Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Elysia vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 108
Date d'inscription : 01/12/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Elysia et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mar 19 Jan - 6:02


- Yulind ! Yuuuulind !

J’avais le manteau que m’avait laissé Duncan sur le dos, ouvert à l’avant puisque je ne savais guère comment le fermer. Petite Muse dans mes bras, Fethmus qui squattait la place de Yulind sur ma tête, ainsi que les deux fennecs mâles au sol qui me suivaient. Je continuais à crier le nom de ma "sœur" en veine dans les rues de la ville… Arf. Que je n’aimais pas me retrouver dans cet endroit rempli de gens… J’avais peur, mais je ne pouvais simplement quitter les lieux… Je devais trouver Yulind. Pourquoi avait-il fallu qu’elle décide de fuir dans cet endroit ? Pourquoi… J’avais simplement envie de pleurer, mwa…

- Liii. Évoli évoo év, volii évoli ! (Tsss. Elle a voulu partir, c’est son problème !) Certes, il était inquiet aussi pour sa sœur, mais il n’arrivait simplement guère à l’avouer.
- Maman dit rester ensemble.
- Évoli év'li évoo… Évoli évo, lii volii évoli év. (Wirukun c’pas le temps… Elysia ne pleure pas, on va bien finir par la retrouver.)
- D’ac… D’accord…

Continuant ainsi à marcher dans la ville, en cherchant Yulind. Pourquoi était-elle partie ainsi ? Pour faire simple la jeune fennec avait commencée à se disputer avec Wirukun à propos des humains et tout, près de la ville… Et voilà, comment cela avait fini, sans savoir quoi faire ou dire, bah Yulind était partie seule dans la ville.

••••••

De son côté, la jeune fennec marchait dans la ville, endroit qui lui était totalement inconnu… Si, cela n’aurait été de son caractère froid et irréfléchi lorsqu’elle était en colère, elle n’aurait surement pas mit les pattes dans cet endroit qui était tout, sauf rassurant pour l’Évoli. Malgré, qu’elle avait maintenant plutôt peur, Yulind réussissait à bien le cacher, restant calme, puisqu’elle n’était guère de nature à s’affoler et succomber à la panique. Celle-ci arrêtait bien vite ces pas, lorsqu’un homme plutôt louche l’empêchait d’aller plus loin, enfin pas l’homme, mais plutôt un Hypnomade tout aussi louche qui était avec ce dernier. Loin d’être de bonne humeur, celle-ci n’essayait point de fuir, commençant simplement à grogner après l’être qui lui bloquait la route. Certes, cela n’était point la meilleure solution pour la jeune Évoli, mais cela, elle n’était pas capable de le réaliser.

Chose qui la remise bien à sa place, fut le simple Choc Mental de l’Hypnomade qui lui laissa un beau mal de crane. Réalisant bien vite la différence de puissance entre elle et le type psy, sans quitter sa position défensive et agressive, Yulind balayait les alentours du regard. Elle n’était guère dans une humeur très bonne, mais l'Évoli n’était point suicidaire. Détournant bien vite son regard de son assaillant, pour tenter de fuir dans la direction opposée, mais l’Hypnomade l’empêcha bien vite de réussir sa fuite d’un nouveau Choc Mental. Ouais, c’était dans ces moments que la jeune fennec aurait bien aimée être aussi doué que l’imbécile de Wirukun pour fuir. La femelle se releva doucement, tout en montrant toujours les crocs vers le duo louche, lui envoyant simplement un Jet de Sable en pleine poire, pour le temps qu’il s’essuyait les yeux venir le percuter d’un Charge qui eut peu d’effet sur le type psy au vu de la différence de puissance, type psy qui envoya simplement promener Yulind d’un Ecras’Face. Avant même qu’elle réussit à se relever, la fennec s’était pris une sphère bicolore sur la tête qui l’aspirait bien vite…

••••••

Cherchant toujours ma petite sœur, ce fut Luzrov qui m’arrêtait en dressant les oreilles et venant simplement se placer devant moi.

- Év'li voli évoli év ! (J’crois que je sens son odeur !)

À peine eut-il fini de parler que celui-ci commença à courir dans une direction quelconque. Pas besoin de vous dire que j’avais suivi son mouvement, de même que pour Wirukun qui était aussi par terre. La seule chose que je vis en arrivant devant la scène était Yulind ressortir d’une sphère bicolore en grognant après l’Hypnomade et l’homme, pour retomber au sol bien vite. Sans même chercher à comprendre, je me plaçais de façon plutôt accroupie et position défensive entre l’homme et ma sœur, alors que Fethmus était allée rejoindre sa petite sœur, accompagnée de Wirukun, tandis que Muse avait quittée mes bras pour venir simplement se cacher derrière moi en peur.

- Bouge de là, gamine. C’est ma prise, si tu veux un Évoli de plus va voir ailleurs. Quoique tu ne voudrais pas venir t’amuser avec moi ? Tu sais, on peut s’arranger. Héhé ! Remarque, que je n’ai pas vraiment besoin de ta réponse, puisque tout comme cet Évoli, tu n’as pas l’air d’être bien forte et qu'avec quatre Évolis, je gagnerais beaucoup plus d'argents. Héhé !

Regardant l’homme d’un air froid et sauvage. Je ne comprenais que dalle à ce qu’il voulait, mais jamais, je ne le laisserais partir avec Yulind ou quelqu'un d'autres. Commençant a grognée simplement après l’homme et son Pokémon en guise de réponse. Certes, celui-ci devait me trouver bien étrange, mais bon…

- Évoli évoo… Év'li évoo év évolii… (On devrait fuir… J’suis pas sûr de vouloir rester ici…)

Sans pour autant arrêtera mon attitude en carton sauvage, je lançais qu’un mini regard derrière moi. Je savais très bien que Luzrov avait raison, mais pouvais-je vraiment fuir ? Alors que je m’apprêtais à tenter le coup, je fus l’homme qui gagnait mon attention une fois de plus.

- Ooh ! Penses-tu vraiment à fuir, ma belle ? Héhé ! Bonne chance, pour tenter de nous fuir. Hypnomade à toi de jouer !

J’avais peur et je ne savais guère quoi faire, malgré que mon attitude ne le montrait guère. Après tout, je grognais toujours après les deux… Certaines personnes qui passaient c’étaient arrêter pour regarder la scène sans vraiment se préoccuper du résultat sur lequel cela pourrait se conclure, mais quand t’es dans un quartier louche, bah, c’était prévisible… Je crois que seul mon instinct protecteur m’empêchait de partir à pleurer en ce moment… Au fond de moi, j’espérais seulement que quelqu'un puisse m'aider…

Hrp:
 

_________________

Pres'°Rps & Lien°Je parle en #990099°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mar 19 Jan - 16:30

Voiceless town, tapping feet !
Featuring Elysia ~
Drôle de moment pour décider de passer par là. C'était par un chaleureux matin en terre d'Australis que tu avais pris la soudaine décision de repasser par l'Île Centrale, dans l'optique de profiter de son Centre Pokémon. Tu n'avais clairement pas l'habitude de visiter cette ville, et ton trajet prolongé par les ruelles aléatoires de la cité le prouvent. Mais tu étais déterminé à rejoindre la lieu dernier aussi vite que possible... Non pas que tu abandonnais Australis, tu finirais bien par y retourner à un moment ou à un autre, mais Morgann ne t'a pas non plus laissé sans aucune égratignure. Et les Centres de Soin exotiques de Bulacan ne sont pas la meilleure des idées pour récupérer de vraies blessures. D'autant plus que l'épuisement accumulé par tes Pokémons se faisait sentir.

En ville, tu ne prenais pas le risque de sortir tes fameux compagnons. Ne sait-on jamais, ici, ce ne sont pas les voleurs et les braconniers de bas étage qui manquent. Eux, et d'autres moins bien intentionnés encore... Non, décidément, ce nid à dangers n'est pas le bon endroit pour profiter de la jovialité habituelle des petites bestioles. Pourtant, l'ambiance n'a visiblement que l'objectif de te rassurer; les rayons du Soleil, alors déjà bien haut dans les Cieux, salue la population d'une douce morsure à laquelle tu frémis délicatement. Bien que le climat reste tempéré sur Centralis, il faut convenir au fait qu'un changement de température aussi rapide conserve son petit trouble. Enfin bon...

... Après des heures et des heures de recherches intensives, passants interrogés ici, panneaux mal lus là, tu finis par te planter devant la bâtisse. Toit rouge, logo Pokémon sur la façade, les murs blancs comme neige... Pas de doute, tu es bien parvenu à destination. Tant mieux. Tout sourire, finalement couvert d'un minois bienheureux d'être arrivé à cet endroit, tu pénètres le Centre tout en préparant ton sac pour sortir tes Poké Balls. Tu es chanceux; visiblement, la queue pour soigner ses Pokémons n'est pas bien longue aujourd'hui. Pendant que les tours défilent, tu gardes une Ball dans ta main gauche, l'autre soigneusement tenue dans ta droite, et tu maintiens la troisième contre ton torse, grâce à tes bras croisés.

Lorsque ton moment sonne enfin, tu ne perds pas une minute à les déposer sur le comptoir. La charmante infirmière aux cheveux teinte de Cerisier se présente à toi d'un tendre sourire, auquel tu réponds par un tout au plus aimable en retour. Tu ne prononces pas un mot, observant du coin de l'œil tes sphères qui tracaient leur chemin jusqu'à la bordure opposée. D'un geste habile, en prévention du tien, moins contrôlé à cause de ton inquiétude subite, la demoiselle attrape celles-ci et vient aussitôt les ranger avec attention dans les slots de la machine derrière elle. Toujours aucune parole n'est prononcée, et lorsque tu soupires à ta bêtise éviter avec amusement, la belle te répond par un taquin clin d'œil.

Comme quoi, tu te fais peut-être des idées sur le type de personnes qu'on peut trouver en ville. Certaines restent tout à fait douces et adorables. Le temps passe, et tu observes gentiment le lit de technologie soigner tes compagnons. Et le fatidique instant résonne enfin. On te rend tes amis du bout des doigts, leur récipient déposé avec finesse et féminité sur le comptoir, et sans plus de patience inutile, tu viens les caler dans ta besace. Tu adresses donc, en dernier geste, tes remerciements les plus sincères à l'infirmière d'un hochement de tête en avant. Mais là encore, tu es surpris qu'elle te tire carrément la révérence. Tu t'arrêtes alors un instant, au milieu du Centre Pokémon, pour lui rendre la pareil en atténuant un léger rire enfantin dans ta fuite de l'endroit.

... Et bien, peut-être qu'au final, la journée s'annonce être bonne. Enfin, on dit ça, on dit ça... Mais la galère va aussi se résumer dans le départ. Après avoir pris une bonne demi-heure pour trouver la place, combien de temps vas-tu prendre pour en repartir ? Le Destin te le susurrera bien assez tôt. En route pour Maluae ! Que les Kraknoix se tiennent à carreaux, car tu seras bientôt de retour... Qui sait ? Peut-être qu'en ton absence, ces derniers ont enfin décidés de sortir de leur cachette ? Tu en profiteras alors pour en capturer un. Ne sait-on jamais, c'est toujours bon d'espérer. C'est ce qui te fait vivre, en tout cas. Et tu n'en as aucunement honte. Au contraire, tu serais presque capable de t'en vanter ! Mais là n'est pas la question. Pour le moment, regarde un peu où tu mets les pieds...

Le temps passe et les heures coulent, le Soleil suit sa route et perfore le ciel en son centre. Désormais, il n'y a que les recoins de la cité peu recommandables pour t'abriter de la chaleur, que tu préfères éviter. Après tout, tu es parti pour une nouvelle canicule, alors autant économiser tes souffrances... Pendant ce temps, tu entreprends donc comme dit de suivre la voie que t'offre les ruelles interdites des Bas Quartiers de la cité. Tu restes toutefois sur tes gardes. Si toi-même qui ne fréquente pas trop la ville, connaît la mauvaise réputation des lieux... C'est bien pour une raison. Le pire, c'est que tu te rappelles très clairement comment tu maudissais ces passages il y a encore peu. L'ironie du sort, il faut croire...

... Toutefois... Plus étrange spectacle qu'un larcin traînant aux arrières d'une poubelle, tu aperçois un amas d'inconnus tous aussi inexpressifs les uns que les autres. Une sorte de meute de zombies, ou de statues, tout au plus. Elles ne demandaient rien, et ne faisaient rien non plus... Pourtant, elles restaient là. Ces personnes indifférentes au malheur des autres. Les voilà, les rebus de la société. Haïs et haineux en retour, tu es de ceux qui les méprise sans le hurler sur tous les toits. C'est après tout de leur faute s'ils ont finis là. Qu'ont-ils fait pour mériter de vivre dans un endroit aussi pourri ? Sûrement tout un tas de saletés, qui se valent toutes, au final. Néanmoins... Les hurlements des supposés protagonistes de la foule t'atteignent tant bien que mal.

Et à peine tes oreilles analysent les glapissements, manifestement inhumains, que tu accours à l'endroit. Quelques spectateurs s'écartent pour passer leur chemin. Et cette brèche te permet d'entrevoir la vérité de la situation... Ton regard s'écarquille d'une inquiétude mortelle lorsque ce dernier comprend la silhouette d'une Elysia, poussée dans ses dernières tranchées, forcée de faire face à un Dresseur psychotique parmi tant d'autres et son Hypnomade. Tu ralentis la cadence de tes pas, espérant que rien ne dérape trop rapidement, et enfin, les paroles du louche inconnu. Tes poings se resserrent tant bien fermement que subitement, ton regard d'acier est plongé au sol tandis que ta décision est enfin prise.

Incliné en avant, tes yeux discernent l'élément déclencheur qui va te pousser à t'immiscer dans la scène. Une pauvre Évoli, étalée au sol et visiblement dans un piteux état. Un combat Pokémon ? Impossible. La dernière fois que tu l'as vu remonte à peu de temps quand même, et tu ne te souviens pas d'une blondinette fanatique d'affrontements. Tu te faufiles subtilement à travers la foule, tes pas étant guidés par un sincère mélange de multiples sentiments qui te sont bien propres. Inquiétude, protection, mépris... Vengeance. Tu ne connais que peu la Sauvageonne, mais c'est largement assez pour savoir qu'elle reste une pauvre victime de ce sale type. Finalement, une fois dos à la demoiselle en détresse, tu t'incrustes d'un pas leste et silencieux, ta semelle claquant finalement aussi lourdement que ton intention de te battre fait battre ton cœur puissamment.

Tu sors alors d'un doigté expert la Ball d'Ascalon, et sans plus attendre, tu lances tes ordres, la face toujours baissée et voilée par la légère pénombre ambiante.

-Grimace, et Assurance.

Stratégie simple, toutefois efficace. Le Dragonneau s'empresse de violenter le Pokémon adverse d'une moquerie tout au plus douteuse, avant d'enchaîner sur une brève attaque bien placée. L'avantage réside dans la faiblesse du Psy face au Type Ténèbres de l'offensive. Et sa garde largement baissée par la Grimace ne sera que plus profitable pour la violente blessure que tu espères bien lui infliger. Au même moment, ton minois rabaissé incline un triste, bien que délicat regard envers Elysia et Yulind, que tu reconnais désormais clairement de plus près. Ta voix diminue aussi un instant, se teintant d'une compassion désolée...

-... Excuse-moi, j'arrive un peu tard...

... Mais, malheureusement, le temps n'est pas encore au pardon. Tes humbles paroles restent en suspens, et tu devras patienter que le combat soit conclu avant de pouvoir reprendre la discussion calmement. Tu redresses alors un brutal regard de fer, plaquant l'ennemi d'une colère aisément lisible dans ton regard. Il va regretter son geste.

Elysia, je vais te protéger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Elysia vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 108
Date d'inscription : 01/12/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Elysia et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Lun 25 Jan - 21:31


En voyant le jeune homme devant moi, jeune homme que je reconnaissais bien vite, j’arrêtais mes grognements inutiles, sans pour autant quitter ma position défensive à deux balles. Doucement, l’adrénaline que j’avais descendit, alors que je reculais légèrement d’un pas. Tendis que Duncan avait fait apparaitre Ascalon, qui sans vraiment attendre la réaction de l’homme avait attaqué l’Hypnomade sous les directives de Duncan. Pas assez réactif, le Pokémon s’était pris les attaques, sans pour autant tomber hors combat. Il lui en fallait beaucoup plus que cela pour être mis hors combat, malgré que l’attaque ténèbres, il l’avait bien senti.

Dès que le garçon posa son regard sur moi, je revenus bien vite à la réalité ici, commençant à pleurer un peu… Entre la peur, la colère, l’inquiétude de la situation et la joie de revois Duncan, je n’avais guère plus m’en empêcher. Allant simplement l’enlacer, alors que celui-ci avait déjà redéposé son attention vers l’homme plus loin. Luzrov me suivait silencieusement, alors que Fethmus, Wirukun et Muse tentaient de s’occuper de Yulind. Wirukun qui ne pouvait s’empêcher de s’en vouloir maintenant qu’elle était blessée surtout par sa faute.

- Mer… Merci… Bafouillais-je.

L'air de l'homme restait hautin, malgré qu’il n'était visiblement pas de bonne humeur dans tout cela. Surtout que celui qui venait le déranger cette fois était surement une menace bien plus grande pour lui que moi.

- Tsss. Après une gamine, voilà un gamin. Je te conseille de partir d’ici, t’a rien à y foutre. C’est entre cette fille et moi. Mais si tu y tiens vraiment, je peux m’occuper de toi en premier et je terminerais avec la gamine. Héhé. Hypnomade Gaz Toxik, puis enchaine avec Choc Psy !

Sans attendre le type psy s’exécuta envoyant simplement un nuage de gaz empoissonné vers le dragon, tout en se préparent pour son attaque psy. Visiblement, malgré le regard de Duncan, celui-ci n’était guère près à abandonner pour si peu. De mon côté, je ne savais absolument pas quoi faire… J’avais peur…

- Évoli, volii évo év évoli. Lii éév, évoli évoo év évoli. (Elysia, tu serais surement mieux de récupérer Yulind. Pour l’instant, on ne peut que faire confiance à Duncan.)

Lâchant finalement Duncan, malgré que je n’en avais guère envie en ce moment. Luzrov avait raison, comme souvent en fait. Allant simplement récupérer ma sœur blessée et revenir près du garçon, puisque je me sentais davantage en sécuriser près de ce dernier. Restant silencieux, un air toujours assez apeuré sur mon vissage… Oui, j’avais qu’envie en ce moment soit de fuir, soit de me foutre à pleurer davantage, mais cela n’était surement guère le temps en ce moment…

_________________

Pres'°Rps & Lien°Je parle en #990099°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mer 27 Jan - 16:49

voiceless Town, Tapping Feet !
Featuring Elysia ~
Cette situation précaire te sort visiblement de tes gonds. Voir une Évoli d'Elysia blessée ainsi a déjà provoqué en toi un puissant choc. Mais, voir la blondinette troublée par ce fait te secoue encore plus... Tu aurais déjà craqué, si elle n'était pas venue un instant se blottir contre toi. C'est d'ailleurs l'unique instant où tu portes une expression soudainement plus tranquille, plus paisible... La sauvageonne avait bel et bien le don de t'adoucir. Tu avais par ailleurs instinctivement glissé ton bras gauche autour de sa taille, dans l'optique de la maintenir chaleureusement contre toi. Mais quelques glapissements alertés te l'ont finalement décrochée.

Aussitôt qu'elle s'est réfugiée auprès de Yulind, tu reprends une mine plus que sévère, et tu dévisages l'adversaire avec tout le mépris du monde. À l'occasion de ton incruste, quelques personnes restent aux alentours pour observer; non sans conserver leurs airs de juges impétueux et indifférents à la souffrance d'une demoiselle en détresse. Qui sont-ils pour ne pas vouloir empêcher un kidnappeur en plein dans son acte ? C'est plus que monnaie courante, il faut croire. On aurait presque affaire à une routine, là. Et cette pensée te dégoûte d'autant plus... Mais il n'est guère le temps de haïr. Pendant que le louche personnage profère ses balivernes et menaces encombrantes, toi, tu observes le jeu de son Hypnomade. Et il finit alors par passer à l'attaque. Sans transition, il décide d'enchaîner un Gaz Toxik avec un Choc Psy. Si la première attaque sera facile à détourner, Ascalon devra apparemment subir de force une bonne petite migraine...

-... Draco-Rage.

Tu restes de marbre face aux salades du sale type. Tu te fiches royalement de ce qu'il peut dire. Pendant ce temps, tu analyses sérieusement la situation. Et tu sortais donc cet ordre avec assurance pour contrer la nauséabonde haleine du Pokémon Psy. Dans un premier temps, le Coupenotte prend un léger recul, sa gueule se remplissant très rapidement de flammes aux nuances azurées, et finit par cracher le mythique brasier. Faisceau embrasé, constitué de mille et une flammes au potentiel équivalent, le gaz se transforme en un nuage de chaleur intense le temps d'un instant. Se transformant en réel brasier, l'attaque Poison disparaît sous tes yeux de fer, et dans ce spectacle d'artifices, tu ne sais pas si l'assaut d'Ascalon a atteint la cible encore derrière.

Et venu de nulle part, une onde invisible à l'œil nu vient faire gémir mauvaisement ton compagnon. Comme il était malheureusement prévu, les dégâts psychiques n'étaient pas réellement esquivables... C'était soit il se ratait, soit il touchait. Tel est l'avantage de ce Type. Mais tu ne baisses pas les bras; et Ascalon ne paraît pas prêt à abandonner non plus. Il s'est au moins sauvé d'un empoisonnement, qui sur le long terme, aurait scellé l'issue du combat. Et il est hors de question de laisser cet homme toucher à Elysia. Celle-ci, depuis le temps, avait d'ailleurs rejoint de nouveau tes côtés. Tu l'observes une demi-seconde du coin de l'œil... En un sens, tu es rassuré de voir qu'elle au moins est en bonne santé, mais dans un autre, tu es abasourdi par la puissante tristesse qui l'accable.

Tu saisis sa main d'un geste délicat, une fois que tu as longé son bras du bout des doigts, et lui tends un bref instant ce même sourire que tu lui vouais à votre première rencontre. Tes sourcils étaient restés renfrognés, et tu avais alors l'air plus déterminé qu'autre chose. Mais dans le fond, tu te voulais rassurant. Tu lui susurres alors, avec toute la gentillesse que tu ressens à son égard...

-... Ensemble.


Ce seul mot sortait d'entre tes lèvres. Cette unique parole, qui voulait simplement tout dire pour toi. Tu ne pouvais pas dire mieux. Peut-être ne te comprendra-t-elle pas, mais dans le fond... Tu t'en fiches. Et tu te retournes alors vers l'affrontement à nouveau, main dans la main avec la fille que tu tenais à protéger. Tu avisais l'ennemi d'un air nouveau; mélange de ta colère précédente avec le réconfort que te donne Elysia, tu es définitivement paré pour te battre aux côtés d'Ascalon. Tu revois alors brièvement la situation : ce dernier vient donc de recevoir un Choc Psy, mais il ne va pas s'étaler aussitôt. Tu pourras lancer Ténacité plus tard, si jamais. Pour le moment, en supposant que le Draco-Rage a bien atteint le Hypnomade, ton objectif est de l'affaiblir un maximum. Et puisque ton attaque Ténébreuse avait bien marché juste avant...

-Assurance, encore.


Cet ordre sonnait bien... C'est ce qu'Elysia te donnait pour continuer à te battre pour elle. De l'Assurance.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Elysia vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 108
Date d'inscription : 01/12/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Elysia et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Jeu 28 Jan - 15:29


Pendant que les deux Pokémons s’affrontaient, j’en avais profité pour aller récupérer Yulind, serrant cette dernière contre moi. J’étais inquiète pour ma soeur et j’avais peur de ma… notre situation… Du coup, je ne savais guère comment réagir a tout cela…

Alors que l’Hypnomade lança son gaz mauve, le dragon lui répondît d’un souffle draconic qui balayait complètement l’attaque poison en le fessant prendre en feu sous une belle effet, le tout était revenu vers le type psy. Retour à l’expéditeur en quelque sorte. Par chance, pour l’Hynomade que le poison s’était enflammé et dissiper, c’était toujours mieux ainsi pour lui que de finir empoisonner. Enfin, cela n’empêchait guère le Pokémon de l’homme d’exécuter sa deuxième attaque. Malgré que l’homme fut bien frustré de voir sa première attaque échouer, celui-ci en fut ravie de voir l’attaque offensif fonctionner.

Entre-temps, j’avais rejoint Duncan, puisque je me sentais davantage en sécurité près de lui dans cet endroit. Sans porter aucune résistance, je le laissais faire, lorsqu’il vit saisir une de mes mains. Si, cela n’aurait été de la situation dans laquelle on était, j’aurais surement répondu à son sourire, mais en ce moment, cela m’était simplement impossible. Je m’étais simplement collée la tête contre lui doucement, sans trop comprendre ce qu’il m’avait dit… Ou plutôt le sens du mot. Ensemble ? Certes, cette petite confusion n’était rien via l’inquiétude et la peur que je ressentais en ce moment. Malgré, que drôlement, ma peur prenait déjà moins de place en moi, lorsque j’étais près du garçon. Enfin, mieux valait que je ne lui demande guère le sens de ce qu’il m’avait dit en ce moment… Je préférais ne rien dire par peur de faire quoique se soit qui pourrait le déranger inutilement.

- Vite Hypnomade évite, puis Entrave !

Sans une seconde de plus, le Pokémon jaune se contentait de faire un bond rapide sur le côté gauche, évitant de justesse l’attaque ténèbres, pour ensuite venir utiliser son Entrave, espérant lui enlever pour un certain temps l’attaque auquel le type psy était faible. Malgré, les signes de faiblesse visible de l’Hypnomade, l'homme lui n’avait guère l‘air de bien en porter attention.

- Envoie-le promener avec un Ecras'Face !

Quant à moi, je gardais la main de Duncan dans la mienne, ma tête coller contre ce dernier. Je tenais toujours Yulind contre moi avec mon autre main, alors que je regardais les deux Pokémons s’affronter. Certes, je détournais le regard, lorsque l’homme semblait regarder dans notre direction. Oui. Cet humain me fessait définitivement peur… Je n’aimais définitivement pas cet endroit… Les deux Évolis mâles restaient près de moi en encourageant Ascalon, alors que Fethmus restait avec la Germignon bleue un peu à l’écart, puisque la petite plante n'aimait guère les combats.

_________________

Pres'°Rps & Lien°Je parle en #990099°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Ven 29 Jan - 9:35

Voiceless Town, Tapping Feet !
Featuring Elysia ~
La présence d'Elysia se faisait légèrement plus forte contre toi. Ce n'était pas sans faire naître une légère interrogation dans un creux de ta tête, que tu viens soulager d'une œillade du coin de l'œil. La pauvre était venue rabattre sa caboche contre toi... Il est si facile de deviner l'état dans lequel elle doit être plongée. Déboussolée, attristée et terrorisée doivent être les maîtres-mots... Ton rôle est ici de la protéger, mais cela ne rimera à rien si elle en ressort traumatisée. Tu relâches alors brièvement sa main, et sans aucune vergogne, tu viens la glisser jusqu'à sa hanche opposée pour la tenir fermement contre toi. Une tendre étreinte vaudra déjà sûrement mieux qu'une poigne délicate. Et, lorsque tu lui retournes un des murmures attentionnés, tu donnes enfin un sens un peu plus clair à ton mot précédent...

-... Ensemble, on va sortir Yulind d'ici.

D'un geste aussi vif que maîtrisé, tu viens claquer un baiser affectueux contre le front de la blondinette, comme tu en as pris l'habitude. Et tu finis enfin par regagner toute ton attention sur le combat. Tu ne peux plus qu'espérer que la sauvageonne soit rassurée; bien que dans le fond tu n'en aies pas fait plus que ça; parce que plus de temps tu passeras à vouloir la réconforter, moins en mettra ce sale type à battre Ascalon. Tu remarques d'ailleurs audiblement deux autres Évoli au sol, manifestement en train de glapir leur motivation sur le combat qui se déroule devant eux. Et tu en déduis alors que Yulind est entre les mains de quelqu'un... À bien y regarder, c'était bien elle qui formait cette molle bossure contre ton flanc. En te concentrant à nouveau sur l'affrontement, la main que tu as fait passée tout autour du bassin d'Elysia vient assurer une prise protectrice sur le pauvre Pokémon...

... Il est strictement hors de question de perdre. Pour Yulind et Elysia, tu vas gagner. Finalement, tu voyais la conclusion de ton assaut. Le Draco-Rage avait bel et bien atteint sa cible, tandis qu'Assurance venait non seulement d'être esquivée; mais une Entrave imparable se dégaînait alors dans l'unique but de priver le Dragonneau de la seule attaque qui correspondait aux faiblesses de l'adversaire. Ton Pokémon fut subitement épris de tremblements dignes d'une paralysie mentale, mais il se reprit aussitôt en grognant son mécontentement envers son adversaire. Encouragé par les deux supporters, dont le comportement allait à l'instar total des autres spectateurs, Ascalon ne semblait toutefois pas prêt à s'abandonner à un juvénile excès de colère qui n'aurait été que ridicule pour la suite des évènements.

Mais il n'est pas le temps des constats. Peu importe les futurs alternatifs, c'est sur le présent que tes yeux doivent se river. Parce que pendant que tu imaginais la confusion que pourrait s'infliger automatiquement le Coupenotte, le Hypnomade, lui, n'a pas perdu de temps à s'élancer lorsqu'il entendit l'ordre offensif de son Dresseur. Un Écras'Face. Une attaque si basique qu'à ce stade-là, ton compagnon d'armes pourrait même esquiver en trottinant joyeusement. Mais il n'en est rien... Au contraire, c'est bien l'opportunité de placer un contrecoup bien comme il faut. Tu as longuement étudié les caractéristiques de ton Pokémon, et il va sans dire que son Attaque dépasse de loin celle du Pokémon Psy. Ce n'est qu'un enchaînement de logique. La force d'un Dragon se fait même ressentir à son premier stade, tandis qu'un Pokémon Psy ne sera jamais particulièrement axé sur le contact direct...

-Draco-Rage, encore, et enchaîne sans tarder avec Double Baffe.


Le peu de distance qui séparait les deux opposants soulignait quand même un effort minimal pour la traverser. Ce qui se ferait en une seconde pour l'Écras'Face, se ferait en une moitié pour le Draco-Rage. Cette dernière attaque n'était toutefois là que pour préparer le terrain; bien que si le Hypnomade se prenait les pieds dedans, tu finirais heureux de l'avoir doublement affaibli. Mais le but n'est là que de le distraire, et notamment de diminuer un peu l'impact de l'Écras'Face à venir... Que de toute manière, Ascalon viendra contrer directement avec la Double Baffe. Son Attaque étant largement plus haute, lorsque le choc arrivera, les deux seront certes touchés... Mais c'est bel et bien le pauvre Hypnomade du déchet de la société qui en prendra le plus. En comptant la Grimace de tout à l'heure, dont tu ne sais pas si l'effet a été appliqué, alors le choc se ferait d'autant plus violent. Depuis le début, tout est mis à ton avantage. Tu t'arranges pour acculer l'adversaire et l'abattre le plus rapidement possible.

C'est bientôt fini, il faut croire..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Elysia vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 108
Date d'inscription : 01/12/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Elysia et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mar 2 Fév - 6:34


Restant la tête collée contre Duncan, j’en restais quand même légèrement surprise lorsqu’il lâchait ma main pour venir me saisir la hanche doucement. Disons, que cela était un geste que je n’avais point l’habitude qu’on me fasse. Enfin, je n’avais guère bougée pour autant, restant contre le jeune homme. Son simple geste qui m’était plutôt inhabituel me rassurait davantage, sans vraiment que je ne comprenne le pourquoi. Geste qui portait l’homme louche a affiché un regard qui disait clairement que les gestes faits par Duncan envers moi le surprenaient ou qu'il ne comprenait pas trop. Mon attention se déposait sur Duncan, lorsqu’il me murmurait quelque chose de nouveau. Chose qui me fit comprendre ce qu’il avait essayé de me dire plutôt. Pour rougir légèrement lorsqu’il vit déposer un doux baiser contre mon front. Répondant simplement à tout cela par un léger sourire. Dans la situation actuelle, cela avait été la seule chose que j’avais réussi à faire pour lui répondre.

Tandis que mon attention se reportait davantage vers ce qui se passait entre les deux Pokémons qui se battaient, je ne me rendis plus ou moins compte du geste du jeune homme via Yulind que je tenais toujours contre moi d’une main. Par contre, l’Évoli concerné s’en était surement rendu compte, puisque celle-ci malgré son état s’était détendue légèrement.

Alors que l’Hypnomade sous les ordres de son dresseur s’élançait vers Ascalon, au vu de sa forme celui-ci n’eut guère le temps de vraiment réagir au souffle dragonic qui l’arrêtait bien vite dans son élan, sans pour autant le faire reculer au vu de sa grandeur. Il eut à peine le temps de se relever, que le dragonneau avait continué ces attaques, poursuivant avec un Double Baffe que le malheureux Pokémon psy ne plus rien faire contre. Attaque qui fit davantage de dégâts à cause des défenses diminué de l’Hypnomade. Combo qui eut finalement raison sur le Pokémon du mec. Homme qui n’eut guère d’autre choix que de rappeler son Pokémon en ronchonnant. Peu à peu, les autres personnes qui assistaient à tout cela reprirent ce qu’ils faisaient avant l’agitation ou quittaient simplement les lieux silencieusement.

Rapidement, les deux Évolis mâles étaient allé féliciter et remercier Ascalon, tandis que Fethmus et Muse, c’était contenter de se rapprocher de nous, puisque le tout, c’était calmer. Quant à moi, je restais contre Duncan, malgré tout. Ma peur n’était guère complètement partie, pour l’instant ce simple lieu m’effrayait encore, sans autre raison que mes ennuis eu plutôt, sans oublier que j’étais toujours inquiète pour Yulind.

- Merci.

Lançais-je envers le jeune homme et Ascalon, pour commencer à pleurer légèrement autant dû au stress de plutôt, que le fait d’être contente que tout cela soit plus ou moins fini.

_________________

Pres'°Rps & Lien°Je parle en #990099°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mar 2 Fév - 14:16

Voiceless Town, Tapping Feet !
Featuring Elysia ~
L'enchaînement du Dragonneau fut de toute splendeur. Le bond à travers ses propres flammes pour renflouer le choc que son adversaire a du subir à l'aide d'une attaque supplémentaire était tellement maîtrisé... Toi-même tu ne revenais pas de l'effort gigantesque que venait d'accomplir Ascalon. Un fier sourire s'étalait sur ton visage, et celui-ci semblait tout au plus soulagé lorsque l'ennemi dut rappeler son Hypnomade, bien trop faible pour continuer la confrontation. Tu attends un instant, pour vérifier s'il allait sortir un autre Pokémon.. Mais il n'en fit rien. Au contraire, il se retira sans un mot; et aussi vite qu'il le pouvait. Tu restes alors de marbre devant la fuite ridicule d'un si lâche personnage, et lorsqu'enfin le monde a cessé de vous tourmenter de leur regard impassible, tu t'en retournes à Elysia...

Tu te places donc face à elle, en conservant ton bras autour de sa hanche sans non plus que ta main ne quitte Yulind, et tu observes par ailleurs le petit Pokémon. Tu ne t'occupes pas de féliciter Ascalon; le regard confiant que tu lui lançais t'a été rendu par un Brave acquiescement de ce dernier. Et puis, ses amis de la Forêt ne t'ont pas laissés une seule seconde tellement ils se sont vite jetés sur lui. Te voilà donc à diriger ton attention sur les tristes victimes de cet incident achevé... Tu soupires légèrement, remplaçant le sérieux colérique qui t'envahissait il y a peu pour un mélancolique apaisement, et tu apposes ta main libre contre la tête du Pokémon abattu, alors partagé entre les bras de sa compagne et les tiens. Tu caresses son doux pelage soigneusement, en réfléchissant un instant.

Qui peut tenir tant que ça à kidnapper des Pokémons... ? Pourquoi tenir autant à semer le mal autour de soi ? Est-ce qu'on pouvait réellement se lever un matin, et se dire qu'il paraissait bon d'agresser de pauvres passants pour remplir son quota de basses actions de la journée ? Décidément, tu ne te décroches pas de l'idée que les êtres aussi vils que celui que tu viens de repousser ne méritent aucun autre traitement que celui qu'ils infligent eux-même... C'est œil pour œil, dent pour dent. Mais pour l'heure, le combat est terminé. Tu es calmé, non pas à l'idée d'avoir gagné... Mais à celle d'avoir su protégé Elysia. Lorsque tu redresses alors les yeux dans sa direction, souriant, tu ne t'attendais pas à ce qu'elle fonde en larmes... Tu perds cette jovialité naissante aussi rapidement qu'elle est survenue, et tu entreprends aussitôt un air compatissant.

Sans transition, tu retires alors ta paume de la tête de Yulind avant de la glisser jusqu'à la joue de la blondinette, noyée sous ses propres larmes. Tu en dégages quelques unes d'un léger revers de la main, avant de l'apposer en suite; et tu continues de les chasser d'une délicate caresse que tu actionnes avec ton pouce. Tu réunis alors la force psychologique qui t'est nécessaire pour tendre ton plus beau sourire devant ce portrait si désolant, et ta voix est relevée par un ton attentionné...

-.. Il y a un endroit en ville... Un Centre Pokémon, ça s'appelle.. On peut y soigner Yulind, si tu veux.. C'est un endroit sûr.

Comme pour appuyer sur tes dires, tu opines à tes propres mots, alors qu'Ascalon vient te soutenir en bondissant aux côtés de la sauvageonne. Il y va alors de son joyeux glapissement, la migraine de l'affrontement précédent ne semblant pas l'avoir réellement affecté...

-... Coupeenotte ! Coupeuh-Coupeuh ! (.. Il a raison ! On en vient, en plus !)

Tu inclines alors ton minois sur ta gauche, et avises la demoiselle avec une grande sympathie. Au même moment, tu viens essuyer affectueusement son autre joue, une fois que la première est délestée de toutes les larmes que tu as pu emporter. Elle ne devrait pas abîmer ses prunelles comme ça... Les larmes d'une dame doivent être conservées pour les moments qui le mériteront réellement. Certes, elle n'a pas eu de chance sur ce coup.. Mais c'est fini. Vous vous en êtes sortis. Ensemble. Et tout va pour le mieux. Yulind souffre, mais ce n'est que temporaire. Et si elle désire quitter la ville plutôt que de faire un dernier saut au Centre Pokémon, ce ne serait pas bien grave. Du repos et un régime à base de baies devrait tout aussi bien faire l'affaire... En fin de compte, tu finis toi-même par laisser rosir tes joues sous la joie de l'instant. Tu ne remarques que maintenant à quel point tu te tiens proche d'elle. Et sans savoir si cela lui déplaît ou non; tu conserves la posture et l'attitude.. Parce que tu te sens bien, ainsi. Tout simplement.

Tu es heureux avec Elysia. Et tu es heureux qu'elle aille bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Elysia vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 108
Date d'inscription : 01/12/2015
Age : 26
RPGHey ! Moi c'est Elysia et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Ranger
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Lun 15 Fév - 20:32


Yulind drôlement semblait davantage plus calme et rassurer avec la présence du jeune homme. Chose qui était plutôt étrange venant d’elle qui n’aimait pas les humains en général, faut croire qu’elle pouvait aussi faire quelques exceptions. Je laissais faire Duncan, sans pour autant arrêter de pleurer à cause des évènements passés. Je n’aimais pas cet endroit… Papa nous avait déjà dit de faire bien attention… Je ne comprenais pas dans le temps, mais aujourd’hui, j’arrivais à comprendre le pourquoi. Certes, à la base si cela n’avait pas été de Yulind et Wirukun, on n’aurait jamais mis les pieds ici, mais bon.

À la voix de Duncan, mes larmes avaient un peu diminué, sans pour autant arrêter. Je n’étais pas bien sure de vouloir rester ici davantage, mais la proposition du garçon ne serait-elle pas mieux que de simplement quitter cette ville complètement avec ma soeur dans cet état ? J’étais prise entre le fait d’aller à ce fameux "Centre Pokémon" et celui de simplement partir loin d’ici et vite… Lorsqu’Ascalon était venu bondir à côté de moi, les deux Évolis qui étaient allé le féliciter l’avait suivi. Mon attention se portait quelques longues secondes vers le Coupenotte. Peut-être avait-il raison et aller voir l’endroit que Duncan avait dit était mieux pour Yulind… ? Arrêtant de pleurer peu à peu, du moins assez pour pouvoir parler un peu. Un timbre toujours apeuré et inquiet.

- O-Oui… Si, peut aider, d’accord…

J’avais confiance en Duncan, s’il disait que cela était sécuritaire, c’était forcément vrai, n’est-ce pas ? La position et les divers gestes du garçon via moi ne me dérangeait guère. Certes, pour beaucoup cela était surement étrange, mais je ne pouvais comprendre ces choses et puis être aussi près me rassurait davantage, surtout dans ce lieu qui maintenant m’effrayait plus qu’avant… Avec ce que mes parents avaient bien plus me dire via ce genre d’endroits et ce que j'avais vécu. Je ne pouvais qu’être effrayer par les villes humaines. Certes, j’étais un peu en train de foutre toutes les villes humaines dans le même sac, mais comme je ne savais pas faire la différence entre une ville et une autre, un quartier et un autre, je n’y pouvais rien…

_________________

Pres'°Rps & Lien°Je parle en #990099°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan] Mer 17 Fév - 15:03

Voiceless Town, tapping feet !
Featuring Elysia ~
Elysia t'accordait toute la confiance que ce moment difficile lui permettait d'éprouver. Tu répondis à ses mots rauques d'un opinement délicat, n'hésitant pas à flanquer tes lèvres contre son front, sans délaisser ses joues d'une caresse attentionnée. Et puisqu'il était alors question de rejoindre un lieu sûr, tu t'empressais tout de même de replacer tes yeux sur les alentours. Le quartier était devenu aussi vide qu'il était obscur. Le pavé humide présentait une route de bitûme au duo que tu formais avec la sauvageonne. Tu l'avisais un court instant, retraçant un abstrait parcours dans ta tête que tu t'efforçais de visualiser depuis votre position. C'était bête comme tout, mais grâce au souvenir de ton aller jusqu'ici, votre départ sera moins lent... Et tu épargneras quelques instants dans ce lieu putride à la blondinette.

Tu lâchais donc son visage, et rabattis ta paume contre Yulind alors que tu conservais les filles précieusement contre toi. Tu n'avais pas pris le temps de remarquer que l'Évoli semblait mieux se tenir sous tes câlineries. Tu gardais Ascalon à l'extérieur, celui-ci vous suivant en exécutant des rondes autour de vos petons. Il semblait motivé à monter la garde, et tu comptais justement sur le Dragonneau pour vous prévenir si un autre danger pointait le bout de son nez. Tu remontais donc de hasardeux escaliers, les mêmes que tu avais emprunté pour descendre là, et tu faisais de ton mieux pour qu'Elysia suive correctement la marche. Tu ne lui forçais pas la main... Mais tu continuais tout bêtement de la garder avec toi. La mine adoucie, tu arrogeais parfois un tranquille sourire à son encontre, alors que la lumière de la surface de la cité commençait à vous fouetter dès votre sortie de l'ombre.

On pouvait dire ce qu'on voulait; le monde a toujours une face cachée. Si toute la ville s'amusait à s'afficher si bellement, elle ne pouvait pas nier la raclure qui traînait dans chaque recoin. Néanmoins, la question n'est plus de juger... Il fallait vite rejoindre le Centre Pokémon. Enfin encerclé par les gratte-ciels de la Capitale, tu soupires un grand coup en admettant que le louche de tout à l'heure ne semble pas vous avoir suivi. Ni même ramené des amis. Ce n'était probablement pas ce qu'il avait prévu, mais il faut bien s'attendre à tout, avec de pareils personnages... Tu te relaxes autant que tu desserres la demoiselle que tu couves, sans pour autant la délaisser totalement. Tu retournais parfois un regard protecteur envers elle et sa fennec des bois. Ne serait-ce que pour t'assurer que tout va bien... Tu relevais un timbre de voix plus détendu, et tu avais pris tout à coup la décision de la rassurer un peu plus. Tu connaissais son origine, donc supposer que tout cela la mette mal à l'aise était chose aisée..

-.. Ne t'en fais pas. Tout va bien aller, maintenant.

Tu calais un instant ton front contre le sien, en fermant les paupières, l'air gentil comme tout; puis tu t'en détachais aussitôt pour raviser la route que vous suiviez. Certains passants braquaient leur attention sur vous. En remarquant votre étreinte, certains souriaient niaisement; alors que d'autres écarquillaient un regard béat à l'attroupement de Pokémons qui vous talonniez. Parfois, quelques uns renfrognaient un air consterné en remarquant le visage décrépi d'Elysia. En vérité, un amas d'yeux vous assaillaient d'œillades diverses et variées... Mais, tu étais soulagé à l'idée qu'ici, déjà pas une ne vous voulait clairement du mal. Il avait suffi de quitter le Bas Quartier pour que l'ambiance change du tout au tout. À croire qu'ils se jetteraient à vos pieds pour vous implorer d'accepter leur aide.

Le chemin allait se faire bref et tranquille, à partir de maintenant. Enfin... Normalement. Mais rien ne semble être là pour vous gêner dans votre avancée. Le Soleil baigne la ville dans une lueur joviale, tandis que la foule s'accorde à paraître mille fois plus chaleureuse et accueillante que jamais. L'effervescence de la Capitale était de retour, mais heureusement, ce n'était pas pour vous jouer un mauvais tour.

Tout va bien aller, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan]

Revenir en haut Aller en bas

Voiceless town, tapping feet ! [Pv ; Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Voiceless town, tapping feet [Pv ; Gin]
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]
» [Fiche d'île] Logue Town
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» [Annulée] Contre le maître du rock [Logue Town, Rang C, Pour tous, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: La Capitale :: Bas-quartier-