Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen] Sam 16 Jan - 17:15

Suite à nos recherche dans les tréfonds de la terre, nous étions venu à certaines conclusions, qui devaient être vérifiées d’une manière certaine, et l’une d’entre elle était que la température avec laquelle les pokéballs étaient conçues n’était pas suffisantes pour altérer durablement le métal. Nous allions donc devoir voir si en faisant fondre le Sylphium à une température supérieure, les résultats étaient meilleurs. Nous avions donc essayer d’obtenir des température de fusions supérieures mais nous avions un pallier de puissance, et nous ne pouvions pas aller au dessus sans risquer de mettre en danger les techniciens. Que ce soit avec la surchauffe des machines ou le risque d’explosion ou la panne électrique qui venait perturber l’augmentation de température, nous nous retrouvions à devoir trouver des alternatives.
Après avoir longuement réfléchi après avoir regardé au travers de la fenêtre nous avions supposé que la chaleur d’un volcan devait être supérieure en tout point à ce que devait être une chaleur artificielle, et qu’il était intéressant d’aller voir. Mais avant cela, nous devions faire une demande explicite de nos intentions. Nous en référions donc à notre supérieur, qui se trouva un peu surpris que pour une fois que nous nous échappions du labo, nous demandions l’autorisation, et trouvant cela louche, nous assigna un garde, et nous demande de patienter en attendant qu’il trouvasse la personne la plus apte à nous joindre. Nous primes alors notre mal en patience et allait préparer tout ce qu’il nous fallait pour le voyage.
Nous réunîmes soigneusement tout les instruments dont nous avions besoin dans leurs différents étuis pour ne pas les abîmer, puis nous primes nos différents outils, avant de réussir à grande peine à fourrer nos différentes notes de travail dans le sac. Cependant à cet instant nous nous rendîmes compte que si nous amenions du papier à coté d’une source aussi chaude que de la lave celui-ci risquait de prendre feu. Nous nous résignâmes à prendre ces tablettes magiques qui écrivaient par contact, et dont nous détestions l’utilisation. Et en plus elles eurent du mal à entrer dans le sac. Une fois prêt, nous revînmes dans le bureau de notre supérieur qui nous expliqua qu’il nous avait attribué un autre lieutenant pour notre sécurité, et qu’il nous attendait déjà à l’entrée du bâtiment.
Un peu catastrophé nous courûmes jusqu’à l’entrée où nous trouvâmes un blondin au cheveux courts. Sans doute c’était lui. Après quelques seconde nous posâmes notre main sur son épaule, et avec un sourire aimable nous ouvrîmes la conversation :

-Bonjour ! Si vous êtes prêt alors il vaut mieux partir vite. Ce n’est pas à coté, la Gueule de Kane.

Nous avions un fourgon plutôt militaire à notre disposition pour pouvoir voyager en toute sécurité et sans se marcher dessus. Une fois installés à l’arrière nous nous posâmes à coté de la fenêtre et regardâmes le paysage défiler pendant un moment. Cependant le paysage changea alors tout d’un coup, et nous sûmes que nous étions proche de la Gueule. Cependant alors que le fourgon s’était engagé dans un chemin sinueux et qui montait, le véhicule pila et la petite fenêtre qui nous permettait de communiquer avec le chauffeur s’ouvrit, et il nous informa que la route était barrée. Après un grognement nous marmonnions :

-Eh bien, plus qu’à marcher.

Nous sortîmes du fourgon et regardèrent autour de nous. Nous n’avions aucune manière de savoir comment atteindre le sommet. Après quelques seconde nous nous tournâmes vers notre assistant qui allait devoir servir un jour ou l’autre et nous lui demandâmes :

-Avez-vous une idée comment atteindre le sommet de la gueule ? Ou à pied ou en voiture, qu’importe.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
ZOMBORIS vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - Oreste

PROFILMessages : 57
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 18
RPGHey ! Moi c'est ZOMBORIS et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Entraîneur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen] Jeu 5 Mai - 22:01



Le trajet en fourgon n'était pas de tout repos. Il manqua de s'endormir à plusieurs reprises et fut chaque fois réveillé violemment par un nid de poule ou autre crevasse. Quand il ne somnolait pas il jouait avec sa ceinture, la poignée de la portière, ses cheveux, le fermoir de sa montre, le fauteuil de devant, les manches de son uniforme. Sorjonen n'avait aucun remord, celui qu'il escortait n'était de toute façon pas bien bavard. Il faisait déjà trop chaud à son goût quand Sorjonen remarqua que le sol était devenu noir.
Puis le fourgon s'arrêta. Et il fallut descendre. Le regard d'Akseli balaya la zone et suivit la pente du volcan. C'était haut. L'épais brouillard anthracite qui stagnait autour du cratère n'était pas pour le rassurer. Il étouffait dans son masque et commençait déjà à suer à grosses gouttes. Très bonne journée en perspective. Le bougre se félicita d'avoir deux pokémons eau dans son équipe, ils allaient être plus qu'utiles dans un environnement aussi peu accueillant. C'était déjà moins sympa que le port Nau. Quand the Puppet suggéra de poursuivre la route à pied ou en voiture, Oreste esquissa un sourire.

-
Pourquoi y aller par voie terrestre quand on peut voler ?

Et sur ces mots Akseli envoya la pokéball de Solv. Le Ptéra n'était pas le meilleur pokémon du Lieutenant, mais il était sans aucun doute le plus agressif. Et accessoirement le seul sachant voler. Ce n'était peut-être pas une bonne idée, Solv ne connaissant pas le collègue de son dresseur, c'était peut-être dangereux. Mais pour tout dire, Sorjonen n'en avait pas grand-chose à faire, il voulait juste que le scientifique se dépêche de faire ses expériences afin de partir d'ici le plus vite possible. Il s'éclaircit la voix.

-
Bon, on va faire simple. Solv vous emmène en haut et elle revient me chercher. Elle va vous tenir par les épaules, c'est pas douloureux mais si vous êtes crispé elle le sera aussi. Vous voyez c'que je veux dire.

Oreste regarda son pokémon, espérant que celui-ci serait pour une fois un minimum obéissant. Manquerait plus qu'il se ridiculise devant un collègue.

_________________
ID CONTACTS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen] Lun 23 Mai - 12:13

Le comportement de notre compagnon de voyage nous faisait tomber dénue : qui, dans la population adulte, s’occupait en touchant à tout autour de lui ? Ce type visiblement, car il ne trouvait rien d’autre comme occupation que jouer avec tout ce qui se trouvait à sa portée. Nous avions soudainement l’impression que le jeune homme à notre côté n’était qu’un gosse, pas plus vieux que ceux qui partent à l’aventure avec leur premier Pokémon. C’était assez perturbant, et nous ne savions pas quoi en penser, au point ou nous décidâmes de ne pas y penser, retournions notre tête vers la vitre, et retournâmes à notre contemplation du paysage.
Quand le véhicule s’immobilisa, et qu’il faille descendre, nous nous exécutâmes, et dans un même mouvement nous sortions de la voiture tout en enfilant notre masque qui nous protégera des vapeurs toxiques du volcan et du sylphium que nous avions dans notre coffre. La route était barrée par une coulée de lave récente, qui s’était durcie. Même si extérieurement la lave était déjà devenue croûte, nous n’avions aucune idée sielle était assez épaisse pour permettre le passage de la voiture, et nous n’avions pas vraiment envie de la savoir. D’autant plus que pour peu que le volcan décide d’exploser alors que nous étions dans sa gueule, nous étions repartis pour jouer le Pic de Dante. Nous demandâmes donc à notre escorte quel était le moyen le plus rapide d’atteindre la gueule elle-même, et il nous expliqua qu’il irait par voie des airs. Un Ptera apparu, et nous fîmes un pas de côté, peu habitué à avoir des Pokémons aussi euh… Tout en muscle. Tout nos Pokémons n’étaient pas des bêtes de puissances, si on faisait exception de KFC qui en avait dans les muscles, les autres n’étaient que des Pokémons plus destiné à l’apparat qu’à la puissance.
Nous considérâmes l’idée de l’homme en face de nous. Il voulait que nous fassions allés et retour sur ce Pokémon inconnu. En soit l’idée n’était pas mauvaise, mais combien de temps ça nous prendrait de monter, aussi bien humain que Pokémon, parce que nous n’étions pas seul sur le coup, nous avions besoin d’assistant, mais aussi du matériel. Du reste, nous n’avions pas envie de toucher le pokemon d’un autre, mais ce n’était pas ce qui nous importait le plus. Après quelques seconde de réflexion, nous nous tournâmes vers Oreste, en lui disant :

-Combien de temps cela prendra à votre Ptera de faire le voyage jusque là-haut pour chacune des personnes ci-présentes ? Parce que si c’est trop long, il vaut mieux envisager de passer par la terre.

Nous ne tardâmes pas à appeler Cellulite, le Symbios. Le Pokémon sortit de sa pokéball,et regarda autour de lui, avant de nous fixer. Rapidement, nous lui demandâmes de s’occuper des outils, qui étaient dans le coffre ouvert. Le Pokémon flotta jusque devant les dizaines de boites différentes, et il ne tarda pas à être entouré d’une aura bleue. L’utilisation de son Psyko permettrait d’acheminer les outils plus rapidement que si nous devions les amener nous même. Une fois que le Pokémon ait assuré ses prises sur les différents outils, il se recula, entouré de sa constellation de boite, ou de se nuage d’électron, dans ce cas-ci. Après quelques seconde nous tournâmes notre regard vers l’escorte, en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
ZOMBORIS vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Lieutenant - Oreste

PROFILMessages : 57
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 18
RPGHey ! Moi c'est ZOMBORIS et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Entraîneur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen] Dim 29 Mai - 0:47



Akseli Sorjonen tapotait gentiment le crâne rugueux de son Ptéra qui avait la gueule entrouverte et dont le regard papillonait. Il laissa échapper un long soupir quand the Puppet lui fit part de ses doutes concernant l'hypothétique lenteur de Solv. Comme si un de ses pokémons allaient être plus lent que deux hommes à pieds. Impensable. Il accorda un regard agacé au Symbios. Le scientifique lui tapait déjà sur les nerfs avec ses pokémons de gars intelligent. Oreste saisit la patte du Ptéra et en déploya l'aile face à son collègue, le pokémon tenta un léger couinement de protestation.

-
Avec tout le respect que j'vous dois, euh, vous doutez sérieusement de la rapidité d'une bête avec des ailes comme les siennes ? Non parce que pour elle faire des allers retours en me portant c'est un jeu d'enfant, d'autant plus qu'elle résiste très bien à des conditions météo extrêmes comme à l'altitude, je comprends même pas pourquoi vous hésitez encore en fait. D'ailleurs la vraie question c'est si votre Symbios va réussir à nous suivre avec tout ce bordel, car moi j'ai pas d'autre pokémon qui sache voler ou faire flotter quoi que ce soit.

Il marqua une pause. Son nez lui démangeait. En apnée, il souleva son masque juste le temps de se grattouiller les naseaux puis le remit en place. Il posa les yeux sur son confrère en réajustant ses manches. Le Ptéra agitait la queue et déployait ses ailes, aussi impatient que son dresseur.

-
Après si vous vous sentez vraiment de crapahuter sur le flanc d'un volcan j'suis là pour vous accompagner.

Mais le ton de sa voix signifiait presque le contraire..

_________________
ID CONTACTS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen] Lun 13 Juin - 23:01

Visiblement, le jeune homme en face de nous n’était pas tout à fait enthousiaste à l’idée que nous doutions de la puissance de son Pokémon. Mais nous gardions à l’idée que ce Pokémon était un Pokémon préhistorique, et si la force physique était de mise à cette époque, un Pokémon qui pèse 60kg pour presque deux mètres, il était normal que sa résistance à l’air soit plus grande, et malgré la démonstration des imposantes ailes de la bête, nous n’en étions pas convaincus. D’autant plus que vu la lave sur le sol, et la fumée qui s’élevait de la gueule du volcan, nous pressentions une éruption rapide. Après quelques secondes, ou le jeune homme chercha à valoriser son Pokémon, nous croisâmes les bras avant de répliquer, froidement :

-La taille de ses ailes, en comparaison avec son poids et sa taille montre bien qu’il s’agit d’un Pokémon tout en puissance, dont toute la force réside dans ses pattes. Ce Pokémon n’est pas fait pour la rapidité avec une proie. D’autant plus, s’il a l’habitude de voler avec vous, ce n’est probablement la même chose qu’avec quelqu'un d'autre. Vous êtes un gringalet ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Et oui, le lieutenant en face de nous ne semblait pas très en chair, contrairement à nous, qui passions notre vie dans le laboratoire à manger et étudier, donc évidemment là ou les tablettes de chocolat d’Oreste étaient dû à un entrainement physique quotidien, les notre sortaient directement du frigo. Finalement, alors que Oreste se grattait le nez, et que son Pokémon s’impatientait, de même que Cellulite, un violent séisme nous envoya au sol. Immédiatement nous levâmes le nez vers le Volcan, qui avait commencé son éruption, crachant encore plus de fumée que tout a l’heure, et même si pour le moment la coulée pyroclastique n’était pas à redouter, si nous nous éternisions plus ici, nous allions tous y passer.
Tout en nous redressant, nous regardâmes toutes les personnes autour de nous, et, tout en rappelant Cellulite, nous croisâmes les bras, avant de regarder Oreste

-L’expédition est compromise, je suppose qu’on peut seulement rentrer, et attendre que ça se calme.

[Je suis désolé, je dois vraiment réduire mon quotat de rp T.T]
Revenir en haut Aller en bas


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen]

Revenir en haut Aller en bas

A fleur de nerf [Ft. Akseli Sorjonen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne
» Fleur d'Aphélandra du Clan du Vent
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gueule de Kane-