Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

❝ the primadonna life, the rise and fall △ matjaž

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Matjaž Javor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 100
Date d'inscription : 07/10/2015
RPGHey ! Moi c'est Matjaž Javor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: ❝ the primadonna life, the rise and fall △ matjaž Lun 18 Avr - 23:23







Matjaž Maple Javor
Wanted

Matjaž Javor [ Ma-tya-je Ya-vor ] dit Maple est un homme de seize ans né un sept avril qui serait devenu sbire pour la Team Ambrosia. Shiny Hunter, il est originaire de Kalos. Si ça peut aider, comme le montre cette image d'archives, il ressemble à Kenny McCormick de South Park. Il fait dans les un mètre soixante-quinze pour soixante kilos. Selon des sources, son équipe serait la suivante :
▶️ Maiden ♦️ Fouinette lvl 13
▷ Pierrot ♦️ Girafarig lvl o7
▶️ Churros ♦️ Pachirisu lvl o5




❝ It's better to burn than to fade away


Posons de suite les bases : ne croyez pas que Matjaž est un emo torturé, loin de là. Il a eu une période, mais c'est passé et elle est enterrée, sa soeur gardant d'éventuelles traces de ses poèmes trop d4rk pour le blackmail. C'est tout. Parler de Matjaž c'est parler de cette personne un peu moyenne à qui on ne fait pas trop gaffe, qui ne donne pas envie de s'attarder dessus. Il aurait pu attirer l'attention avec ses boucles blondes et son fin visage dont la pâleur est rehaussé par ses orbes bleues et un nuage de tâches de rousseur. Pour ça, il aurait fallu que son visage ne baigne pas constamment dans le sang, qu'on rajoute les dents manquantes à son sourire et que son nez cassé n'attire pas toute l'attention.

Puberté, tu avais bien fait ton travail mais le petit con a fait le sien, amen.

Petit con ingrat le résume plutôt bien à vrai dire. Le blondinet a conscience de ce qu'il a, malheureusement il sait aussi ce qu'il pourrait avoir. Quand sa famille parle de la vie Tjaž c'est le ressassement continuel des "et si", "il aurait pu mais", "il était parti pour, puis". Tristesse sur eux. Il ne veut juste pas regretter les choses et panique peut-être un peu trop quand une occasion se présente. Il a peur le blondinet, peur d'avoir un moment choisit la mauvaise route, celle qui ne lui conférera qu'une vie plate sans intérêts. Et si pour vivre quelque chose d'excitant il tombe dans le mauvais camps, tant pis. Au bout d'un moment, il passe outre de certaines notions pour privilégier les sensations. A cause de ça, Matjaž a quelques sautes d'humeur, rien de trop violent pour autrui. Pour lui par contre ? Il est sujet à des crises de panique si l'anxiété est un peu trop haute mais en général, monsieur arrivera à se calmer avant que ça ne tombe.

Matjaž sera souvent décrit comme le pire des abrutis mais il a longtemps été le petit garçon timide au fond de la classe. Alors parfois, il vous fera tout un numéro pour que vous le méprisiez et pouf. Chouchou buguera parce qu'il s'est laissé emporté et ne sait pas comment fonctionne son personnage dans certaines situations. Secret : il a souvent monologué devant son miroir en travaillant sa gestuelle. Il n'est pas totalement l'enfoiré qu'il a présenté au monde et pourra cacher quelques gentilles intentions. Ceci dit, attention, s'il vous fait un compliment ou vous offre un repas, il se sentira obligé d'augmenter sa saloperïtude à la prochaine rencontre. Histoire d'équilibrer la balance y'know.

A côté de l'acte de "je suis con, noticed me j'en ai besoin pour exister", pour quelqu'un qui est aussi négligé.. Welp, le blond aime ce qui est beau. Les gens, les pokémons et surtout les gens avec des pokémons sur une fucking scène. Il est aussi très manuel et peut s'avérer patient sur certains travaux. Ainsi, Matjaž peut faire l'essentiel en couture de ce qu'on attendrait pour des costumes et quand il combat, il privilégie les combinaisons esthétiques. Lui demander un combat alors que ses pokémons sont propres et apprêtés ? Il vous rira à la figure pensant que vous blaguez.

L'adolescent aura cette merveilleuse faculté d'être le plus gros blasé du monde dans les situations où un peu d'optimiste serait rafraîchissant. Se dire que tout va bien aller ? La vie n'est pas un conte de fée buddy. Ce n'est pas vers lui qu'il faudra venir pour sauver la terre de l'apocalypse, monsieur accepte facilement son sort et ira simplement se poser dans une piscine à balles dans le plus grand des calmes. Et se teindre les cheveux en rose, aussi.



❝ Our cynical minds will make it totally worth it

Notre histoire remonte assez loin, disons six ans avant la naissance du blondinet qui nous intéresse plus ou moins. Puis dans une région qui n'est absolument pas la sienne : Johto. Le père de Matjaž vit avec le sien dans le petit Pawn Shop que ce dernier possède à Rosalia. L'établissement est appelé Fawn Shop en hommage au Cerfrousse et au Vivaldaim dont les sabots ont toujours effleuré le sol du magasin.

Mais bref.

Abel, celui qui aurait dû reprendre la boutique n'en n'a jamais vraiment voulu, il se projète écrivain et célèbre de surcroît. Mais même sa région pleine de mythes ne l'inspire pas. Il s'est donc empressé de voyager à Kalos et s'est vu charmé par la beauté des lieux.. Et d'une certaine femme. Ils n'avaient rien en commun, du moins, pas assez pour une vie à deux. Ça ne les empêcha pas de se bercer d'illusions au creux de l'oreiller et de s'aimer. Ils se séparèrent le temps que l'écrivain traverse la région pour remplir les pages blanches qui chaque jour le narguait, et son périple ne fut pas interrompu pendant six mois. Un matin il reçut l'appel de la demoiselle, lui priant de la rejoindre dans une petite bourgade. Madame était enceinte, elle n'en voulait pas, ne se voyait pas mère mais ne pouvait plus rien faire. Abel revint donc à Illumis où la capitale lui avait fait croire que l'amour qu'il tentait de coucher sur papier existait. Il accompagna son amante jusqu'à son accouchement où elle donna naissance à une joyeuse petite brunette aux yeux verts. Elle ne lui donna qu'un nom : Eulalie. Et quand cette dernière eu un an, Abel la ramena à Rosalia.

Il faut savoir que le grand-père a toujours été très religieux, il prie chaque matin l'oiseau de la Tour Cendrée et si jamais il est de passage au Bois aux Chênes, il s'arrête devant l'autel pour en saluer son gardien. Voir son fils âgé de la vingtaine revenir avec un enfant dans les bras ? Ce jour-là, il avait bien frôlé la crise cardiaque. Il accepte cependant sa petite-fille mais boude son fils pendant deux semaines, lui offrant toutes les tâches les plus ingrates à faire dans le Fawn Shop.

Trois ans après son retour, Abel décide qu'il se doit de donner une mère à sa fille. Tourner la page ? Il aurait pu mais s'entête à retourner à Kalos pour retrouver la vraie. Si Eulalie est à peine âgée de quatre ans, c'est une véritable boule d'énergie, aussi passionnée que sa mère l'avait été. Mais ils ne la retrouvent pas à la capitale et en cherchant dans les autres bourgades, la déception fut aussi grande. Mais comme tout le monde a le droit à une fin heureuse, c'est lors d'une halte à la Frescale qu'ils rencontrent Lidija. La blonde n'est pas d'ici mais vient emménager et, Abel qui ne peut pas résister à son sourire pleins de fossettes, lui offre son aide. Pendant qu'ils déballent les cartons et qu'Eulalie est occupée à jouer avec les pokémons fée de la demoiselle, les deux adultes partagent le premier d'une longue suite de baisers.

Et maintenant nous allons pouvoir parler de Matjaž ! Oui, enfin, c'est pas trop tôt.

Le petit couple ne met que deux ans à avoir leur propre enfant même si Lidija considérait Eulalie comme sa fille. Cette dernière est d'ailleurs très contente d'avoir un petit frère, communément appeler : esclave de l'aîné. Ils ne se ressemblent pas vraiment mais la miss est toujours très contente d'afficher son lien de parenté avec le nouveau bébé. Pendant quatre ans, il ne se passe pas grand chose. Abel planche de nouveau sur son roman et Lidija s'affaire à s'occuper de ses enfants dont la plus grande qui va intégrer l'école sous peu. Vu sa sociabilité et son enthousiasme, la première année d'Eulalie se passe extrêmement bien, encore mieux quand ses parents décident que son frère est assez grand pour qu'ils passent l'été à Johto. Puis comme elle a dix ans, son grand-père s'empresse de lui offrir son premier pokémon : un Toudoudou.

Dès ses cinq ans donc, Matjaž est un enfant un peu trop timide et sacrément peureux. La nouvelle addition à sa famille, à savoir le Toudoudou de sa sœur ? Il l'effraie carrément et s'ils partagent encore une chambre à cette époque, il faut les séparer car le regard injecté du sang de la petite guimauve rouge le faisait pleurer toutes les nuits.

Très la virilité.

L'année suivante, le blondinet intègre l'école à son tour. Il continue d'être un peu trop timide pour supporter les autres et se cache la plupart du temps pendant les récrés. Au moment des cours ? Monsieur s'installe à la table des punis malgré qu'il soit le plus sage pour une seule et unique raison : ne pas avoir de voisin qui lui parle. Ses parents ne s'inquiètent pas plus que ça puisque Lidija était tout aussi sociable à son âge. Reste qu'Eulalie était la seule enfant que leur petit Tjaž tolérait et il n'apprécie pas trop son départ pour son voyage initiatique. ( Malgré l'immense joie de ne plus tomber sur Toudoudou la nuit quand il allait aux toilettes )

A l'été de ses huit ans, pour encourager le petit à s'intégrer, le grand-père juge qu'il est bon de lui offrir un Insolourdo. Affectueusement nommé Burrito, il n'est pas des plus grands pour son espèce mais reste une sacrée bête imposante. Abel et Lidija n'ont pas le temps de protester que le petiot est déjà attaché à son compagnon et refuse de se le voir reprendre. A la rentrée, puisqu'il est jeune et possède un pokémon, il attise l'intérêt de ses pokémons qui s'extasient devant la bête qui reste impressionnante. C'est à ce moment là que celui qui était un véritable introverti découvre qu'il aime l'attention, et n'hésite pas à faire les quatre cent coups avec Burrito pour amuser ses camarades. Il fait des trous un peu partout, dessine des obscénités de son âge à l'aide de son pokémon et se voit bien vite convoqué dans le bureau du directeur.  

Pas que ça le dissuade d'arrêter pour autant.

L'année suivante, Eulalie revient à la maison. Elle a tenté d'être artiste pokémon mais s'est royalement rétamée, avec le sourire pardi ! Si elle est toujours fidèle à elle-même, elle ne peut pas en dire autant de son frère. Pour l'empêcher de sortir faire l'imbécile avec ses prétendus amis, elle le réquisitionne pour travailler ses mises en scène et ses costumes. Le blondinet se calme aussi longtemps qu'elle le surveille. Il gagne même un surnom « Maple » pour toutes les fois où lui aussi improvise sur leur scène de fortune, et qu'il le fait en portant un costume d'Eulalie. Mais quand elle sort avec des amies ou part chercher de l'inspiration, Matjaž retourne à ses conneries. Il prétend être cool quand son estomac lui rappelle à quel point il a à chaque fois peur de ne plus intéresser ses amis.

A l'été de ses dix ans, comme il n'est pas encore parti et qu'Eulalie est toujours là, la famille retourne à Johto pour les vacances. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'un soir, le dernier de la fratrie rentre le visage plus en sang que d'habitude. Ils sont habitués aux égratignures, aux bleus voir aux bosses de Tjaž, là par contre ? Son nez est de travers, du sang coule de sa bouche et il serre dans son poing les deux dents définitives qui ne sont plus dans sa bouche. Une fois soigné, il a du mal à avouer quand voulant impressionner un groupe d'enfants, Burrito lui a fait perdre son équilibre en forant un sol plein de pierres. Il est tombé violemment la tête la première contre un rocher. Personne ne dit rien mais les yeux sont rivés sur Abel, il n'est pas celui à totalement blâmer mais il répare la faute. Lors de leur dernière escale avant le retour à Kalos, en pleine nuit, Abel vole la pokéball de son fils et relâche l'Insolourdo loin. Il utilise son propre pokémon pour l'endormir et le paralyser une fois assuré qu'il est en lieu sûr et repart. Il échange après la pokéball vide par celle d'une jeune Fouinette, bien plus douce.

Bien sûr tout n'est pas aussi facile et la réaction du blond est exagéré par l'absence d'Eulalie qui est partie à Sinnoh pour devenir coordinatrice. Matjaž refuse de partir depuis la trahison de son père et passe son temps à mépriser la Fouinette. Il ne parle plus aux autres enfants qui propagent des rumeurs sur la disparition de Burrito et sur toutes les blessures du jeune dresseur, auxquelles ils ne faisaient pas attention avant. Quand vient l'été, il accepte de retourner à Johto dans l'espoir de retrouver Insolourdo mais ça ne sert à rien. Il capture cependant un Girafarig avec qui il s'était lié d'amitié au cours de ses recherches.

L'année de ses douze ans est plus dur. Si Eulalie galère toujours mais persévère, lui ne voit pas l'intérêt de partir. De grands événements se sont passés sans lui, et qu'est-ce qui lui dit qu'en se jetant en dehors du nid il lui arrivera quelque chose d'extraordinaire ? Lui ? Devenir le meilleur à quelque chose ? Une sacrée bonne blague. Mais bon, pour éviter Johto et se refaire du mal à chercher son ami, il décide de partir. Il flâne juste dans Kalos et maintenant qu'il l'a accepté, la compagnie de la Fouinette n'est plus si désagréable.  C'est quand Eulalie obtient son premier ruban à l'âge de dix-huit ans que les choses s'activent. Elle lui demande de l'aide pour des courses qu'elle ne pourrait effectuer là-bas, ou lui demande de faire des costumes qu'elle n'a pas le temps de prévoir. Puisqu'il ne fait rien, il accepte, ça l'occupe. Parfois ses yeux s'attardent sur l'esquisse de prestation de sa sœur et il tente de l'aménager à sa sauce.

Il s'ennuie.

Un an après, sa sœur y était presque mais a raté, et en beauté. Elle se met au défi de recommencer, et si ça ne paye pas, elle reviendra à Kalos pour retenter sa chance au titre de Reine. Son frère à côté est toujours blasé concernant son propre avenir et ne vit que dans le sien. Il passe son temps à regarder les concours sur les télés des cafés et lit les nouvelles de Sinnoh dans le journal. Et un jour, c'est un article intéressant qui soulève son intérêt. Alors quand Eulalie échoue et regagne leur région, lui s'envole pour la sienne. Il est curieux, il ne comprend pas, ne sait pas si ce qui est dit est vrai. Il a besoin de savoir, d'être un acteur de ce nouveau chapitre que peu de gens soupçonnent. Dans cette nouvelle région, il passera quelques mois à s'assurer de l'histoire d'Erios, à chercher des informations sur la Ligue mais surtout, sur ce qu'ils tentent de prouver.

Et quand il est sûr de ce qu'il va trouver là-bas, il rejoint l'archipel avec un nouvel pokémon électrique aux couleurs d'Insolourdo. Si cette Team est comme toutes celles que le monde a connu jusque là, Matjaz veut voir de ses propres yeux la cicatrice qu'elle va tailler au cœur d'Erios, quitte à devenir un sbire.

Si seulement il avait su que tout ça l'amènerait à avoir des seins tho.

blblbl
El mouchcacho moustachio, tout juste majeur et retraité, hybride officiel du forum, Alioth. Passions ? Les persos moches et cons et les histoires de 2mètres de long. Pour le code ? Meh, faudra attendre 'même si Martyr l'a déjà validé :P~


Code de ©️Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Martyr Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 546
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 23
RPGHey ! Moi c'est Martyr Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: ❝ the primadonna life, the rise and fall △ matjaž Jeu 21 Avr - 16:43

Fiche validée ! Et puisqu'il s'agit d'un reboot, ton nombre de chromas possible est le même que pour Léonie, à savoir 2. Valà, tu connais le topo, fiche de liens, recenser ton nouvel avatar, yada yada ~

_________________
Martyr te parle en Royal Blue, Pollen t'engueule en Forest Green, Décibel minaude en Light Pink et Lucifer se paie ta tête en Night Blue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ the primadonna life, the rise and fall △ matjaž

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» TCF : The Rise & Fall
» moon min seok ≈ we all rise and fall.
» RISE AND FALL ☩ forum rpg
» draco ϟ rise & fall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gestion des personnages :: Cartes de dresseurs :: Cartes validées-