : la gueule de Kane. Sur les pentes de ce volcan en activité, on racontait que de nombreux pokémons roche et feu avaient élu domicile.

Le type feu ... censé être le point fort de la famille. Moi-même mon plus puissant pokemon était Snow, une Feunard. Mais ... c'était le seul pokemon de ce type que je possédais. Peut-être ,je dis bien peut-être, avais-je, l'espace d'un instant, était séduit à l'idée de compléter mon équipe de quelques pokémons feu. Peut-être, je dis encore une fois peut-être, les luxe balls vierges que j'avais emmenées n'étaient-elles pas entièrement là pour le cas improbables d'une rencontre fortuite. Dans tous les cas, je m'étais mis en chasse, au milieu des rivières de lave, dans un fumée suffocante des plus désagréable. Après tout, les choses ne pouvaient pas mal tourner, n'est-ce pas ?

_________________


Dernière édition par Stan Scerier le Ven 14 Aoû - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Stan Scerier vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - The Deceiver

PROFILMessages : 103
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Stan Scerier et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Attention, c'est chaud [terminé] Jeu 13 Aoû - 13:00


Au milieu de cette fumée désagréable, ce n'était pas la vue mais l'ouïe qui me guidait le mieux. Le bouillonnement de la lave m'indiquait très clairement où ne pas poser le pied, et les sifflements de vapeur et autres fumées y aidaient également. Mais c'était un tout autre son que je guettais. Ce que je comptais faire, ici, était simple : depuis mes 10 ans, j'ai patiemment construit l'équipe qui me suit aujourd'hui. Et il était sans doute temps pour moi de passer à la vitesse supérieure. Mes ambitions n'étaient pas de devenir le plus puissant des dresseurs, non. En revanche, faire honneur à la tradition familiale qui voulait que mon nom soit lié au prestige des pokemons feu ... disons que malgré Snow et mon manque d'implication directe dans les affaires de la familles, j'avais petit à petit prit conscience, au cours du mois écoulé, que ne pas porter plus d'attention aux pokémons feu pourrait m'être préjudiciable.

Ceci dit, sans doute n'irais-je pas jusqu'à les entraîner comme le fond les dresseurs. C'était plus un travail de coordinateur que je comptais mener. Avec les magnifiques Snow et Faith pour commencer, puis en variant les candidats une fois quelques pokemons capturés. Et même, peut-être, un peu d'élevage effectué. On est jamais assez précis quand à ce qui concerne la sélection de gênes afin d'obtenir le plus beau pokemon possible. Et avec de la chance, je pourrais fournir quelques pokemons prometteurs à mes subordonnés, ou les proposer à la vente ou au marché noir ... de quoi renflouer encore les caisses de la team Ambrosia.

Ce furent des pépiements qui attirèrent mon attention. M'approchant doucement, je pus rapidement observer ... deux Passerouges ... en train de ... hum. De profiter du camouflage naturel offert par la fumée du volcan pour s'adonner à quelques activités intimes, dirons-nous. Moi qui parlais d'élevage ... Mais je ne voulais pas non plus commencer avec des pokemons aussi ... basiques ? je ne suis pas une brute, comme je l'ai déjà dis, et m'amuser à défier tous les péquenauds du coin pour permettre à ces deux guignols de s'améliorer ne me tentait pas ... Non, j'allais les laisser à leur besogne et partir.

Ça, c'est ce que je me disais au début. Avant que, au milieu de leurs ébats endiablés, les Passerouges ne se déplacent, révélant le cadeau qu'avait fait le mâle à la femelle pour la convaincre de se laisser faire. Et rien d'étonnant à ce qu'elle lui ai donné l'accès à son corps, quand on sait que ce n'est pas une, mais bien deux mega-gemmes que j'avais sous les yeux ! Changement de plan : on colle une trouille bleue à ces deux guignols et on récupère le pactole ! et pour les effrayer, rien de mieux qu'une créature naturellement vouée à la destruction.

- Doom, reflet et grondement : tu devrais pouvoir les effrayer rien qu'avec ça.

Mon Trioxhydre est certes un violent de nature, comme tous ceux de son espèce, mais c'est aussi un pokemon qui a apprit à obéir sans discuter. S'il pousse rarement ses raisonnements aussi loin que Faith ou Fate, il est tout à fait apte à remplir le rôle que je viens de lui donner : effrayer. Bien à l'abri derrière des rochers, j'observais la scène.

Une première ombre survola le couple, qui s'interrompit pour observer alentour. Usant de l'attaque reflet, Doom projeta ainsi de plus en plus d'ombres au sol, survolant toujours la zone. Un grondement, judicieusement poussé par les reflets en même temps que lui, envahit l'atmosphère. Moi-même je commençais à me demander de quoi il retournait, et s'il n'allait pas les avaler tout crus malgré mes ordres. La femelle commença à paniquer, préparant une hâte pour fuir, mais le petit mâle m'impressionna. A la sourde et nombreuse menace qui s'annonçait, il adressa un rugissement, faisant entendre sa voix comme un défi. Subjuguée par son petit prince, la femelle le rejoignit, et il furent bientôt deux à répondre au grondement de Doom par leurs rugissements, le défiant. Les sots. Sortant des nuages de fumée, ce qui sembla être un groupe de Trioxhydres blancs les encercla alors. Il faut bien l'avouer, le mâle avait du cran et la femelle semblait une bonne suiveuse capable de facilement obéir aux ordres. Peut-être n'y avait-il pas que les gemmes qui soient prometteuses, dans cette scène qui se jouait devant moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Stan Scerier vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - The Deceiver

PROFILMessages : 103
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Stan Scerier et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Attention, c'est chaud [terminé] Jeu 13 Aoû - 22:52


Le combat reprend, et je dois bien avouer que les Passerouges n'en démordent pas. La confiance donnée par l'amour ? Mouais, peu probable, ça ressemblerait bien trop à ces nouveaux dessins animes pour les enfants. Mais à n'en pas douter le mâle était inconscient du danger ou extrêmement confiant, et la femelle se laissait entraîner par la hardiesse de son compagnon. Bien trop D'ailleurs. Les oiseaux se mirent à fuser sur le terrain à une vitesse folle, prenant même Doom de court. Les reflets furent dispersés ... mais surtout, le Trioxhydre fut touché.

Un bec, je ne saurais pas dire lequel, le percuta. A la main ... la tête. Dans l’œil. Alors, il y a peu de choses à savoir sur Doom. C'est un pokemon violent à la base, et ça m'a prit toute sa vie pour l'acclimater à MA façon de faire. Comme tous les Trioxhydre, quand il attaque il le fait avec force et sans retenue. Et enfin ... il existe deux cas dans lesquels je perds tout contrôle sur lui. Quand il a prit trop de coups, il devient enragé et commence à tout ravager sans tenir compte de mes ordres. Ce qui arrive aussi lorsque vous toucher un des yeux des têtes de ses bras. Ces points extrêmement sensibles transmettent un message de douleur suffisamment puissant pour le transformer en machine de guerre.

A peine le temps de lâcher un juron que la voix de Doom vibre dans l'air. Comme ils ont l'air ridicules, les petits rugissements des Passerouges de tout à l'heure.  Je reconnais cette façon de se tenir : Doom va utiliser Colère. Un première tête fauche la femelle en plein vol. Le pokemon vol s'écrase dangereusement près d'une rivière de lave. Le mâle fait l'erreur de vouloir la secourir : poussant un autre cri, Doom referme ses mâchoires sur lui : ce crétin va les tuer ! Vite, pas de temps à perdre ! ma main parcourt ma ceinture, libérant deux pokemons.

- Faith, arrête le avec pouvoir lunaire ! Fate, ramène moi les gemmes avec vive-attaque avant qu'il les brise ou pire. Vite !

Plus loin, Trioxhydre s'apprête à refermer complètement sa mâchoire, tranchant le Passerouge en deux. Mais une intense lumière rose pâle le frappe dans le dos juste avant, et c'est un hurlement de souffrance qui échapper des gueules du montre enragé. Je grimace : je déteste faire du mal à mes propres pokemons. La colère est interrompue, Doom chancelle. Fate fonce alors. L'absol slalom avec élégance entre les roches, récupère les mega-gemmes dans sa gueule et revient aussitôt. Un rêve blanc au milieu de cet enfer de lave. Je prend les gemmes Alors que Doom fait mine de se relever. Impitoyable, Faith invoque à nouveau le pouvoir de l'astre nocturne. Le Trioxhydre s'effondre enfin sur le sol, hors d'état de nuire. Je le rappelle en même temps que les autres. Me voilà seul avec deux Passerouges inconscients, dont un blessé, à mes pieds. Bon et bien, j'étais venu là pour ça, non ? Sortant deux luxe balls vides, je les lançaient sur les oiseaux.

Leurs tempéraments devraient me permettre de faire de grandes choses. Du moins c'est ce que je pensais. De plus les Flambusards son des pokemons prisés. En ayant un couple de Passerouges, je pourrais peut-être approvisionner le marché en œufs de qualité. Quoiqu'il en soit, il était temps de retourner à Hina pour forcer un établissement à me loger pour la nuit ... et j'en profiterais pour passer un coup de téléphone pour renvoyer mes domestiques et en faire embaucher d'autres. Hors de question de tolérer ce genre de fautes de la part de mon personnel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Stan Scerier vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - The Deceiver

PROFILMessages : 103
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Stan Scerier et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Attention, c'est chaud [terminé] Ven 14 Aoû - 19:52

... Non, je ne suis pas perdu. C'est faux. Un mensonge éhonté. Je suis simplement ... géographiquement dans l'expectative. Beaucoup trop de fumée ici ... Et même sans ça, le soleil était déjà loin à l'ouest. Quelle poisse, j'allais devoir camper ici. Tu parles d'un grand manipulateur ... me voilà forcé de passer la nuit sur les flancs d'un volcan en éruption. En plus, forcément, j'avais laissé mes effets personnels chez un bagagiste, en ville. Je n'avais littéralement que mes habits, quelques barres énergétiques pour grignoter, et des luxe balls sur moi. me résolvant à salir mon pantalon, je m'assis de façon horriblement inconfortable entre deux roches, me calant ainsi pour être certain de ne pas rouler dans la lave pendant mon sommeil. Fermant les yeux, je me promis de m'occuper de Doom à mon réveil histoire qu'il puisse me transporter en bas de ce foutu volcan quand l'heure viendrait. Mais demain ... Là il était K.O de toute façon, et il faudrait qu'il reprenne conscience pour que les vibra-soins de la demoiselle psy le soignent correctement.

... Et forcément, je ne pus pas dormir. Alors, certes le sol n'est pas le meilleur endroit du monde pour dormir, c'est un fait. Mais j'ai été dresseur, je sais ce que c'est de dormir à la belle étoile, et entre un temps "clair" (si on oublie les nuages de fumée) et la chaleur confortable exsudée par la lave, j'ai connu bien pire et je n'avais pas besoin de tente ou de duvet. On peut chérir son confort 6 étoiles (sic) sans pour autant faire la fine bouche lorsque les circonstances vous forcent à agir autrement. Non, ce qui m'a réveillé, c'est un chouinement retentissant. Je reconnaissais ce cri ... enfin je crois.

C'était un son que je n'avais que très peu entendu dans ma vie, ça j'en étais sûr. Pour qu'un cri me reste en mémoire ainsi, il devait appartenir à un pokemon de type feu, qui était sans doute l'objet de leçons dans mon jeune âge. Mais pour que je n'arrive plus à me rappeler lequel, il n'était sûrement pas trouvable à Hoenn. Je me levais rapidement : sait-on jamais, je pourrais peut-être profiter de la situation ... Je me figeais devant le spectacle qui s'offrit alors à mon regard : OK, je ne comptais pas profiter A CE POINT de la situation ...

Un petit Salamèche se tenait la patte droite, dont l'extrémité avait visiblement glissé pour effleurer la surface de la lave. Malgré son type qui le rendait presque impossible à brûler (impossible pour un pokemon en tout cas), le petit Salamèche semblait souffrir le martyr. Il était tombé à terre, et serrait une perle dans ses mains ... encore une méga-gemme ? Hum, je ferais bien de prendre quelques renseignements sur le volcan et d'envoyer quelques sbires en reconnaissance, histoire de fouiller les environs. Hum, Salamèche ...

Si mes souvenirs sont bons, c'est un pokemon rarissime de Kanto. Son évolution finale, Dracaufeu, était pour le moins impressionnante. Que ce soit en concours ou pour le combat, il pouvait devenir un allié de poids. Mais pour son cas, je ne pouvais pas vraiment l'attaquer ainsi. Mieux valait employer la manière douce ... quitte à rendre un autre des membres de l'équipe inconscient. Je grommelais tout de même, il faudra que je pense à ne pas gaspiller ainsi mes équipiers.

- Fate, utilise Requiem pour le calmer. Désolé de te demander ça, mais vu les circonstances ...

L'Absol se contente de hocher la tête. Les premières notes s'envole dans les fumées toxiques, et je me bouche les oreilles, fixant le combat. Je sais ce que fait l'Absol. Il chante. Je vois Salamèche tenter de répliquer d'un rugissement, mais mon pokemon reste impassible. Quand le lézard tente une flammèche, il utilise détection. Finalement, arrivé à côté de sa cible, Fate se tait. Une demi-seconde plus tard, les deux pokemons tombent inconscients sur le sol. Même si je n'ai pas entendu la chanson, je me sens quelque peu flagada. Cette technique reste terrifiante et terriblement utile. Rappelant Fate, je lançais une luxe ball sur le blessé. Pas le temps de laisser Doom retrouver ses sens, je devais retrouver la ville rapidement.

Je ramassais la gemme : il semblerait qu'elle appartienne à la série Y, une Dracaufite qui plus est. Pour le moins commode, si je puis dire. Mais le Salamèche avait besoin de soins urgents. Bien, il ne me restait plus qu'à faire appel à Jester. Je grimaçai intérieurement. Si le tempérament joueur du Scorvol n'était pas un soucis en soit, lorsqu'il fallait le chevaucher pour voler, ça en devenait un.

- Jester ! Calme-toi bon sang ! C'est urgent !

A cause de son comportement, je ne laisse Jester sortir de sa ball que rarement. A cause de cela, il est encore plus intenable lorsqu'il sort ... cercle vicieux s'il en est, oui je sais. De fait, il était en train de jouer avec les courants ascendants provoqués par la chaleurs, glissant dans tous les sens sur les courants aériens, visiblement plus qu'excité de se dégourdir les ailes.

- Jester, ce n'est pas une blague ! Écoute, je te laisserais t'amuser en ville, ok ? Mais là Doom est K.O, et j'ai besoin de toi pour nous ramener à Port Hina et ... JESTER !!!

Inutile ou presque. Le Scorvol, dans un petit ricanement, venait carrément d'utiliser reflet ... Je fermais les yeux, le temps de me calmer. Ma voix se fit grondante, et Jester savait très bien que me mettre hors de moi n'avait jamais tourné à son avantage. Il le savait très bien, et si je pouvais tolérer ses frasques alors qu'il sortait juste de sa luxe ball, il y avait urgence à ce moment précis. Doom et Fate étaient hors combats, et sur les trois faibles pokemons sauvages que je vais de capturer, deux étaient blessés.

- Jester, tu auras tout le temps de te défouler plus tard. Il faut qu'on y aille maintenant !

Le sérieux et la menace sous-jacente, ajouté à la promesse de se défouler, finirent par faire plier le Scorvol. une sensation étrange se saisit de moi alors que je crus sentir une des gemmes vibrer doucement dans ma poche. Qu'importe, je n'avais pas le temps de m'en inquiéter. Montant à califourchon sur Jester, je tentais de me placer de manière à peu près confortable sur son dos, pendant qu'il luttait avec les courants ascendants pour survoler convenablement le volcan et nous rediriger vers la ville. Son espèce a beau être réputée pour ses voyages au long cours, il est plutôt rare que ses représentants portent des humains sur leur dos à ces occasions.

~°~°~°~°~°~°~

- Interdiction d'utiliser son aile pendant deux semaines pour Passerouge, et pour Salamèche ... Bandages, crèmes, repos pendant deux mois, voir trois suivant l'évolution de la blessure. Si vous avez un pokemon qui peut utiliser des techniques de soin, n'hésiter pas à les lui faire utiliser, ça ne mange pas de pain. Et en parlant de repos, vous avez une mine affreuse, vous devriez profiter de nos SPA ...

- Si mes domestiques avaient fait leur travail je serais en train de le faire à l'instant même, Mlle. Ceci dit, je vous remercie pour les soins, c'est du travail parfaitement exécuté. Ceci dit, permettez-moi de prendre congé ... j'ai une dette à honorer ... haha ...

- Scooor !

Maintenant que j'en avais finis avec les soins de tout le monde, Jester demandait sa part du gâteau. Et je savais parfaitement ce qu'il voulait. Le plaisir de Jester était de cabrioler dans les airs avec son partenaire. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, Le caractère de cochon de Doom et les taquineries insouciantes et parfois incisives de Jester avaient fait de ces pokemons les meilleurs amis du monde. C'est donc un Trioxhydre en pleine après quelques soins que je fis sortir de sa ball.

- Défoulez-vous, mais surtout ne cassez rien. Je n'ai pas vraiment envie de dépenser mon argent pour réparer des bâtiments où je devrais être en train de me détendre.

Je ne doutais pas qu'un Scorvol et un Trioxhydre en train de se poursuivre et de faire des cabrioles en l'air risquait d'émouvoir la population, mais techniquement aucune loi ne m'interdisait de les laisser jouer à leur guise. Pour ma part, je me mis en quête d'un hôtel digne de ma bourse. Une fois installé dans une chambre avec balcon à vue sur la mer, je libérais Faith et Snow. La Feunard alla se rouler en boule au pied du lit sans plus de cérémonie, l'air éreintée par ce voyage qu'elle n'avait pas fait. Quand à Faith, la gardevoir avait sentit que j'attendais quelque chose d'elle.

- J'ai laissé Jester et Doom se détendre : pense à les contacter pour leur dire où nous sommes quand ils auront finis.

Entendu. Au fait, si vous pouviez ... me laisser regarder ces gemmes ?

Je regardais Faith. J'avais presque oublié. L'intellect particulièrement développé de la plupart des pokemons psys leur permettait de faire des choses fantastiques. Tous ou presque pouvaient user de télépathie, et les plus puissants et intelligents, comme les Gardevoir (et, j'aimais à le penser, Faith en particulier), pouvaient même "apprendre". J'avais enseigné à cette petite Tarsal la lecture, faisant à l'époque preuve d'une patience que je n'aurais sans doute plus aujourd'hui. Au fur et à mesure de ses évolutions, alors que son esprit s'ouvrait, elle avait pleinement maîtrisé le concept. Et l'une de ses lectures favorites était une encyclopédie des pierres précieuses en deux volumes. Si le premier volume était dédié aux rubis et autres diamants, c'était bien le second volume qui passionnait le plus Faith : il était dédié aux méga-gemmes, illustrations à l’appui. je les lui tendis, et elle commença à comparer les illustrations.

La première est une gemme de la série X ... une Scorvolite semble-t-il. La seconde appartiens à la série Y ... une Trioxhydrite ! On dirait que vous avez de la chance. Snow risque d'être jalouse, elle ne sera plus la seule à pouvoir méga-évoluer.

- En effet. Cependant, il faudra vérifier ça ... Et les deux intéressés ne sont pas vraiment disponible à l'instant ...

Voulez-vous que je les appelle ?

- Non, j'ai promis à Jester qu'il pourrait se défouler autant qu'il le voudrait. Nous testerons les gemmes plus tard. Oh et, Faith ...

Qu'y a-t-il ?

- Je te l'ai déjà dis des centaines de fois depuis ta capture : ne me vouvoies pas.

Dé... désolée ...

- Bien. Snow, décale-toi un peu, je voudrais dormir aussi. Bonne nuit Faith, désolé de te faire veiller si tard.

Ce n'est pas un problème. Dormez... bonne nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Attention, c'est chaud [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Attention, c'est chaud [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Attention, c'est chaud [terminé]
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Le souffle chaud des pots d'échappement dans les cheveux - Danitza (Terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gueule de Kane-