Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Dim 31 Jan - 15:35

PV : Dimitri
 Je veux une glace !  




♦ Voilà Volta de retour à Miyerkules, qu'est-ce qu'elle fait ici maintenant ? En fait, on l'a appelé par téléphone parce qu'elle avait reçu un cadeau de sa soeur, mais comme Volta n'a pas eu la bonne idée de donner sa nouvelle adresse à Inezia, elle est obligé d'allez le chercher sur place, enfin, ce n'est pas comme si elle n'aimait pas aller à Miyerkules : le froid - comme le montre son accoutrement actuel - ne lui fais pas peur du tout, à croire qu'elle était insensible au froid. Que voulez-vous, un long stage au Hangar Frigidaire et c'est bon, on est paré pour avoir le trait Résistance au froid +10 dans sa fiche de personnage, de toute manière, c'était soit ici, soit au Pokéwood, et comme Ondes sur Mer était trop loin, elle a préféré resté près de Méanville, à Port Yoneuve. Mais bon, ce n'était pas pour se rappeler de son passé qu'elle est ici.

Pour encourager sa soeur, Inezia lui a envoyé un petit stock de deux trois objets comme des Aimants et quelques rares pierre foudre, à défaut d'être une championne Electrik, elle veut quand même rendre service aux dresseurs qui combattent contre elle. Certes, elle peut leur offrir des attaques, mais à défaut d'avoir un badge sur soit, elle peut offrir des Pierres ... au moins, elle est sûre que ce truc n'aura pas de valeur officielle en temps que "badge", mais c'est précieux, même si elle sera plus enclin à offrir des Aimants plutôt, ça dépendra si le combat lui a plu ou pas. Enfin bref ...

- Regardes Blacky ce qu'Inezia m'a envoyé, c'est sans doute pour s'excusez de n'être pas venue me dire au revoir sur à Volucité, enfin, elle est pardonnée.

Elle se baisse pour montrer le contenu du colis à son Luxray qui était sorti depuis la Capitale, une gemme autour de son cou qui fait office de collier. Le félin étoilé plonge son museau dans le colis, puis renifle, il n'y a rien à croquer là-dedans, enfin, sauf un Aimant bien sur. A défaut d'en avoir besoin d'un tout de suite, Volta sort un Aimant et le donne à Luxray, pour lui, c'est un dérivé du jouet à mâché, du coup, il l'attrape à plein dent et commence à le machouiller en grognant sous le rire de Volta qui était amusé de voir que son gros matou a un nouveau jouer, le dernier a été trop machônné, du coup ... il n'a plus fait long feu, mais bon, au moins, elle a le champs libre pour acheter une glace sans avoir sur elle le regard insistant de son pokémon qui en réclamerait un.

- Tu viens Blacky ? On va s'acheter une glace !

Le félin prend l'aimant dans sa gueule, puis suit Volta qui se dirige vers le premier stand dont le propriétaire, qui était habitué à vendre des friandises plus ... chaude, est étonné qu'on lui demande une glace ce coup-ci.

- J'en voudrais une à ... euh ... à euh ...


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Dim 31 Jan - 18:24

-Moi aussi j’en veux une, s’il vous plait monsieur !

Ce que nous faisions à Miyerkule ? Eh bien nous… Étions encore une fois en vadrouille. Après le tournois à la Capitale, nous avions repris nos recherches. Nous avions constaté que le Steelyx et le Galeking étaient stables, mais nous ne savions pas si c’était dû au sérum que nous avions injecté dans ces deux Pokémons. Quoi qu’il en était, nous avions beaucoup de travail, et une fois de plus, Dimitri avait oublié de prendre soin de lui, avait lassé de coté tout ses besoins naturels, au point, cette fois, de manquer de se tuer. Mais heureusement, nous étions intervenu à temps, et nous avions décidé de partir dans la ville la plus proche d’où nous étions, à savoir Miyerkule. C’était à pied que nous avions fait le chemin, en compagnie de tout nos amis, ils avaient appréciés la balade, et nous aussi. Nous avions pu parler à pas mal de monde, des personnes généreuses avaient acceptés de nous aider a faire le chemin.
Finalement une fois à Miyerkule, nous n’avons plus sût ce que nous voulions y faire, après tout nous ne connaissions rien à la ville, ni à ses activité, ni pourquoi elle était si connue, ni ce qui la rendait connue. Après avoir vagabondé un moment, en compagnie de tout nos amis, nous avions fini par décidé de faire les boutiques. Nous avions acheté pas mal de vêtements, de jeux vidéos, beaaaaaucoup de jeux vidéos, qui avaient eut du mal à tenir dans les nombreuses poches pendues à nos deux bras, et ceux-ci étaient soigneusement cachés au fond des poches que nous avions pendus à chaque coude. Et après cette après-midi shopping geek nous avions voulu une glace, et nous voila, à demander une glace.
Me mettant à coté de la demoiselle, en me penchant sur la vitrine. Après quelques seconde je fis au vendeur :

-Je veux ça ça ça et ça, ainsi que ça et ça ! ah et avec plein de chantilly, des éclats de chocolats et un cigare russe ! Et pareil pour la demoiselle, mais avec ses préférences. Alors tu prends quoi, mamoizelle ? C’est moi qui paye !

Je lui fis un grand sourire d’enfant, alors que le marchand était entrain d'empiler avec beaucoup de soin les boules les unes sur les autres, en silence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Lun 1 Fév - 10:27

PV : Dimitri
 Je veux une glace !  




♦ Alors que Volta était en train de décidé, elle se faisait ... doublée ? C'est ça en fait, un gars venait juste de la doubler sans aucuns remords, enfin, elle se décidait pour le moment, un filet de lave coulant le long de sa joue lorsqu'elle se remémore en tête le goût des différentes combinaisons de glace que lui propose le vendeur, une vraie gamine, comme celui qui se trouve à sa droite (ou gauche, elle s'en fiche, elle est ambidextre, donc elle n'a pas vraiment de repère sur ce point) et qui a pratiquement demandé tous les parfums, c'est peut-être ce que va faire Volta tient, elle en a les moyens, enfin, c'est le gus à côté d'elle qui dit qu'il va payer sa glace, donc autant en profiter !

- C'est vrai ? Merci ! Alors, sur la mienne, je prendrais ça, ça, ça, ça et ... mettez moi tout en graniture.


Oui, elle aimait surtout la garniture, de toute manière, vu comment la glace est grande, elle va devoir demander une cuillière, de toute manière, jamais il y aura assez de place sur un cône pour mettre tout ce qu'elle a demandé comme glace, alors autant tout mettre dans une coupole, c'est ce que fis bien évidemment le glacier qui n'a pas envie de se casser la tête à mettre toutes les boules en équilibre sur un cône. Son Luxray, toujours avec son aimant dans la gueule, s'approche et glisse sa tête sous le bras de la verte, il pense tout de même pas qu'elle l'a oublié ? Sacré pépére, toujours à demander des papouilles celui-là. La mécano profite donc d'avoir la tête de son félin favori à portée de bras pour lui caresser le sommet de son crâne tandis qu'il lâche un "Luuux" de joie en ronronnant.

- Au fait, pourquoi cette soudaine générosité, c'est votre anniversaire aujourd'hui ou vous avez gagné au loto ?

Elle s'addresse bien entendu au type à côté d'elle, celui avec les cheveux mis en vrac et une veste rouge sur le dos dont les poches sont ... remplis en effet. A deux doigts, le jeux vidéo vont finir par terre, ses poches en dégueulent, c'est à ça qu'on reconnait un vrai geek. Enfin, Volta n'est pas de ce genre, elle est trop occupé à faire de la mécanique et des combats pour s'intéresser aux jeux vidéo, de toute manière, elle n'a pas de console, à la limite son portable et son ordinateur, mais sinon, rien de rien. De toute manière, elle n'a pas besoin de ce genre de passe-temps, elle est déjà occupée à faire autre chose.

- D'ailleurs, comment vous vous appelez ?


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Dim 21 Fév - 11:22

Quand nous lui annonçâmes que nous nous occupions des frais de la glace, la demoiselle sembla reconnaissante, et ne tarda pas à faire son choix, prenant autant de crème glacée voire plus que nous, quant à la garniture, elle ne se gêna pas pour prendre autant que possible, et elle avait bien raison. L’homme ne tarda pas à faire nos deux glaces d’un geste habile, empilant les boules les unes sur les autres dans un petit bol rond à angle droit. Au final, nous avions plus de glace que la demoiselle, mais elle avait plus de garniture que nous. Pendant qu’il était en train de mettre en place tout son art pour ne pas faire tomber les glaces et rien gaspiller, notre regard tomba sur un luxray magnifique, que nous n’avions pas remarqué jusqu’alors. Immédiatement nos yeux s’illuminèrent et nous nous accroupîmes afin de nous mettre à la hauteur du Pokémon.
Nous tendîmes la main afin qu’il puisse venir renifler, n’osant pas le caresser sans son accord ou celui de sa dresseur, n’ayant pas envie de prendre un coup de jus sans raison. Alors que nous étions toujours accroupis, les yeux rivés sur le Pokémon majestueux, la demoiselle demanda la raison de cet élan de gentillesse, et nous nous redressâmes, laissant quand même la main tendue, et nous fîmes un grand sourire à la demoiselle en répondant :

-Je ne sais pas ce qu’est un « anniversaire », mais on peut dire que je fête une sorte de libération, héhé.

Nous avions que nous n’avions pas le droit de dire ce que nous faisions, ou nous vivions, mais nous avions toujours plein de chose a trouver comme histoire, après tout nous n’étions pas vides, il était artiste, nous étions scientifique, alors pourquoi pas en parler, il était facile de parler de ce que nous connaissions. Une fois les glaces récupérées, nous nous dirigeâmes vers un banc, afin de pouvoir manger tranquillement. Ledit banc n’était en fait qu’un carré de marbre posé là afin que tout le monde puisse s’asseoir, face au lac, nos poches posées plus ou moins sagement à nos pieds. La jeune femme nous demanda ensuite notre nom et nous répondîmes avec enthousiasme, après avoir pris une généreuse cuillère de chantilly :

-Mon nom c’est Seth ! Seth Runefield-Johnson ! Et toi, quel est ton nom ? J’aime beaucoup ta coupe de cheveux, tu as été à un coiffeur, ou c’est naturel ? Comment tu fais pour qu’ils soient si beau ? Ils ont l’air doux, je peux toucher ? Ton Luxray il a l’air redoutable, c’est ton premier Pokémon ? Vous avez dû vivre beaucoup de chose, il a l’air très bien dressé ! Moi j’ai pas de Pokémon electrique, je préfère les Pokémons psy ou spectre, mais ça ne m’empêche pas d’avoir un Noctali ou un Brasegali ! D’où est-ce que tu viens ? Pourquoi être à Erios ? Et…


Je me mordis la langue pour m’arrêter, je fit un sourire désolé à la demoiselle que j’avais inondée de question, et ajoutais un petit « Pardon » à ce sourire, tandis que je repris toujours avec mon grand sourire la dégustation de ma glace, en attendant quand même les réponses à mes questions !

[Pardon pour le retard ! Et comme tu as affaire à Seth, sache qu'il a les cheveux devant les yeux. Je précise parce que ton post était ambigu à ce sujet, je te confirme qu'il est en mode méduse capilairement parlant]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Lun 22 Fév - 14:08

PV : Dimitri
 Je veux une glace !  




♦ On peut dire que le blanc est ... téméraire ? Ou courageux, on peut dire ça, sachant que le félin a déjà une presence très peu rassurante, l'Intimidation oblige un peu, il suffit de voir la taille de l'animal pour voir à quel point sa machoîre est puissante, et dieu sait que Blacky aime l'utiliser cette mâchoire ! Lorsque l'homme approche sa main du museau de l'animal, après l'avoir renifler, il commence à ouvrir graaaand sa bouche pour juste savoir quel goût cette chose a, ce qui risque d'être douloureux pour le blanc. Enfin, le Luxray n'y es pas aller avec toute sa force, c'est juste un petit machouillage de main, mais le Luxray a quand même de sacré croc et peu de gens arrive à oublier la morsure, même infime, d'un Luxray, Volta le sait, c'est pourquoi elle grimace en voyant la main du blanc mordue ... pauvre main ... elle doit souffrir ...

- Vous ... n'auriez pas dû aprpocher votre main de Blacky, il est très curieux et mâchonne tout ce qui passe prêt de sa machoîre, j'aurais dû vous prévenir ...

Elle reprend l'Aimant que Blacky a laissé tombé et l'agite devant le félin qui lâche la main du jeune homme pour mordre en plein dans l'Aimant, de retour à son ancien joujou, le Luxray n'a pas de raison de mordre encore une fois la main du blanc. Heureusement, l'accident semble être passé, même si Volta sait que, maintenant, l'homme a "une dent" contre ce Luxray. Enfin, la glace fera passer la douleur, enfin, elle l'espère, en tout cas, il commence déjà à manger goulument sa glace, sacré glouton, même Volta n'est pas aussi gourmande ... enfin, aussi pressée pour manger, parce que, mine de rien, sa glace est plus grosse que la sienne. Il est temps maintenant de recevoir des réponses et de répondre à d'éventuelles questions et ... wow, quelle curiosité.

L'homme a juste donné son nom, "Seth Runefield-Johnson", et il a carrément bombardé la demoiselle de questions ... littéralement, à tel point que Volta a peur d'avoir manquer l'une d'entre elle, heureusement qu'elle a l'habitude qu'on lui parle très vite. En tout cas, elle profite de cet élan de ... curiosité - cet homme a beaucoup d'élans, en effet, il doit être éleveur - pour commencer à goûter sa glace calmement, ne pouvant résister au parfum et au sucre que dégage cette glace avec autant de garniture. Après que l'homme s'est ecusé d'être aussi ... curieux, Volta répond à ses question, il a répondu à la sienne, donc faire de même n'est pas un crime.

- Bon, dans l'ordre : Je m'appelle Volta Raimon, c'est ma coupe de cheveux naturelle - met une main dedans - je les lave tout les jours pour qu'ils soient aussi beaux et j'aime pas trop qu'on les touche. Lui -montre Luxray qui machônne son aimant - c'est Blacky, et oui, c'est mon premier pokémon, je l'entraîne depuis 10 ans, depuis que c'est un Lixy. Et en effet, il s'agit de l'un de mes pokémons les plus forts de mon équipe. Je viens d'Unys et j'ai amménager à Erios pour trouver du travail en tant que mécanicienne.

Et après un long instant à reprendre sa respiration, Volta reprend une nouvelle cuillière de sa glace.


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Jeu 24 Mar - 17:37

Nous ne nous attendions pas à ce que le Pokémon électrique ne prenne notre main pour y mordre dedans, et bien entendu quand les crocs se refermèrent sur nos doigts, nous n’eûmes aucun autre réflexe, que de retirer notre main, tirant sur les crocs de la bête, et quand enfin nos doigts nous revinrent, nous grognâmes de douleur, avant de prendre un mouchoir dans notre poche, et de comprimer la plaie comme le voulait les premiers soins. Après quelques secondes, ou la demoiselle s’excusa de l’attitude de sa bête, nous constatâmes que ce n’était pas si grave, et que malgré le sang qui coulait, ce n’était pas cela qui allait nous empêcher de peindre. D’ailleurs, cette vision, du Luxray, avec son aimant sur ses crocs teintés, nous inspirèrent énormément, au point ou nous primes rapidement une photo de la bête, cadrant sa tête et ses crocs avec notre téléphone :

-Ton Pokémon est magnifique ! Je vais en faire un tableau, une fois que ça… Ça ira mieux !


Dit-on en secouant notre main avec un sourire amusé. Finalement, nous ne tardèrent pas à avoir nos glace, et nous migrâmes jusqu’à un lieu adéquat pour manger tranquillement cette pile de crème glacée, puis nous décidâmes d’ouvrir la conversation gaiement, en posant toutes sortes de question plus ou moins liées les unes aux autres, puis c’est avec un grand sourire satisfait qu nous attendîmes les réponses, qui ne tardèrent pas à arriver. La demoiselle répondit patiemment une à une à nos questions, et nous fûmes un peu déçu de ne pas pouvoir caresser la tête de la demoiselle car elle n’aimait pas le contact capillaire entre une main humaine et… Ses cheveux. Elle continua à nous parlant de son lixy, et cette histoire nous amena à penser à nos propre Pokémon, et nous ne tardèrent pas à faire apparaître, après qu’elle eu terminé de parler, Alastor, la double lame, qui nous regardâmes longuement :

-Ça c’est Alastor, il est très puissant, faut pas se fier à son apparence, c’est juste une mauvaise tête qui veut pas évoluer ! Je l’ai eu quand on était plus jeune, je ne peux pas dire qu’on était petit quand on l’a eu, mais en tout cas, il est resté depuis longtemps avec nous ! Puis on a plein d’autre Pokémon, tous plus fort les uns et les autres, c’est super chouette ! Tu me présentes ton équipe, à moi ? Je suis curieux de les rencontrer ! Et tu me dira dans quelles circonstances tu les as rencontrés ? Ça peut être chouette à faire !

Nom nom nom, la glace avait déjà diminuée de moitié, bien que nous nous occupions plus à parler qu’à manger, pourtant nous assurons que nous l’avons mangée, et pas qu’elle avait fondue. Ecoutez, y’en a qui ont le talent, et pas les autres, huhu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mer 30 Mar - 15:23

PV : Dimitri
 Je veux une glace !  




♦ Bon, il saigne un peu, mais il n'est pas rancunier, c'est déjà ça, elle avait pas envie d'avoir des soucis avec cet inconnu qui s'est montré si gentil avec elle, ce qui est bizarre d'ailleurs. Enfin, elle a déjà manger sa glace, donc il est un peu trop tard pour se méfier. De toute manière, elle craint quoi ? Luxray est avec elle et son pokémon est le meilleur garde du corps qu'elle puisse avoir, même si il est vrai que Magnézone a un rôle bien plus apte à protéger Volta, mais elle a décidé que ce sera Luxray pour la simple et bonne raison que Magnézone est un peu ... maladroit ? Pas vraiment, mais "l'animal" prend bien plus de place qu'il le pense du coup ça finit quelque fois en catastrophe, donc dans une foire, ce ne sera pas sur lui que se portera son choix. D'ailleurs, hormis Felix, Blacky est le seul pokémon qu'elle a qui sait se tenir à carreau dans son équipe, hé oui, ça aussi ça joue sur ses choix.

Ils se retrouvent maintenant dans un lieu random, à manger une glace et à discuter de tout et de rien, comme à peu près tout le monde. Elle avait encore son carton avec elle d'ailleurs, enfin, c'est Blacky qui le porte sur son dos, c'est lui qui s'est dévoué pour le porter, ne rejetez pas la faute sur Volta ! Celle-ci d'ailleurs trouvait la discussion ... banale ? Sans doute, c'est peut-être pour ça qu'elle s'ennuie un peu avec cet homme. Il présente son Dimocles nommé Alastor qui semble nous juger longuement, ce qui ne plaît pas au félin qui redresse la tête avec son aura intimidante qui vient parcourir les échines de son pokémon. Enfin, mine de rien, sa glace est déjà finit pendant que l'autre faisait attention au volume de la sienne, too fast for u ! Elle regarde un à un les pokémons de l'homme, puis celui-ci demande si elle peut sortir ses pokémon ici ... est-ce une bonne idée de déclencher le chaos dans ce lieu ?

- Désolé, mais mieux vaut que mon équipe reste là où elle se trouve, elle a du mal à se tenir correctement en société.

C'est bien vrai, ses pokémons sont ... assez spéciaux il faut le dire, c'est pour ça qu'elle n'a que son Luxray avec elle. Elle entend ensuite un bruit juste en-dessous d'elle, puis se baisse pour finalement prendre une pièce qu'une personne a dû faire tomber. Elle regarde à droit et à gauche, personne pour venir la reprendre, enfin, sauf une grosse brute qui semblait les fixer depuis tout à l'heure et qui commence à se ramener. Par reflex, Volta prend son taser dans sa main, ça peut toujours servir, surtout que l'homme à côté d'elle ne semble pas très imposant en comparaison.


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Jeu 7 Avr - 16:11

Alors que nous nous attendions à ce que notre entrain soit partagé, car après tout c’était la façon la plus chouette qui existait, que de présenter nos pokemons respectifs à l’autre, car la manière d’élevage des pokemons, mais aussi leurs race en disait long sur le caractère de la personne, et il était plus ou moins aisé de deviner un peu quel genre de personne on avait en face de nous. Mais la demoiselle refusa cordialement, elle craignait qu’ils ne fassent une bêtise, aussi bien, notre regard pivota autour de nous, à la recherche de qui pourrait servir d’outil à la bêtise, dans le sens ou nous étions en face d’un lac, à part électrocuter l’ensemble des pokemons vivants dans ces eaux, il n’y avait pas beaucoup de chose à casser, mais qu’importe, nous n’insistâmes pas, la demoiselle devait avoir ses raisons que de refuser.
Alors que nous étions en train de faire la girouette, nous entendîmes, comme la demoiselle d’ailleurs, quelque chose tomber, mais elle fut plus rapide, et ramassa une pièce. Nous haussâmes un sourcils : elle avait mal fermé son porte-monnaie, ou quoi ? Cependant à la manière qu’elle avait de regarder autour d’elle, nous comprîmes qu’elle cherchait le propriétaire de la pièce, et son regard ne tarda pas à se fixer sur une brute, qui s’approchait de nous. Tout en continuant à manger gaiement notre glace, l’homme s’approcha, et se mit du coté de la jeune femme, commençant à lui lancer un regard dégoûtant :

-Elle est mignonne ta copine, gamin. Ça te dérange si on te l’emprunte un peu ?

On ? Qui ca, on ? Notre regard pirouetta, et nous ne tardâmes pas à voir d’autres brutasses sortir des bois. Tous portaient un ridicule perfecto dont ils avaient arrachés les manches, et qui laissaient dépasser des fils blancs qui se mélangeaient à leurs poils de bras, ce qui donnait un rendu absolument infect, sans compter le mélange graisse/muscle, qui faisait que leurs bras étaient larges, mais flasques, idem pour leurs jambes qui étaient chaussées de rangers dont la couleur était passée depuis un certains temps, et leurs short semblait trop petit pour eux. Enfin, nous ne nous arrêtâmes pas sur la pilosité sur les jambes de ces hommes qui était un coup à nous rendre malade. Cependant nous n’aimions pas cela, et avant que nous nous en rendions compte, nous étions debout.
Notre voix froide et sans émotion claqua alors dans l’air, tandis que la glace était abandonnée sur le banc, coulant sur celui-ci sans que cela ne perturbe plus notre perception. C’est comme si cette glace n’avait plus aucun intérêt pour nous :

-Alastor.

Le pokemon réagit à son prénom, et ne tarda pas à s’enrouler autour de nos bras. Sur notre visage, il n’y avait plus cette joie enfantine qui nous animait dès l’instant ou nous étions en présence de la demoiselle, de même nous n’étions plus aussi engageant que plus tôt. Au contraire, même, nous dégagions une aura froide et menaçante alors que toute volonté et humanité avait quitter notre corps : Dark était dans la place, prêt à tout pour protéger la demoiselle. Après quelques seconde, ou le pokemon terminait de se fixer sur nos bras et nous posséder pour accorder ses attaques avec notre volonté, nous nous mîmes en position. Sans prononcer un mot de plus, nous focalisèrent notre attention sur l’homme. C’est alors que le pokemon acier commença à faire grincer ses différentes parties, et les brutes, qui ne s’attendaient pas a une contre-attaque de la part d’un gamin aussi petit que nous, se bouchèrent les oreilles. Aussitôt nous nous élancèrent, et alors que des lames apparaissaient tout autour de nous, commençant à danser, rendant l’attaque perdue qu’avait provoqué l’intimidation du Luxray, nous plongèrent la lame dans la graisse de l’homme, d’une Tranche sauvage.
Sans déloger la lame, nous utilisâmes la deuxième épée d’Alastor, pour trancher dans le creux de la gorge, à l’aide de Lame Sainte, le gras de l’homme. Le sang coula à flot, et nous recouvrit en grande partie. Nous retirâmes alors les lames des chairs de l’homme, et le pokemon se détacha alors de nous, pour attaquer de l’autre coté de la jeune femme, les hommes, se déplaçant dans les ombres, pour porter une attaque Ombre Portée, alors que nous nous élancions de notre coté, pour frapper dans les points vitaux des hommes, à coup de poings et de pieds pour pouvoir accéder aux endroit sensibles, tels que le nez ou la gorge, voir l'entrejambe pour certain plus résistant que d'autre, les tuants sous nos coups. Une fois la menace écartée, nous regardâmes la demoiselle, qui surement n’était pas restée sagement assise à se lamenter sur la glace gaspillée, avant que nous regardâmes atour de nous. Un cri pas viril du tout plus tard, Seth étant de retour, nous hurlâmes :

-Hiii, mes fringues sont foutues !!


Alastor ne tarda pas à revenir auprès de nous, couvert de sang. Nous mîmes nos poings sur nos hanches, et le sermonnâmes un peu en ces termes :

-Alastor, je t'ai déjà dis de ne pas me posséder pour tuer des gens. C'est moi qui vais avoir des problèmes, après... Enfin non, c'est pas moi, c'est Avalon, mais c'est pareil, parce qu'après c'est moi qui vais me faire engueuler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Ven 8 Avr - 11:29

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Woah, Volta savait qu'elle pouvait faire de l'effet, mais à ce point ... au point de s'attirer sur elle l'intention de plusieurs brutes des environs, ça ne lui est arrive qu'une fois en primaire, et encore, comme elle était très garçon manqué, c'était surtout elle la "reine de la récré", comme quoi, la force peut ouvrir des voies, mais là, c'est plus vraiment la même époque, ces brutes devait faire chacun deux fois le gabarit de la verte, comme quoi, elle a bien fait d'avoir monsieur court-circuit avec elle. Qu'est-ce que monsieir Court-Circuit, et bien, imaginez un bilboquet avec un smiley neutre dessiné dessus et avec à l'intérieur un taser d'une efficacité redoutable, la, vous avez monsieur Court-Circuit. Elle sait que le taser marche puisqu'elle utilisait cette arme sans "couverture", donc elle ne doute pas de l'efficacité foudroyante de cette invention.

Mais alors qu'elle avait sortit son bilboquet électrique, Seth s'est levé, abordant sur son visage un air relativement obscur et sérieux, voire effrayant. Il appelle son pokemon avec un ton vide, sans emotions, qui répond à l'appel en enroulant ses rubans autoir des bras de son dresseur qui se laisse ainsi posséder, et ainsi, un spectacle sanglant se réalise devant la verte. Aprés un Grincement qui aurait suffi pour que la brute les laisse tranquile, le pokemon Spectre tranche l'homme qui se trouve à côté de Volta de manière sanglante, arrosant ainsi la mécanicienne d'un liquide écarlate qui se retrouve sur les habits et les cheveux de la concernée qui se retrouve à crier au milieu de ce carnage. Blacky ayant entendu cet appel, se lêve et prépare ses crocs, le souci étant que pour calmer l'homme aux deux épées, il faut esquiver les brutes, et vu comment ils sont positionnés - mais surtout etant donné que Blacky est un très grand matou - il lui est difficile de venir à la rescousse de sa dresseuse.

Le spectacle écarlate se finit par un cri viril venant de Seth, qui se plaignait que ses habits soient tâchés et rouspète juste son Dimoclès d'avoir tuer ces brutes en le possédant, comme s'il avait griffé des rideaux. Pourtant, il a tuer ces gens ! Ils voulaient peut-être abuser de la verte, mais cela n'est pas.une excuse pour tuer ces personnes, ce sont des humains, on n'a pas le droit de vie ou de mort sur eux ! Le coeur de la verte bat à cent à l'heure, son taser chargé, elle se lêve et, d'un mouvement rapide de la main, positionne le bilboquet sur son dos, dans le creux de ses os d'épaule, puis met la charge maximale : l'objet s'ouvre, laissant apparaître des tas de machines microscopiques qui relâchent à toute vitesse de l'énergie électrique en grande quantité, l'homme est électrocuté sur place, assez pour l'immobiliser un moment, enfin, s'il est humain. Quant au Dimocles souillé par du sang humain, Blacky fuse vers lui avec un Eclair Fou pour le percuter et le faire tomber et un Croc Feu pour lui faire plus de dégats. Pendant cela, après avoir déglutit, Volta décide d'appeler la Police, elle prend donc son téléphone avec ses mains tremblantes et appellent leur numéro.


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Ven 8 Avr - 22:18

Alors que nous étions en train de faire un sermont pas du tout crédible à notre ami le spectre, la demoiselle se leva, et s’approcha de nous dans notre dos. Elle y déposa quelque chose de relativement pointu, et avant que nous comprenions ce qui nous arrive, nos sens s’embrouillèrent, et nous chutions le nez le premier dans la flaque de sang qui s’était formée suite à la présence d’autant de corps en présence. Nous vîmes sans voir l’attaque de Dimocles, et le pokemon subit les attaques sans répliquer, perturbé de l’état de ses maîtres. Le Pokémon se contenta de prendre les coups, avant de se placer au dessus de notre corps, nous protégeant de ses lames. Alors certes, ce n’était pas très crédible, vu les attaques qu’il venait de prendre, mais ce n’était pas grave, l’idée était là.
Ensuite, nous vîmes la demoiselle ranger un bilboquet, et sortir son téléphone. Sans que nous puissions dire quoi que soit, elle appela la police, et donna notre localisation précise. Nous essayâmes de bouger notre corps, mais celui-ci était toujours sous le choc de l’impulsion électrique. Le pire, c’était que nous étions même incapable de dire qui était au commande, à ce stade, trop sonné pour ne serait-ce que différencier lequel de nous trois (pour peut que nous étions au courant de nos trois personnalités) était au commandes. Puis elle attendit. Une fois donné notre positionnement, elle attendit, nous laissant éventuellement nous noyer dans le sang répandu. Les hommes ne tardèrent pas arriver : ils étaient un certain nombre, et vu l’horreur de la scène, ils mirent quelques seconde à se déployer autour de nous. Sans que nous puissions en saisir les propos, ils disaient :

-Il vit encore ! dit un premier
-Embarquez le. Mademoiselle, vous allez devoir nous suivre aussi, peut-on vous demander de rappeler votre pokemon. Nous allons écouter votre témoignage. Suivez nous, nous allons vous escorter afin de s’assurer que vous soyez en sécurité jusqu’au poste. N’ayez crainte, vous ne risquez plus rien.

En escadron serré, ils entourèrent la demoiselle, la protégeant du psychopathe que nous étions, alors que nous nous étions ramassé par deux hommes avec nos bras. Un troisième ramena Alastor dans sa pokéball, et on nous traîna vers deux voitures de police stationnées sur le bitume à coté du lac. La demoiselle entra dans la première, en compagnie du chauffeur, et d’un passager a coter d’elle. Nous, on nous enfourna dans une deuxième voiture. Tout d’abord assis malgré notre état, une fois la voiture partie, on nous allongea confortablement, et on nous retira le sang que nous avions sur le visage.
En route, nous entendîmes une conversation provenant de la radio, qui avait sûrement lieu dans la voiture devant nous : ils parlaient de la route qu’ils avaient a faire, sans se soucier que la demoiselle ne les entendent. De toute manière, nous nous doutions qu’elle n’était sûrement plus en état d’entendre, car ces véhicules étaient des véhicules bien spéciaux : ils avaient deux compartiments séparés : l’avant, ou le conducteur et le copilote étaient, et l’arrière, ou le prisonnier était. Sauf que la vitre qui séparait les places était très épaisse et surtout très bien isolée, et il était de coutume, lors d’une appréhension de ce style, d’endormir la personne à l’arrière à l’aide d’un gaz, qui était diffusé depuis le dessous des sièges de derrière. Ainsi la personne s’endormait sans s’en rendre compte, et le conducteur n’avait plus rien à craindre. Sûrement même qu’une fois la demoiselle endormie, ils avaient dû lui prendre ses Pokémons.
Nous, nous ne tardâmes pas à reprendre nos esprits, allongés dans la voiture. Tout en se redressant et en regardant autour de nous, nous nous frottâmes les tempes :

-Soldat, que se passe-t-il, parlez.

Les hommes, qui avaient l’habitude de notre façon de parler, en excluant les pronoms, nous expliquèrent la situation. Perturbé, car nous ne sachions pas ce qu’il se passait, nous ne tardâmes pas à voir le manoir d’Avalon au loin. Après un grognement, nous nous enfonçâmes dans le siège, et attendîmes sans plus poser de question. Une fois les deux véhicules garés dans le garage sous-terrain du manoir, nous fûmes autorisés à sortir de nous-même, ce que nous fîmes, pour tomber nez à nez avec un homme imposant , les cheveux noirs et longs, un ensemble typiquement japonais, un pantalon tout en noir aussi, et des bottes à talons épais montant jusqu’avant le genou, et surtout  une expression furieuse sur les traits. D’ailleurs la baffe parti et on ne l’esquiva pas.

-Tu me déçois Dimitri. On en parlera plus tard.

Il nous laissa, pour s’occuper de la demoiselle, qui fut acheminée jusque dans le petit salon, ou il y avait un très agréable fauteuil à accoudoir creux, qui était bien lourd. Alors que nous suivions le cortège en silence, nous regardâmes la demoiselle être attachée aux poignées du fauteuil. D’un ordre froid, notre supérieur nous ordonna de nous laver le temps que le gaz cesse de faire effet, ce que nous fîmes en grognant. Ayant changé de tenue, troquant la souillée de sang pour une tenue simple composée d’une chemise blanche et d’un pantalon en toile noir et d’une petite cravate négligemment fermée, nous revînmes dans le salon, ou des boissons avaient été amené. Sans nous asseoir, et en croisant les bras, nous dîmes à l’homme en noir :

-Et maintenant ? S’bien mignon de kidnapper une jeune femme, mais t’as passer l’âge de jouer avec des gens de son âge.
-Epargne-moi ton sarcasme, Dimitri, tu as bien plus à te reprocher que moi.
-Alastor s’est servit de ce corps pour tuer, c’est lui qui devrait être attaché à la place de la fille.

(J'ignore si ta perso est réveillée, je te laisse donc ce dialogue en suspend, pour que tu puisses rebondir si besoin.
2. Dimitri est de retour, il a donc les cheveux tirés en arrière, et ne sera jamais sujet de ses phrases. Il utilisera toujours une autre tournure pour ne pas avoir a dire "je" ou "nous" ou quoi que ce soit de ce genre.
3. Je pense qu'on peut continuer ici, vu que Avalon n'a pas de manoir attitré.
4. Voici a quoi ressemble Avalon
Spoiler:
 
5. Ca te va, ou je suis allé trop loin ?)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Sam 9 Avr - 12:05

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Volta ne se sentait pas bien du tout : elle avait une de ses nausées et la présence de tout ce sang qui diffuse une odeur désagréable ne l'aide pas à se sentir mieux. Blacky, après avoir attaquer le Dimoclés qui s'occupe désormais de protéger son dresseur, grogne en ayant encore les crocs enflammés. Il a été un peu sonné à cause d'Eclair Fou, mais ce n'etait que des dégâts mineurs pour le félin géant qui tenait sur ses quattes pattes sans problèmes, le dos voûté et le regard menaçant vers les deux épées, restant à porté de main de la verte qui se nettoie le visage qui a été éclaboussé et les cheveux tâché du liquide écarlate qui coule en abondance par terre, seule sa veste orange est encore tâché de sang, mais elle n'a pas de produit sur elle pour enlever cette tâche.

Elle entend les sirènes arrivées, voilà la Police qui arrive pour assister à la fin d'une boucherie qui va entâcher l'histoire de Miyerkule pendant un très long moment. Elle caressait son pokémon pour essayer de se calmer, son coeur carbure à cent à l'heure ce qui fait qu'elle a du mal à respirer. Les policiers vérifient si l'homme est encore vivant, puis le transporte pour l'emmener dans la voiture après avoir ramener le Dimoclès dans sa pokéball, puis un membre de la Police demande à la verte de les suivre pour faire un témoignage, mais demande d'abord de ramener le Luxray.

- Très bien, Blacky, va à la maison, je te rejoindrais plus tard.

Elle ne va pas sortir son lance-pokemon qui ressemble à une arme à feu devant la Police, ils l'arrêteront sur le champ, et ce n'est pas ce que veut Volta. Le Luxray hoche la tête, puis part en courant vers l'Onsen où se situe ses autres pokémons. Elle suit ensuite les policiers qui l'a font entrer dans une première voiture, puis démarre pour aller sans aucun doute au Comissariat. Elle s'attache et reste la tête rivée, coude posé sur le bord de la fenêtre fermée. Au bout d'un moment, elle entend un léger sifflement, l'odeur de la pièce se met à changer, la verte se met à tousser, elle qui est redevenue calme la voilà en train de paniquer, frappant contre la vitre blindée pour essayer de casser cette fenêtre, mais rien à faire, zu bout d'un moment, la verte s'écroule sur la banquette dans un lourd sommeil.

Lorsqu'elle revient à elle, tout se flou autour. Volta grimace lorsque la lumière vient lui frapper le visage de plein fouet, n'ayant pas eu le temps de s'adapter à la luminosité. Deux hommes se retrouvent en face d'elle, l'un totalement en noir, cheveux y compris et l'autre qui ressemble trait pour trait à Seth avec une coiffure différente et des habits qui diffère. Ils avaient commencé à parler dans leur coin pendant que Volta s'éveille, remuant sa carcasse endorlit par le gaz, s'étirant comme elle peut et constatant qu'elle est solidement attaché aux poignets à un loird et confortable fauteuil où elle est bien ancré, drôle de prison. Elle reptend finalement ses esprits après avoir remuer comme un poisson hors de l'eau.

- Où ... où est-ce que je suis ? Et qui êtes-vous ?


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 


Dernière édition par Volta(ire) Raimon le Mar 12 Avr - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mar 12 Avr - 0:52

Le salon dans lequel les trois personnes étaient, était un salon occidental type. Les murs et le sol étaient de bois foncés, de lattes étroitement serrées les unes contre les autres. Une cheminé recouvrait une partie du mur derrière Volta, cheminée encadrée par deux larges fenêtres donnant sur une montagne embrumée dont les vallons ressemblaient à un canyon désertique. Sur le mur à droite de Volta, un large meuble noir à bordure, qui laissait transparaître quelques livres en cuir derrière une vitre coulissante, et l’une des portes laissait apparaître quelques liqueurs précieuses. Sur le dessus, il y avait un vase, et deux chandeliers éteints, qui encadraient un portrait à la peinture d’un homme ressemblant à Avalon, mais avec un bouc, et des vêtements plus victorien, sûrement un arrière-grand père lointain.
Ensuite, sur le mur en face de Volta, il était plutôt vide, pas de tableau. Juste une grande plante qui étendait ses branches sur la partie gauche du mur. Enfin, le mur à droite était une large bibliothèque impeccablement rangée, dont un écran de télé était incrusté au centre des étagères. Il y avait enfin une porte dans l’angle de la pièce en bois sombre et quelques bordures d’or au milieu.
Quand au centre de la pièce, la première chose qu’on constatait, c’était la présence d’un luxueux tapis sur le sol, dont les mailles finement serrées étaient piquées d’or. Au milieu de ce tapis, il y avait donc une table basse en verre, dont la surface transparente laissait voir des rangements fait à partir de tiroir. Dans le plus grand, au centre, coté Avalon, il y avait un ordinateur portable fermé noir. Coté Volta, il y avait des papiers, pour la plupart qui portaient le sceau des organismes humanitaires au travers du monde. Ensuite, de chaque coté de la table, il y avait Volta et son fauteuil, et Avalon et son canapé. Le canapé avait des coussins d’un rouge vif brodés d’or. Quant au bois du canapé lui-même, il était sombre et pas très mémorable.

Nous étions toujours appuyé contre le bord du canapé, de profil à Volta. Nous étions les bras croisés, et fixions d’un regard dur le portrait de l’homme en face de nous. Quant à Avalon, il était nonchalamment assis dans son canapé : le coude gauche reposé sur l’accoudoir, alors que dans sa main droite reposait une flûte de vin blanc coincée entre l’index et le majeur. Son corps était à demi allongé, même si son pied gauche était sur le sol, et que son pied droit reposait sur son genou gauche.
Sur son visage, une expression langoureuse montrait un sourire fourbe et un regard fixé droit dans le regard de la demoiselle qui venait de s’éveiller. Après quelques seconde, le temps de lui laisser poser sa question, l’homme agrandit son sourire qui nous mis nous même mal à l’aise, bien qu’il ne nous soit pas destiné. Après quelques secondes de silence, ou nous tournâmes complètement la tête à la demoiselle attachée, Avalon claqua des doigts, et la télé s’alluma, sur les infos, ou il y avait les images de notre carnage, mais aussi des images d’ambulance, sûrement pour le corps expéditionel envoyé par la police pour nous récupérer. La présentatrice montrait des portraits robots de nous ainsi que de la demoiselle, fait sûrement par un survivants, ou nous ne savions pas. Après quelques seconde, le son fut coupé, et Avalon prit la parole :

-C’était un très beau massacre, Dimitri. Je vois que l’entrainement que tu subis depuis longtemps porte enfin ses fruits. Mademoiselle, je me présente, je m’appelle Avalon, et je vous présente Dimitri. Votre réactivité et votre efficacité nous ont impressionnés, et nous vous avons convoqué ici, afin de vous faire part d’une offre tout à fait alléchante. Votre profil est recherché au sein de notre société. Je sais ce que vous allez dire, vous vous demandez quelle société nous sommes, eh bien voila, nous sommes une agence chargé de recruter et entrainement des soldats d’élite, qui serviront plus tard de garde du corps. Votre sœur, mademoiselle Raimon, nous à contacté afin d’engager Dimitri ci-présent pour assurer votre sécurité. Dimitri, étant inscrit légalement, va être lavé de tout soupçon, cependant ce n’est pas le cas pour vous. Si vous acceptez de nous rejoindre, la police oubliera cet incident, et vous bénéficierez, vous et vos Pokémon, d’un entrainement physique et mental exemplaire, afin de ne plus avoir à dépendre de notre élite.


Nous ne savions pas d’où Avalon tirait une telle aisance à l’oral, ni comment il avait pu trouver de telle information sur la demoiselle. Car après tout, nous ne savions rien d’elle, même pas son nom, et pourtant, ils avaient réussis à sortir tout cela. C’était assez hallucinant, mais cela nous rappelait aussi notre condition, car après tout, ils avaient réussis à savoir qui elle était, alors qu’ils ne la connaissait pas il y a peu. Mais ce qui nous faisait surtout peur, bien que nous n’en disions rien, était que si la demoiselle acceptait l’offre, de toute manière, présentée comme cela, elle n’avait aucun autre choix, c’est qu’elle allait être enrôlée de force dans l’Ambrosia, subir, comme nous, l’entrainement intensif et finir tout simplement comme nous, et nous ne voulions pas cela.

-Ava…
-Silence Dimitri.

Nous retombâmes silencieux, après un regard désolé pour la demoiselle. Après cela, nous reprîmes notre position, de profil à la demoiselle, bras croisé, tête vers le fond de la pièce, afin de ne pas laisser sortir nos émotions… Même si nous étions sincèrement désolé pour la demoiselle de l’avoir embarquée dans ce bordel…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mar 12 Avr - 11:18

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Une poignée de secondes silencieuses suivirent les questions de la verte qui, pendant ce temps, tente de voir s'il n'y a pas un indice sur sa localisation actuelle. Elle se situe dans une pièce avec un style typique de Kanto, elle a dormi assez longtemps pour qu'elle fasse un voyage jusqu'à Kanto en avion ? Bordel, elle a le sommeil plus lourd que prévu ! En tout cas, bien que l'atmosphère est très orientale, elle n'a rien de vraiment zen pour la verte qui se retient comme elle peut pour ne pas paniquer sur place à l'idée de se retrouver aussi loin, qu'est-ce que va dire Iris et Rose après ? Aucunes idées, mais elles espèrent qu'elles seront compréhensives envers la verte, après tout, elle a participé à une vraie boucherie ! Enfin, elle a pas participer, elle est juste spectatrice, rien de plus. Cependant après quelques minutes de silence, l'homme en noir claque des doigtset une télévision se met en route à gauche de Volta, au milieu de plusieurs étagères. Risquant un torticolis, elle tourne la tête, les yeux rivés vers l'écran qui parle du massacre à Miyerkules, où les deux suspects sont bien entendu Seth et ... elle ? Elle fut chôquée sur le coup, qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Ce n'est pas elle l'assassin ! Elle est juste une témoin, rien de plus ! Son souffle s'accélère et elle se met à transpirer, qu'est-ce qu'elle a fait pour mériter ça ? Elle s'est juste défendu en tasant l'homme responsable de tous ses morts, c'est tout !

Elle reprend son calme en temporisant sa respiration, ce n'est pas le moment de paniquer comme ça, elle doit trouver un moyen de sortir de là indemne si possible, le soucis, c'est qu'ils ont tous ses pokémons, donc même si elle a la force nécessaire pour se détacher de ses liens, elle n'ira pas loin car ce cher sosie de Seth doit avoir un pokémon sur lui assez puissant pour la maîtriser, du coup, la fuite ne marchera pas. Elle est obligée de rester prisonnière ici ? Elle n'a pas le choix, ils seront bien capable de ne jamais lui rendre ses pokemons, ni ses inventions qu'elle possède dans sa sacoche d'ailleurs, elle peste donc, serre les dents et les poings, c'est vraiment tout ce qu'elle peut faire ? Pas vraiment, l'homme a décidé de lui faire une proposition pour qu'elle s'en sorte de là, mais quel est le prix a payer ?

L'homme en noir se présente en temps qu'Avalon et présente le sosie de Seth comme etant Dimitri et ... wait, c'est lui qui est responsable du massacre à Miyerkule ? Il s'appelait pas Seth ? Merde alors, c'était un faux nom ? Et dire que Volta avait confiance, il faut croire qu'elle a perdu sur ce coup. C'est le première fois que son intuition féminine lui ment, à moins que ce soit son ventre ... brefbref bref, là n'est pas la quesion, la vraie question, c'est pourquoi ce type qui est son garde du corps engagé par sa soeur ... attendez, comment ?

- Attendez, vous voulez dire qu'Inezia a engagé cet homme comme mon garde du corps sans me prévenir ?

Elle aurait pu la mettre au courant sur ce coup, Inezia exagère sur ce coup. Qu'elle ne vienne pas lui dire au revoir sur le quai lorsqu'elle part pour Erios est une chose, mais elle aurait pu être prévenu pour le garde du corps ! C'est sa vie privé et elle sait bien que Volta n'aime pas être protégée par quelqu'un d'autre que ses pokemons et que soit-même. La preuve, un bien nombre de gardes du corps ont essayé avant ce cher Dimitri et tous se sont enfuis en pleurant, Volta est très loin d'être en sucre et ses messieurs l'ont très bien compris.

Par contre, la suite plaît encore moins : si elle veut que la Police ne la recherche pas, elle va devoir ... rejoindre l'agence de gardes du corps ? Elle est mécanicienne certe, mais pas gorille, même si elle a des capacités physiques impresionnantes pour son gabarit, mais c'est la première fois qu'on dis que son profil correspond à celle d'une garde du corps, enfin, ce serait plutôt celle d'une "soldat d'élite" qui est prête pour une formation de garde du corps, mais c'est la première fois qu'on lui fait ce coup, même Poke Emploi ne lui a pas fait ce coup. Cependant, elle réfléchit, est-ce la bonne chose à faire ? D'un certain point de vue, devenir garde du corps est un étrange choix, ça ne parait pas très bien compliqué, mais c'est dangereux quand même ... enfin, vu que Volta est très casse-cou, le danger n'est pas un problème, et elle n'est pas à sa première blessure. Mais quand même ... mais a-t-elle vraiment le choix ? Ce sont eux qui ont ses pokémons, qui sait ce qui pourrait leur arriver si elle refuse ... elle a les bras liés, dans tous les sens du therme.

- Hé bien ... j'accepte ...


Elle hésite à revenir sur sa décision, mais la vie de ses pokemons en dépend, comme sa vie à elle puisqu'elle sera recherchée de partout ... et puis, a-t-elle vraiment le droit de dire non ?


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mer 13 Avr - 22:13

Alors qu’Avalon débitait ses mensonges aussi bien qu’un tisseur de songe, nous écoutions son propos. Nous nous demandions comment est-ce qu’il avait su apprendre aussi bien la rhétorique, et comment il pouvait en dire autant en si peu de temps. Après tout, il avait littéralement dévoilé notre passé à la demoiselle, sans pour autant en donner un quelconque indice, et c’était le plus surprenant. En effet l’homme avait le talent habile de masquer la vérité sous des mensonges, la rendant impossible à discerner du faux. Alors qu’il était en train de nous présenter comme un garde du corps, nous nous demandions sur quel critère il se basait : nous n’étions pas musclé, et nous n’avions à peu près aucun talent de combat sans notre ami l’épée.
Quoi qu’il en était, ses mensonges passèrent, et la demoiselle répliqua, surprise, qu’elle n’était pas au courant de la manœuvre : évidemment, tout cela n’était qu’une mise en scène, sa sœur n’est même pas au courant de notre présence, alors c’est une bien drôle d’histoire qu’elle allait gober comme ça. Nous avions l’impression d’avoir affaire à un gâteau aussi grand qu’une maison, que nous devions avaler d’un coup. Et visiblement la demoiselle y parvint, car elle ne tarda pas à accepter l’offre d’Avalon. D’un coup discret, nous nous décollâmes du canapé, et allâmes détacher la demoiselle, en disant sombrement :

-Bienvenue dans la maison.

Une fois les liens de la demoiselle détachés, Avalon finit d’un trait sa coupe, et s’approcha d’une porte située dans l’angle mort visuel de la demoiselle, en nous faisant signe de le suivre. Je savais exactement quoi faire, et j’avais une tache à accomplir. Nous attendîmes que la demoiselle se mette en marche, pour nous mettre derrière elle, et notre maître ouvrit la porte, révélant un long couloir. Le sol au milieu était couvert d’un épais tapis rouge, et de chaque coté, il y avait des bustes de marbres, d’homme et de femme tous différents.
Ouvrant la marche, Avalon marchait les poings dans le dos, très droit, ses cheveux tels des serpents, ondulaient légèrement jusqu’à effleurer ses poings qui reposaient sur le bas de son dos. Nous passâmes devant trois statues en silence, avant qu’Avalon ne dise :

-Chacune de ses statues représentent des éléments forts de notre maison. Ceux sur coussins rouges sont les dirigeants, et les différents successeurs de mon nom. Ensuite, ceux sur coussins blanc, sont les éléments proches de la famille, qui ont su se démarquer. Enfin, les bustes sur coussins noir, sont les membres d’élite de notre élite. La crème de la crème, si je peux employer ce terme.

Arrivé au bout du couloir, celui-ci faisait une impasse, et le buste ornant cette impasse était le notre. Cependant, contrairement à tout les autres, qui avaient le visage découvert, et un nom en dessous, le notre avait un masque sur le visage, un masque sans expression, et la plaque en dessous n’écrivait que « Runefield-Johnson ». Pour une raison qui nous échappait, Avalon avait refusé de mettre notre prénom sur ce buste, seulement le nom. Au début, cela nous avait contrarié fortement, puis nous avions passé l’éponge, supposant que c’était un simple oubli du forgeron. Des couloirs comme ceux-ci, il y en avaient des dizaines dans le manoir, pourtant, tout les piédestaux n’étaient pas occupés, il restait des places, en prévision des futures élites qui allaient nous succéder. Sûrement la demoiselle si elle se laissait faire. Après quelques seconde, Avalon ouvrit la porte à gauche, et nous ouvrit la porte sur le bureau qui se disposait ici.
Ici, pas de rouge, au contraire, le contraste était frappant : le sol était d’une moquette verte sombre, et les murs étaient de gigantesques bibliothèques, qui montaient jusqu’au plafond. La pièce, plus longue que large, semblait très vite étroite, surtout que le fond était encombré d’un gigantesque globe de cuivre lustré qui tournait dans tout les sens, donc vous imaginez la taille de l’armature autour. A droite de l’entrée, le mur qui donnait là comportait une baie vitrée, qui donnait sur un décor complètement différent de celui du salon : ici c’était la mer à perte de vue qui se présentait derrière les vitres. Avalon prit donc place à son bureau, et retira quelques papiers qui y traînaient, les rangeant dans un tiroir, qu’il ferma à clef, pendant que nous allions nous appuyer sur l’une des bibliothèques derrière la demoiselle.

-Bien, mademoiselle, nous allons procéder à votre inscription dans nos registres. Vous comprenez, c’est une organisation très privée et stricte, et nous voulons être sur de qui nous engageons. Car ce serait une perte de temps que d’entrainer des recrues qui partiront très vite.

La paperasse se base nous ennuya très vite, et nous finîmes par nous saisir d’un livre de physique, et le lire tranquillement, nous coupant des deux autres personnes. Il s’agissait des contrôles de routines, le nom, le prénom, le groupe sanguin,  le lieu de domicile, tout ça pénible. Alors que nous nous plongions dans une théorie assez compliquée à propos du big-bang et de toutes les données qui s’y rapprochait, en plein milieu d'un chapitre plus que passionnant, nous vîmes des pages creusées, qui comportaient un livre de blague. Surpris nous l'ouvrîmes, et cette fois ci, plus question de laisser le suspense, c'est un deuxième livre de physique qui s'offrit à notre vue. Ça alors. Nous continuâmes à ouvrir les différents livres, et ce n’est que lorsqu’Avalon fit « Voilà » que nous revînmes avec eux. Nous savions ce qui allait arriver, nous nous approchâmes donc d’un pas du duo assis, après avoir refermé les différents livres et replacé le pavé dans le rayonnage.

-A présent, comme vous l’avez compris, nous sommes une grande famille, un clan, pour employé un terme des temps anciens. Et en tant que tel, nous avons une marque significative. Dimitri, montre lui.

Je me mis de l’autre coté du bureau, face à la baie vitrée, donc dos à la demoiselle, et ne tarda pas à enlever ma chemise, en la déboutonnant, puis en la faisant glisser sur nos épaules puis nos bras, révélant un marquage au fer rouge cicatrisé coincé entre nos omoplates, un premier trait, au centre, dont un rond venait le coupé presque en haut, mais pas tout à fait, un rond donc vide, qui laissait deux grandes ailes s'étendre de chaque coté. Nous n’avions jamais compris ce que cela représentait mais une chose était sure : toutes les personnes qui faisaient partie de la garde rapprochée d’Avalon avaient cette marque, ainsi qu’un autre trait distinctif, qui arrivait après cette épreuve.

-Bien entendu, nous avons passé l’ère du marquage au fer rouge à vif. Cette marque se fait sans douleur : nous vous plongeons dans un sommeil profond, une anesthésie générale, et nous vous marquons. Quand vous vous réveillez, la marque est sur vous, et vous n’avez rien sentit de douloureux. Et cela se fait en à peine quelques heures. Suivez moi, je vais vous escorter jusqu’à la salle d’opération.

Nous nous rhabillâmes et regarda Avalon qui s’était replacé devant la porte. Nous, nous attendîmes de voir la réaction de la jeune femme, souvent c’était à ce moment que les gens se dégonflaient, le marquage, même sans douleur, faisait souvent peur aux candidats. Plus qu’à attendre sa réaction

-Ah, j’ai oublié de vous dire, repris Avalon. Vos affaires ainsi que l’ensemble de vos Pokémon vous seront rendus après l’opération en parfaite santé, et vous pourrez prendre votre journée pour vous reposer. Inutile de commencer l’entrainement à cette heure.

(La marque dans le dos de Dimitri
la marque en plus clair ici)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Ven 15 Avr - 13:39

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Bizarrement, Volta regrette et sent qu'elle a fait une grosse bêtise, mais elle le fait pour ses pokémons et pour ne pas être recherché aussi, surtout pour ces deux raisons. Devenir un garde c'est pas son trip à vrai dire, ce n'est pas le genre de travail qui lui permet de créer des inventions à vrai dire, mécanicienne ça c'est le pied. Mais bon, c'est soit elle les rejoint, soit ses pokemons ... rien que d'y penser, elle trouve cette arnaque injuste, jouer de la sorte avec les pokemons et leur dresseurs ... enfin, elle a accepter et elle ne pourra pas revenir en arrière, même si elle a les mains libérées, elle ne peut pas fuire, déjà car Dimitri la surveille, et de deux car sans pokemons ... alors qu'elle est dans une organisation secrète ... c'est pas top. Bon, faisons ça vite fait, qu'elle retrouve ses pokemons.

Une pièce secrète s'ouvre ... ça, c'est la grande classe, plusclasse, il y a pas ! Enfin, Volta n'est plus du genre à s'extasier pour un rien, mais elle a quand même un début d'admiration piur ce type,ne serait-ce que parce qu'il a un passage secret de la mort qui tue qui mène à elle ne sait quoi, oui, dit comme ça, Volta adore les passages secret, mais ne serait-ce que parce que leur utilité est plus varié que l'utilisation d'un micro-onde. Par contre, la joie de voir que derrière ce passage se cache juste des bustes des gens les plus importants de cette organisation, c'est moins fun, Volta prend une bouille déçue, c'est toit ce qu'on les gens qui travaillent ici ? Un buste avec leur tête gravée dessus ? Elle espère qu'ils ont de quoi payer quand même, elle ne fait rien sans rien ! Parce si c'est juste pour avoir une statue et moins de temps de libre, elle sent arnaqué. Par contre, le buste de ce cher Dim n'est pas très beau, c'est dommage, avec sa bouille, il y aurait de quoi faire une belle statue, par contre, quand au nom ... peut-être y avait-il juste plus de place pour mettre le prénom.

Enfin, il arrive dans une ...bibliothèque ? Deuxième bouille déçue, les bibliothèques, c'est pas fun du tout ! Enfin, Volta n'est pas un rat de bibliothèque surtout, parce qu'ici, ce serait un vrai paradis pour les littéraies ... ou plutôt les matheux puisque ce sont des livres scientifiques. Par contre, voir la mer derrière une vitre, ça c'est classe, c'est pourquoi elle s'est précipitée comme une vrai gamine pour observer la mer en se tenant sur la vitre. Dommage que la joie soit de courte durée puisqu'il fallait mantenant passer à l'épreuve la plus sadique de tous, celle que Volta craind le plus : la paperasse ! Dieu qu'elle déteste ça, et le pire, c'est que l'homme la nargue en lisant un livre qui est mille fois plus amusant - bien que bien bas dans l'échelle de l'amusement pour Volta -. Bon, il faut en finir, et vite, pendant que Volta ronge son frein.

Bon, le plus dur est enfin passé, il était temps, Volta s'ennuyait à mourrir et allait dormir sur place. Maintenant, il allait falloir passer au marquage et ... attendez, le MARQUAGE ? D'où on marque encore les gens au fer rouge ? Bon, maintenant c'est sans douleur ... mais les tatouages ça existent et ça fait aussi mal que lorsqu'on est anesthésié ! Mais elle ne peut pas refuser car, comme l'a "substilement" essayer de dire à Volta, ils ont encore ses pokemons. Elle n'a pas peur de se faire marquer, mais elle trouve le symbole un peu trop gros pour être discret, surtout que Volta traine la moitié de son temps avec juste un soutien girge et une chemise comme haut, elle n'a pas d'autre habut hormis sa tenue de "serveuse" dernière mode envoyé par sa soeur pour qu'elle ait "des habits plus chauds que d'habitude", ahah ahah. Mais mettre cette tenue n'enchante pas vraiment Volta.

- Vous avez pas la même en moins ... visible ? Et est-ce qu'on est obligé de se le mettre sur le dos ?

Elle pose des questions quand même car, puisqu'elle doit être marquée, autant que ce soit discret quoi qu'avoir un énorme truc sur le dos. En tout cas, ces question et le fait qu'elle suive l'homme insinue qu'elle est d'accord.


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mar 26 Avr - 12:13

Visiblement la demoiselle avait des doutes quant à l’utilité du marquage, mais nous nous contentions de ne rien dire, et de suivre le mouvement ; il était obligatoire afin de savoir ou sont ses troupes, et puis ce n’était pas si visible que cela. Après quelques seconde, voyant qu’Avalon était lassé de répondre à ses questions, nous prîmes la parole, en posant notre main sur l’épaule de la jeune femme :

-Non, il n’ont qu’un modèle disponible. Mais ne t’inquiète pas, après un certain temps, la marque cicatrice, elle ne devient plus visible, surtout quand la lumière est basse, ou trop élevée.

Parfois même en pleine lumière, elle n’est pas visible, car il suffisait que le soleil tombe directement dessus, pour que l’éblouissement que provoque la réverbération du soleil dessus empêche de voir les détails. D’autant plus ce que genre de marque n’était pas vraiment une mauvaise connotation, il y avait pire comme marquage, comme une croix gammée ou quelque chose de plus sexuel. Dans le cas de cette marque, elle ne représentait pas quelque chose de précis, juste un truc avec des ailes. C’était toujours mieux qu’avoir un « A » tatoué sur le front, comme Avalon nous avait confié qu’il fut tenté de faire à moment donné.
Nous quittâmes donc le petit bureau, et retournèrent dans le couloir aux bustes, mais plutôt que revenir totalement sur nos pas, Avalon se détacha de nous, et s’approcha de notre buste. Il ne tarda pas à faire pivoter la tête, dans un bruit de « clic » mécanique. Après quelques secondes, alors que « notre » tête avait fait un pivot de 45°, le mur derrière le buste recula d’un cran, avant de carrément glisser sur le côté, disparaissant sous le pan de mur n'ayant pas bougé, révélant un escalier d’un blanc immaculé, dans un couloir très étroit. Avalon s’y engouffra, et la porte se referma derrière nous, nous condamnant à trouver une autre sortie pour sortir d’ici. Après une volée de marche, nous débouchâmes dans une salle plutôt large, ou de nombreux scientifiques s’affairaient. Chacun, en voyant passer Avalon s’inclinaient devant lui, et le chef de maison ne semblait pas plus perturbé que cela.
Il nous amena dans une pièce voisine, ou il y avait un lit typique de ceux dans hôpitaux, ainsi qu’une flopée de machine type encéphalogramme, pour le moment éteintes.

-Je vous en prie, prenez place. Enlevez juste vos chaussures.

Nous laissâmes la demoiselle s’installer tranquillement, sans la bousculer, puis une fois la jeune femme allongée, Avalon reprit la parole pour lui expliquer tranquillement comment cela allait se passer :

-Dans un premier temps, nos scientifiques font vous endormir, afin que cela se passe sans problème. Ensuite, un groupe composé exclusivement de femme, nous tenons à ce détail, s’occupera de vous enlever votre haut et votre soutien-gorge. Suite à cela, vous serez disposés, toujours endormie, cela va de soi, sur une nouvelle table, ou la marque vous sera apposée par une machine, minimisant les risque de raté à un pourcentage proche de 0. Une fois la marque faite, vous resterez sur cette deuxième table, et resterez sous surveillance pendant quatre heures, afin que nous nous assurions que vous supportez bien la brûlure. Une fois que nous serons sûrs que vous êtes en bonne santé, vous serez amené en salle de réveil, ou vous resterez jusqu’à votre éveil. Vous serez complètement prise en charge jusqu’à la fin. Vous avez des questions ?

Alors que l’homme était en train de parler, quelques scientifiques étaient entrés dans la pièce tranquillement, et avaient commencé à faire quelques réglages, laissant pour le moment la jeune femme tranquille, s’occupant pour le moment de régler les encéphalogrammes, mais aussi le taux de gaz soporifique que les machines devaient donner, etc. Nous, nous nous étions rappuyé sur le mur en face du lit de la jeune femme. Curieusement, nous savions qu’elle allait passer au travers de quelque chose de fort, et nous voulions, même dans notre silence, être un soutiens pour elle. Quoi de plus agréable que de se réveiller en voyant la dernière personne vue avant de s’endormir être à notre chevet ? Je pense que la réponse est simple : ne pas s’endormir, mais qu’importe, elle avait accepté ce cheminement, alors nous espérons qu’elle ne le regrettera pas, au moment de faire d’autre choix important, ou des choix politiques qu’importe.

[Je te laisse faire l'ellipse du marquage, si tu veux ?]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Jeu 5 Mai - 18:09

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Lorsque Volta a parler, Dimitri lui annonce qu'ils n'ont qu'un modèle, donc pas de différence au niveau de la taille, elle espère que, parmis les membres, il n'y a pas de jumeau, sinon, si l'un d'eux a deserté, comment pourrait-ils savoir qui est le vrai ou pas ? Enfin bref, l'idée de se faire marqué ne plait pas a Volta, pourquoi ? Elle sait que ce n'est pas sans danger, la douleur elle s'en moque, mais il y a tout ce qui est infection, tout ce qui est brûlure, un tas de joyeuseté que Volta ne veut pas attraper, mais ils ont dit que c'était suivi, ils doivent donc avoir un tas de spécialiste derriére qui savent quoi faire dans ce cas sans doute, et puis, si elle veut ses pokemons, a-t-elle réellement le choix ? Elle ne pense pas, elle aurait sans doute plus jamais l'occasion de revoir ses pokemons si elle refuse, c'est trop tard pour faire marche arrière de toute façon ...

Un nouveau passage secrêt fait de nouveau sintiller les yeux de la mécano, pleins de mécanisme de partout, c'est génial ! En plus, c'est un passage secrêt DANS un passage secrêt, c'est deux fois plus génial, voire trois fois plus génial car, derrière ce passage-là, il se cache une grosse machine bien compliqué comme Volta les aime. Aussitôt, elle admire la machine en tournant autour, mais ce rend compte qu'en fait, cette machine n'a qu'une fonction : marquer les gens, elle le sait car rien n'échappe à l'oeil de la verte. C'est décevant de savoir qu'une machine aussi énorme ne sert qu'à marquer les gens, ça a dû coûter une fortune pour ... pas grand chose. Avalon lui dit de retirer ses chaussures, puis lui fait signe de s'allonger, ce qu'elle fait, plus cela ira vite, plus elle pourra resserrer ses pokemons dans ses bras. Elle se met sur le ventre, le dos un peu surélevé à cause de ses seins, mais ça ne la gêne pas. Cependant, suite aux explications du bonhomme, des scientifiques arrivent, prêt à endormir Volta.

- Encore des gazs ? Je vais devenir dépendante à force !

Cela signifie qu'elle n'a aucunes question, on lui pose le masque sur la bouche, une odeur vient lui chatouiller le nez et de l'air moins respirable vient faire son chemin jusqu'aux poumons de la verte. Heureusement, ce gaz est plus doux que celui dans la voiture, elle ne tousse donc pas, mais cependant, avant de se rendormir, elle venait juste de se rendre compte de l'ampleur de se marquage, mais elle n'a eu le temps que de ravaler sa salive avant de tomber dans les bras de Morphée.

[...]

Lors de son réveil, son corps semble en alerte, il a été agressé, donc c'est normal. Elle ne se sentait vraiment pas bien : elle avait la nausée, la tête qui tambourrine et son corps se crispe, ce marquage va laisser de vilaines traces, ça c'est sûr. Un fil était relié sur son bras, mais il y a une position plus confortable que sur le ventre. Sa veste et son soutien-gorge se trouve à sa droite, elle est torse nue en ce moment, l'idée de se retourner lui plaît moins, mais elle se retourne quand même en masquant ses attributs avec la couette qu'elle avait sous la main. C'est Dimitri qui est la première personne qu'elle voit, ça la rassure un peu. Elle regarde cependant à droite et à gauche, il n'y a que lui.

- Est-ce qu'on est seul tout les deux ou on nous observe ?


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Mer 25 Mai - 12:21

Suite a l’explication d’Avalon, la jeune femme envoyant une remarque amusante, ce qui tira un sourire à Avalon, qui visiblement de s’y attendait pas. Quant à nous, nous restâmes sombre et silencieux en face du lit, nous sentions la culpabilité couler dans chacune de nos veines, et malgré tout ce que notre cerveau, qui essayait d’être le plus rationnel possible, trouvait comme excuse, comme quoi elle avait fait ce choix elle-même, qu’il n’y avait pas eu de menace clairement formulée, qu’elle était volontaire, cela ne nous empêchait pas de savoir : toute cette histoire était partie à cause de notre escapade, si nous n’étions pas partis en ville, sous l’impulsion d’Alastor, ou sous son contrôle, rien de tout cela ne sera arrivé… Et cette jeune fille ne serait pas en train de s’enchaîner à vie à Avalon.
Jusqu’à la toute fin, même quand les scientifiques nous demandèrent de partir, nous tînmes à rester. Ils durent nous demander expressément de sortir, afin que l’équipe féminine puisse prendre en charge la jeune femme. Mais nous ne restâmes pas loin, à peine derrière la porte. La salle, afin que « le patient » comme ils l’appelaient tous, ait son intimité, ne comportaient pas de fenêtre, ni de serrure, il n’y avait aucun moyen de savoir ce qu’il se passait dedans, donc nous nous contentâmes d’attendre. Nous avions une dette envers cette femme, nous allions devoir la protéger, lui apprendre les vices de fabrication de cette entreprise, lui faire comprendre qu’elle s’était fait embobinée salement. Et curieusement la seule manière que nous trouvions, était de la prendre à notre service, comme assistance. Mais nous ne pouvions pas prendre cette décision tout seul, pas cette fois. Nous décidâmes que nous joueront franc jeu avec la jeune femme : plus de mensonges il y en a assez eus, et nous révélerons ceux d’Avalon aussi.
La porte s’ouvrit à nouveau et la jeune femme, endormie, et cachée sous un fin drap passa à côté de nous, entouré de six femmes qui essayaient toute de nous draguer d’une manière ou d’une autre, aussi elles ne prirent pas bien que nous suivîmes le cortège d’aussi prêt pour cette femme inconnue, si bien qu’elle nous firent le plus mauvais accueil, et alors que nous nous vîmes être au niveau de la tête endormie de la demoiselle, nous n’eûmes le droit qu’être derrière les deux infirmières qui poussaient au niveau des pieds. Après une série de salle en enfilade, ou différentes machines s’affairaient à créer diverses choses, nous dûmes abandonner le cortège devant la grande salle interdite. Nous nous plaçâmes devant la vitre qui permettait de voir vers l’intérieur. La salle était plutôt grande, une machine ressemblant énormément a GLaDOS de Portal, sauf qu’au lieu d’avoir ses commentaires cyniques, et sa propre animation, il y avait le sceau d’Avalon, immense et rouge. Heureusement que chaque personne qui entraient dans cette pièce pour y passer était endormie, car même nous, nous aurions fuis devant l’énormité de la chose.
Les personnes en blanc s’affairèrent encore un moment autour de la jeune femme, lui plantant différentes transfusions, faisant ses tests de sang, récoltant tout un tas de données pour plus tard, et surtout en attendant que la pièce se stérilise toute seule. C’était l’une des grandes fierté de la boite : un système de purification d’une pièce volumineuse automatisé et plutôt rapide. Une fois toutes les courbes au maximum, la machine se mit en place. Un laser rouge scanna le dos découvert de la jeune femme, localisa les omoplates, puis se positionna de manière optimum. Après quelques secondes, un moteur commença à chauffer la résistance qui était la marque elle-même qui devint couleur or, puis une fois prêt, tout se passa très vite, mais rien ne nous empêcha de détourner le regard, ne voulant pas voir ce qui arrivait ou comment le corps de la jeune femme réagissait. D’une certaine manière nous nous projetions dans cette salle, ou nous n’avions pas envie de voir par quoi nous étions passés.

Malgré tout ce que nous voulions, nous ne pûmes pas rester au chevet de la jeune femme pendant les quatre heures d’observations, car Avalon nous demanda. Il commença par nous parler de la jeune femme, et immédiatement, nous lui parlâmes de notre désir de l’avoir avec nous dans notre laboratoire, toujours de notre manière particulière de n’être le sujet d’aucune de nos propre phrase. D’un froncement de sourcils il refusa, normal, cependant nous continuâmes notre argumentation, contrairement à notre habitude servile de nous plier à ses moindre propos, en justifiant le fait qu’elle sera plus heureuse dans un laboratoire entourée de machines, plutôt que sur le terrain, et à cela nous utilisâmes ses différentes réaction lors des différentes phase du recrutement, notamment son extase devant les grandes machines du sous-sol. Finalement notre maître sembla d’accord, mais nous posa quelques conditions, que allaient être pénibles à la longue, mais qu’importe.
Il nous amena ensuite dans les couveuse, nous savions ce que nous venions y faire, il était important que la nouvelle ait le Pokémon propre à cette faction, en plus de la marque. Un petit venait tout juste de naître, tranchant sa coquille en deux dès le début. Très agressif envers sa protection précédente, il se trouva calmé dès que j'approchais de lui. Normalement c’était à la jeune femme elle-même de le faire, mais dans ce cas là, comme Avalon était persuadé qu’elle ne resterait pas calmement dans le labo, il tenait à ce qu’au moins l’un de ses Pokémon soit attaché à nous, afin qu’il finisse toujours par revenir. Le Pokémon se lova contre nous, et enroula son tissus contre notre main, essayant d’aspirer notre vie. Mais il était encore si petit et si faible, qu’il ne parvint qu’a peine à se substanter pour la première fois, mais qu’importe. Une fois ce passage très important dans sa vie, celui du premier repas, nous nous écartâmes, sous les grincements paniqués du Pokémon, pour laisser les scientifiques faire. Ils eurent du mal à ne pas en sortir avec des coupures, la bête étant paniqué d’être loin de nous. Une fois les test effectués, prouvant qu’il était en bonne santé, et la puce de reconnaissance et localisation implantée à l’intérieur du corps du Pokémon, à l’intérieur du fourreau, le pokemon pu revenir auprès de nous sans problème.
La puce avait une double fonction, elle permettait l’identification du Pokémon parmi d’autre, mais aussi de retracer sa position partout sur Erios, permettant de savoir quel Pokémon était l’auteur de massacre, quand il y en avait, ou même de localiser son porteur, car une puce similaire était introduite dans la pokéball. Une fois tout cela fait, et le Pokémon enfermé dans sa sphère, nous retournâmes auprès de la jeune femme. Les quatre heures étaient écoulées, et nous partîmes directement vers la salle de réveil. Une fois dans la pièce, la jeune femme était dans un lit d’hôpital basique, couverte jusqu’au menton, les deux bras sous la couette, sur le dos. Elle venait à peine d’y être installée et prendrait un peu de temps avant de s’éveiller. Nous en profitâmes pour faire sortir le Monorpale et lui expliquer quelque truc, notamment qu’il vivrait avec cette femme. Un peu timide, le Pokémon s’approcha d’elle, et l’observa longuement, avant de poser sa manche sur son front, puis grincer joyeusement en notre direction, et nous lui fîmes en sourire.

La jeune femme ne tarda pas à sortir de sa torpeur. Elle prit connaissance de son environnement, avant de se mettre dans une position un peu plus agréable pour elle, en sa cachant sous la couette. Après quelques seconde, alors que Monorpale était planqué sous le lit, joueur, elle nous demanda si nous étions observé, et sans répondre, nous pointâmes une caméra ronde et noire, dans un coin de la pièce, permettant de voir toute la pièce. Après quelques secondes, nous nous décollâmes du mur en disant :

-Est-ce que ça va ? Comment tu te sens ? Tu as soif ?

Puis sans attendre sa réponse nous nous approchâmes des lavabos dans un coin de la pièce, pris un verre en plastique qui étaient disposés sur le mur, et versait de l’eau à la jeune femme, puis revint auprès d’elle, et nous assîmes sur le lit, afin d’essayer de briser d’une manière ou d’une autre le mur que nous avions entre nous, après tout, nous étions destinés à être collègue à partir de maintenant… Après quelques secondes, voyant que le petit Pokémon était un peu blasé qu’on ne lui ait pas donné l’attention qu’il aurait voulu, je lui fit un sourire avant de regarder la jeune femme :

-En plus de la marque, il y a autre chose que tu dois accepter d’Avalon. C’est à toi, vas-y maintenant.

Le Pokémon, tout content d’avoir ENFIN de l’attention, émergea de sous le lit, et tournoya joyeusement autour de la tête de la jeune femme, grinçant extatiquement. Après quelques seconde, il se calma, et nous pûmes en placer une :

-Quand ça ira mieux, il faudra t’expliquer quelques détails, et il faudra aussi te faire visiter tes nouveaux quartiers.

Nous aurions voulu en dire plus, jeter notre sac et révéler qu’elle s’était faite avoir sur toute la ligne, mais pas maintenant, non pas que notre place était précaire, après tout nous étions sous la protection d’Avalon, et même si nous n’étions plus autorisés à faire de recherches, nous ne serions pas non plus mis à la rue, mais nous ne voulions pas qu’il le sache, et il n’y avait qu’un endroit ou il n’avait pas d’emprise sur nous : le laboratoire, ou disons une salle noire, dans laquelle il n’y avait aucun capteur car cela grillait les dispositifs de transmission plus vite que tout. C’était là ou nous avions décidé de tout révéler à la jeune femme, mais pas tout de suite, il lui fallait de toute façon le temps de se remettre en selle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Jeu 26 Mai - 12:16

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Une caméra ? Elle est sûre et certaine que derrière celle-ci se trouve une poignée de gars qui ont insister pour pouvoir observer ce qui se passe dans cette salle, mais que neni ! Ils ne verront rien puisque Volta a pris des précautions de sécurité ! Elle avait le bras long, c'est un avantage qui est non négligeable, surtout en ce moment, mais elle essaie de chercher un moyen de formuler le plus poliment possible à ce cher Dimitri s'il peut se retourner le temps qu'elle remette son haut, ou au moins son soutien-gorge quoi, après il pourra se retourner si l'envie lui prend, mais avec tout ce qui se passe en ce moment à l'intérieur de Volta, toute cette nausée et cette chaleur qui circule dans le corps de la verte, les mots ne lui viennent pas et elle se retient le plus possible de tout simplement dire "dégages", elle est sans doute un peu grognonne, mais ça lui passera le temps que son corps accepte le fait d'être marqué. Heureusement, Dimitri lui donne une opportunité, il demandait si elle allait bien et si elle veut à boire, ça, c'est simple à répondre comme question, en plus, elle a le gosier sec, normal après une opération.

- Mis à part que j'ai l'impression d'avoir une planche incrustée dans mon dos, je vais bien. Et oui, j'ai soif, pourrais-tu me donner de l'eau s'il te plait ?

Il devait déjà pris des précautions, l'évier est à sa disposition, et le verre aussi, mais Volta compte bien profiter de ce petit las de temps pour tendre le bras et attraper son soutien-gorge vert qu'elle enfile illico, toujours cachée sous sa couverture, et elle a eu juste le temps de l'aggrafer comme il faut avant que Dimitri revient avec un verre d'eau, brave bonhomme. Elle se met du coup assise, remontant un peu les bretelles de son sous-vêtement, puis accepte le verre en lâchant un "merci" assez haut et clair pour que Dim l'entende, c'est bien d'ailleurs comme surnom ça, "Dim", ah moins que ce soit "Seth" ? Elle a aucune idée de qui peut bien lui parler en ce moment, elle ne sait même pas qu'il est schizophrène pour le moment, même si elle doute quand même là-dessus vu le nombre d'indice qui lui pend sous le nez.

Son cher "collègue", enfin, c'est ce qu'elle croit, lui annonce qu'elle doit accepter autre chose que la marque ... pitié, faîte que ce ne soit pas un uniforme, elle a horreur de ça ! Elle n'aime pas porter la même chose que les autres, elle a toujours cherché l'originalité dans ses habits, c'est sans doute pour ça qu'elle n'a pas de robe dans son armoire, à moins que ce soit parce que travailler en temps que mécanicienne en robe, c'est pas top, et puis, la plupart des uniformes féminins se limite à une jupe et un haut, comme elle est en ce moment, mais elle aime bien l'orange et elle refuse de porter un ensemble d'une couleur qu'elle n'aime pas. Heureusement, ce n'est pas un uniforme : c'est un pokémon. Un bébé Monorpale sort du lit lorsqu'on parle de lui, tournoyant autour de la verte en grinçant joyeusement, content de la voir sans doute. La verte cligne des yeux en voyant ce pokémon être aussi content de la voir, mais même si elle est plus pokémon électrique, elle ne dit pas non à un pokémon offert, surtout si c'est un bébé.

- Oh ! C'est gentil de sa part !


Elle attrape le Monorpale par le manche, puis caresse le plat de sa lame, elle n'a jamais croisé de Monorpale, c'est une première, mais surtout, elle ne sait pas comment s'en occuper. Qu'est-ce que ça mange ? Comment ? C'est deux bonnes questions ça, sans doute aura-t-elle une réponse en s'occupant de ce bébé pokémon, on ne sait jamais. En plus, elle a un oeuf qui est en train de couver chez elle ... en parlant d'oeuf et de chez elle ...

- Tu sais où se trouve mes affaires ? J'ai besoin de vérifier quelque chose chez moi ...


Il faut quand même qu'elle regarde si l'oeuf a éclot ou pas ! Elle ne sait pas encore que c'est un futur Wattouat rose femelle qui va sortir de l'oeuf, elle ne le saura que quelques jours plus tard. De plus, elle doit voir si ses pokémons vont bien !


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Lun 13 Juin - 13:39

A la question que nous lui posons, à propos de sa santé, la jeune femme répliqua qu’elle avait l’impression d’avoir un planche incrustée dans le dos. C’était une réaction normale : la morphine anesthésiant entièrement son dos, son corps avait un problème à se repérer dans l’espace, et elle devait sûrement aussi avoir une position pas bonne pour son dos, mais ça, c’était à elle de le voir, elle finirait naturellement par reprendre une position confortable à un moment ou à un autre, pas besoin de notre aide. Finalement, alors qu’elle avait demandé de l’eau, nous nous tournons, et nous lui servons de l’eau. Nous savions qu’elle chercherait à s’habiller, et nous attendîmes d’entendre les agrafes, pour nous retourner à nouveau.
En effet, la jeune femme était toujours cachée sous les couettes, mais maintenant, alors que ses épaules étaient nues, il y avait les bretelles du soutien-gorge qui y passait. Nous étions un peu inquiet que les attaches derrière ne fassent pression sur la brûlure, mais une fois encore, nous ne pouvions rien faire sans passer pour un pervers, et nous n’avions pas envie de mettre la jeune femme mal à l’aise. Quand finalement elle le remercie, nous lui répondons d’un « pas de quoi » tranquille, tout en nous asseyant sur le lit à côté de la jeune femme. Finalement alors que le silence était en train de s’installer, et que le Pokémon était en train de s’impatienter, nous expliquions a la jeune femme qu’il y avait autre chose qu’elle devait accepter, et c’est alors que le Pokémon sortit de sa cachette, et se présenta à la jeune femme, qui l’attrapa par le manche, et le Pokémon enroula son ruban autour de son bras, et grinça plus fort de joie quand la main de la jeune femme passa sur sa lame
Finalement, après quelques minutes, la demoiselle ne tarda pas à nous demander où étaient ses affaires, et nous secouâmes la tête

-Non, désolé, il faudra demander à Avalon ou elles sont, lui seul sait ou elles sont. D’autant plus que tu n’es probablement pas en état de marcher.

Et quand bien même elle le serait, en état, on lui avait demandé de faire visiter le labo à la jeune femme avant même qu’elle puisse aller ailleurs. Finalement, après avoir attendus quelques secondes, nous nous levâmes, et fîmes quelques pas dans la pièce, nous approchant de la fenêtre.

-Si tu te sens en état de marcher, une visite de l’endroit t’attend, si tu veux, évidemment. Si tu veux être seule, il faut le dire, après tout ce qui est arrivé…

C’était quand même notre faute si la jeune femme était dans cette situation, et même si nous ne disions rien, cela nous pesait quand même énormément, et c’est aussi pour cela que nous étions prêt à « protéger » la jeune femme du mieux que nous pouvions après tout nous étions probablement son seul repère ici…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Volta Raimon vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

MC Electrique - It's stun time !

PROFILMessages : 236
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 15
RPGHey ! Moi c'est Volta Raimon et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Shiny hunter
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ? Ven 17 Juin - 9:36

PV : Dimitri
 It's stun time !  




♦ Pas en état de marcher ? Mais elle se sent parfaitement en forme ! Bon, elle est encore un peu défoncé sous l'effet de l'anesthésie, mais elle peut quand même marcher, enfin, c'est ce qu'elle croit. Elle sent quand même les aggraphes lui faire mal en s'appuyant sur la brûlure, ça veut dire qu'elle peut encore sentir ses jambes, et donc les déplacer comme bon le semble ... ça semble logique dans la tête de la verte. Alors qu'elle continuait de caresser le Monorpale, a qui elle va devoir trouver un nom d'ailleurs, elle le laisse léviter, sans protester sur le bras qui est enlacer par le ruban du pokémon, elle place ses jambes de l'autre côté du lit, là où Dimitri -ou Seth- n'est pas assis.

- Mais si je suis en état, regardes !

Elle se met debout sur le sol, les pieds bien ancré sur ce dernier, puis commence à faire un pas avant ... de se casser lamentablement la figure, heureusement que le sol est recouvert de moquette, sinon elle se serrait fait bien plus mal. Que c'est-il passé ? Et bien, lorsqu'elle faisait son pas, tout se passait bien jusqu'à se que son pied se pose sur le sol, sa jambe s'est mise à vaciller et elle a perdu l'équilibre, puis elle a finit vautrer par terre, tout en lâchant un "Aîe" suivit d'un râlement après avoir rencontré le sol aussi prêt.

- ... Bon, je suis "presque" en état de marcher.

Elle reste couchée sur le sol en lâchant un long soupir, ne lui dîte pas qu'elle va devoir rester cloué dans un lit pendant quelques heures : elle a des pokémons à s'occuper elle ! En plus, elle dois allez voir Avalon pour que celui-ci lui redonne ses affaires. D'ailleurs, pendant qu'elle y est ...

- Au fait, c'est Dimitri ou Seth ?


_________________

Thème et Combat
??? apparaît !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ?

Revenir en haut Aller en bas

I think ... Ice Cream ? Can I have one of these ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ice Cream, poney de rêve..
» Ice cream time !
» Maelynn Hale (TC Cream) Codes trouvés
» I'll melt you down like ice cream END
» C'est l'histoire d'une petite peluche bleue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Miyerkules-