Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Acte III Scène IV [Alvin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Acte III Scène IV [Alvin] Jeu 31 Mar - 12:37

J’avais trouvé un compromis avec ma hiérarchie : Le week-end ainsi que les jours fériés et le mercredi, je devais être au poste, afin de faire mon job de policier correctement, alors que les autres jours j’étais en mesure de pouvoir gerer la réserve correctement. Donc nous étions a Centralis, suite au départ de Linus, l’administration m’avait demandé de venir dans cette région afin d’être plus mobile en cas de problème, et en plus cela m’arrangeait, car si je devais faire le voyage presque tout les jours entre le Fleuve Lahana et Miyerkule, j’allais y passer tout mon salaire et plus encore. Quoi que maintenant que j’avais pas mal de Pokémon oiseaux, ce n’était plus vraiment un problème, sauf le temps, quoi…
J’étais donc très tôt le matin, comme l’exigeait ma condition d’inspecteur. Je devais être là a l’aurore, c’est-à-dire a 4h, et m’occuper de l’accueil, puis a partir de 10h je partais en patrouille jusqu’à 14h, ensuite dans l’après midi je m’occupais de l’entrainement des nouvelles recrues, et enfin rebelotte vers 20h je retournais en patrouille jusqu’à minuit, ou je quittais enfin ma pause. C’était beaucoup de travail, mais je devais assurer les heures que je perdais les autre jours, et cela m’allait bien : je préférais les journées bien remplie, plutôt que le sjournées que je passais avant a faire le planton dans les archives. J’étais donc nonchallament assis a l’accueil, les pieds sur le bureau, vous pensez bien qu’a 4h du matin, a part les jeunes ivres, il n’y avait pas grand monde uqi venait, et j’en profitais pour feuilleter les fiches des nouvelles recrues.
Il y en avait une bonne quinzaine et certains semblaient vraiment mal habillés, ils n’avaient pas des têtes d’agent, et je craignais de les voir deserter sous peu. Quoi qu’ils avaient passés les classes, ducoup il fallait supposer que tout irait bien pour eux. Quoi qu’il en soit, j’étais plutôt content, cela me permettait de faire travailler tout mes Pokémons, afin qu’ils ne rouillent pas, et vu qu’ils étaient nombreux, j’allais devoir débloquer une trentaine de Pokémon, car ils avaient tous au moins deux Pokémons. Donc, une fois que j’eu terminé d’étudier leurs profils, j’attrapais mon téléphone, et faisais défiller les Pokémons qui allaient m’interesser.
Mais après un inventaire rapide de mes troupes, en évacuant les Pokémons trop petits pour combattre, il s’averait que j’avais « a peine » suffisemment de combattant pour assurer la journée. Je fis donc une liste tranquillement a Marth, qui dormait contre moi, le réveil ayant été trop violent visiblement pour lui, une liste avec tout les noms des élus, puis je le secouais doucement. Une fois mon compagnon réveillé, je lui donnais ses ordres, puis je sortis, quittant mon poste, et fit apparaitre Latios. Le Pokémon regarda le ciel qui commencait a palir, puis je lui expliquait la situation. Rapidement, le Pokémon psy monta sur le dragon, avec sa liste, et le duo s’en alla tranquillement.

Ils étaient revenu plus vite que prévu, et je me trouvais avec une équipe impressionante, que je n’avais pas le droit d’emmener en mission avec moi. Ducoup j’avais laissé la garde de toutes les sphères a Latios, qui s’envola avec et qui disparu dans les airs, portant Lokhlass sur son dos, qui était encore toute petite. Une fois ce soucis en moins, j’embrayais sur le reste de ma journée.
Plusieurs heures après le déjeuné, j’avais réuni mes troupes, ou mes futures troupes dans la salle d’entrainement, et je les avait fait allignés au garde a vous. Je passais devant eux, les mains dans le dos, regardant leurs positions, comment ils étaient a l’aise dans leurs bottes, tout en faisant un baratin qui me saoulait moi-même. D’ailleurs cela se vit, je finis par me retourner brusquement en disant :

-Fin, vous avez compris, quoi. Ducoup, comme je disais, combat pour entrainer vos Pokémon, en duo, contre les miens, pas de switch, pas d’objet, juste pour voir votre niveau. Ah, vous serez ensuite en binôme avec quelqu’un qui égalisera votre puissance, pour que vous puissiez faire face a toute les situations.

Je m’approchais de la fenêtre, et l’ouvrit en grand, et c’est alors que le Pokémon volant, Latios, pénétra dans la pièce, avec sa constéllation de pokéball. Celles-ci s’ouvrirent, libérant une foule de Pokémon variés, tous plus balèze les uns que les autres, et les deux absol crachèrent des flammes qui manqua de déclencher l’alarme incendie. Je leur grognais dessus, avant de déployer mes troupes par deux, équilibrant leur puissance. Puis, je me mis face a Alvin, et lui souris, en disant :

-Enchanté, je serais ton adversaire. J’ai vu sur ton profil que tu avais des Pokémon de très bas niveau, alors tu avoir l’honneur de combattre le dernier né de mon cheptel, Lokhlass
-Laaaaaa-tiooos !

Evidemment le Pokémon dragon n’était pas d’accord que son petit bébé chérie combatte, mais après un argumentaire rapide, il accepta, mais je vis dans la façon qu’il avait de regarder son adversaire, qu’il allait se passer ses nerfs dessus, je repris donc :

-Lokhlass et Osselait, qui est un peu plus fort. Je suis désolé, je n’ai pas de Pokémon a ton niveau, sauf Lokhlass.

Je fis donc apparaitre les deux bébés, sentant le regard assassins des parents derrière, puis je fis un signe a l’ensemble des Pokémons et personnes présentent :

-Que les combats commencent. Essayez de ne pas me les massacrer, s’il vous plait.

Ajoutais-je a l’attention de mes propres Pokémons. Je fis signe a Alvin de prendre l’avantage, vu qu’au niveau des type c’était Osselait le plus puissant, il était courtois de laisser une chance a la pauvre recrue face a moi.

[Pokemon présents : Latios, Munja, Pyrax, Roucarnage, Libégon, Absol ♀, Absol ♂, Kirlia, Caninos, Ninjask, Nidorino, Metalosse, Némélios, Osselait, Lokhlass, Galeking, Gardevoir, Mushana, Luxray, Flambusard, Mastouffe, Léopardus, Démolosse, Rhinastoc, Noctali, Lanturn, Seviper, Mélofée, Ouvrifier, Flobio
... Juste pour info o/]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alvin Volfan vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 200
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Alvin Volfan et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Jeu 31 Mar - 14:23

Comme la plupart du temps, je me levais tôt, très tôt, aujourd'hui en particulier d'ailleurs. J'avais appris hier soir que nous rencontrions un de nos supérieurs pour l'entraînement de nos pokémons. Je voulais absolument faire bonne impression et je voulais aussi que mes pokémons fassent bonne impression, c'était pour cette raison que je m'étais lever tôt. J'avais commencé ma journée par me laver, j'avais ensuite brossé mes pokémons pour qu'ils soient tout brillant et beau, on avait  même nettoyé la petite corne et les mandibules de Snippy... Nous étions parfait ! J'enfila finalement mon petit uniforme de la police, mettant par-dessus mon écharpe, car il faisait quand même assez froid dehors.

Je passa le reste de ma mâtiné à entraîner mes deux pokémons afin qu'il n'ait pas l'air trop minable devant mon supérieur. Mes pokémons avait pas mal de faiblesses, par exemple Snippy n'étais pas très rapide et Shadow lui, n'avait pas énormément de défense, il me fallait contré ses problèmes. J'entraina mon mimigal au lancé de dard venin et de Secretion, car il avait un talent naturel pour ce genre de choses, pour mon malosse par contre, je dirigea mon petit entraînement vers sa puissance de feu.

Ce petit entraînement me pris toute la matinée et je faillis bien manquer mon heure de repas. Je donna de la nourriture à mes pokémons puis me servis moi-même après, faisant très attention de ne pas me tâcher.

Voilà, c'était l'heure, je rentra mes pokémons dans leur pokeball puis marcha tranquillement vers le commissariat. Une fois à l'accueille, on m'indiqua une salle ou devait se dérouler l'entraînement qui sentais plus l'évaluation qu'autre chose. Un homme très élégant avec une carrure assez impressionnante ? Il avait de longs cheveux noir, je me demandais comment ce type faisait pour avoir de si beau cheveux, il devait passé des heures à les laver ! L'homme nous expliqua les règles des combats qu'on aurait, pas de changement de pokémon ni de potions, ça s'annoncé dur. Après son petit discours, l'homme se rapprocha de la fenêtre pour l'ouvrir. Il nous offrit alors un fabuleux spectacle avec un pokémon que je ne connaissais pas et que je n'avais jamais encore vue. D'autres pokémons, pour la plupart inconnu, sortirent des pokeball du garçon, utilisant leur attaques pour montrer leur puissance, le souffle des absol durent même me griller un sourcil tellement c'était chaud. Mon cœur fit un énorme bond quand l'homme s'arrêta devant moi pour me dire qu'il serait mon adversaire.


Mes pokémons sont effectivement de bas niveau, mais je compte pas me laisser impressionner, nous avons de la ressource.

Nous avions probablement peu de chance de le battre, mais je comptais montrer que nous avions des capacités. Il allait combattre avec un bébé locklass et un osselait, ce n'étais pas forcément le terrain favori de mon Shadow. Je trouvais ça quand même assez insultant qu'il prenne ses pokémons les plus pourris pour me battre.


Je ne compte pas vous ménager non plus désolé !

Sur ces mots, je lanca mon mimigal à l'attaque, le petit insecte sorti de la pokeball sur ses 6 pattes et se mis en position de combat , levant son abdomen pour un peu effrayer son ennemi. Il avait un regard de défit dans les yeux, j'étais plutôt fier, sa petite pointe briller bien. Il bouga légèrement ses mandibules, prêt au combat, prêt à recevoir mes ordres. A cotés de moi, j'entendis une fille crier, elle n'aimait visiblement pas trop les insectes, je l'ignora totalement, mon pokémon l'ignora aussi d'ailleurs. J'apella ensuite Shadow qui se mis aussi en position de combat, je vis les poils de sa fourrure frémir vivement et il se mit à grogner pour montrer qu'il était prêt pour le combat.

Snippy, Shadow tenez vous prêt ! Oubliez pas l'entraînement !

C'était notre 1er combat et je sentais le stresse, qui commencai à monter en flèche, j'avais pas vraiment envie de me ridiculiser devant tous les autres agents. Mon cœur cognait fortement dans ma cage thoracique, je suppose que c'était ça qu'on appelé l'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Jeu 31 Mar - 15:42

L e jeune homme en face de moi me rappelait celui que j’étais ily avait quelques années : un débutant avec la rage de vaincre dans les yeux. Je me souvenais encore quand mes parents m’ont laissé un absol et m’ont encouragés a partir a l’avanture. Je n’étais guère plus vieux que ce bonhomme là, et pourtant j’avais l’impression qu’il avait une longueur d’avance sur moi, car après tout, dès le début, je ne savais pas ce que je voulais faire, et malheureusement c’était encore le cas aujourd’hui, étant déchiré entre ma carrière de flic, et la réserve, ainsi que mon plan de vengeance, car au final, plutôt que focaliser mes recherches sur l’avocat pourris que sur les fossiles…
Je soupirais, avant de sourire a la belle bouille face a moi, car après tout, il avait encore de belles aventures devant lui, et je ne pouvais que lui souhaiter que les pavés de sa route soient aussi brillant que ceux qui avaient pavés la mienne, en espérant qu’il ne passe pas par la case « rêve piétiné » comme moi j’avais pu y passer. Finalement je défiais donc le jeune homme et celui-ci me répondit avec un entrain qui me fit chaud au cœur : en effet, je ne m’étais pas trompé, il était bel et bien déterminé a vaincre toutes créature sur son chemin, quitte a faire des sacrifices pour parvenir au sommet. Je lui fit un clin d’œil, avant de dire :

-Continue sur cette lancée et tu atteindras très vite le sommet, bonhomme.

Ils avaient de la ressource, j’en était convaincu, je savais que ce bonhomme allait tout faire pour booster ses compagnons au point qu’ils se surpassent le plus possible, et curieusement, je m’attendais a un combat digne de ce nom, quoi qu’on parlait de Pokémon de plutôt bas niveau, et même s’ils avaient un charme certain, a ne pas réussir a tenir sur leurs pattes, il était certain que cela n’avait pas la superbe des Pokémons de haut niveau, dont je jetais un coup d’œil par-dessus mon épaule, et vit que certain candidats avaient déjà été vaincu, alors que d’autre donnaient plus de fil a retordre a leurs adversaire, c’était très bien.
Je me focalisais sur le combat, donc, le jeune homme m’avait promi de ne pas me ménagé, et j’espérais qu’il allait tenir parole, quant a moi j’espérais en avoir pour mon argent, si je pouvais employer ce terme. Deux Pokémon s’affichèrent devant moi, un Malosse tout a fait charmant, et un peu gauche sur ses pattes, et un mimigal qui me rappela de mauvais souvenir. Je passais d’ailleurs instinctivement une main sur mon avant bras droit, comme pour sentir le garot qui avait disparu, ou l’aiguillon qui y fut planté jadis. Les petits Pokémon en place, le combat pouvait commencer, je pris quelques seconde, afin de connaitre les limites de mes compagnons, avant d’ordonner :

-Lokhlass, tu vas commencé par Rugir ! Quant a toi, Osselait, tu vas aller au contact avec Mass’os sur Mimigal !

Pendant que le petit Pokémon eau était en train de rugir de la façon la plus adorable possible et de la moins menaçant possible, le Pokémon sol s’élança au contact du Pokémon insecte, mais a mi-chemin, il s’emmela les pattes et se vautra lamentablement devenant excessivement vulnérable, son attaque, toucha a peine l’araignée, et le Pokémon ne tarda pas a se redresser en se mettant a pleurer toutes les larmes de son corps, s’asseyant au milieu de la zone de combat… Je soupirais, avant de mettre un genou au sol, et d’ouvrir mes bras. Le Pokémon vint s’y réfugier, et je levais un œil, vers Libegon, qui était au corps a corps avec un Galeking, qui était en train d’essayer de la plaquer. Tant pis, maman s’ra pas là maintenant. Je lui caressais le dos, doucement, afin qu’il se calme. Une fois les larmes taris, je lui souris avant de lui demander de rugir, ce qu’il fit, alors que Lokhlass eut l’ordre de se mettre a bercer l’araignée. Un doux chant s’éleva alors sur le terrain, pendant que le Pokémon sol mettait toute son ardeur pour paraitre imposant… en vain, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alvin Volfan vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 200
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Alvin Volfan et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Jeu 31 Mar - 20:21

Je fixais mon futur adversaire avec un regard de défit, je fus quand même surpris de le voir me faire un clin d'œil avant de me dire que si je continuais sur ma lancé, je gravirais des montagnes, monterais au sommet. J'en espéré pas autant de ma vie, mais ça m'encourager de pas baissé les bras, déjà si j'étais un bon agent ça m'allais très bien ! Mon supérieur regarda un peu l'avancer des combats dans la salle, s'assurant que tout aller bien pour tout le monde, je commençais, je l'avoue, a impatienté un peu, a quand ça aller être notre tour à nous ? Je remarqua tout de même que le grand garçon devant moi ne semblait pas très à l'aise face à mon petit pokémon insecte, ce qui pouvait être un petit avantage.

Après un temps qui me parus une heure, le combat commença enfin.. Enfin, si on pouvait apeller ce qui arriva comme un combat. Le locklass lança un petit chant mélodieux plutôt qu'un rugissement... C'était peut-être un nouveau type d'attaque fait pour troublé l'ennemi ? Le osselait lui, fit l'exploit de trébuché dans le vide et s'écraser à moitié sur mon pokémon. J'haussa un sourcil très surpris. Pour un combat, je m'étais attendu à un peu plus.. Epique, en tout cas, je m'attendais AU MOINS à une petite ressemblance avec un combat !


Euh, c'était des attaques ça ? Ou alors tu me montrais des singerie pour  voir ce qu'il ne faut pas faire en combat ? Ca ressemblais pas  franchement a  grand chose, je m'attendais à mieux !

Voilà qu'en plus, le pokémon s' était mis à pleurer à chaude larme en courant vers les bras de son dresseur. J'étais complètement perturber, j'étais censé attaquer ça ? Je pouvais quand même pas attaquer un bébé pokémon qui pleurais et qui était visiblement pas encore capable d'une attaque correcte. Pour ce qui était de mes paroles encore une fois un peu trop franche, j'avais sûrement parler trop vite, car voilà que le petit osselait me fit un rugissement très beau qui fit légérement reculé mon malosse. Mes pokémons avaient aussi troublé que moi par ce combat, ils me lancaient de fréquents regards, attendant mes ordres qui ne venaient pas.

J'étais complètement paumé il faut dire. Pour combler le tout, locklass se mis à chanter une berceuse qui semblait faire son effet sur mon mimigal et sur mon malosse qui était légèrement somnolant. Il fallait que j'agisse et vite, sinon je perdrais complètement ce combat et je serais la risé du commissariat. J'eu un sourire, une idée me vins soudainement... Une attaque que mon malosse avait hérité à la naissance de son papa et auquel le dresseur en face de moi ne pouvais sûrement pas prévoir.


Shadow, il va falloir réveiller un peu tout le monde et donné de la voix ! Crie au plus fort que tu peux pour une attaque...

Tout le monde devait s'attendre à l'attaque grondement qu'un malosse apprenais très jeune, mais voilà que je cria pratiquement :

MEGAPHONE maintenant !

Mon pokémon pris sa respiration et poussa un tel hurlement que tous les pokémon aux allentours arrêtèrent le combat pour se boucher les oreilles, moi même je fus obligé de boucher mes oreilles tellement le crie était puissant... Ok je lui avais dit d'y aller à fond mais là, c'était peut-être un peu trop à fond, il allait falloir que je retravaille cette attaque. En tout cas, ça eu l'effet escompté, mon mimigal qui commençais à somnoler se réveilla en sursaut. Shadow s'écrasa visiblement au sol, lui même choquer par sa propre attaque dont il maitrisé pas la puissance, il lui fallut plusieur minute pour se remettre mais je le sentais moins fort que d'habitude.

Snippy, Ce locklass à un peu trop ouvert sa bouche ! Il va falloir qu'il se taise un peu ! Vise sa bouche avec sécrétion !


Je savais que cette attaque, il me l'à fairais pratiquement impeccablement, il s'était entraîné à ça toute la mâtiné et il y était très bien arriver ! Mon pokémon se concentra sur le pokémon eau et envoya un énorme filet de sécrétion en direction de la tête du pokémon bleu. Il fallait s'occuper du osselait aussi qui était quand même assez gênant au niveau de son type, il était pas forcément très avantageux pour moi.

Shadow, lance une attaque flammèche sur osselait et toi mimigal attaque dard venin

Le pokémon feu lanca ses petites flaméches, j'espérais que ça irais, je trouvais qu'il avait encore quelques difficultés à maîtriser le feu et en effet, les flammèches à peine sorti de la gueule de mon pokémon retombèrent au sol. Quand au dard venin il toucha je crois l'os du crane de osselait mais je n'étais pas franchement certain que ça ai fait grand chose au pokémon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Ven 1 Avr - 10:23

… Le bonhomme avait raison, j’avais fait plus glorieux comme combat, mais ce n’était pas grave, le but était que tout le monde progresse et même si cela devait couter quelques larmes aux petits. Et puis je devais avouer que c’était plus attendrissant que ridicule, même si je pouvais comprendre la remarque du jeune homme. Je souris, rigola légèrement, avant de répliquer tout en mébouriffant les cheveux derrière ma tête pour cacher un peu ma gêne :

-C’est sur que si tu fais ça dans un vrai combat, tu vas pas être crédible longtemps… oh wait…

Je souris, il y avait peu de chance que je sois leurs supérieurs, ou qu’ils soient dans mon escadron, donc je pouvais être ridicule, ce n’était pas grave d’autant plus qu’a coté de cela, le reste de mes pokemon étaient en train de foutre une dérouillée monstre aux autres nouveau, qui je devais l’admettre étaient plus fort que ce a quoi je m’étais attendu. Retour sur mon propre combat, ou les jeunes adversaires étaient en train de somnoler a cause de la berceuse du Pokémon eau. Cependant, alors que le jeune homme était en train d’ordonner d’utiliser grondement a son Pokémon, je vis Osselait se placer protectivement devant le Pokémon eau, qui pencha la tête sur le coté avec un « Looo ? ». Puis le Pokémon se focalisa, et envoya son os en direction de Malosse. L’attaque aurait pu être efficace si le Megaphone si puissant n’avait pas renvoyer l’attaque a l’envoyer. Mais le Pokémon sol le receptionna, et prit l’attaque de plein fouet, alors que Lokhlass se cachait derrière le petit corps du type sol :

-Osselait, Tenacité, tient bon mon grand !

Je vis le Pokémon, malgré la puissance de l’attaque, se redresser, rentrer la tête dans les épaules, serrer son os contre lui, et bien se camper sur ses pattes, sans  chercher a esquiver l’attaque. Je pris quelques seconde pour essayer de comprendre ce qu’il pouvait se passer : pourquoi s’était-il mis là ? Est-ce qu’il se… Mmmh, il faudrait que j’observe ces deux Pokémons ensemble a l’extérieur d’un combat, afin de comprendre leur psychologie, notammant celle d’Osselait. Le Megaphone s’estompa, laissa un silence choqué dans la pièce, avant que mes Pokémons reprirent leurs affaires, ayant constaté que la « menace » était passée. Après quelques seconde, le mimigal se mit en mouvement, et cracha sa soie, directement sur Lokhlass, qui était toujours cachée derrière Osselait, et ce fut lui encore une fois qui prit l’attaque, en pleine tête, couplé a la dard venin qui rebondit lamentablement sur l’os de son casque.

-Lokhlass Vibraqua sur Malosse !

Le Pokémon se décala légèrement, et se concentra, avant de donner tout ce qu’elle avait, dans la vibraqua : une vague en suspension dans l’air ne tarda pas a partir en direction de Malosse, qui était en train de subir le contre-coup de sa propre attaque. L’attaque était plus fort qu’une attaque normale, vu que le type du Pokémon adverse était faible face a ce type d'attaque, j’attendais donc de voir ce que cela donnerait, alors qu’Osselait était en train de lutter pour enlever la soie de son casque en grognant légèrement, campé sur ses pieds. Puis, alors que j'étais en train de regarder Osselait, a la recherche de ce que j'allais pouvoir lui ordonner, une brume épaisse ne tarda pas a envahir la pièce, émanant de Lokhlass elle même. Immédiatement l'humidité de l'attaque permit a Osselait de retirer la soie, mais aussi de se cacher dedans. Je ne pensais pas que ce pokemon puisse maîtriser une attaque aussi rapidement, j'étais fier. Plus qu'a espérer qu'aucun des concurrents en face n'ait une attaque du style anti-brume...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alvin Volfan vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 200
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Alvin Volfan et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Ven 1 Avr - 12:30

Bon... Mes attaques n'avaient pas énormément donné, elles avaient en tout cas pas donné ce que j'avais espéré, tout d'abord, c'était l'osselait qui avait pris l'attaque sécrétion à la place du locklass et le dard venin lui rebondit sur l'os sans rien toucher. Le locklass lanca un vibraqua, si ce dernier toucher mon pokémon feu, je savais que ce dernier serait ko. Je demanda donc à mimigal de se mettre entre l'attaque et malosse pour le protéger, ce qu'il fit. Mon pauvre snippy se pris l'attaque en pleine face, je crus une seconde qu'il allait être mis ko en un coup mais il tient bon. Ma situation était de plus en plus désespéré, il fallut que le pokémon eau ajoute de la brume en plus de ça ! Doucement mais sûrement, la salle se rempli de brumes, les traits des gens et des pokémons autour de moi s'effacèrent si bien qu'après quelques minutes, je ne voyais même plus mimigal et malosse. L'air était moite et humide, c'était pas forcément l'idéal pour mon malosse. Le pire, c'était que je n'avais plus aucun moyen de savoir ou était l'adversaire.

Aller réfléchi Alvin réfléchi que faire …


Il était claire que la brume ne s'en irais pas maintenant, surtout que j'avais aucune attaque pour contré ça, il allait falloir se débrouiller avec... Il me fallait une solution pour pouvoir attaquer mes ennemis sans les voir, il me fallait une solution pour les repérer. Une idée me vins soudainement, j'étais vraiment pas sûr que ça fonctionne, mais ça vallais le coup de tenter ça !

Snippy ! Ecoute moi bien, je veux que tu lance l'attaque sécrétion un peu partout sur le terrain ! Que ce soit au plafond, en face ou sur le sol pigé ?

Mon pokémon me lanca un regard surpris, comprenant visiblement pas ou je voulais en venir, mais il obeis à mon ordre, lancent des filaments un peu partout dans la salle, c'était fin et fragile, ça ressemblait pas vraiment à grand chose, surtout que je voyais pas tout mais j'éspérais que ma technique fonctionnerais. J'avais jamais testé un truc pareil, c'était désespéré et j'étais pas vraiment sûr que ça fonctionne mais j'avais plus que ça.

Bravo Snippy, maintenant met toi sur tes secrétions et fait comme-ci c'était une toile...Si tu sens que quelque chose bouge vers l'avant, tu lance un dard venin.


Sur ces mots, je stoppa nette tout mouvement, attendant avec stresse que mon pokémon qui avait obéis, détecte quelque chose. Le temps me paru long, 10 minutes, 30 minutes, 1 heure ? J'étais complètement incapable de dire combien de temps passa avant que j'entende le petit bruit feutré du dard venin de mon mimigal. Quelque chose avait bougé, l’araignée habituée à cette technique de chasse qu'il utilisait à l'état sauvage avait réagi dés que le fil de sa sécrétion avait fait un mouvement, le probléme, c'était que j'étais bien incapable de dire qui il avait visé : Le Le osselait, le locklass ou alors le dresseur des pokémons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Ven 1 Avr - 16:13

La brume avait imposé un temps de réfléxion obligatoire a tout le monde : on ne combattait pas de la même manière dans la brume qu’on combattait par beau temps. Tout d’abord j’avais potentiellement fichu en l’air les stratégies des autres, dans le sens ou s’ils jouaient tout sur les abaissement de stats, eh bien on était de retour a la case départ, vu que la brume enlevait tout cela, mais en plus cela permettait de revoir la stratégie. Dans un combat, il fallait savoir anticiper mais aussi faire preuve de réactivité, car on ne savait pas ce qu’un criminel, ou même qu’importe la situation nous réservait. Il fallait prévoir les éboulement en montagne et les avalanche, les attaques aquatiques sur l’eau ou les récif, les avions dans les cieux ou les courants ascendants, et tout cela, on ne pouvait le prévoir qu’avec un esprit concentré et vif.
C’était aussi une manière de tester tout cela, même si je ne faisais pas paticulièrement attention aux combat des autres, ce soir il y aurait un gros débriffing avec les Pokémons qui ont combattus, afin qu’on sache exactement comment les gens avaient réagis. En face, le bonhomme que je combattais était en train de murmurer de réfléchir, et je souris en sachant aussi ce que cela voulait dire : il était en panique face a la situation, ce qui n’était pas une réaction correcte, mais je voulais voir ce qu’il me préparait ensuite. J’attendis donc, tout en disant doucement a mes Pokémon d’un mouvement, qu’ils devaient écouter ce que le dresseur en face disait a ses Pokémons, car il était probable qu’il donne ses ordres a voix hautes, alors que j’avais eu le réflexe de m’approcher de mes Pokémons pour ne pas les perdre dans la brume.
Un genou au sol, j’avais attiré leurs attentions d’une caresse sur le dos, ils s’étaient retournés, et je leurs avait fait « chut » avec un clin d’œil. Ils étaient encore des enfants, et ce simple ordre sembla les rendre très enthousiaste, puis je tapotais mon oreille du doigts, avant de pointer la brume. Juste a ce moment là, le dresseur donna la stratégie, et les deux Pokémons semblèrent tout content, comme des enfants a qui on confie un secret. Après quelques seconde, j’ordonnais, a voix basse :

-Lokhlass, tu vas utiliser Pistolet a eau sur la toile, puis tu utiliseras Berceuse sur Mimigal qui se sera approchée. Quant a toi, Osselait, tu vas utiliser Osemerang au hasard dans la brume : ça finira bien par toucher un jour ou l’autre, hein, haha.

Les deux Pokémons se mirent en mouvement, et quand en effet l’araignée s’approcha, Lokhlass fit preuve d’une étonnant réactivité pour envoyer sa Berceuse, pendant que l’os d’Osselait disparaissait dans la brume et revenait a deux reprise, avant de me regarder, tout content, des étoiles dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alvin Volfan vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 200
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Alvin Volfan et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Sam 2 Avr - 0:52

J'attendais, le cœur battant que ça fasse mouche, c'était la seul solution, le dernier espoir pour moi de ne pas me ridiculiser devant tous ces gens... Bien entendu que j'avais regardé autour de moi, ils avaient tous des pokémon puissant, je n'avais pas honte de mes pokémons mais je le voyais clairement, j'avais pas le niveau, même pour vaincre des bébés pokémons. Il faut dire que mon pauvre malosse était d'un type complètement inutile face a ses deux pokémons, je ne pouvais pas risquer d'utilisé croc éclaire après le fiasco de mon attaque Megaphone, il est claire que mon pokémon serait rapidement ko et mimigal était encore trop jeune pour avoir de bonne attaques. S'il n'y avait pas eu cette brume, j'aurais pu mieux m'en sortir mais là, je ne voyais pas d'autre solution. Rien... Mon attaque ne sembla rien toucher, voilà qu'en plus j'entendais la berçeuse du pokémon eau, signifiant que mon mimigal s'était sûrement endormi. Je soupira et grommela doucement. J'étais énerver, très énerver, tellement que j'en avais les larmes aux yeux, mais un homme ça ne pleure pas. Après quelques secondes je me repris et dit :

Shadow , snippy, rentrez dans vos pokeballs, vous avez bien combattus mais ça sers à rien de continuer en vain


Je pris mes pokéballs et fit rentrer mes pokémons, signant mon abandon de combat. On pu apercevoir, le rayon rouge venir rentrer mes deux pokémons. Je prennais très mal cette défaite, je m'étais ridiculisé et j'avais qu'une seule envie, me barrer au plus vite de cet endroit, si j'avais été un pokémon feu, j'aurais été complètement entouré de feu. J'arrivais tout simplement pas a croire que j'avais pu perdre aussi facilement contre deux bébés même pas capable d'aligné deux attaques, je les avaient même pas toucher une seule fois.

J'ai perdu, j'abandonne le combat, notre défaite est très nette et il ne sert à rien de faire durer ce combat.


Je préféra ne pas ajouté plus, ça ne servais à rien. On sentais quand même l'énervement dans ma voix, elle était beaucoup plus acide et il était très claire qu'il ne valais mieux pas m'énerver maintenant. Ce qui m'agacer le plus, c'était que je savais que c'était un teste, et je l'avais raté en beauté. Je supposais que je serais sûrement mis sur un secteur moisie avec un travail très peu intéressant ou alors que j'avais juste pas les capacités et qu'on aller me renvoyé chez moi.

La brume avait un petit avantage, sans elle, je me serais déjà barré, je me serais très certainement mis dans les toilettes pour me passé la tête sous l'eau pour me calmer, au lieux de ça, je faisais les cents pas, caressant la pokeball de mon malosse. On aurais dit un Némélios en cage, attendant que la brume se retire de la salle et que je puisse me cacher très loin ou au moins savoir à quel sauce j'allais être manger. Je me demandais aussi si cette défaite vexerais autant mes pokémons que moi, j'éspérais qu'ils ne perdraient pas leur confiance après ce fiasco, les pauvres n'avaient rien pu faire, ils s'étaient fait complètement laminé.

J'avais toujours crus qu'être policier, ça serait du gâteau, qu'avec mes deux pokémons, on formerais la meilleur des équipes, que personne ne pourrais nous résisté, visiblement, j'avais eu un peu trop confiance en moi, c'était moins simple qu'il n'y paraissait, c'était moins simple que sur les livres. Je pouvais pas m'empêché de me sentir un peu fautif, peut être que si j'avais réussi à réagir plus vite, j'aurais pu briller un peu plus pendant ce combat. J'en étais encore là dans mes réflexions quand la brumes commença enfin a se dissipé. Je m'étais un peu calmer, j'avais perdu, tant pis, c'était très énervant mais c'était pas ça qui aller me faire renoncer au métier que je voulais, même si on me mettais dans un coin pourris, je montrerais que j'en avais encore sous la casquette et je saurais remonté mes pokémons pour qu'ils s'entraînent et un jour, je demanderais à ce type une revanche, et je le battrais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Sam 2 Avr - 11:19

Le temps, perdu dans cette brume feutrée et blanche, semblait s’étirer et s’étrécir a volonté, en effet, comme nous n’avions aucun indice du temps qui s’écoule dans cette ambiance, il était difficile de savoir combien de tmps s’était écoulé, nous étions ocmme isolé, car nous n’entendions plus les autres Pokémons, comme si le combat était terminé, ou qu’ils avaient étés avalés par la fumée blanche. Finalement, alors que Osselait était en train d’envoyer son Osmerang dans la brume rapidement, le temps s’écoulait au rythme des refrains de la berceuse de Lokhlass. J’attendais de voir ce qu’allait faire mon adversaire : mon but était de pouvoir me mettre dans une impasse pour savoir ce qu’il allait faire, car souvent les combats ne se passaient pas comme prévus, et même certains missions partaient en vrille, et il était majeur que toute personne sache quoi faire en cas de situation desespérée.
Finalement la voix tremblante de mon adversaire retentit, et rappela ses Pokémons, je vis les deux traits rouges serpenter dans la brume, pour retirer les deux Pokémons de la zone dangereuse. A entendre sa voix, je devinais que j’avais affaire a un mauvais joueur, ou a quelqu’und e fier, et je préférais le laisser dans son coin, de peur de m’en prendre une. Après quelques minutes, ou je n’entendis effectivement plus de bruit, je me faufillais jusqu’à la fenêtre, et ordonnais a travers la salle :

-Que les Pokémons avec des ailes se mettent en face de la fenêtre et évacuent la brume, s’il vous plait.

Alors que je retournais a ma place, un agréable vent se leva dans la pièce surchauffée par les différents efforts fournis des personnes, et par le fait que lapièce était sûrement pas pensée pour avoir un si grand effort de la part de tout le monde. Tranquillement la brume fut évacuée, et nous réussîmes a y voir plus clair. Je ne tardais pas a prendre conscience de l’ampleur du piège qu’avait tendu le jeune homme, et je sifflais d’admiration en voyant le déploiement. Je souris au jeune homme, avant de franchir la distance qui nous séparais (non sans m’embourber dans la soie lamentablement) et posais ma main sur son épaule, et lui dis, avec un sourire :

-Il faut mieux parfois se rendre, plutôt que risquer la vie de ses camarades sans raisons. Ce que tu as fais là est bien plus courageux que continuer a se battre : imagine cette même situation dans le cas d’une prise d’otage, si tu avais été jusqu’à la fin du combat envers et contre nous, qui sait ce qu’il serait arrivé aux otages ? Je te félicite, tu as gagné ce combat.

En effet, après avoir constaté l’ampleur du piège, et l’acte qu’il avait fait, il avait plus que gagner le droit d’être le vainqueur de ce combat. Après ceci, je retraversais la toile en grommelant, puis je me remis en face des recrues, constatant avec surprise que certaines d’entre elles étaient blessées. Je vis aussi que certains de leurs Pokémons étaient toujours sur le terrain, malgré qu’ils soient KO, et cela me fit froncer les sourcils. Après quelques seconde, j’ordonnais ;

-Très bien, avant de vous annoncer les résultats du test, je dois me concerter avec mon équipe. Vous aurez la réponse ce soir. Retournez a vos quartiers et reprenez l’entrainement.

Ceci fait, avec l’aide des Pokémons, je rappelais tout le monde dans sa ball, puis je fis un crochet au centre Pokémon, ou je me fis incendier par le personnel. Pendant le temps ou mes Pokémons étaient soignés, je pris le temps de manger un bout : l’entrainement était plus court que ce qu’avait prévu la hiérarchie, donc j’avais encore le temps de commencer a papoter avec tout le monde. Une fois que j’avais récuperer mes compagnons d’armes, je retournais au commisariat, et bloquais une pièce de conférence pour nous. Une fois tout mes Pokémons réunis, le débrifing commença, a grand renfort de cri Pokémon et de grognement de ma part.

Vers 18h, j’avais terminé mes binômes et mes affectations, je n’avais plus qu’a attendre que toutes mes têtes brûlées reviennent, comme je leurs avait demandé, dans le lieu de combat qui avait été utilisé plus tôt dans l’après midi. Une fois tout le monde réunis, j’avais gardé seulement mes deux Absol qui étaient tranquillement couchés derrière moi, en train d’écouter ce que je disais, surveillant la réaction des gens. Tranquillement, énumérant d’une voix claire et monotone, je donnais les noms des binômes et leurs affectations. EEtant le seul inspecteur des îles, et n’ayant plus de commissaire en date depuis la disparition de Maki, il était de mon devoir d’affecter les nouvelles recrues dans les différentes îles.

-Alvin, en binôme avec Eveline, vous êtes affectés a La Centrale.


Puis je repris tranquillement. J’avais fais mes binômes en fonction de la puissance des agents, c’est-à-dire qu’eveline était bien plus puissante que Alvin, mais la puissance n’avait pas été mon seul critère, j’avais aussi essayer de faire convenir les profils psychologiques, en fonction de ce que mes Pokémons avaient su me dire. Ainsi j’espérais que les binômes que j’avais créés étaient les plus performant, car rien de plus problématique que deux agents qui ne s’entendaient pas, et qui se crépaient le chignon a longue de service. Une fois que j’eus terminé, je repliais mon papier, et terminais mon propos avec un simple

-Si vous avez des réclamations, j’vous attends pour un combat revanche.

Je savais que présenté ainsi, la plupart des gens allaient être dérouager, car les deux absol derrière moi avaient levés la tête d’un seul chef, pour regarder autour d’eux. Une fois tout cela terminé, je m’approchais d’Alvin, et lui souris, en posant ma main sur son épaule :

-Tu as été affecté a ma division. Comme ça je pourrais surveiller tes progrés de prés, et éventuellement te proposer des combats d’entrainement quand tu veux.

Je lui fis un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Alvin Volfan vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 200
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Alvin Volfan et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Sam 2 Avr - 14:31

Un vent frais avait parcouru la salle, créer par les battements d'ailes des pokémons vol. Je pus enfin voir les résultats des autres combats, il y avait pas mal de pokémon blessée ou ko sur le sol. Je me demanda pourquoi ces idiots avaient laissé leur pokémon par terre dans un tel état, c'était totalement stupide ! En tout cas, il était claire que le centre pokémon aller avoir du pain sur la planche et que l'infirmière de la ville aller râler fortement, on ne laisser pas des pokémons dans cet état.

Le temps que je regarde la scène entière, mon supérieur revins vers moi, lutant contre la soie qui traînée un peu partout dans la salle, c'est à ce moment-là que je remarqua qu'il y avait des filaments de sécrétion partout, s'en était assez impressionnant d'ailleurs. Il y avait un pokémon qui était carrément prisonnier dedans, paniquer le pokémon ne faisait que s'emmêler dans le piége, le dresseur tenter en vain de rassurer son pokémon, mais visiblement, l'idée de lui porter secours ou le rentrer ne lui venait pas dans la tête, c'était vraiment pas un cerveau ce type, pas lui qu'avais inventé la pokeball en tout cas. Mon supérieur posa une main presque amical sur mon épaule, il tentait visiblement de me dire que j'avais bien réagis. Il m'expliqua que dans certaine situation, il valait mieux abandonné plutôt que de risquer inutilement la vie de ses pokémons. Il me dit même que ma décision était plus courageuse que juste continuer le combat. Il prit un exemple et m'annonça que c'était moi qui avais gagné le combat. Autant le dire de suite, j'étais très sceptique là-dessus, j'avais abandonnée le combat, pour moi c'était une défaite et je le verrais toujours ainsi. Je poussa un grognement pour toute réponse, pas persuader.

J'eu tout de même un sourire en voyant mon supérieur galéré un max avec la soie, s'était clairement à mourir de rire. Il se stoppa puis nous annonça que les résultats du testes seraient annoncé le soir même. J'espérais ne pas finir dans l'île de Borealis, froid, c'était pas vraiment mon truc, je pense d'ailleurs que tout le monde avait peur d'être mis la-bas.

Comme je n'avais plus rien à faire au commissariat, je rentra à la maison pour m'occuper de mes pokémon fatiguer et leur laisser le temps de se reposer un peu. Malosse s'allonga dans un coin de la salle, baillant fortement et mimigal dormais toujours profondément. Je le mis sur mes genoux, attendant son réveille. Je le trouvais adorable et la vue de mes pokémons me remonta un peu le morale.

Une fois mon équipe plus en forme, je leur raconta tout ce qui s'était passé après que je les est rentrer, n'oubliant pas de dire qu'après notre défaite, mon supérieur nous avait jugé comme étant les vainqueurs du combat, ça semblât les surprendre, mais ça semblât aussi les réjouirs. Je crois que tout comme moi, mes pokémons avaient eu l'impression de ne pas être à la hauteur et leur annoncer ça, avait permis qu'ils reprennent confiance en eux. J'eu même un énorme éclat de rire quand mon mimigal me fis une démonstration de sa toute nouvelle attaque : grimace ! Le temps passa très rapidement et 18h arriva bien vite.

Je rentra dans la salle ou les combats avaient eu lieux, tout avait été nettoyé, il ne restait plus un seul fils de soie ou pokémon ko dedans. On se mis en rang en face de l'homme qui était le seul à pouvoir donné nos affectations. J'avais laissé mon mimigal en dehors de sa pokeball, sur une de mes épaules, j'estimais qu'après tous ses efforts, il avait au moins mérité ça. J'écoutais avec stresse les binôme se formé ainsi que les affectations donner. Dans un petit sursaut, j'entendis mon prénom. J'étais en binôme avec une fille que je ne connaissais pas , ici même, ce qui me rassurer un peu.

Je regarda ma partenaire, me demandant si nous allions bien nous entendre, les relations humaines n'étaient pas forcément mon fort, je me demandais aussi quels pokémons elle avait. L'homme annonça que si nous étions pas content, nous pouvions toujours le défier dans un combat, personnellement, ça me faisait pas nettement envie. Le chef arriva vers moi et posa la main sur l'épaule ou mon mimigal n'étais pas, d'ailleurs je doute qu'il avait repéré le pokémon. Je le regarda avec une surprise non dissimulée, il m'avait affecté à sa division, j'avais du mal a en croire mes oreilles.

Monsieur, la prochaine fois que nous combattrons, je compte bien faire une véritable victoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin] Dim 3 Avr - 21:44

Je n’aimais pas particulièrement faire les binômes, c’était quelque chose de compliqué, et j’avais, lors de la création de ces troupes, toute l’équilibre de la police sur les épaules, car des binômes qui ne s’entendent pas, c’est jamais une bonne chose, et si je m’étais trompée dans l’analyse psychologique que j’avais sortis des différents test qu’on m’avait fournis, alors je risquais de provoquer la discorde dans nos rang. Et le comble, c’était que le résultat n’allait pas se voir tout de suite, qu’il allait falloir attendre quelques mois pour savoir i j’avais fais les bons choix. Et comme tout le monde savait, je detestais les responçabilité de ce genre. Mes épaules n’étaient pas assez solide pour ce genre de chose, mais comme j’étais le seul apte a la faire, je n’avais pas d’autre choix que de jouer ce rôle qu’on m’a confectionné.
Une fois a coté du jeune homme, je lui annoncais qu’il avait été affecté a ma division, et je vis briller une sorte de joie dans ses yex : sûrement que j’avais dû lui enlever un poids des épaules. De nombreuses nouvelles recrues avaient mis dans leurs objectifs de carrière l’île ou ils souhaitaient aller. Et j’avais entendu la rumeur, alors que j’étais simple soldat moi aussi, que les îles nord et sud étaient une sorte de punition, ou de placard a balais. Mais je n’avais jamais compris cela, ayant moi-même été assigné a Miyerjule, je n’avais jamais été mécontent de cette affectation. Au contraire, j’avais préféré les collègues de la haut, qui étaient plus chaleureux et solidaires,que le sgens d’ici. En effet, j’avais constaté que le fait d’être assigné a La Centrale provoquait une sorte de fierté aux agent, qui se croyaient superieurs aux autres. Genre, des Linus quoi.
Je soupirais, ôtant l’image de mon glorieux collègue disparu, avant de regarder le jeune homme, qui venait de me faire un serment digne des plus traditionnelles croyances de Cimetronelle. Je souris, et lui fit un clin d’œil, en disant :

-C’est bien soldat, si tu continue comme ça, je vais devoir surveiller ma place pour ne pas me faire évincer ! Rompez !

Ajoutais-je a l’ensemble des jeunes gens qui étaient là. Quant a moi , je devais me dépêcher de rejoindre mon escadron pour aller patrouiller, mais avant cela, je devais encore coordonner mes compagnons. Je quittais la pièce rapidement, sortant de la pièce. Je confiais a Latios qui m’attendait l’ensemble de mes pokéballs, en lui demandant de tout ramener a la réserve, ne gardant que quelques éléments clefs avec moi. Puis, la nuit tombant doucement sur la ville, je montais a l’avant d’un fourgon, avec quelques autres collègue, et le véhicule s’ébranla, et disparu dans les ténèbres de la ville tranquillement.

[Rod est parti, mais si tu veux continuer le rp, c'est possible, il faut simplement qu'il y ait une ellipse de quelques heures le temps de la patrouille ! Comme tu veux, si tu as une idée, je t'en prie, ne te gène pas :P]
Revenir en haut Aller en bas


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte III Scène IV [Alvin]

Revenir en haut Aller en bas

Acte III Scène IV [Alvin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Trevor & Riley | Acte 1, scène 2
» Acte III Scène II
» Répétition et Mise en scène - Morgan Ciallmhar (Rp)
» Fin de l'acte et passage en beta
» Alvin et les Chipmunks 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: La Capitale :: Quartier des affaires-