Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

What's in a title ? • Ft Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: What's in a title ? • Ft Sirius Jeu 2 Juin - 22:22

What's in a title
Ft Sirius
Port Nau, 13h56, : avant même d'avoir pu émettre son premier râle de mécontentement le Champion Ténèbres dit aussi larbin de la Pension se reçoit un énième coup de langue de la part de son Noctali. Le duo est assis pour l'un, affalé pour l'autre sur un banc à attendre les débarquements de 14h pour faire l'incroyable mission des hommes-sandwiches de la grand-mère Naeye. « La Pension doit tourner » qu'elle a dit avant de les virer à grand coup de pied aux culs avec seulement un expresso noyé de lait dans le sang. C'est tragique et explique l'état léthargique du bouclé qui se fait réveiller toutes les trente secondes par la langue râpeuse d'Alkaid sur sa joue. Pour être franc, ils ne véhiculent pas une bonne image de l'établissement. La touffe du brun est très clairement non-brossée, ses yeux sont cernés, son air comateux et si l'on fait attention, on remarquera que sa tenue n'est pas excentrique mais s'avère juste être un pyjama surmonté d'un sweat dix fois trop large. Comme si ça ne suffisait pas, à sa taille est accrochée une ceinture qui elle tient la laisse fixée au harnais de Lyra. Un Evoli en laisse, oui. La demoiselle n'obéit pas et hors de question de la laisser à la Pension depuis qu'elle a développé la manie d'écraser les autres Evoli. Écraser, oui. Visiblement la boule de poils n'aime pas la concurrence et s'en prend rarement aux autres petits pokémons tant qu'ils ne sont pas plus adorables qu'elle.

Mais pas le temps de s'attarder là-dessus, l'alarme sonne 14h. 

Lyra est la première à bouger entraînant à sa suite son dresseur. La première vague de nouveaux arrivants déferle et le trio s'agite pour distribuer des flyers : le Noctali apparaît devant les potentiels clients en leur flanquant une bonne frousse et Lyra jappe en se roulant au sol quitte à s'emmêler dans sa laisse pour attirer l'attention. Alioth en profite alors pour fourrer les papiers dans les mains des touristes avec un sourire qui dit « venez on est gentil, on a des cookies » et des yeux qui crient « pitié café ». Pourtant, dans l'ensemble, cette première tournée est réussie et la pile de flyers qui lui était prévue est bien vite descendue. La suite est donc encourageante ce qui commence à motiver le brun avant de booster le dynamisme de l'Evoli et son évolution qui reprennent leur tâche avec ardeur. Ce jusqu'à l'accident. Alioth est distrait par des questions sur les installations et ne remarque pas spécialement l'immobilité soudaine de Lyra. Entre toutes ces jambes et ces chaussures qui défilent, la miss est sûre d'elle ! Elle a vu une fourrure brune un peu trop familière. La boule de poils se redresse donc avec précaution sous les yeux curieux et amusés des dresseurs. Quand elle ré-aperçoit le pokémon dans son champs de vision, paf ! Elle se baisse en position d'attaque avant de bouger son train arrière, signe que la bête va se fondre sur sa proie.

Ce qu'elle fait.

Mais peut-être a-t-elle omis un léger détail : le harnais. Si elle réussit tout de même à plaquer l'autre Evoli, elle entraîne dans sa prise de catch le champion qui est rattrapé de justesse par le pantalon grâce à Alkaid. Le micro-arrêt cardiaque passé et les rires des passants atténués, Alioth peut enfin prendre conscience de la situation. Bien droit sur ses pieds, ses yeux se posent successivement sur Lyra puis sa victime et celui qui semble être le propriétaire de sa victime. Si dans ce genre de situations l'on a plusieurs solutions : féliciter Lyra pour cette prise, lui passer un savon, s'excuser, s'assurer que la bête en-dessous va bien ; l'hôte à mi-temps hésite. Sa lèvre inférieure est mordue jusqu'au sang et ses sourcils sont suffisamment froncés pour créer un amas de rides sur son front. Plusieurs fois, il tente d'ouvrir la bouche mais rien ne sort et il ressemble de plus en plus à un Magicarpe hors de l'eau. Jusqu'à ce qu'il daigne enfin réagir en collant un prospectus dans le visage du dresseur lui faisant face avant de reprendre son air de vendeur d'aspirateur.

Bienvenue à Erios !

Et tandis qu'il ouvre les bras de façon théâtrale en guise d’accueil, soutenu par le Noctali qui décide de poser aussi, Lyra se met à mordiller les oreilles du pokémon sous elle. Mission hommes-sandwiches ? Ratée. Une éventuelle conversion dans l'office du tourisme d'Erios ? .. Mal barré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Sam 4 Juin - 1:49

Des pas qui raisonnent plus ou moins bruyamment sur le sol en béton. Le frottement de vêtements contre la peau de centaines de personnes avançant les unes près des autres ou qui se froissent selon les mouvements de leur porteurs. Un appareil qui vibre ou tinte. Un pokemon qui jappe. Des cris. Les bateaux qui vont et vienne avec leur cargaison. Tout cet amas de son, au volume tout de même assez important, représente la symphonie plus ou moins agréable qui berce l'un des nombreux quai de Port Nau. En ce jour et comme beaucoup d'autre avant lui, il y a foule. Les gens vont et viennent sans se soucier du reste du monde, vaquant à leurs petites affaires sans se soucier du reste.

Debout sur le rebord de l'un des pontons, faisant face à l'immensité bleu de l'océan entourant l'ile, le corps droit et les mains plantées dans les poche de son pantalon, le jeune Sirius contemple l'océan les yeux dans le vide. Son esprit est à bien des lieux de l'endroit où il se trouve actuellement, tournée vers sa famille et ses récentes décisions qui l'on menée jusqu'à Centralis, l'une des trois iles composant l'archipel d'Elios.

Le jeune brun écoute avec une expression impassible le bruit calme de l'océan. La douce mélodie qu'il génère. Les vagues qui heurtent la terre -ou plutôt le béton en l'occurrence- le vent dans les vague et les remous des ces dernières. Parfois également le bruit d'un pokemon marin passant à proximité parvient jusqu'à ses oreilles attentives. Il arrive étonnement à faire fit du vacarme parfois assourdissant de la foule qui l'entoure pour ne se concentrer que sur la douce symphonie des vagues, bien plus agréable selon lui.

La douce torpeur que cela lui procure lui permet peut à peut de reléguer ces soucis au second plans. Il en oublie un peu le stress que se nouveau départ. La peur de ce que ses parents vont en penser et de leur possible réaction face à cette action. Un petite inquiétude de les avoir laissé seuls sans en avertir. La crainte également de devoir stopper se nouveau départ prématurément pour divers raisons. Mais également l'excitation un peu inconsciente et insouciante qui lui prend le cœur à chaque fois qu'il pense à toutes ses nouvelles possibilités qui s'offrent à lui en cet instant.

A ses cotés sont présent ses deux fidèles compagnons de routes, ses plus proches amis et ceux avec qui il partage ses rêves les plus cher. Ceux aussi grâce à qui il a enfin pris la décision de quitter l'étouffant noyaux familial.

Abyss, la jeune Evoli au pelage bien terne par rapport à ses congénères, se trouve assise face à l'étendue bleuté, l'observant avec la même intensité que son dresseur mais sans tout les tracas de celui ci en tête. Elle se laisse simplement bercer par le calme que cela procure. A ses coté le jeune Kylian ne sait pas trop où se mettre, il est dans un lieu inconnu et ne sait pas ce qu'il doit faire, cela le rend visiblement nerveux.

Sirius se rend compte de cela et se baisse pour le prendre dans ses bras dans le but de le rassurer. Cela lui permet également de sortir de la torpeur dans laquelle il s'était plongé, sonnant ainsi le retour à la réalité et la mise en route du petit groupe. Après quelques caresses rassurantes sur le dos du petit Tarsal.

Le pokemon blanc toujours dans les bras et le second gambadant gracieusement à ses cotés, le jeune East slalom entre l'amas bruyant de passant, les différents bruits ambiant venant de nouveau agresser ses tympans avec force. ceux de ses pokemons également. cela ne semble pourtant pas le perturber outre mesure puisqu'il avance d'un pas régulier et décidé au travers de la foule.

Un bruit sourd ressemblant fortement à celui d'une chute suivis d'un couinement qu'il identifie clairement comme un signe de mécontentement de la part de la jeune Abyss stoppent momentanément son avancé. Il se retourne vivement, manquant de peu de faire tomber le petit pokemon toujours logé dans ses bras, qui se retient de justesse à ses vêtements. Pour constater avec stupeur que sa vieille ami ses fait écrasée énergiquement par l'une de ses congénère. Rire de la situation ou séparer les deux Evolis? Il ne sait pas vraiment comment agir dans l'immédiat. De plus cela risquerait de vexer possiblement le propriétaire du second pokemon évolutif, ce qui pourrait poser problème par la suite. Car oui, en observant le nouvel arrivant, Sirius peut voir accrocher à lui un harnais, dont l'une des extrémités est accroché à lui et la second à un homme que le brun n'a aucun mal à imaginer comme son dresseur à vue de la situation.

Il le dévisage un moment pendant que l'autre semble pensif. Il le fixe, dubitatif. Doit t'il agir on laisser l'autre faire? Il n'en a pas la moindre idée. Mais si le second ne fait pas quelque chose bientôt, advienne que pourra, il ira protéger son pokemon.

Mais les réflexes du second homme semble meilleurs que les siens, ou alors à 'il agit avec quelques secondes d'avances, car lorsqu'il se décide enfin à agir le deuxième dresseur lui plante une affiche sur le visage avec un rapide bienvenu en prime. Il fixe le bout de papier, les yeux écarquillés d'ahurissement, pour lui c'est a ne plus rien comprendre. Qu'est ce qui peu bien passer par la tête de son vis à vis pour agir de la sorte?

Un nouveau cris de protestation de son pokemon le ramène sur terre. Il ne semble pas apprécier le traitement de son paire et se débat comme il peu avec sa force de mouche de pokemon n'ayant jamais combattu. Le brun retire donc le prospectus de son visage et le fourre à la va vite dans l'une de ses poches pour s'en débarrasser. Il aura le temps de le regarder plus tard. Il se baisse en suite en direction du pokemon chromatique et de son assaillant de le but de les séparer.

-Voudrais tu bien lâcher mon amie?

Joignant le geste à la parole afin d'être sur d'un bon résultat, il dépose Kylian sur le sol et déloge le petit être de dessus son compagnon en l'attrapant à deux mains, pour laisser un peu de chance à Abyss de se dégager. Ce qu'elle fait sans se faire prier, pour aller se poster près de son dresseur, assise contre ses jambes.

Ce dernier se redresse et se retourne vers l'autre homme pour le regarder à nouveau. Il lui tend la main  amicalement en lui souriant avec franchise et sympathie, prouvant qu'il ne lui en veux pas malgré se malheureux accident sans gravité qui n'est pas vraiment de sa faute.

-Je m'appel Sirius, enchanté de te rencontrer toi et ton équipe. Voici Abyss et Kylian.

Il lui montre tour à tour les deux pokemon, qui le salut d'un signe de tête respectueux pour le premier et d'un couinement timide pour de second. Bien que leur rencontre ai été un peu mouvementé et accidenté, son interlocuteur semble connaître un minimum les lieux et cela pourrait être fort utile à Sirius qui vient tout juste de poser pieds à terre. C'est donc à lui qu'il s'adresse cette fois, afin d'exposer sa demande.

-Saurais tu par hasard au trouve le centre pokemon de la ville ou tout autre lieu où nous pourrions nous reposer? Mes amis et moi sortons d'un long voyage et nous ne serions pas contre un peu de repos.

Ho il est bien possible que l'homme n'en sache pas plus que lui malgré ses airs, le brun sait très bien qu'il ne faut pas se fier aux apparences, mais son interlocuteur est pour le moment sa seule connaissance en ces lieux et donc sa seule chance d'avoir un minimum de repères.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Mar 14 Juin - 20:19

What's in a title
Ft Sirius
Tout aussi confus que la personne qu'il vient d'agresser au même titre que le pokémon de ce dernier, Alioth a les yeux rivés dessus, cherchant à anticiper sa réaction. Son Evoli est celui qui les sort de leur torpeur par un petit cri qui fait réagir son dresseur qui s'empresse de voler à son secours après avoir libéré ses mains de la paperasse du bouclé. L'inconnu demande ensuite gentiment à Lyra de lâcher sa proie en l'attrapant après avoir déposé le pokémon qui logeait dans ses bras. L'Evoli agressée en profite donc pour filer contre son dresseur et s'y asseoir sous le regard boudeur de l'autre félin qui n'apprécie pas d'avoir été ainsi traitée. ( Car oui, elle se plaint en plus d'attaquer, tant qu'à faire ). Si la scène amuse beaucoup Alkaid qui ne s'en cache pas quitte à s'attirer les foudres de son enfant adoptif, les lèvres d'Alioth restent scellées pendant toute l'affaire. Concentré sur les gestes de l'inconnu, il arrive tout de même à sursauter quand ce dernier se redresse pour lui tendre la main en souriant. Et c'est presque si le brun ne se sent pas offensé devant l'aura de franche sympathie qui émane de l'homme, lui qui la fausse depuis son arrivée. Il se présente aussi : Sirius. La demoiselle que Lyra a tenté de croquer se nomme Abyss, le petit pokémon psy Kylian. Les deux sont polis et les saluent, peut-être pas avec la même force mais ils font ce qu'ils peuvent. Alkaid rend donc le bonjour en allant se frotter contre les jambes du dresseur et offrir un bon coup de langue à ses deux compagnons. Pour ce qui est de Lyra, la miss est rapatriée dans le sweat de son dresseur pour y bouder allégrement.

M'enfin. Ce qui capte toute l'attention du Champion avant même qu'il ne puisse se présenter à son tour c'est la requête de Sirius. L'aïeule ne lui tiendra pas compte d'une pause café si elle est faite dans un centre pokémon après y avoir généreusement et de toute la bonté de son petit cœur accompagné un pauvre dresseur exténué de son long voyage, n'est-ce pas ? Du coup le voyageur devient un ticket de sorti et il passe dans la catégorie des gens que le bouclé aime bien. Pour l'instant, faut pas abuser. Il hoche donc la tête doucement en guise de réponse, se léchant les lèvres pour les humidifier, elles qui ont souffert du vent marin et des quelques grains de sables qui ont réussi à se poser dessus. Ce goût salé et ces granulés le font rapidement grimacer mais il ravale cette mine horrible pour pouvoir reprendre la parole.

Il y a un centre pokémon dans chaque quartier de La Capitale qui n'est pas si loin, alors pourquoi pas !

Affichant un grand sourire commercial vu que c'est le seul dont il est actuellement capable, Alioth tourne les talons en faisant signe aux voyageurs de le suivre. Non sans avoir récolté ses affaires auparavant. Il n'en n'a pas terminé avec ses petits papiers non plus, il en confie au Noctali pour qu'il en glisse dans les sacs des dresseurs et en donne une partie au dresseur derrière lui. Ne pas l'exploiter ? Pfft. Comme si le Champion allait passer une occasion d'en faire moins, franchement. Puis la tâche n'est pas si compliquée, marcher et tendre des papiers à qui veut bien les prendre ? Tout le monde est qualifié pour ça.

Sinon je m'appelle Alioth, lui c'est Alkaid et la demoiselle au grand appétit, Lyra.

Qu'il rajoute au bout de quelques pas, en s'assurant que Sirius et sa petite équipe les suivent bel et bien. Manquerait plus que son alibi se barre tiens. Il leur offre un énième sourire qui commence à lui faire travailler les muscles du visage au point que quand il retourne la tête pour regarder devant lui, le bouclé baille allègrement. Ce qui ne l'empêche pas de continuer la distribution, lui qui a déjà perdu son professionnalisme il y a un moment. Ceci dit il peut entamer un brin de causette avec l'étranger eh ? Faire mine de s'intéresser à sa vie l'occupera. Apprendre s'ils vont devoir s'affronter un jour aussi.

Alors Sirius ! Première fois à Erios ? Vous venez ici pour des vacances, un nouveau départ, une collecte de badges ?

Normalement c'est suffisant pour nourrir une conversation qu'il s'assure en jetant un bref regard à Alkaid qui s'est rapproché pour écouter. Le Noctali bleuté ronronne même, appréciant un peu trop l'idée de devoir combattre ces nouveaux venus. Ou de voir sa fille s'acharner sur la pauvre petite Abyss. Comme quoi, aucuns des trois n'a de moral.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Lun 27 Juin - 12:43

La présentation de toute l'équipe et la question du dresseur nouvellement arrivé posé à son interlocuteur, le groupe attend maintenant une réaction de la part de ceux ci et une réponse à la question du brun. Abyss, toujours cachée entre les jambes de son dresseur pour plus de sûreté, les observe avec méfiance. Le jeune homme à parfois tendance à se laisser aller quand il s'agit de nouvelles découvertes, peu importe le type, y comprit donc des rencontre avec de nouvelles personnes. Elle préfère donc assurer les arrières et observer le groupe pour en apprendre plus sur eux, juste au cas où.

Après avoir confirmé d'un signe de tête et s'être humecté les lèvres, l'habitant de l'ile fini par répondre à la question posé, indiquant à l'homme est ses compagnons la position du centre Pokemon le plus proche, c'est a dire pas dans cette ville mais la prochaine. Cette nouvelle fait un peu grimacer Sirius, qui espérait pouvoir se reposer au plus vite en arrivant, mais bon, il faut savoir faire avec ce dont on dispose. A la place il fera un petit effort supplémentaire pour se diriger vers le lieux tant attendu.

Surtout que leur nouvelle connaissance semble vouloir les y emmener vu que celui si se met à marcher dans une direction, qui n'est certainement pas choisie au hasard, et leur fait signe de suivre ce mouvement. Le brun concerte du regard ses deux amis, obtenant un mouvement d’indifférence de la part de l'Evoli. Kylian lui se contente de tendre les bras vers son dresseur pour qu'il le prenne à nouveau dans ses bras le temps du trajet. Ce que l'on pourrait qualifier d'accord obtenu de la part de ses pokemons, le brun prend le Tarsal dans ses bras et emprunte lui aussi le chemin que leur nouvelle connaissance à prit.

Sans qu'il ne comprenne comment, il se retrouve avec de nombreux petits papiers dans les mains, identiques à ceux que lui à donné précédemment le garçon et ses pokemons. Il ne faut pas être un génie pour comprendre d'où ils viennent et la raison pour laquelle ils sont là. Avec un soupir résigner il se résout à aider leur guide, après tout c'est peu cher payer pour ce qui leur ai donné en échange.

Se parant d'un grand sourire amicale, l'homme aux cheveux long commence à distribuer aux passants les tracts qu'il à dans les mains.Ils donnent également quelques feuilles à Abyss, afin que celle ci en donne également en jouant de sa bouille toute mignonne pour attendrir les gens, ce qui marche plutôt bien.

Pendant qu'ils avancent et distribuent les prospectus, leur guide en profite pour se présenter enfin, permettant au petit groupe de connaitre son nom, qui est apparemment Alioth, ainsi que celui de ses compagnons, Alkaid et Lyra.

Au grand étonnement de Sirius, le dresseur leur lance un nouveau sourire qui semble être un peu forcé. Mais après entre ce que l'on comprend et ce qui est réel il y a toujours une différence. C'est donc ce que le brun à comprit. Le dit Alioth reprend la parole, leur demandant à cette occasion si il s'agit de leur premier séjour dans la région et la raison de cette arrivé. Un grand sourire étire les lèvres de Sirius qui est bien content de pouvoir engager la conversation avec lui, bien qu'il garde un yeux sur Abyss en même temps. Celle ci étant entrain de se rouler par terre pour attirer le regarde d'un jeune couple non loin, avant de leur fourrer un papier dans les mains quand ils se penchent vers elle.

-Première fois en effet, nous somme là pour repartir sur de nouvelles bases et partir à l'aventure aussi, c'est une passion que nous avons tout trois en commun.

En disant cela, il porte un bref regard tendre sur ses pokemons qui sont pour lui toute sa vie actuellement, ainsi que ses plus fidèles amis et un peu sa famille également. Ceux ci semblent d'ailleurs très excités par la mission qui leur à été confier indirectement par leur guide et la prenne très à coeur, se faufilant entre les personnes afin de leur donner de grès ou de force les petits papiers confier. Kylian lui même étant descendu pour preter main forte à l'Evoli, bien qu'il reste plus prés de son dresseur que l'autre pokemon, timidité oblige.

Sirius retourne ensuite son attention vers l'autre homme pour lui retourner ses questions, fourrant au passage un prospectus dans les mains d'un passants qui à la mal chance de se trouver à proximité au même moment, écopant donc lui aussi d'une annonce. Ce qu'il ne semble pas trop apprécier d'ailleurs vue l'air qu'il affiche après cela.

-Et toi et tes pokemons alors? vous êtes là depuis longtemps?

Pas que ça l’intéresse réellement de savoir, mais cela lui permet de converser un peu avec avec l'autre homme et de le connaitre un peu plus. Plus tard la conversation deviendra peut être un peu plus intéressante et à son goûts, il faut laisser le temps faire, on ne peut pas commencer une conversation avec un inconnu en parlant de n'importe quel sujets, certains sont sensible.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Jeu 30 Juin - 22:36

What's in a title
Ft Sirius
La petite Abyss est efficace et la façon dont elle a roulé le couple a failli arracher un rire au bouclé avant qu'il ne reporte son attention sur Sirius et ce qu'il a à dire. Ce sont bel et bien des touristes mais rien n'indique dans sa phrase que l'homme est un dresseur qui va chercher à défier la Ligue. Alioth est déçu, Alkaid aussi. Pour l'instant le trio est juste un groupe prêt à explorer l'archipel. Ce qui n'est pas mal ! En tant que résidant d'Erios il est un peu blasé de l'endroit mais pour quelqu'un qui vient d'une autre région, il y a beaucoup de choses à voir, ils ne seront pas déçus du voyage et.. Oh. Il se sent affreusement concerné, ça n'va pas du tout. Le champion secoue sa tête comme si ça allait miraculeusement l'aider à mieux se concentrer. Ce dont il va avoir besoin puisque tout en exécutant la tâche qui lui a été confié quitte à blaser la populasse autour de lui, le touriste lui renvoie ses questions. Il réfléchit quelques minutes, pesant le pour et le contre pour donner tel ou tel détail. Il hésite, se tâte et conclut finalement qu'il doit garder quelques informations à balancer pour alimenter la conversation si un blanc s'installe et devient un peu trop gênant.

On a vécu ici avant de partir voir ailleurs. Ça fait bientôt.. Trois ans qu'on est revenu ? Lyra nous a rejoint cette année par contre.

Même pas vingt ans qu'il est déjà rattaché à deux emplois dont un qui le nécessite plus que l'autre. Au final c'est bien qu'ils ne possèdent pas d'arènes tiens : la liberté qu'ils ont actuellement ne serait plus la même. Il fronce donc un moment les sourcils sans pour autant cesser de distribuer les flyers. Avec la vague d'arrivants et le travail délégué, la pile s'est clairement amoindrie ce qui est un constat plutôt cool pour le fainéant. Alkaid n'en n'a même plus à sa disposition ! Comme quoi il devrait laisser Lyra attaquer des gens plus souvent. En parlant de l'Evoli, la miss a assez boudé. Elle se laisse glisser du sweat et plante ses griffes quand elle arrive au pantalon de son dresseur, ce qui le fait couiner et regretter de ne pas les lui avoir coupé à cause des combats. Après elle saute et regagne sagement le sol avant de tirer celui qui s'était arrêté pour se plaindre non pas des trous dans son bas mais de la douleur.

Mais il essuie ça relativement vite. La promesse d'un café est toujours présente et il doit amener Sirius à bon port. Ahah. Alors qu'ils en quittent un.. Bon d'accord, le brun va éviter de faire cette blague à l'oral. Après tout son Noctali le juge déjà, même pas la peine d'ouvrir la bouche. Il aimerait trouver quelque chose à dire cependant, avant de maltraiter plus que nécessaire les flyers en jouant avec parce que le silence lui est inconfortable. Il se mord donc la lèvre, fronce à nouveau les sourcils, s'amuse à gonfler ses joues, se retient de soupirer mais rien ne vient. Ses yeux balayent donc le port des yeux avant de s'attarder sur leur petite troupe et finalement, il trouve de l'inspiration en la personne de Sirius. Ou plutôt sur son torse.

Stop ! Pas bouger ! C'est un tatouage ?

Car en plus d'arrêter soudainement le dresseur qui rêve sûrement autant du centre pokémon que lui d'un café, Alioth ne se gêne pas pour pousser la veste de ce dernier et toucher l'encre tatouée sur son torse. Et par toucher il faut entendre tapoter. Il ne comprend pas non plus les bandages mais il n'oserait pas s'aventurer sur un tel terrain, alors qu'une marque gravée dans la chair et qui n'est pas cachée lui semble tout à fait une bonne idée pour converser. En plus Alkaid et Lyra se sont aussi attroupés devant le bouclé pour qu'il les porte et leur montre de plus près ce qui a attiré son attention. Quelques passants s'arrêtent aussi, curieux. C'est qu'il doit avoir l'air fin avec un Evoli et son évolution dans les bras, les joues rouges sous l'effort et leurs museaux collés sur la peau de celui qui était encore il y a quelques minutes un inconnu. Ne jamais avoir peur des rapprochements physiques du champion, jamais.

Il y a une raison derrière ça ? Une histoire ? Si elle est longue je n'ai pas de pop-corns.. Tant pis.

Car quand ses compagnons sont satisfaits et reposés au sol, ils reprennent leur route comme si de rien était en continuant malgré tout à exploiter ce sujet. Aucun respect.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Lun 4 Juil - 15:30

Continuant son avancé dans les rues de la ville, accompagné de ses pokemons et de ses guides, Sirius attend patiemment les réponses de celui ci aux questions qu'il vient de lui retourner, continuant parfois de donner les bouts de papiers qu'il a dans les mains faisant doucement mais surement réduire l'importance de celui ci.

Le brun observe en même temps du coin de l'oeil la réaction de l'autre homme en attendant qu'un réponse quelconque lui parvienne de sa part. Une réponse qui tarde d'ailleurs un peu a venir, ce qui pousse le nouveau venu a se demander si rendre ces questions n'était pas au finale une assez mauvaise idée. Peut être que le sujet est un peu sensible pour son interlocuteur?

Fausse alerte, la réponse vient finalement. Cela permet donc à Sirius d'apprendre que le petit groupe est originaire du coin et qu'ils ont eux même un peu voyagé par le passé. Chose que le brun note dans un coin de sa tête au cas où, un originaire de la région ça peut toujours servir pour avoir quelques renseignement.

Un bruit semblable à un couinement attire son attention alors qu'un nouveau prospectus viens de trouver propriétaire. Cela pousse donc le brun à se retourner vers la source de ce bruit qui ne semble être autre que leur guide. Le brun le regarde avec étonnement, jusqu'a voir la petite evoli a terre en train de tirer son dresseur et des marques dans le pantalon de celui ci. Le bas à dus morfler pendant la descente du pokemon et cela à dus toucher le dresseur, d'où le bruit.

Rassuré quand à la source du problème, le nouveau venu s'en retourne à son activité de distribuer des tracts aux passants. Fixant Abyss qui s'amuse à courir partout pour en glisser discrètement dans les sacs ou a rentrer dans les gens pour les faire tomber et leur mettre le papier sur les genoux avant de repartir avec une bouille innocente.

Cependant le dresseur et rapidement stoppé dans sa lancé par l'autre dresseur qui le stop en en s’exclamant. Celui ci vient apparemment de remarquer le tatouage que le brun porte sur le coté droit et semble très intéressée par celui ci. Un peu trop même.

Sous le regarde méfiant d'Abyss, leur guide s’extasie peu être même un peu trop, allant même jusqu'a toucher le dessin et le montrer à ses pokemons, tout aussi intrigués. Pas spécialement sauvage, Sirius lui se laisse faire en le regardant, quand même au cas ou, alors que celui ci porte carrément ses pokemons pour qu'ils puissent regarder.

-A la base oui.

Le brun les éloigne un peu de lui pour pouvoir se mouvoir plus facilement, ce qui lui permet de faire glisser une partie de son vêtement pour laisser son épaule apparente, dévoilant une autre partie du tatouage. Il désigne de sa main gauche le cercle sur son épaule et surtout le motif à l’intérieur.

-Il s'agit de l’emblème de ma famille, je me le suis fait tatouer il y a quelques années pour symboliser mon appartenance à cette même famille et ce que j'y ai vécu. C'est un peu comme un souvenir du passé, pour ne pas oublier.

Leurs guides reprennent la route en écoutant ses paroles, Sirius en profite donc pour remonter son habit et enjoindre leurs pas afin de continuer la conversation. Abyss sur ses talons et Kylian un peu à la rue car il n'a pas remarqué tout de suite la remise en route des autres. Heureusement pour lui, la petite Evoli aux couleurs clair s'en aperçois et retourne le chercher. Elle le hisse sur son dos puis rejoin le reste du groupe au pas de course pour ne pas risquer de les perdre.

-Le reste c'est rajouté au fur et a mesure il y a des motifs avec une raison derrière, mais rien de bien palpitant pour le reste. Et toi? Tatouages, marques ou autres signes particuliers?

Un petit sourire orne les lèvres du brun qui avance au même rythme que le dresseurs, le sujet lancé l’intéresse déjà plus, c'est donc avec intérêt qu'il attend la réponse à sa question, curieux de savoir quels surprises peuvent leurs réserver ces personnes. Et pas de doute pour lui que le petit groupe à des choses a raconter.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Ven 8 Juil - 15:34

What's in a title
Ft Sirius
Pour être totalement franc, Alioth a hésité à siffler quand Sirius s'est un peu plus dévoilé pour montrer convenablement son tatouage. Il s'est ensuite rappelé que généralement ce genre de bruit offusquait la populasse qui se recevait bien trop souvent une baffe juste après, et il tient à son visage. Un peu, assez pour se retenir. Alors il presse ses lèvres pour être sûr qu'aucun son ne sorte et se concentre sur le motif et son histoire. C'est plutôt joli. Simple mais efficace ? Quelque chose dans le style. En tout cas il ne s'attendait pas à tomber sur une personne dont la famille en est à posséder un emblème et se met à nouveau à rêvasser du caractère bon dresseur qui doit accompagner ce prestige. C'est que monsieur est entêté et n'est toujours pas prêt à abandonner cette idée de combat ! Même si la petite équipe de Sirius ferait presque fondre le bouclé qui regarde la petite Abyss porter Kylian. Et il n'est pas le seul que le geste touche même si Alkaid est moins discret ce qui fait que Lyra lui jette un regard noir. Elle aussi pourrait porter le Tarsal s'il le fallait ! Et ce serait encore plus mignon ! Non mais.

M'enfin. Ils n'en n’apprennent pas plus sur le reste des décorations qui ornent le torse du touriste, ce qui les rend un peu plus curieux à leur propos. Et Sirius aura beau les assurer qu'il n'y a rien de bien palpitant derrière ces derniers, s'il n'avait pas enchaîné avec une question, Alioth se serait fait une joie de gratter des informations. En attendant il ne peut que rigoler avant de répondre sous le regard aussi bien complice qu'amusé de son Noctali.

J'ai des tâches de rousseurs étranges sur le front à part ça.. Rien, même pas un grain de beauté sur la fesse. Ceci dit l'hôtesse de la Pension serait capable de me tatouer une pub sur les joues.

Il sourit de toutes ses dents et de toutes ses fossettes à ce moment-là, non sans s'assurer que sa casquette protège bien son front pour bien signaler que ce qui marque ce dernier ne sera absolument pas montré. C'est secret défense. Puis il tient à son apparence banale / passe-partout alors pas sûr qu'un jour il cherche à se différencier de la masse par un tatouage ou un piercing. Puis c'est tant mieux ! Comme ça même s'il fait une bonne vingtaine de centimètres de moins que Sirius et que son torse à lui témoigne d'une grande passion pour les sucreries, il ne complexe pas et peut savourer simplement la discussion. A la différence de Lyra qui tire un peu plus sur la laisse pendant qu'elle réfléchit à comment s'en prendre à nouveau à sa concurrente sans toucher le Tarsal. Et pour éviter que ça parte en live et les ralentisse, Alkaid coupe court au brainstorming de sa fille en lui ôtant soudainement sa laisse pour aller l'attraper par la poignée du harnais. De quoi re-faire bouder la miss qui a beau chercher de l'aide auprès de son dresseur en couinant, se fait royalement ignorer par l'humain qui range donc la ceinture dans sa besace avec les quelques papiers qui lui restait en main.

Après il y a les bleus, les griffures, les coupures, les cicatrices, toutes les joies des voyages et des combats.

Malgré le fait que ce sujet prolonge le dernier abordé, Alioth en parle plus calmement avec un sourire tout de suite plus léger. Raison ? En plus des bandages, monsieur s'est enfin aperçu de la cicatrice qui trône sur le nez de son bien trop grand interlocuteur. Mais comme la première crainte du MC Ténèbres, la blessure n'est pas dissimulée alors qu'elle pourrait l'être si elle gênait vraiment le dresseur. Alors il tente d'en savoir plus parce que ça les occupe et que l'homme n'est pas des plus désagréables. Il lui laisse aussi une chance de reporter son attention sur autre chose s'il le faut en rouvrant grand les bras pour présenter la ville qui leur fait désormais face malgré le fait qu'ils doivent toujours marcher un moment pour l'atteindre.

La Capitale commence là-bas. Courage mauvaise troupe~!

Adieu le vent marin qui décoiffe et les bateaux qui mouillent en attendant l'heure du départ, bonjour le.. Oh. Vers quel quartier se diriger ? Slalomer entre les gens en costumes est fatiguant, il n'a pas envie de se fritter laggle avec des racailles, le parc regorge trop de pokémons susceptibles d'attaquer.. Va pour le centre pokémon du Quartier des habitations ! Et si quelqu'un pouvait inventer la téléportation, le brun lui en serait incroyablement reconnaissant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Ven 15 Juil - 11:35


Le brun attend la réponse à sa question que doit lui donner l'autre dresseur en observant ses pokemons du coin de l'oeil afin d'être sur qu'aucun problème ne perturbe leur petite avancé. Son regarde tombe d'ailleurs sur le noctali qui marche avec eux qui semble apprécier lui aussi le geste de son Evoli, ce qui le touche beaucoup d'une certaine façon. Ce n'est pas tout les jour que son amie est observée de cette façon et il en est donc très fière. Elle par contre ne semble pas en avoir conscience, car il sait très bien que sinon son comportement aurai changé pour quelque chose de beaucoup plus indifférent et qu'elle aurait surement laissé le petit pokemon une fois les groupe rattrapé

Mais rapidement l'attention de Sirius se reporte entièrement sur son interlocuteur qui lui offre une nouvelle réponse, qui le déçoit un peu il faut le dire, il s'attendait à plus palpitant. Mais c'est tout de même une réponse. Dont la fin l'amuse grandement d'ailleurs, il ne sait pas qui est cette fameuse hôtesse mais elle à l'air d'une personne doté d'une grande détermination. Peut être auraient t'ils la chance de la rencontrer plus tard? Après tout leur but est de voyager à travers toute la région, donc cette possibilité n'est pas à écarter.

Alioth quand à lui semble tenir à ce que les fameuses taches restes bien dissimulés à la vue des autres, ce qui amuse franchement le nouveau venu qui ne s'en cache pas le moins du monde. Un contact près de sa jambe lui fait baisser la tête assez rapidement, cachant un peu son amusement flagrant. Il constate qu'Abyss est venue se frotter tranquillement contre celle ci pendant leur avancée, se fichant totalement de leur conversation qui n'a aucun intérêt pour elle. Alors que Kylian lui les fixe avec de grands yeux curieux qui veulent en savoir plus, bien qu'il ne comprenne pas vraiment tout.

Sirius retient un petit rire quand il voit non loin de ses pokemons le noctali de l'autre homme retenir sa pré évolution, surement pour lui éviter de faire une quelconque bêtise comme celle qui à eu lieux précédemment et qui a précipité leur rencontre. Il n'empêche que le brun trouve cela plutôt amusant.

Amusement rapidement interrompu par le bouclé qui continue sur ses explications des signes particuliers qui le couvre, mais ceux ci ne sont pas plus palpitant que les autres. Tant pis. Cela lui rappel tout de même quelques mauvais souvenirs, lier à ses propres marques et leurs origine. Sirius en retient une grimace en pensant à cela, il ne souhaite pas attirer l'attention sur ce sujet et inquiéter ses amis.

-Ce ne sont pas les seules choses qui provoques des cicatrices...

Phrase murmuré uniquement pour lui, qui prouve plus ou moins que lui à expérimenté autre chose que l'homme en face. Après n'importe qui aurai pus capter ces paroles avec un peu d'attention, mais il espère sincèrement que non.

C'est un mouvement ample de la part du dresseur de l'autre équipe qui interrompe les pensées maussades du brun alors que celui ci leur présente le ville sous leur yeux comme étant la capital. Ce qui surprend drôlement Sirius qui ne s'était pas aperçut d'un quelconque changement, trop perdu dans ses pensés. Un grand sourire étire ses lèvres alors qu'il baisse le regard sur son équipe.

-Nous y voila! Encore un peu de courage et nous aurons enfin un peu de repos bien mérité!

Toujours son expression heureuse collé au visage, le brun se tourne vers le second humain pour en savoir un peu plus sur leur destination, puisque lui ne connait pas la vielle.

-Et on va où exactement maintenant?

Il reprend de l'entrain et avance avec énergie à la suite de leurs guides, après tout c'est eux qui savent mieux où il faut aller. La petite équipe espère seulement que se ne sera pas trop long, car ils commencent à sentir réellement le besoin de se reposer, surtout Abyss qui doit porter le petit Tarsal sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Ven 29 Juil - 21:27

What's in a title
Ft Sirius
Visiblement le concentrer sur La Capitale est une bonne idée vu l'air dépité qu'il a abordé en murmurant une réponse sur le sujet des cicatrices. C'est compris, Alioth fera tout pour laisser ça tranquille en se concentrant sur autre chose, comme un certain centre pokémon dont la perspective rend le sourire à Sirius et wow. Y'a vraiment des gens qui ont l'air aussi heureux naturellement et hors des pubs ? Pas sûr que le brun s'en remette et le temps que l'autre dresseur annonce leur arrivée plus que prochaine au centre à ses pokémons, lui cherche du soutien envers les siens qui l'ignorent royalement. Rude. L'homme qui respire la maturité va donc pour leur tirer la langue mais il se voit stoppé dans son élan par une nouvelle parole de son premier interlocuteur. Il tousse donc pour cacher le geste qu'il préparait et se redresse convenablement pour répondre à la question de l'étranger et surtout pour garder le rythme avec l'engouement nouveau du géant. Cet homme transpire décidément trop la joie de vivre pour le petit Champion en manque de caféine. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne va pas tenter de rester énergique jusqu'au bout !

Alors cher ami~! La Capitale, c'est son nom au passage parce que c'est très l'originalité à Erios, est divisée en quatre quartiers. Il y a le quartier vert qui fait office de parc mais beaucoup de gens y ont relâché leurs pokémons. C'est pas le top du calme.

En plein milieu de son monologue, le champion s'est peut-être rapproché pour saisir le bras du dresseur pour l'entrelacer avec le sien. Espace personnel ? Il ne connaît absolument ce concept et ne cherche même pas une réaction chez son comparse puisqu'il repart dans ses explications touristiques sous le regard amusé d'Alkaid.

Le bas quartier c'est l'endroit où il ne faut pas aller. La police est bien présente sur l'Archipel mais pour gérer cette partie de la ville ils sont pas hyper doués. Pour nous arrêter aussi.

La dernière partie bien que murmurée a le don de faire pouffer de rire le Noctali qui lâche un instant l'Evoli qui se vautre royalement au sol. Ceci dit pas le temps de fuir, la poignée de son harnais est aussitôt reprise dans la gueule du shiney qui a toujours la larme à l’œil. Lyra n'a pas si mal que ça vu qu'elle se remet à bouder un peu plus fort. Et sa dignité dans tout ça ? Peut-être que son père et son dresseur n'en n'ont pas mais elle si ! Urgh. Elle se vengera à la Pension. Elle trouvera bien un vase ou une tasse à faire tomber ou elle peut toujours râler auprès de la grand-mère pour qu'elle les exploite un peu plus.

Le quartier des affaires n'est pas super intéressant, c'est juste le centre économique. Nous ? On se dirige vers le quartier des habitations. C'est calme et la Pension n'est pas trop loin.

Maintenant qu'il a vraiment répondu à la question malgré les petites anecdotes slash explications sur la constitution de la ville, il peut remettre toute son attention sur l'autre. Il va même pour le regarder dans les yeux mais il est décidément trop près et trop grand, puis sa casquette le gêne. Il choisit alors de sourire simplement même si c'est trop de travail pour son visage qui passe immédiatement en mode "bâillements jusqu'à ce que la mâchoire ne se casse". Ok. D'accord. Plus de sourire pour le pépère qui écrase sa tête contre le bras toujours tenu en otage de Sirius pour grommeler une ode au café. Boisson qui n'est plus si loin vu que la paire et leurs équipes respectives pénètrent enfin l'enceinte de la ville avec Alkaid qui se charge désormais d'être le guide jusqu'au centre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Jeu 11 Aoû - 17:53

L’énergie du désespoir, ou l'envie d'arriver au plus vite, chacun sont point de vue, envahit progressivement Sirius pendant qu'il interroge l'autre dresseur sur la ville et leur objectif. Celui ci se met d'ailleurs à tousser, ce qui perturbe un peu le nouvel arrivant qui ne comprend pas ce qui lui arrive. M'enfin, une fois cette quinte passé il se concentre sur la réponse à donner et explique au brun comment est répartie la capitale et ces différents quartier. Il tire par ailleurs un sourire amusé au dresseur quand il fait remarquer le manque d'originalité de la région au vue du nom de la capitale. Ce que Sirius approuve totalement.

Il écoute avec attention les explications de son interlocuteur, approuvant parfois de la tête pour prouver qu'il écoute bien, alors que le second dresseur lui se rapproche pour agripper le bras du brun avec force comme si de rien était. Cela le surprend grandement mais il se laisse faire, d'une pour ne pas trop perdre de temps, mais également parce qu'il n'a jamais eu de probleme avec les contacts physique et donc aucune raison de repousser l'autre. Cela fait cependant gronder Abyss qui elle n'apprécie pas trop la proximité entre les deux humains sachant qu'elle ne connait pas vraiment le deuxième.

Le guide continue ses explications sur la ville, intriguant un peu le nouvel arrivant avec ses histoire de police. Parce qu'il faut bien avoué que le petit groupe débarque ici en touriste total, ils n'ont même pas pris le temps de se renseigner sur la région avant de partir. Parce qu'ils n'ont pas eu le temps et parce qu'ils préféraient également découvrir sur place. Mais ça à quelques désavantages puisqu'ils n'ont aucunes idées des problèmes qui peuvent bien toucher la zone.

-Et pourquoi est ce qu'ils sont si occupé au juste? Non parce que leur rôle c'est quand même de protéger les gens et de faire respecter la loi, donc il doivent avoir une bonne raison pour zapper ce coin de la ville non?

Étrangement cela fait rire le Noctali, qui en lache sa prise qui se vautre en faisant rire Abyss au passage, et Sirius trouve tout cette histoire plus que bizarre. Peut être mènerons t'ils leur petite enquête sur ce sujet quand ils aurons exploré un peu plus en détail la région. A voir.

Finalement l'objectif de cette avancé est annoncé. Leurs guides ont opté pour le quartier le plus calme, le quartier des habitations. Qui apparemment se trouve à coté de la pension, un endroit que le petit groupe ira peut être visiter, c'est une idée à noter. Idée qui plais beaucoup aux deux pokemons, qui se réjouissent d'avance de se faire de nouveaux amis, et qui dit pension dit aussi bonne nourriture. Selon eux du moins. Un petit signe des deux pokemons en vers leur dresseur lui permet rapidement que c'est donc une idée à mettre en tête de liste même.

Le plus grand sens l'autre s'agiter contre lui et reporte son attention sur lui en se demandant ce qui peu bien lui arriver. Il croise rapidement son regard avant que la tête de celui ci ne s'écrase contre son bras pendant qu'il se met à grommeler. Le brun entend vaguement une histoire de café et se doute rapidement que son guide doit en être un adepte.

-Accro à la caféine?

La question est posé sur un ton leger, sympathique. Rien de bien méchant n'en ressort, pas de reproches ou autres. Après tout chacun à ses petites habitudes et ses petites addictions quotidiennes, la caféine n'en n'est qu'une parmi tant d'autres qui ne fait parler d'elle que parce qu'elle est plus courante. Alors pas de quoi en faire tout un plat, pas du point de vue de Sirius tout du moins.

-Je t'offre un verre en remerciement une fois arriver si tu veux !

Un grand sourire illumine à nouveau le visage de l'homme alors qu'il exprime ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alioth Naeye vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Champion Ténèbres - Double Face (modo conchita esclave)

PROFILMessages : 289
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
RPGHey ! Moi c'est Alioth Naeye et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius Lun 29 Aoû - 21:57

What's in a title
Ft Sirius
Le touriste est incroyablement réceptif à tout ce qu'il a à dire ce qui est vachement plaisant.. Mais tout aussi fatiguant. Le champion est à plat comme souvent, si bien qu'il grogne en guise de réponse positive à la question sur son addiction au café. Il n'y a qu'à l'idée d'un verre offert que ses yeux s'élargissent, cette perspective étant.. Intéressante ? Le brun hésite. Il ne comprend pas comment ils sont passés d'une tasse de café à un verre de ce qu'il présume être de l'alcool, et bon Arceus sait qu'il n'est pas assez sociable pour prendre des verres avec des amis, mais tant pis. Un remerciement est un remerciement et monsieur est trop las pour refuser. Surtout refuser à un potentiel futur client ! Il tient à sa paye. Alkaid aussi y tient, fort.

Yay ! On fera comme ça !

S'exclame-t-il en essayant d'imiter le niveau d'enthousiasme de Sirius. Il y peine légèrement mais au moins sa joie n'est nullement simulée, juste accentuée. C'est plaisant. Le petit groupe improvisé est fatigué et a commencé sur de mauvaises bases mais pour l'instant l'ambiance est agréable. Alioth regretterait presque de devoir répondre à ses questions concernant le commissariat de Centralis. Il se détache donc légèrement de l'autre homme sans perdre des yeux son compagnon et commence à reprendre la parole en baissant le ton de sa voix pour le côté dramatique.

En ce qui concerne la Police et le bas-quartier.. Il faudrait demander à un policier, pas sûr qu'il sache ou souhaite répondre à la question mais qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Sinon ils font leur travail, pas grand monde se plaint mais après, ils ont leurs priorités.

La fin est dite avec un petit effet dramatique et un grand sourire lancé à l'attention de l'étranger. Cet effet installe aussi un léger flottement où Alioth ne parle plus et la seule chose que l'on peut entendre sont les grommellements de son Evoli mêlés aux bruits des leurs pas sur les pavés du quartier.

Tu n'as pas l'air de t'être renseigné ne serait-ce qu'un petit peu sur Erios eh ? Il marque une pause pour rigoler, Ici il n'y a pas de ligue ou de champions officiels, juste une ligue clandestine aka ennemi numéro 1 de la Police.

Le champion pourrait en dire plus, tellement plus ! Mais Alkaid a lâché Lyra pour japper et attirer leur attention sur le bâtiment qui leur fait désormais face : le fameux centre pokémon. Le résident lâche donc finalement l'autre pour le laisser entrer et faire sa vie, sous-entendant que la fin de cette histoire peut attendre que tout le monde se soit reposé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: What's in a title ? • Ft Sirius

Revenir en haut Aller en bas

What's in a title ? • Ft Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sirius Black : le parrain
» Presentation de James Sirius Potter,Fils de Harry Potter
» (M) Ben Barnes - Sirius Black
» Sirius Black
» Sirius Black - Méfaits accomplis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Port Nau-