Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Petites formalités ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Maxwell "Midas" Demeter vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Midas - Golden World

PROFILMessages : 66
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 18
RPGHey ! Moi c'est Maxwell "Midas" Demeter et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Entraîneur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Petites formalités ~ Mar 25 Oct - 11:20

Le monde change. Il est en perpétuelle évolution, il s'adapte à ce que l'humanité lui offre. À ce qu'elle lui offre de pire. Il n'y a que les Pires pour changer le monde. Et ces derniers frappent sans relâche, imprévisibles, ils se contentent de faire ployer les genoux de leur monde, dépourvus de pitié et animés par cette volonté de briser. Ils se chassent entre eux, sont emphatiques lorsqu'il s'agit de se déclarer la guerre. Parce qu'il est important pour eux de vivre dans le feu de l'action. Sans ce brasier pour les consumer eux-même, qui les vaincront ? Les Pires vivent dans un monde d'éternelle riposte, patientant pour le jour où ils s'affligeront l'ultime coup de poignard... Ou celui où il n'en restera plus qu'un pour garantir sa suprématie.

Mauvaise passe pour le Pire doré; personne n'a cesse de déblatérer une infinité d'inepties sur le cas du vestige de centrale. Le centre de traitement de tes affaires les plus fructueuses a été réduit à néant par l'activité impromptue de tes ennemis là-bas. Et vous avez beau en sortir blanchis; tes adversaires accusés aux devants de la scène par un quiproquo stupéfiant; vous pouvez compter autant de pertes qu'eux. Quand les nouvelles se sont répandues et que ton oreille en eu finalement vent, tu frémis d'un sentiment indescriptible. Tu te souviens du ressenti que tu avais en avisant le journal; de ce qui expliquait cette œillade meurtrière avec laquelle tu fusillais ce tissu de mensonges. La presse se moquait de tout le monde. Mais aux yeux de chacun, surtout de cette Ligue Clandestine. L'issue des événements signa leur échec... ? Tout dépend du point de vue, mes braves...

Aujourd'hui, il fallait redoubler d'attention. Les Pires étaient de sortie. Et tu comptais parmi eux. Heureusement pouvais-tu jouir d'un incognito blindé, et ainsi ton optique du jour ne pouvait réellement se rompre. Tu as fait tout le trajet jusqu'aux étendues immaculées et ruinées de Kanaloa, seul, dans l'optique d'y vérifier le bon fonctionnement du système. Il y avait assez de conséquences et de risques à prendre pour que tu prennes la peine de vérifier toi-même le bon déroulement des choses. Remplacer un engrenage dans un mécanisme aussi complexe que l'organisation Ambrosienne nécessitera un temps précieux, en proie aux menaces voilées des Pires. Vous avez perdus une usine et un Lieutenant, bardé de provocations à n'en plus finir... Ta revanche sera inégalable. Mais tu sais pertinemment qu'une bonne attaque réside parfois aussi dans une meilleure défense...

Tu avais fait passé l'ordre, des jours plus tôt, de redoubler la sécurité à Kanaloa. Vous y avez sacrifiés votre réseau de traitement, mais ça n'est pas une raison pour abandonner l'île. Il y a tant à faire... À commencer par l'entrée gratuite vers les filons de sylphium, qui elle, n'a toujours pas été affectée par cette succession de malencontreux phénomènes. C'est là que tu iras. Comment s'assurer que le travail soit bien fait, cartésien que tu es... ? On ne peut faire confiance qu'à soi-même... Et d'un pas sombre, tu rejoins ta destination; affrontant vent glacial et tempête mordante sans broncher. L'heure devait se prêter au crépuscule, mais il faut croire que le chaos enneigé de ce tiers d'archipel ne voulait épargner les œillades diurnes sous aucun prétexte.

Ton rôle aujourd'hui sera celui de la Terreur. Que ton armée comprenne le défi qu'elle a à relever, qu'elle saisisse la réalité de ce monde sans répit, et qu'elle s'y adapte. La Team Ambrosia reste ton monde. Elle évoluera selon tes décisions. Parce que tu es le Pire doré. Afin de répondre aux attentes assoupies des gardes envoyés sur place, tu t'es équipé à l'occasion d'une tenue légère en apparence s'avérant en réalité bien plus rembourrée qu'il n'y paraît. Il te fallait quelque chose qui te permette de la mobilité. Méridia t'accolait prudemment, invisible et aux aguets; tu avais toujours ta Phalange éclipsée dans l'ombre de ta manche. Et pour épargner ton étrangeté encore un temps, tu t'es vêtu d'un masque pour le moins nostalgique... Tu t'amusais beaucoup à porter ce genre d'accoutrement durant deux années d'assassinats successifs. Tu te plaisais à inspirer tant de choses à tes proies qu'il en devenait presque jouissif... Ah, tendres souvenirs...

... Mais tu t'égares. Ton iris mélancolique rabat un pesant jugement sur l'entrée de la mine. Sous ton voile de cuir, un rictus carnassier se réfugie aux commissures de tes lèvres. Et à travers l'ombre de ton masque, tes pupilles ambrées reluisaient de plus belle; une étincelle de détermination y scintillait puissamment... Et de la pulpe de ton index ganté, tu dénonces les premières cibles en les rapprochant. Deux hommes respectant le code vestimentaire de ta très chère Team, dont un qui t'a miraculeusement perçu au milieu de l'Enfer gelé. Il s'approche, tu le rejoins... Il court, tu t'arrêtes... son coéquipier te perçoit, et c'est le seul à tendre désespérément la main en hurlant dans la cacophonie de Dame Nature. Il n'y avait que le plus sage des deux pour appréhender tes gestes. L'autre cependant, n'a rien compris de ce qui lui était arrivé... Il lui avait suffi d'un habile tour de passe pour qu'il tombe à terre, sonné par un enchaînement imperceptible... "Va prévenir tes amis. Vous avez de la visite." Exiges-tu du soldat restant, qui se rue à l'intérieur aussi maladroitement qu'il est possible de l'imaginer, tandis que tu suis calmement ses pas et t'enfonces dans les entrailles de la terre.

La Terreur arrive. C'est le Pire doré. Imprévisible. Qu'on lui prouve votre valeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Matjaž Javor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 100
Date d'inscription : 07/10/2015
RPGHey ! Moi c'est Matjaž Javor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Mar 1 Nov - 15:58

Travailler aux mines n'est pas stimulant.

Ils viennent tous les jours, ou tous les soirs selon leurs attributions, prendre leurs ordres dans des vêtements bien trop encombrants. Certes, ils ont besoin de protection. Mais l'uniforme est juste une immense faute de goût qui fait grogner le jeune sbire. Il va sérieusement finir claustrophobe derrière ce masque. .. Enfin pas sérieusement mais monsieur a besoin de râler sur quelque chose pour s'occuper. Aujourd'hui il est aux côtés d'une autre sbire qu'il n'apprécie déjà pas -et non, il n'a pas cherché à lui parler- sous les ordres d'un Capitaine avec un nom court mais qu'il n'a pourtant pas retenu. Mission ? Surveiller. Il devrait apprécier la tâche, après tout, c'est bien moins fatiguant que miner, n'est-ce pas ? Eh bien non. La perle de Kalos préfère miner parce qu'au moins elle peut frapper un ou deux camarades pendant l'exploitation et mettre tout ça sur le dos de la maladresse. Servir d'autorité -pire, d'exemple !- l'ennuie au point où avant de venir il a subtilement glissé ses écouteurs dans ses oreilles et ne pige pas un traite mot de ce que les autres membres de la Team peuvent se dire.

L'ancien blond finit par pousser un soupir, se demandant s'ils en ont encore pour longtemps à suivre le Capitaine et juger le travail de leurs collègues. Rien ne sort de l'ordinaire et impossible de fermer l’œil s'il veut faire mine de bosser. Il avait pensé que rejoindre une Team serait plus animé que ça, comme les événements de la Centrale avait pu le laisser présager. Mais depuis sa destruction ? Rien. La Ligue semble accepter sa défaite et ils n'ont plus personne qui semble vouloir les remplacer dans ce rôle d'ennemi. Toute son attention est désormais bloquée sur ce sujet. Que fait-il ici ? Est-ce qu'il y gagne réellement quelque chose ? Ils n'ont pas de grands projets comme d'autres organisations dont il a entendu parler. S'enrichir ? Il pourrait faire ça ailleurs. .. Il n'a pas tellement besoin d'argent au final, ce n'était pas sa motivation au départ. Avoir un travail comme le reste de la population n'a jamais été une quelconque motivation.

Quand les mines s'agitent, Matjaž n'est pas sûr de ce qu'il voit : quelques secondes s'écoulent pour qu'il pose un regard curieux sur le chemin qui mène à l'entrée de la mine, visiblement berceau de cette agitation soudaine. Il tente de se pincer aussi, mais l'uniforme rend sa tentative vaine et maladroite. Alors il se mord la langue et tout de suite, c'est plus douloureux. Parfait ! Il ne rêve pas ! Il peut donc se précipiter à la hauteur du Capitaine tout en secouant sa tête pour déloger ses fidèles écouteurs de ses oreilles.

Les autres surveillants n'ont pas l'air d'intervenir, est-ce qu'on doit y aller Capitaine ?

Oh il en meurt d'envie, à un point où il ne prend pas la peine d'écouter les mises en garde hurlées par les autres soldats d'Ambrosia. Mais il ne peut pas se précipiter comme ça, peu importe le chaos qui peut envahir la mine, à cause de la si précieuse exploitation qu'Ambrosia ne peut tout simplement pas perdre juste après le scandale de la Centrale. Alors il se contente d'attendre patiemment les nouveaux ordres même si tout son être tremble d'excitation. Comme quoi, il devrait peut-être à prier Helix si les vœux sont exaucés aussi vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Mary Kyoto vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 14
Date d'inscription : 27/10/2016
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Mary Kyoto et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Lun 7 Nov - 19:20

A Kanto, il n'y a pas d'aussi belles montagnes qu'ici, jamais on ne verra un paysage aussi blanc là-bas, même aussi montagneux. Il ne neige pas beaucoup chez la ninja d'Ambrosia, seulement pour l'hiver, et encore ça dépend, parfois n'apparaît en hiver qu'un lourd vent chargé de froid là-bas, comme si au lieu de lâcher des milliers de flocons, les nuages avaient décidé de faire un vendetta, de se venger sur les humains qui les font tant souffrir. La pollution rend le ciel beaucoup plus gris et ces êtres cotonneux n'osent pas se montrer avec un ciel aussi triste, pas étonnant non plus qu'il ne pleuve pratiquement jamais chez elle. Voir un ciel aussi bleu en arrivant ici à été sa première surprise, les industries ne sont pas très présente à Erios, hormis l'usine qui sert à rafiner le Sylphium, mais les fumées ne sont pas aussi toxiques que les autres. Elle avoue, si elle avait garder son âme de petite fille, elle serait allé se rouler dans la neige, commencer à faire des anges en remuant les bras et même à essayé de faire des bonhommes de neige, mais il ne reste plus rien de ça, tout cela a disparu, il ne reste que le devoir de tuer et de servir, comme si tout ces souvenirs se sont cachés enfouis dans la froideur de ses émotions, émotions aussi froid que le visage qu'orne le masque qu'elle a sur le visage.

Elle n'est pas dehors, mais derrière une vitrine spéciale, empêchant les gardes d'être atteint du mal d'ambre, dans une salle rempli de trois personnes. Parmi eux, il y a le supérieur, le capitaine Shung, un ancien membre de la Team Rocket, sans doute attirer par l'argent que lui procurer un travail comme celui-ci. Ensuite, il y a un sbire quelconque, sans doute un type lambda qui a été choisi au hasard pour surveillé, en tout cas, il n'est pas content d'être là et sans doute souhaite-t-il être ailleurs. Puis, il y a Mary, Mary qui se fait discrète dans son coin, attendant les ordres, se mêlant aux ombres dans le coin de la pièce. Elle devait porter son uniforme d'Ambrosia, elle en a choisi un bleu foncée, les autres couleurs étaient bien trop voyante, mais il paraît qu'ils vont changé, en tout cas, cet accoutrement mets bien en valeur ses attributs féminins ... sérieusement, pour lui ont-ils donné un uniforme aussi serré ? A croire que celui qui les distribue a fait exprès, si elle le tenait ... non, elle reste calme, elle ne s'énerve pas. Les autres peuvent la siffler autant qu'ils le veulent, voire essayé de placer quelques blagues de beauf devant elle, parfois, une lame suffit, et les ennuis s'en vont, pas forcément en l'utilisant pour tuer, juste impressionner, ça suffit.

Le silence s'est installé depuis un moment dans cette salle, ça ne déplaît pas à la ninja, le silence est son monde, son arme, sa tactique. Tant que ce silence règne, Mary est toute puissante, invisible aux yeux, impossible à traquer à l'écoute. Pourtant, ce silence se brise, un garde vient en courant, quelqu'un est entré. S'infiltrer n'est pas le mot approprié, il aurait tué quelqu'un, tient tient, intéressant. Un homme qui pense assassiner le responsable de cette mine ? Le supérieur le plus haut ici pour l'instant, c'est Shung, donc c'est lui qui a toutes les responsabilités sur le dos. Sa mission est de garder cet endroit, mais cela veut aussi dire protéger Shung, il faut donc l'éliminer avant qu'il n’atteigne cette salle. Elle sort de l'ombre auquel elle a fusionnée pendant un long moment, puis s'approche de ses deux collègues.

- Votre vie est en danger capitaine Shung, vous êtes le plus haut placé ici et c'est à vous que maître Midas a cédé les responsabilités de cet endroit, si vous mourrez, la mine sera hors de contrôle.

C'était clair, maintenant, il sait quel est son rôle désormais, non pas celui de commander, mais d'être protéger. Il leur fallait du temps pour se préparer, cet homme est pour le moment dans le seul endroit où ils peuvent fuir, mais hors de question de s'enfuir, il faut lui faire face. Ils sont trois contre un, ils ont déjà l'avantage du nombre, mais suffira-t-elle ?

- Je vais partir en éclaireuse, allez vous préparer, je vais le retenir assez longtemps pour que vous soyez prêts.


Puis, Mary se fond de nouveau à l'ombre qui parcourt les murs de cet endroit, s'approchant d'un danger bien plus important qu'elle ne peut l'imaginer. Mais son arme est déjà dans sa main, ses bombes sont prêtes, son esprits s'est aiguisé : c'est l'heure de l'affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Shung vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 18
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 17
Localisation : Troyes
RPGHey ! Moi c'est Shung et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Ven 11 Nov - 16:38


Il était plaisant d'être le plus haut gradé .
Ha .... La belle vie . Avoir le pouvoir et être payer pour l'avoir . Que demander de plus ?
Une prime ? Ouais . Pour avoir encore plus de pouvoir et être encore plus payer .
HAHAHA !! C'est le genre de cercle vicieux que j'aimes .

Le pouvoir de surveiller une mine aujourd'hui et si je fais bien mon boulot . Midas me donnera encore plus de pouvoir . Ha ....

J'étais dans une salle assez simple avec juste une chaise et une table . C'était pour qui, et oui ! C'était pour bibi ! Ha .... J'étais confortablement assis sur la chaise quand une idiot vient me déranger dans ma tranquillité . Un garde qui devait se trouver à l'entrée . Oui, devrait . Qu'est-ce qu'il fiche ici ce trou duc ?! Il se mit à dire pleins de trucs très rapidement . C'était un choc de sortir d'une telle tranquillité et d'être d'un coup stressé . Je me leva et l'attrapa par le col .

Tu vas me faire une résumé simple, court et rapidement sans crier et bouger dans tous les sens .

Il .... Il a quelqu'un à l'entrée qui a .... A battu mon cooéquipier en deux secondes ....

Il se mit à cafouiller . Je sais pas ce qu'il a vu, mais ça a dû lui foutre un sacré trouille .
Je me mis à penser à ce qu'il aurait bien pu lui faire peur comme ça . La police ? Non .... Ils sont comme même pas assez compétent pour être aussi discret . On les aurait vu venir et surtout . Pourquoi il serait venu ? Alors qui ? En plus, si ça fout le merde, je dis au revoir à une promotion ou n'importe quoi d'autres !

Coupé dans ma réflexion, je lâcha le sbire qui tomba au sol en s'évanouissant . Trop d'émotions pour un D é l i c a t comme lui . J'aurais pas eu le temps de lui poser des questions .... M'enfin . Les deux autres personnes qui étaient dans la salle venaient à mon niveau . C'était quand même plaisant d'être le supérieur, même dans ces circonstances .

La ninja sortit de l'ombre et .... Je n'eus pas le temps de répondre . Je ne sais pas si c'est parce que je suis encore un peu mou à peine sorti de ma tranquillité ou sa tenue .... Très serrée qui m'a déconcentré ou encore qu'ils me coupent en pleine réflexion et que je me suis pas vraiment penché sur ce qu'elle me dit . Ou un étrange mélange de plusieurs de ces éléments .... Enfin bref .
.....
D'où j'ai besoin de protection ?! Je sais me défendre . C'est pas le moment de faire parler mon égo . Le second se pointe et pose une question d'une stupidité telle qu'elle aurait mérité une baffe ou même plus .

Tu devrais pas me poser des questions aussi stupide .

Je poussa un soupir et lui fit le signe de suivre . En sortant de la salle, je vis une pioche . Je prononça un .

Parfait .

De satisfaction en la prenant .
Qui ou quoi que ça soit . Il va pas aimer prendre ça dans sa tête .
C'est alors que je me mis en route .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Maxwell "Midas" Demeter vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Midas - Golden World

PROFILMessages : 66
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 18
RPGHey ! Moi c'est Maxwell "Midas" Demeter et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Entraîneur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Sam 12 Nov - 11:59

Que le carnage commence.

Le tempérament de l'île se déchaîne encore dehors, avec une puissance telle que le vent battant contre la roche de la montagne résonne à travers toute sa masse. C'est un grondement démoniaque qui couvre le bruit de tes pas, tandis que tu t'enfonces avec impatience au sein du repère. Un sourire tique aux commissures de tes lèvres, tremblant de ferveur et d'excitation à l'idée de porter ce délire infernal jusqu'au bout... Tu vas vraiment t'en prendre à toi-même. À ton armée, à ton royaume. Et tu n'y iras pas de main morte. Tes phalanges brassent secrètement l'air une fois que tes mains se joignent dans le bas de ton dos, agissant avec complicité pour calmer les ardeurs qui t'irritent la peau. Ça te démange; tu sens cette joyeuse fureur qui secoue ton cœur... Tu te sens vivant, Midas ! Et tu te prélasses dans ce paradis de sensations fortes parce que tu ne sais absolument pas comment tu seras surpris; mais tu sais que tu le seras ! Par pitié, calmez sa démence avant qu'elle ne déborde... Vous ne savez pas quel Mal s'apprête à se déverser sur vous... !

Méridia te suit de près, profitant encore des parois homogènes et rugueuses de la caverne pour te tenir furtivement compagnie. Le sylphium règne en abondance sous cette croûte rocailleuse, mais il n'y en a pas encore directement à votre portée. C'est pour cela que vous avancez toujours en duo. Dans les entrailles des ténèbres, vous progressez jusqu'à un aménagement descendant bien plus bas qu'il n'y paraît... C'est un escalier parsemé de plateformes, dont le reflet métallique est quasiment absent. C'est comme si ta présence ici absorbait toute nuance... Ton charisme s'en imprègne, et en ressort une aura oppressante... Tu incarnes l'Horreur de tout un bataillon. La Terreur d'un monde; le Désespoir d'un univers... Dans l'obscurité omniprésente, l'éclat rutilant de tes pupilles semble amplifié avec les lentilles de ton masque funèbre. Tu continues, scindé entre plénitude et effervescence, alors que tu obtiens enfin le retour du messager...

... Il y avait un régiment de simplets pour te faire barrage. Le rempart d'Ambrosiens figurait immuable... Et lorsqu'ils t'aperçurent en haut des marches, comprenant alors que ce cliquetis pesant qui faisait écho depuis peu appartenait à la paisible cadence de ta marche; les soldats se tortillaient de confusion. Ils se prêtaient des œillades incertaines, incapables de comprendre comment un seul homme avait déjà su passer l'entrée... Et supposant ta garde baissée, l'un d'eux se permet de te rejoindre dans l'espoir que son poing t'atteigne. "Vous n'irez pas plus loin, intrus... !" Le son de sa tenue se froissant dans son mouvement tranche le silence, mais celui de l'impact couve les murmures consternés de ses camarades... Le seul des quatre à avoir osé te prendre d'assaut souriait bêtement sous son masque lorsqu'il sentit sa main se raffermir contre ta chair. Ce qu'il n'avait pas encore compris, c'est que la chair en question n'était autre que celle de ta paume, tendue en simple parade afin d'agripper son poing dans son stupide élan. Tu en profites alors pour le tirer un peu vers toi, le bec crochu de ton déguisement dépassant son épaule et terrorisant ceux d'en bas qui pensaient que tu t'adressais à eux... Et ta voix se déleste de ces mots qui se languissent d'être entendus... "Pour moi, vous souffrirez... Pour votre salut, vous endurerez... Et pour la victoire... Vous devrez vous relever..."

Tes paroles mortifiaient jusqu'à l'âme du téméraire, et les frissons qui balançaient sensiblement son corps en tout sens te laissaient imaginer toute la peur que tu devais lui inspirer. Paralysé dans sa stupeur, tu viens donc saisir son épaule de ton autre main, et ton genou rencontre avec un amour brutal l'estomac du malencontreux... Ce dernier se tord sur ses tourments, et tu le relâches pour pivoter habilement sur toi-même. Et avec la vitesse que tu emmagasines, il te suffit de lever ton pied afin que ton talon lui décoche un coup bien plus puissant que le précédent. Tu retrouves ensuite ton appui au sol, et tu observes nonchalamment ta seconde victime chuter dans les escaliers avant de s'écrouler, complètement sonné, aux pieds de ses congénères. Il n'y avait pas de paroles ou d'actes à rajouter pour qu'ils comprennent leur sort... Mais, à ta grande surprise, c'est pourvus d'une colère vengeresse qu'ils fondent à leur tour sur toi. Tu devais bien avouer que ton regard embrasé s'était écarquillé d'une bonne volonté en constatant cette drôle de réaction...

... Bien, puisqu'il en est ainsi, tu n'allais pas rester immobile. Pendant que les trois derniers gravissent les marches en trombes, tu t'élances avec une agilité si impressionnante que tu ressemblais à une ombre mortelle fusionnant avec son environnement. Ton pied atteint la plateforme qui suivait le fragment de l'escalier dans lequel ils étaient, et d'un autre bond, tu viens atterrir lestement sur leur rambarde. Tu te courbes juste assez pour pouvoir les atteindre, et d'une poigne sévère tu viens enfermer le visage du meneur de la triade entre tes serres. Puis tu glisses jusqu'en bas, renversant le groupuscule en même temps... Mais comme si ça ne suffisait pas, tu décides d'en rajouter une couche : ton corps s'emballe avec l'action, et tu t'y plais déjà trop pour t'arrêter en si bon chemin... Alors une fois que vous atterrissez, toi avec justesse et eux dans un fracas aux airs douloureux, tu hausses ta jambe et rabats ton pied avec autant de violence qu'il en faut pour achever celui qui surplombe le tas de corps inconscients.  "Hm... Vous étiez intriguants. Reposez-vous, soldats..." Susurres-tu respectueusement en les abandonnant pour te retourner face à un corridor ombrageux. "... Je m'en vais quérir un défi qui saura m'arrêter."

Ou sinon, qui sait ce que tu feras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Matjaž Javor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 100
Date d'inscription : 07/10/2015
RPGHey ! Moi c'est Matjaž Javor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Jeu 24 Nov - 12:46


Maching ( sérieusement, c'est quoi son nom ? ) l'a ignoré dans le calme le plus total pour interroger un sbire. Alors lui, il grimace, grogne, s'agite derrière. Ils n'ont pas besoin de savoir que quelqu'un s'est fait défoncé ! Ils attendent le feu vert ! Qu'on le leur donne ! Miss rosbif a pris conscience du danger et sans même attendre des ordres, a filé. La grognasse. S'il avait su, Mat aurait fait pareil mais sans doute faut-il qu'un des deux reste avec le Capitaine, et cette fonction vient de lui être attribuée. Puis il n'aurait pas pu déconcentrer son supérieur comme elle l'a fait. Il en vient lui-même à être perdu en repensant aux formes de la ninja. Elle peut se battre avec ça ? C'est pratique ? Ça ne bouge pas partout ? Elle arrive à respirer dans l'uniforme ? Parce que concrètement, lui bof. Ils pourraient lui offrir une réduction mammaire au lieu d'une prime de Noël, histoire de s'assurer de son efficacité. .. Enfin bref. Avec tout ça il a perdu de vue son supérieur qui s'est amouraché d'une pioche et semble se diriger vers le brouhaha, ignorant purement et simplement les conseils de la demoiselle. Comme quoi niveau écoute, il y a pire que le blond. Blond qui termine donc seul dans la petite salle avec un collègue évanoui. Parfait. Comme si c'était pas assez le bordel, on laisse des corps à la femme de minache maintenant.

En tout cas l'adolescent n'a nullement envie de réfléchir puisque tout ce qu'il souhaite c'est foncer dans le tas. Mais admettons que leur Capitaine soit réellement en danger, est-ce qu'ils vont se faire engueuler si ce dernier n'a pas voulu faire coucouche panier pendant qu'ils se chargeaient du sale boulot ? Autant il n'est pas attaché à ce dernier mais il a reçu son lot de réprimandes pour le mois et n'est pas prêt à se faire passer un nouveau savon. Le remettre de force dans la salle ? Il ne s'est jamais reçu un coup de pioche et n'est pas bien sûr de vouloir tester. C'est donc beaucoup moins enjoué à l'idée de se battre pour surveiller un cul indigne qu'il s'empare de la chaise de son supérieur, saute par-dessus le sbire qui ronfle et rejoint l'ingrat. Il lui couvre tout simplement ses arrières, tentant de garder un œil ouvert sait-on jamais que des intrus se soient déjà faufilés jusqu'ici et jouent avec eux à cache-cache.

Est-ce que j'ai assez de batterie pour filmer..

Une question hautement importante que le port de la chaise lui empêche de vérifier. Car concrètement s'il méprise la ninja -mais après tout, il méprise tout le monde- il lui fait confiance pour se débarrasser de l'intrus. Mais filmer le capitaine faire genre que lui aussi est utile ? C'est amusant, et ça fera toujours marrer le reste des sbires à la pause du déjeuner. Surtout qu'il a l'air fin avec sa pioche.. Ah. Mat ne peut que soupirer après s'être de nouveau perdu dans ses pensées. Vivement qu'ils soient devant le "grand méchant" pour qu'il soit un peu plus intéressé par ce qui l'entoure. L'étranger hâte donc le pas, pressant en même temps celui qui le devance même s'il est prêt à assommer la figure d'autorité devant lui pour le protéger. Si c'est pas de la dévotion ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Mary Kyoto vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 14
Date d'inscription : 27/10/2016
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Mary Kyoto et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Dim 27 Nov - 11:05

Elle devait l'avouer, ça lui déplaisait d'être ici, entre quatre murs à juste servir de garde, elle, une assassine entraînée et professionnel, mais une ninja doit se plier aux ordre de son maître. Que ce soit pour faire le ménage, ou même la vaisselle, mais bon, Mary doit avouer que ça lui manque un peu de tuer des gens, donc on peut dire que cette personne arrive à point nommé. Le but, l'assassiner salement, un intrus dans le domaine de Midas ne doit même pas être possible. Faire un combat pokémon ? Genre Mary s'y connait en combat pokémon, elle ne sait même pas son tableau des types, alors faire un combat ... Autant envoyer une gamine quelconque faire le sale boulot si elle doit faire un combat pokémon, au moins, la gamine sera efficace ... mais elle s'est toujours débrouillée sans faire de combat pokémon, elle a toujours une astuce, même si les pokémons sont très puissants, elle a toujours réussi à assassiner, à espionner, et elle s'est toujours sortie vivante avec plus ou moins de cicatrices. Elle a toujours ses affaires sur elle : sa fidèle lame, celle avec qui elle a planter tellement de gens qu'elle pourrait en faire un vrai potager, ses kunais, elle en a 5 sur elle, ses bombes, tout est prêt, il reste juste un détail à faire, une léger mais très important détail : sa tenue.

Si encore elle était juste de garde, d'accord, mais quand même, c'est un peu trop serré pour parfaire un assassinat, du coup, il fallait se débarrasser un peu du superficiel pour se faire un peu de place. Elle a donc déboutonné sa tenue, juste le haut, assez pour que sa poitrine puisse respirer un peu, doux Arceus qu'elle aurait aimé être un homme parfois ... Heureusement qu'elle a un soutien-gorge sinon on aurait eu une bien belle vue plongeante sur les attribut mammaires de la ninja, d'un certain point de vue, ça l'aiderait à mieux se débarrassé de l'homme si ça lui fait de l'effet. Elle a aussi sorti son Métamorph, son fidèle Métamorph qui a pris son apparence, il a été entraîné pour ça, surtout pour ça : avoir affaire à deux ninjas au lieu d'une. Si le visage peut trahir ? Il faudrait voir à travers le masque de l'uniforme pour pouvoir le voir, c'est pourquoi elle a toujours été pour le port d'un masque. La tenue importe peu tant qu'elle a son masque, c'est toujours plus discret et plus safe d'avoir un moyen de cacher son visage. Mais bon, pas sûr que ça va l'aider à tuer l'intrus qui s'est faufilé dans la mine.

Le voilà, son bel ennemi, un homme qui s'y connaît d'après ce qu'elle a assisté : un groupe de sbire a quasiment été maîtriser par cet homme, quel force, quel maîtrise cet intrus fait preuve. Ce n'est pas n'importe quel intrus, c'est un assassin, un vrai professionnel, celui qui est capable de vous briser la colonne au niveau du cou alors que vous le voyez venir, mais qui est tellement précis et rapide que vous n'aviez même pas le temps de soupirer, de ne dire qu'un mot, celui qui sait que, lorsqu'il tient votre tête entre vos bras, sait que vous n'aviez plus d'air dans les poumons, pas assez pour crier, ni même pour supplier. Il va lui donner du fil à retord, elle a bien fait de se cacher dans un coin lorsque le groupe de sbires est venu essayé de l'arrêter. Elle pourrait lui tomber dessus, elle et son double, mais il y a plusieurs soucis : le premier est son pokémon, un Latias, un mouvement de poussière lui a permis d'identifier ce pokémon, même invisible -bien qu'elle pourrait le confondre avec un Latios-, en plus de s'y connaitre en assassinat, il a un pokémon légendaire avec lui, il est préparer, à lui seul, il pourrait détruire cette mine. Le deuxième est l'arrivé de Shung, ce con a finalement pris une pioche pour essayer de refaire le crâne de cet homme, il ne sait pas de quoi il est capable, il n'y connaît rien, c'est comme si un gamin avec un pistolet vient affronter un militaire entraîné avec son arme de prédilection, accompagné d'un char, mais ce char, Mary peut s'en occupé.

Alors qu'elle se suspendait au-dessus du pokémon dragon, elle largue une bombe contenant un gaz soporifique très puissant, assez pour endormir un troupeau de Tauros énervé, elle l'a testé, elle peut prouver que ça marche. Cet homme a peut-être un masque qui l'empêche de respirer le gaz, tout comme Mary a sur elle, son Latias ne sera pas capable de s'échapper de ce gaz, même en essayant de battre des ailes : le couloir est trop étroit pour qu'il puisse faire cet action, à moins qu'il ait assez de force pour détruire les épais mur qui le constitue, mais elle ne le croit pas capable de faire ça. Si elle compte tuer le pokémon ? Non, ce pokémon pourrait servir à la team, autant le lui voler pour le donner à Midas, il aime bien les dragons à ce qui paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Shung vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 18
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 17
Localisation : Troyes
RPGHey ! Moi c'est Shung et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Mer 14 Déc - 12:23


Je marchais seul dans ce long couloir .... Qu'est-ce que je me faisais chier sérieux .... Rien à l'horizon . Il s'est pas barré ou quoi l’intrus ?! Il ne s'est quand même pas faire battre sans moi ? Je serais déçu du déplacement .... Pfff .... Je continua toujours la pioche à la main, quand je sentis une présence derrière moi . J'aurais pu me dire que c'était l'intrus qui m'attaquait, mais non, je me retourna comme un fleur et vit un de nos sbires .... C'était con, surement .... Mais bon, pas autant que le look de ce dernier .... Avec une chaise .... Sérieux ? Qui m'a filé des cons pareil ?! Bordel .... Je ne m'arrêta que quelques secondes avant de continuer ma route et faire comme si j'avais rien vu .... Putain .... Une chaise sérieux ?!

C'est à lors que je vis un mec .... Enfin si s'en est un .... Il est déguisé en quoi bordel ? C'était pas un mec de chez nous, c'est sûr, mais on dirait un clown .... C'est quand même pas ça l'intrus .... J'ai honte d'être le supérieur des crétins qui se sont fait avoir comme des idiots .... Il se sont vraiment fait passer par ça .... ? Pfff ....

M'enfin, c'est en étouffant un petit rire que je lui cria en lui pointant ma pioche vers lui :

Hein le clown !

Okay, c'était pas géniale et surtout que je sais pas de quoi il est capable, mais bon . Vu son look . Ça devrait être trop facile .

Une drôle de fumée envahit d'un coup le couloir . Je fis un pas d'arrière . Je sais pas qui est le con qui a fait ça, mais on voit plus rien dans ce foutu couloir .

C'est avec les gros yeux que je fixa la fumée dans laquelle je ne voyais rien .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Maxwell "Midas" Demeter vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Midas - Golden World

PROFILMessages : 66
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 18
RPGHey ! Moi c'est Maxwell "Midas" Demeter et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Entraîneur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Sam 17 Déc - 14:28

Ça y est... Enfin tu rencontres un obstacle. On ose finalement parer ton avancée. Et on emploie des méthodes drastiques, à ce sujet... Tu n'avais que le temps de quitter des yeux le troupeau de corps inanimés pour relever ton bec crochu en direction de Méridia, qui était alertée par les tentatives sournoises -mais non moins réfléchies- de ce qui fera ton prochain adversaire. Sans un bruit, tu dévisages le retournement de situation avec un dépit n'ayant d'égal que la satisfaction ressentie par la contemplation d'une telle manœuvre. Qui ? Qui a su que ta favorite était tapie ici, dans l'ombre la plus obscure qui soit... ? Qui savait comment t'aborder avec tant de facilité ? Cette fourberie te parle, elle te plaît. Un franc sourire courbe les plis de tes fines lèvres, sous ton masque malsain qui t'empêche de succomber au traquenard. En revanche, ta pauvre Dragon doit bien s'avouer être prise au piège... Dans un glapissement grave, rebondissant sur les parois de la caverne en un écho vrombissant, elle rejoint sa Poké Ball que tu saisis d'une traite et ne permet aux regards les plus avisés que de remarquer sa silhouette s'effacer dans la fumée.

Toi, en revanche, tu ricanes... Et avec allégresse. Un éclat de folie qui surgit de la brume artificielle et résonne, à l'instar de ton excentricité qui ne manque pas d'être attisée. "Je vous attends... !" Hurles-tu à l'encontre de tous; à celui qui s'armait d'une pioche quelques mètres derrière toi, et au sous-fifre qui le suivait ironiquement; tout comme à la malicieuse attaquante qui s'est permis de prendre ton alliée de court. Évidemment, tu ne sais rien du genre de cette dernière; tu te contentes d'imaginer que le fautif est juste une maigre personnification de la subtilité... Mais toujours est-il que dans cet écran de fumée soporifique, tu gagnes les mêmes avantages que celui qui l'a déployé. Désormais, plus personne ne peut prévoir tes mouvements, au même titre que tu ne peux en faire de même envers quiconque... Mais la provocation d'une grande gueule suffit à te permettre de diriger ton prochain assaut. Ta nouvelle cible est juste à côté de toi, à quelques mètres même pas. Il te suffit de suivre le son de sa voix pour comprendre d'où vient-il, et alors...

... "Le clown" lui fera la pire blague de sa vie. Tu élances ton pas en avant. Puis un autre. Tu accélères, et tu trottines sur deux secondes. Puis tu fonces, tu déchaînes ton impatience, ta fougue... La symbolique voudrait qu'on aperçoive tes yeux perçants briller de mille feux, au sein des ténèbres. Mais tu vas déjà trop vite... Comme une ombre, tu défiles jusqu'à surgir de nulle part; poing ferme en avant, ta face d'effroi en premier, tu abats sur le Capitaine à la pioche ta furie... "Si je suis un clown, ma puissance est mon humour... Et je symboliserai votre rire par votre sang !" Tu es sûr d'arriver bien assez rapidement pour qu'il n'aie pas le temps de réagir. Le bougre a déjà trop baissé sa garde, et ce coup de poing enragé suffira peut-être à le remettre à sa place... Tu bondis alors, et ta force chute avec un élan meurtrier sur le visage du prétentieux. C'est dans un fracas sinistre que tu écrases tes phalanges fermées sur sa joue... Tu ne lésines pas sur tes efforts, désireux de secouer l'insouciant. Qu'il prenne conscience de qui il a à faire...

... Et finalement, lorsque tu te redresses, ta stature prend de l'ampleur. Tu es un géant parmi les fous; l'incarnation de la brutalité dans la grotte des battants, et tu es ici pour leur apprendre une terrible leçon... Tes airs démoniaques se détournent de l'Ambrosien tout juste frappé, et tu s'accrochent au drôle de coéquipier qui le suit, un appareil à la main et la moquerie dans le regard... Sur quel genre de scène es-tu tombé ? Dans un bref instant d'incertitude, tu finis par avoir pitié des maheureux, sans savoir qui il fallait blâmer : toi pour t'en prendre à des personnes qui ne semblent décidément pas préparés pour ça, ou eux pour se ficher royalement de ce qui pourrait arriver à leur patrie... Sans plus de réflexion, tu t'évites toute riposte malencontreuse et c'est donc celui qui braque une chaise à ton encontre qui devient ta proie. Tu te raidis de colère et de détermination, alors que le timbre de ta voix s'aggrave sérieusement... "La Team Ambrosia serait si faible... ? Quelle honte..."

Tu surmontes Shung et l'abandonne à son sort, avant de prendre un habile appui sur une roche qui gisait là. Et tu sautes alors, en rappelant encore ton agilité affûtée à l'assaut quand tu fais tournoyer ton pied. Tu exécutes avec vivacité ce coup plongeant, dans l'espoir de dégager sa fameuse chaise de ses mains... Ou, de quoi le provoquer plus encore : son portable. Qu'importe ce que tu touches, à ton atterrissage, tu redresseras à son encontre une œillade plus sévère que jamais...

... Prouvez-moi votre valeur, soyez de braves soldats, plutôt que de piètres égoïstes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Matjaž Javor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 100
Date d'inscription : 07/10/2015
RPGHey ! Moi c'est Matjaž Javor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Lun 13 Fév - 15:15


Faites attention à ce que vous souhaitez est une morale que l'on rabâche aux marmots bien trop rêveurs qui se heurtent à la réalité de la plus violente des façons. Et peut-être que le sbire n'est pas plus développé qu'un de ces sales gosses maintenant qu'il est là, sur un terrain qui n'est soudain plus familier et dans une situation qui lui échappe. Tout d'abord, il grogne quand son capitaine fait ce commentaire stupide. Le blond l'a appris à ses dépends qu'il ne faut jamais provoquer une brute, leur ego est aussi sensibles que les côtes qu'ils peuvent briser. La plantureuse ninja rehausse le niveau avec son cocktail qui enfume la mine. Par réflexe, et il en a un peu honte, Mat se met le bras devant le visage pour limiter les dégâts de cette fumée dont il ne connaît pas les propriétés avant de se rappeler qu'ils sont déjà équipés pour ne pas respirer le Sylphium. Sa composition ne devrait pas être pire. Mais voilà que l'incompétence du capitaine se prouve par sa défaite face à l'intrus.

Le choc qu'il vient de subir résonne dans les mines et fait grincer le sbire qui grimace d'abord, puis mêle inquiètement et amusant. Il devrait évacuer le capitaine, vite. Mais de l'autre côté son estomac est noué par une excitation nouvelle : celle d'être la proie d'une personne plus folle qu'il ne l'est. Le temps de contempler l'agilité avec laquelle l'étranger se déplace, c'est à lui de subir un assaut. Ses réflexes agissent de nouveau et il se protège du coup avec la chaise qui valse et a l'air prête à se briser. Son portable aussi est tombé et s'amuse à glisser sur le sol hors de sa portée. Il se sent con tiens. Pas plus que d'habitude mais assez pour en rigoler. C'est chiant, il va devoir dit adieu son portable encore une fois pour un emmerdeur de première qui s'est barré au lieu de rester sagement dans sa putain de salle. A croire que les adultes sont encore plus cons qu'il ne le pensait.

Faible ? Vous avez qu'à nous donner votre CV, pas besoin d'entretien, celui-ci est assez musclé.

Et il l'ouvre sa grande gueule. Il sait à quel point les adolescents dans son genre sont détestables, c'est ce qu'il veut. Si l'intrus veut le foutre à terre, qu'il s'y amuse ! Mat s'offre lui-même en lui tendant grands les bras. En espérant que la douleur qu'il va subir aura au moins aidé l'autre ninja saucisson a maîtrisé l'intrus ou à sécuriser l'exploitation. Sinon, et s'il s'en sortent sans trop de jours passés à l'hôpital, elle lui devra une manucure. Que ce soit clair.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Mary Kyoto vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 14
Date d'inscription : 27/10/2016
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Mary Kyoto et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~ Mer 15 Fév - 12:05

Ainsi, son bel ennemi résiste à la bombe délivrant une douce fumée digne de Morphée ? Elle avait raison pour son masque, celui-ci l'empêche d’annihiler les fumées qui pourrait l'endormir ou l'empoisonné, ce qui n'est pas le cas du dragon qu'elle a réussi à détecter, celui-ci se met à cogner les murs, forçant le Métamorph à changer de forme, prenant celle d'un crochet, crochet bien ancré dans le plafond qui empêche la ninja de lâcher prise. Son pokémon l'a-t-il senti ? Il est fort probable étant donné que Mary étouffe là-dedans, bien qu'elle est un peu déserré sa tenue au niveau de sa poitrine, à moins que ce soit juste parce qu'il a détecter sa présence avec son pouvoir psy, quelque chose qu'elle ne peut pas cacher malheureusement, heureusement il est entré dans sa pokéball sans informer son dresseur, décidément, ce pokémon est très intéressant, une fois cet individu tué, elle enverra la tête de l'intrus à Midas avec, dans sa bouche, la pokéball contenant le Latias, ça le rendra sans doute heureux d'apprendre qu'il ait un nouveau dragon à sa collection déjà bien avancée.

Une fois le tremblement passé, le Métamorph reprend la forme de Mary, puis les deux ninjas s'avancent au-dessus de l'intrus, juste à ce moment les deux collègues de l'assassine arrivent, l'un avec une pioche, l'autre avec une chaise et un téléphone ... mais c'est quoi de ces bouffons ? Autant le sbire elle peut comprendre, mais le capitaine, celui qui est censé être son supérieur ... une pioche ? D'accord, il n'y avait pas beaucoup d'armes à sa disposition, mais il aurait pu y aller à mains nues, ce serait certes moins létales, mais au moins, les coups ne se verront pas à cent mètres, même l'autre avec sa chaise a une meilleure arme ! Enfin bref, le lieutenant l'appelle le clown, quelle merveilleuse idée, insultons un type qui vient de mettre à mal à lui tout seul une bande de sbire, facilement de plus est et de manière purement professionnel, ce qui va suivre est prévisible à l'avance : une bonne raclée.

Mary descend, sa chute reste silencieuse tandis que des bruits de pas de course se font entendre : il est passé à l'attaque, tant mieux. Elle pris le temps de dégainer sa lame située juste au-dessus de sa cuisse, une magnifique lame bien aiguisé dans le dos devrait lui permettre d'arrêter cet homme, encore faut-il le placer. Il a utiliser l'écran de fumée à son avantage, l'utilisant pour se camoufler et attaquer aussi sournoisement que Mary le capitaine qui a dû ne pas voir l'attaque qu'il vient de se prendre de pleins fouet. Le choc des phalanges sur le nez retentit, il a fait mouche, mais au moins, l'assassine sait où se trouve sa proie. Son Métamorph reprend sa forme visqueuse habituelle, se laissant tomber sur l'épaule de Mary, bien qu'un peu répugnante comme entrée, elle a l'habitude, mais la répugnance ne fait pas partit des sentiments qu'elle laisse apparaître sur son visage - qui de toute manière, est à moitié envelopper dans un masque en tissu -, son compagnon est aussi fourbe qu'elle bien que pas très puissant contre d'autres pokémons, mais ça, Mary ne s'y intéresse pas, c'est des humains qu'elle s'occupe, pas des pokémons. Elle se dirige donc furtivement vers la source du choc, un autre se fait entendre suivi d'un fracas de chaise, sans doute le capitaine n'a pas tenu le coup et il a décidé de s'amuser avec le pauvre sbire qui l'accompagnait, bien que la santé de ses camarades l'importe peu, pas sûr que Midas apprécierait que quelqu'un touche à l'un de ses membres, et si le Da n'apprécie pas, Mary non plus.

Le sbire semble attiré l'attention, il est moins bête que son supérieur, c'est déjà ça de pris. Elle est à portée maintenant, à son signal, le Métamorph se glisse sur la lame, prêt à sauter sur l'intrus lorsque la lame passera à travers son puissant dos ou lorsque l'homme esquivera l'attaque, qui sait qu'elle surprise l'attende. Elle positionne sa lame, puis d'un coup d'estoc, tente de pénétrer ce puissant adversaire, traversant les organes pour trancher quelques nerfs au passage, s'il se prend le coup, il risque d'être embêter pour la suite, sinon ... hé bien, Mary a toujours pensé que ce sbire serait plus sexy avec une cicatrice sur la joue, mais sinon, le pokémon est prêt à enrouler l'intrus et à prendre la forme de chaînes pour sceller son corps.

_________________
Thême/Combat

Liste des pokémons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Petites formalités ~

Revenir en haut Aller en bas

Petites formalités ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PETITES COURGETTES RONDES FARCIES AUX PIGNONS DE PINS
» Petites Devinettes...
» Petites Meringues Hyper Facile
» Que sont devenues les petites filles en Chine?
» " Petites parenthèses "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Kanaloa :: Exploitations de sylphium condamnées-