Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Ouverture de la pension ! [Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Jeu 24 Mar - 13:10

C’était une impression de dejà vu qui ouvrira ce post. En effet, j’étais devant la porte de la réserve. J’avais réussi a obtenir les autorisations necessaires pour la faire ouvrir, et c’était maintenant le jour de l’ouverture, après des jours et des jours de travaux. En effet, il nous avait fallu créer un lac artificiel, le relier a la mer par une rivière, il nous avait fallu délimiter la zone, construire la zone d’accueil, et les bâtiments administratifs. Pour le moment, elle restait fermée au public, et je préférais cela, je restais dans mon optique d’un paradis loin de l’homme. Après quelques seconde, je découpais le ruban et pénétrais dans l’accueil.
J’avais des papillons dans l’estomac, j’étais chez moi. Le Prince Errant renaissait au Soleil. J’étais de retour devant quelque chose de plus grand que ma pension, avec plus de pokemon, et c’était vraiment quelque chose d’exceptionnel.

L’accueil était en bois, pas vraiment grande, un comptoir pour accueillir les visiteurs, une sonnette, ding, et un téléphone. Les murs pour le moment étaient nus, mais j’attendais de pouvoir trouver des posters adaptés a mettre dessus. Ensuite, derrière le comptoire, il y avait un chaise a roulette et une porte, qui donnait sur une petite cuisine dans laquelle il y avait un frigo vide et débranché, une machine a café, et un micro-onde. Je ne voulais pas plus pour le moment, j’avais trop peur du feu. A gauche de la pièce, nouvelle porte, avec un tout petit bureau, dans lequel le meuble du même nom avait eut du mal a entrer, et la pièce croulait sous des classeurs blanc pour le moment vide, dont les cotes affichaient « Facture 20.. – 20.. » en attendant d’avoir quelque chose a mettre dedans. Enfin, encore a gauche, il y avait une petite pièce, pour l’instant vide. Je n’avais pas eut les moyens d’acheter des meubles de salon, et il n’y avait qu’un duvet dans un coin, et la pièce avait un mur commun avec l’accueil, permettant d’entendre le téléphone ou la sonnette.
Après le premier batiment qui se présentait avant les autres, il y avait ensuite un long batiment, sur lequel il y avait une croix rouge, l’infirmerie, avec tout ce qu’il fallait pour homme et pokemon, et en face de celui-ci, mon appartement de fonction très mal meublé, par manque de moyen. L’herbe que nous avions planté avant l’ouverture commencait a poussé, et le rendu, avec les sentier de gravier beige rendait très bien, couplé au petit par cet au square que nous avions mis. Pour le moment la réserve ressemblait a un parc d’attraction fantome, mais je pouvais aisément imaginer une fois cette zone vivante. Un sourire sur les lèvre je quittais la zone, et pénétrais dans l’infirmerie, afin de m’assurer que tout était en place.
En entrant, on arrivait dans une petite salle d’attente, avec seulement trois chaise. Ensuite, deux porte latérales, l’une surmontée d’une pokeball, l’autre d’une croix rouge similaire a cette de la facade. Je décidais de partir par la porte pokemon. Il y avait une première salle, avec une table d’oscultation avec tout les matériels necessaire, puis une porte a gauche emmenait dans une salle d’opération. Ce n’était pas très grand, la réserve n’avait pas l’ambition de servir d’hopital, c’était juste pour faire les premier soins a un pokemon, et s’il y avait des chose splus grandes, nous nous tourneront vers les hopitaux voisins. Revenant vers la salle d’attention, je passais dans l’autre porte, et tombait dans une salle d’oscultation semblable a celle qu’on peut trouver chez un médecin de base. Ici, pas de salle d’opération, il y avait a coté un garage avec une jeep qui permettait d’acheminer rapidement un blessé aux hopitaux voisin.
Une fois la visite de ce batiment terminée, je passais dans mon appartement de fonction, en face. Je pénétrais dans le petit vestibule, qui comportait des cages pour les chaussures, et un petit panneau sur la porte a droite de l’entrée « free shoes ». Cette porte donnée sur la cuisine, aec une table ronde, quatre chaises autour. Ensuite, contre le mur opposés a la porte, il y avait des plans de travail, un téléphone relié a celui de l’accueil, ainsi qu’un frigo vide mais branché. Ensuite, il y avait une machine a laver, aussi bien les vêtements que la vaiselle. J’allais devoir faire attention de ne pas confondre les deux machines. Ensuite, une porte voisine a celle de l’entrée, menait dans un salon en L, dans lequel il y avait un canapé, en face d’un mur. Quand j’aurai les moyens, j’acheterai une table basse et une télé, mais pour le moment, il n’était là que pour être là. Pareil, un bureau vide, et une chaise de base dans l’angle de la pièce sera l’endroit ou j’aurai mon ordinateur de plaisance. A coté du bureau, il y avait une nouvelle porte, qui menait a la chambre. Derrière le battant, il y avait un lit kingsize… C’ était là ou était passé une grande partie de mon budget meuble, a coté duquel il y avait une étagère ikéa vide, et une commode ou j’avais transferé toutes mes affaires, et qui dégeulait déjà. C’était peut être même le seul meuble de toute la réserve qui dégueulait son contenu. Enfin, les deux dernières portes, l’une menait a mon bureau, et l’autre a la salle de bain, sobrement meublée d’une douche, d’un toilette, et d’un lavabo.

La visite des bâtiments étaient terminés, je revins dehors, passa au dela du square, et pénétrais dans la prairie, qui était séparée de la zone industrielle par un mur pour éviter que les enfants, et les voleurs ne puissent acceder aux pokemons facilement. Quoi que je ne m’inquietais pas de ce deuuxième facteur : les pokemons savaient très bien se défendre. Je relachais ledits pokemons, et leurs souris, en disant qu’ils étaient libre d’aller ou ils étaient. Ils ne tardèrent pas a se séparer joyeusement, après que je leurs ais mis des colliers afin qu’ils puissent revenir vers moi si j’avais besoin d’eux, car si je devais traverser toute la réserve pour récupérer quelques pokemons, j’allais pas y arriver, de devais donc trouver quelque chose, et c’était la meilleure chose que j’avais trouvé. Une fois les pokemons disparu, je revins vers l’accueil ou je m’installais en soupirant d’aise : j’étais de retour dans mon élément : l’élevage et les pokemons. Chez moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Jeu 24 Mar - 14:46


Je marchais en longeant le fleuve paisiblement. La journée était plutôt calme, le doux vent était toujours bien quand il venait me dire salut sur son passage. J’errais simplement puisque je n’avais rien à faire et que je n’étais pas fatigué pour faire une petite sieste. Je m’amusais parfois à chasser un peu les feuilles qui suivaient le cours du vent dans son périple pour m’amuser. J’arrêtais quand quelques choses au loin qui étaient tout sauf naturelle apparu dans mon champ de vision. Hum ? Des bâtiments humains ? Bwah ! Pourquoi devais-je m’en faire avec cela ? Après tout, les humains avaient toujours fait comme bon leurs semblaient et construisaient ce qu’ils voulaient où ils le voulaient sans trop s’en faire en général avec ceux déjà là.

J’allais faire demi-tour, quand par simplement curiosité poursuivi ma route vers l’endroit. Parce que oui, la curiosité était souvent quelque chose qui guidait mes pas… Clair, cela était souvent loin d’être l’idéale pour la petite créature que j’étais, mais voilà, c’était ça qui était ça. Je restais qui j’étais ! Certes, j’étais sûr que mon estomac jouait aussi un rôle important ici, mais détail, détail. Bah ouais, vous croyez quoi ? Que je n’avais pas pensée une seule fois en voyant un bâtiment qu’il y avait peut-être de la nourriture là-bas ? Et qui dit possibilité d’avoir de la nourriture, dit petit truc blanc et rouge qui va y fouiner !

Une fois face au grand bâtiment, je longeais le tout, jusqu’à ce que j’arrive devant un endroit où je pouvais rentrer. Ou du moins, que les humains s’en servaient pour rentrer dans les bâtiments en général, peu importe le nom qu’il donnait à ce truc. Hum. Mais pouvais-je vraiment rentrer ? Poussant la porte, qui s’ouvrir doucement. Ah bah ouais ! Arrêtant sec tout de même pour passer simplement ma tête pour regarder à l’intérieur. Devais-je vraiment rentrer dans cet endroit inconnu qui habitait surement des humains ? Je ne savais plus… Arf. Humain… Nourriture… Huma… Osef, s’il y avait des humains, il y avait forcement de la nourriture, nan ? Tsss. C’était décider, j’y allais !

Rentrant doucement tout en marchant curieusement. Bon. Je devais rester calme et surtout discrète… Très discrète… Cela avait été le cas, jusqu’à ce que j’arrive dans une petite pièce où il y avait plusieurs trucs, donc celui où souvent, on y trouvait de la nourriture ! Ouvrant la porte du frigo comme je le pouvais, pour découvrir qu’il était… vide… ? Quoi ? Vide… Mais… Maieuh. Ce n’était pas juste ça… Affichant un air déçu, pour ensuite me rendre où il y avait deux autres appareilles, laissant la porte du frigo ouvert, mais osef puisqu’il ne fonctionnait pas.
Hum ? C’était quoi ces deux trucs là ? Les regardant d’un air curieux un à un, mais qui laissais voir que je ne savais absolument pas ce que c’était. Sentant celui fait en carrer… Où était-ce un rectangle ? Osef, cela n’était pas vraiment important. M'appuyant mes pattes avant contre la chose sur laquelle était ladite appareil. Hum. Ça ne sentait rien de particulier… Appuyant avec ma griffe sur un des boutons au hasard pour me prendre la porte de l’appareil en pleine poire et reculer bien vite, tout en grognant après l’appareil. OMG ! Ce truc venait de m’attaquer, il m'avait attaqué ! Rhaa. Il me cherchait ou quoi ? Reculant dans un moment de panique, tout en me plaçant en position défensive, mes yeux rivés vers l’appareil en grognant… Ouais, si quelqu’un m’apercevait, il allait surement me prendre pour une folle, mais cela, je ne pouvais le comprendre, pour moi il m'avait attaqué… Discrétion ici 0, tout comme mon score contre le Micro-Onde en fait…

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Jeu 24 Mar - 16:57

Alors que la jeune absol était en train de grogner sur la bois en fer, nous nous étions encore dans la prairie. Je m’étais perdu dans la contemplation de cette étendue d’herbe infinie, c’était a la fois reposant et permettait de m’échapper de la vie stressant que je venais de me construire, en effet, la vie de policier et celle de gérant de cette zone allait être compliqué, et j’espérait avoir un maximum de rentrée d’argent pour pouvoir abandonner mon travail dans la police, pour pouvoir vivre des rentrées de la réserve. D’un autre coté, je n’avais pas abandonné mon ambition de vengeance, mais a mesure que je vieillissais, je me rendais compte que c’était vain, et qu’il était préférable de se plonger dans autre chose que cela.
Pendant que j’étais perdu rêveur dans mes pensées, les deux Pokémons psychique, a savoir Marth et Lucina, qui étaient alors en train de fouiner dans le village, entendirent, ou plutôt sentirentl’Absol dans la cuisine de l’accueil, et ils s’y téléportèrent. Alors que Lucina apparaissait entre la porte et l’absol, Marth, plus petit et léger, apparut sur le micro-onde lui-même. Et ignorant la bêtise de la Pokémon, se sentit agressé. Il ne tarda pas a contre-attaquer sur la Pokémon, a l’aide dePlénitude, avant de s’élancer sur le Pokémon ténèbres, et de faire un vampibaiser sur le museau de celui-ci. Une fois son attaque faite, il se posa sur le plan de travail voisin au micro-onde, et se prépara a recevoir les attaques. Les trois Pokémons ignorant complètement les éventuels dégats que le combat ici pourrait occasionné et… Eh ben j’allais pouvoir racheter des meubles, je crois…



[Désolée ;.;]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Mer 30 Mar - 5:56

Toujours mon regard vers l’appareil, je sursautais légèrement quand deux Pokémons apparu dans la pièce. Une avait l’air de vouloir m’empêcher de fuir de cette pièce, tandis que l’autre avait fait copain-copain avec le truc qui me narguait ? Non, mais ce n’était pas possible la poise que j’avais aujourd’hui… Moi, qui voulais seulement réussir à trouver quoique ce soit à manger, j’étais dans de beau drap là, nan… ? Toujours en position défensive, mes yeux river vers le Kirlia et l’appareil, j’avais lâché qu’un léger coup d’œil rapide vers la Gardevoir. Tsss. Que faire ? J’étais en position plutôt mal, là… Autant côté nombre, que force, je pouvais supposer, mais même si je le voulais fuir cela m’était maintenant impossible, non ? Tsss. Foutu journée de merde que j’avais… Pendant que celui qui trônait sur le Micro-Onde utilisait une attaque pour se augmenter ces states, j’en profitais pour tenter un Provoc, parce que je n’aimais pas ceux qui se boostaient sans arrêt, c’tait pas bon pour moi. Par contre, avant même que je réussis à réagir le Kirlia était venu me faire un baiser sur le museau. Baiser qui était tout sauf sympathique… Foutu attaque fée…

Fermant mes yeux tout en me secouant la tête doucement. J’étais en désavantage léger via les types fées et je le savais très bien… Rouvrant mes yeux, tout en me multipliant dans la salle créant plusieurs Absols identiques à celle que j’étais dans la pièce à l’aide de Reflet dans le but de me fondre dans le tout.

Au fait, celui contre qui je me battais, ne l’avais-je pas déjà rencontré quelque part ? Arf. Osef. Pas le temps de pensée a cela en ce moment.

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Mer 30 Mar - 22:06

Une belle pension, un magnifique refuge pour pokémon même... Je n'en attendais pas moins de toi Rodrigue... Que voulez tu que je te dise d'autre, tu a toujours était quelqu'un de bien, et tu le restera longtemps je pense.... Et j'espère même, ne m'oublie pas trop, ce serais dommage je trouve, pense un petit peu à moi de temps en temps, et surtout occupe toi bien de mes pokémons que je te laisse, mais ça je n'ai pas à le préciser, je suis sur que tu le feras... Je compte sur toi Rod, ne me déçois pas s'il te plaît, devient Commissaire, vainc cette ligue clandestine, ou transforme là en une vraie ligue pure et dure !
Rodrigue... Je ne t'oublierai jamais.... Et je t'aime....

Ce sont mes derniers mots, les petits que j'ai marqué sur ma lettre avant de regarder le ciel d'un air mélancolique... Il fait très beau ce matin, presque trop beau, comme si une entité supérieur avait demandé d'éclairer ce jour... Je jette un regard à cette feuille de papier, pliée en deux, avec tout les noms et les plats préférés de mes compagnons, leur niveau de puissance, leurs attaques, tout quoi... Je regarde mes quelques vêtement, un poncho brun, mes cheveux blonds au vent, un vieux jean sur mes jambes, avec mon épée dans son fourreau et mon arme de service à ma ceinture, bien que j'ai rendu ma plaque ce matin je me suis assuré d'emporter un souvenir de l'archipel..

Allons y mon gros, faisons vite et faisons bien, d'accord ?

Il hoche la tête d'un air triste, mon petit rhinoféros, mais il sais que ma décision est prise, et que rien ne me fera changé d'avis, alors il marche à mes coté, lentement, a mon rythme... Comme tout les autres, Démolosse, noctali, Flambusard, Luxray, Mushana, Mastouffe, Ouvrifier, Baggaid, léopardus, même Lanturn, glissant sur une couche de glace créer par son laser glace..

Ils sont tous là, mes amis, m'accompagnant vers leur nouvelle vie... Qui se déroulera sans mon cette fois ci.... J'avance sans les regarder, allant droit devant moi, mais je sais bien qu'ils sont tous tristes, tous autant que les autres, mais je pense que Fonceur doit être le plus triste... J'étais son héros, et maintenant je l'abandonne, mais je l'abandonne entre de bonnes main, et je suis certains que la plaque orange qu'il porte en ceinture lui fera du bien, ce protecteur que je lui ai acheté avant de venir ici...

La ferme est maintenant à seulement cinq mètres de mois, et je reste stoïque, sans rien dire, demandant simplement à mes pokémons de rester ici tandis que je pousse la porte de l'accueil pour voir une pièce nue, presque vide à l'exception d'un comptoir et d'un cow-boy bien connu assis derrière.
Je m'approche de lui et dépose le papier sur le comptoir, lui adressant un petit sourire avant de me retourner sans rien dire...
Sans le regarder, je sais qu'il m'a suivi, il est trop intrigué pour que rester assis à me voir sortir..
Tous mes pokémons me regardent, les larmes aux yeux, ne disant plus rien, seul le souffle du vent brisant le silence... Et un des pokémons craque, Fonceur explose en sanglot et se jette sur moi pour me tenir dans ses bras, une vive lumière émanant de lui...

Ça veut dire qu'il l'a accepter finalement, je suis heureux pour lui... Je sens la force qui me tiens se décupler, me soulevant du sol, la ceinture orangée de Fonceur se fondant dans son corps devenant un puissant rhinastoc qui finis par me poser, sans dire un mot.

Je les regarde, sans aucune émotion sur mon visage, puis regarde rod, lui accordant un sourire, avant de me retourner. J'ouvre la bouche difficilement pour dire quelque chose... Mais seul un gargouillement sort de ma gorge, suivi des larmes roulant sur mes joues... C'est la fin mes amis...

Ce... Ce n'est qu'un au revoir... Je vous aime les enfants... Je vous aime tous.....

Puis sans me retourner, mes larmes tombant au sol dans un petit bruit feutrée, je lève le bras, un dracolosse arrivant de nulle par pour me poser sur son dos, avant de lancer un rugissement.
Je les regarde, je les regarde tous. Tout mes pokémons et rodrigue, rassemblés devant moi... Puis je lève la main, les larmes rougissant mon visage et ma voix étant brouillée.

A la prochaine fois mes amours !


Et la scène se conclue ainsi, le dracolosse grimpant en flèche vers le ciel, et Fonceur, mon aimé rhinoféros devenu rhinastoc, hurlant à la mort à genoux mon départ..
Revenir en haut Aller en bas


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Mer 30 Mar - 23:07

[Linus]
Ayant terminé l’inspection de mon territoire, j’étais tranquillement revenu dans l’accueil, afin de régler quelques problème au niveau des factures, que j’avais laissé là bas afin de ne pas avoir de problème. Je ne m’attendais pas a avoir de la visite, et ayant percuté le problème dans la cuisine derrière moi, j’avais préféré laissé Marth s’en occuper. J’étais donc en train de plancher sur les factures que je n’avais pas encore découverte, quand la porte et la cloche qui y était suspendue teintèrent. Je m’apprêtais a dire que ce n’était pas encore ouvert, quand je vis mon ami Linus a la porte. Je fus si surpris de le voir là, que je ne réagis que lorsqu’il reparti, en laissant la lettre sur le bureau.
Je me levais, le suivant rapidement, me saississant au passage de la lettre sans la regarder, me demandant ce qui pouvait lui arriver, habituellement, il ne peut pas rester dans mon environnement sans me sauter dessus, et là, il repart, sans rien dire ? Je n’aimais pas ça, je l’avais trop vu a Hoenn, je ne voulais pas le voir a nouveau ici. Une fois a l’extérieur, je vis l’ensemble de ses Pokémons réunis hors de leurs pokéball. Alors que j’étais en train de prendre la conscience de ce qu’il se passait, l’un des Pokémon essaya désespérément de retenir son maître, en évoluant. Mais malgré tout cela, et la crainte de retrouver mon amant broyé dans les bas d’un rhinobarbare. Finalement, il fut reposé, et le regard qu’il offrit a son équipe me glaça d’effroi : il était décidé, je ne pouvais pas le retenir…
IL me souris, avant de se retourner, et de rester immobile quelques seconde. Je me jette contre lui, enserrant sa poitrine contre moi, essayant de le retenir, mais le dresseur ne laissa qu’une phrase digne de briser le cœur a qui vous voulez, avant qu’il ne s’échappe de mon étreinte en levant un bras. Je me recule d’un pas, et vois un Dracolosse apparaitre. La poussée de ses ailes est si forte qu’il m’envoie au sol, et le temps que je me redresse, le jeune homme était parti, loin déjà. Je me tourne alors :

-Pyrax ! Libégon ! Roucarnage ! Latios ! Quelqu’un !

Mais personne ne vient, je ne peux que regarder mon amant s’en aller, me laissant son équipe a mes soins… Je finis par hurler son nom, les larmes trempant mes joues, puis, une fois que le souffle me manque… Je tombe a genou, avant de passer mes mains devant mes yeux pour tarir mes larmes. Je sens la présence souple de Roucarnage a coté de moi, et je me redresse, les yeux brûlant de determination :

-TU AS INTERET A REVENIR ! SALAUD ! SINON C’EST FINI A JAMAIS ENTRE NOUS !

Une fois que je me fus remis, je revins dans la maison, faisant signe a tout les Pokémon de me suivre. A l’intérieur, j’attrapais un pull, que j’avais subtilisé le soir ou j’étais devenu commissaire a Linus. Avant de faire le geste symbolique que je m’apprêtais a faire, je respirais une dernière fois le musc de mon aimé, avant de ressortir, avec un ciseau. Je ne tardais pas a découper le tissus en de fine bande, que j’attachais autour des Pokémons de mon ami :

-Avec ça, il sera toujours un peu avec vous. Ça va être dur, mais il va falloir avancer, les enfants. Avancer, et tous ensemble.

Je gardais la dernière bande, que j’accrochais autour du holster d’Altaïr. Une bande sombre, flottant au vent, dans la minute de silence que nous fîmes après. Puis je dirigeais les Pokémons vers les plaines, et je leurs expliquais, comme je venais de faire, que ce lieu était a eux. Et qu’ils étaient libre d’aller ou ils voulaient. Je ne pu pas leur mettre de collier, vu que je n’en avais acheté que pour mes Pokémons, n’ayant pas pensé avoir autant de nouvelle tête si vite…


[Shio]
Pendant que Rodrigue était en train de desespéré dans son coin, Marth était tout a son combat. Mais les sentiments qu’il ressentait de son maître, finalement pas si loin, le perturba suffisemment pour qu’il ne puisse pas esquiver la provoc, qui le rendit furax, et il fut d’autant plus destabilité quand la pièce fut envahie de réplique d’Absol. Cependant, après quelques seconde d’adaptation, et de reconcentration, le Pokémon ne tarda pas a s’envelopper d’une aura bleue, avant de projeter son esprit vers l’avant. Marth aurait bien voulu utiliser Possessif, afin d’éviter que le Pokémon ténèbres n’utilise encore Reflet, vu qu’ils avaient cette attaque en commun, cependant il se retrouva incapable de se concentrer suffisemment afin de l’utiliser, mais il n’eut pas longtemps avant de se reprendre et de réfléchir a la manière qu’il allait faire : il ne pouvait pas réutiliser Vampibaiser, l’attaque avait énormément de chance de frapper le vide.
Alors il n’avait que deux solution : Feuillages Magic, et Voix enjôleuse, et comme il s’agissait d’une attaque sonore, il était très probable que l’attaque touche le vrai Absol. Le Pokémon fée ne tarda pas alors a prendre une grande inspiration, avant de laisser éclater sa voix dans la pièce, et en effet l’attaque balaya une bonne partie des Pokémon, et plutôt que descendre de son perchoir, ou finalement il était bien, vu qu’il pourrait plus ou moins anticiper l’attaque de l’Absol qui était pas mal embêter avec l’imposante table au milieu de la pièce, il continua son assaut, qui termina dans une deuxième vague sonore, de balayer les dernier reflets restant. En effet, le son rebondissait sur les murs, affaiblis certes, et permettaient de frapper a des angles différent a chaque assaut, car le son se dirigeait dans toute les directions.
Une fois son attaque terminée, le Pokémon baissa sa garde, s’assurant du bien-être de son dresseur et il reprit aussi son souffle en silence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Mar 5 Avr - 9:46

Tsss. Je ne plus m’empêcher de m’inquiéter pour moi-même lorsque le Kirlia utilisa une attaque sonore de type fée, balayant la plupart de mes Reflets qui par dieu sait quelle chance, j’avais été épargnée, mais par contre pour le deuxième tires cela se gâtait davantage pour moi… J’avais rapidement créé un Abri, la protection lumineuse m’avait épargnée de me faire avoir cette fois-ci aussi.

Tsss. Que je n’aimais pas me battre dans cette foutue pièce qui ne m’avantageait vraiment pas… Enfin, je n’étais quand même pas pour abandonner, surtout que je doutais fort bien que le Kirlia accepterait un abandon de ma part. Du coup, je pouvais soit tenter une attaque physique ou… Ou ah bah physique… Ce n’était point comme si je connaissais une attaque spéciale, autre que mes attaques de state. Moui. Je pouvais toujours utiliser un nouveau Reflet pour jouer et emmerder l’allier du Micro-Onde, mais ça me saoulait moi-même d’utiliser que des trucs qui causait pas de dégâts. Bah ouais, j’avais toujours préférer ce qui pouvait affaiblir ceux contre qui je me battais. Certes, j’avais appris l’attaque Danse-Pluie, mais cela n’était qu’une erreur à la base, ce n’était pas voulu ni de ma part, ni de la part de Meloetta. Pour Abri cela était un autre détail, qui n'a aucun lien ici.

Enfin, bref, revenons à nos Wattouats. Baaiiiii ! Humhum. Plutôt notre combat, voulais-je dire. Mon regard planquer vers celui qui se battait contre moi en grognant. Rapidement ma lame devint noire, illuminant en même temps, j’avais bondit sur la table au centre de la pièce, puis vers mon adversaire ! Venant tenter un simple Tranche-Nuit. Après, s’il évitait l’attaque, il y avait de grande chance avec ma maladresse que je termine en coupant ce qui était sous le Kirlia, sauf s’il trouvait un moyen pour me repousser.

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Sam 9 Avr - 12:31

Marth grinca des dents, il était un Pokémon stratégique, faisant tout ce qui pouvait pour emmerder plus que tout l’adversaire en face, mais face a la provoc, il se trouvait incapable d’utiliser toute ses technique stratégique, et cela l’ennuyait un maximum, en effet il avait imaginer pas mal de stratégie, se basant sur le combo Possessif/Feu Follet, ou Teleport/Air veinard. Mai non, a cause de cette fichue provoc, il était incapable de faire quoi que ce soit, et cela l’handicapait sévèrement. Ajoutez a cela que le Pokémon ténéb re en face était bien agressif, et que lorsqu’elle sauta sur lui, le Pokémon, qui n’avait rien pour se défendre, j’entends par là un Teleport, se contenta de se cacher le visage de ses bras pour se prendre l’attaque. Et la violence de celle-ci l’envoya valdinguer par la fenêtre derrière lui, et il glissa un peu sur le sol.
Il ne tarda pas a se relever, et se secouer : l’attaque avait sûrement fait un coup critique, et heureusement qu’il avait le type fée, parce qu’il aurait sûrement pris beaucoup plus s’il avait été psy pur. Il grogna : ne pouvait pas utiliser Vibra-soin sur lui-même, et vu qu’il était tout seul, il ne pouvait pas utiliser la puissance d’un Reflet Magik pour renvoyer l’attaque sur lui. Après quelques seconde, il se concentra, et créa un mirage autour de lui [Pokedex], masqua sa présence au Pokémon ténèbre, ce qui lui permis ensuite de s’approcher furtivement, et le Pokémon bleu ne tarda pas a réapparaitre fonçant droit vers le Pokémon pour lui asseigner une attaque Vampibaiser, venant de derrière, et s’asseoir sur le dos du Pokémon, profitant de sa petite taille, et s’accrocha a lui en dirant sans soucis sur les poils, pour ne pas être désarçonner. Il ne voulait pas que Marth utilise des attaques non offensive ? Alors le mieux était tout simplement de laisser le temps passer, et suffisemment longtemps pour pouvoir ensuite.
Pofitant alors d’être cramponer sur le Pokémon ténèbres, Marth en profita pour utiliser Voix enjôleuse, dont la puissance devrait être décuplée face a distance ou il était a L’absol, en effet, il était bien connu qu’une attaque a distance perdait de sa puissance plus la distance était grande. Là, comme le Pokémon se tenait fermement au Pokémon, il fallait supposer qu’une attaque presque a bout portant allait être desastreuse pour le Pokémon ténèbres… Encore faut-il que celui-ci ne trouve pas une esquive a faire…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert] Ven 29 Avr - 20:13


Mon attaque touchait bel et bien le Kirlia. Certes, j’étais contente de moi, mais je me résignais à le montrer. Après tout, je préférais ne pas m’affoler pour rien. Cela ne me serait que désavantage ici. Gardant mon regard planter sur mon adversaire, maintenant placer à l’endroit où trônait celui que j’avais envoyé plus loin, plutôt. Qu’allait-il faire ? Je devais me tenir prête à toute éventualité. Malgré tout, je n’avais pas réussi à me tenir prête à ce qu’avait préparé mon adversaire… De quelle attaque était-il question ? Je ne comprenais pas. Regardant autour de moi plutôt confuse… Que ce passait-il ici à la fin ? Trop prise avec moi-même à tenter de comprendre que cela n’était qu’un simple mirage… Je n’avais guère vu venir le Kirlia… Celui-ci me sorti bien vite de mon état confuse avec un nouveau Vampibaiser qui ne me fit clairement pas du bien… Pour terminer avec le type psy-féerique sur mon dos…
Humhum. Certes, j’étais quand même plus grande que lui, mais avec ma taille davantage plus petite au vu de ma jeunesse que mes congénères adultes, mais l’était pas léger celui qui se servait de moi comme monture… J’étais retournée bien vite au sol, idée d’avoir les pattes plus stable que sur un objet en hauteur.

Je bougeais tout de même de façon totalement aléatoire dans le simple but d’essayer de faire lâcher prise celui sur mon dos, mais avec la fatigue qui commençait à grimper cela n’était plus très simple pour moi… Tandis que celui sur mon allait attaquer, j’avais que par panique utiliser un Moi d’abord dans le simple but de venir utiliser l’attaque que prévoyait utiliser le Kirlia en premier, c’est à dire Voix enjôleuse dans le moment présent. Certes, cela n’allait surement pas être des plus utile versus un type fée, mais mon but était surtout de le faire lâcher prise avant que je ne tombe de fatigue. Après est-ce que cela allait fonctionner ou pas ? Je ne savais guère… Dans le pire des cas, j’allais quand même me prendre l’attaque féerique à courte porter et dans le meilleur des cas si celui-ci se défaisait de moi et poursuivait son attaque fée, je pouvais toujours usée d’un Abri pour me protéger...


Hrp:
 

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Ouverture de la pension ! [Ouvert]

Revenir en haut Aller en bas

Ouverture de la pension ! [Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Ouverture de la saison de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Fleuve Lahana :: Réserve Jervadkuulan-