Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Rose&Iris Ja'Far vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 59
Date d'inscription : 25/11/2015
RPGHey ! Moi c'est Rose&Iris Ja'Far et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris] Ven 8 Jan - 2:43


   
Ja'Far - Rose/Iris

   

   


   

   
DERRIÈRE L'ECRAN

   

   ♠Prénom/Pseudo :
   ♠Age :
   ♠Fille ou garçon ? :♂ ou ♀
   ♠Passions :
   ♠Comment as-tu découvert le forum ? :
   ♠Autres :
   ♠Code du règlement :


   
VOTRE PERSONNAGE

   

   ♠Prénom : Rose & Iris
   ♠Nom : Ja'Far
   ♠Sexe : ♀
   ♠Age : 26 et 25 ans resepctivement (toutes deux nées un premier avril)
   ♠Groupe 1 : Autres - Gérantes d'unes des stations de sources chaudes des dents de la Puna
   ♠Groupe 2 : Ordre du Nautile
   ♠Classe : Sans classe
   ♠Région d'origine : Rhodes
   ♠Nom du personnage sur l'avatar : Knight Iris et Knight Rosabel from Cytus

EQUIPE DE DEPART

   

   ♠Pokémon 1 : Titania (Floette) - Niveau 25 (Iris)
   ♠Pokémon 2 : Frisk (Amagara) - Niveau 5 (Iris)
   ♠Pokémon 1 : Alraune (Rosélia) - Niveau 27 (Rose)
   ♠Pokémon 2 : Chara (Ptyranidur) - Niveau 5 (Rose)
   
   


   
MENTAL

   
Rhodes et Ordre du Nautile... Je parie que vous vous attendez à deux folles furieuses endoctrinées à mort, fidèles servantes du grand dieu Helix, hein ? ... GET DUNKED ON ! Loin des idées de Rose comme de celles d'Iris d'intégrer à ce point une religion, quelle qu'elle puisse être ! Elles sont, certes, reconnaissantes au mouvement religieux, mais faudrait voir à pas trop déconner non plus. Elles vont pas aux messes, font pas leur prières, et c'est à peine si l'imagerie du Nautile est présente chez elles... C'est bien simple, elles en font partie pour la forme. Voilà, comme ça c'est dit. Le Nautile, elles n'en font partie que pour les avantages que ça leur a apporté, et maintenant, parons d'elles plus en détails.

Rose, c'est la fille aux cheveux rouges. Une jeune femme volontaire et grande gueule, qui passe aisément pour la décideuse dans le duo qu'elle forme avec Iris. Si c'est nécessaire, elle n'hésite pas à jouer des poings (et à frapper là où ça fait spécialement mal sans la moindre hésitation). Elle est souriante, volontaire, n'hésite pas à mettre la main à la pâte et, pour ne rien gâcher, plutôt athlétique... En bref, un vrai rayon de soleil ! ... Si les rayons de soleil vous mettent des claques quand vous les contrariez un peu trop. Oh et, bizarrement, elle semble faire un sévère fangirlisme sur Heiki, de la Ligue Clandestine.

Iris est plus calme, plus réservée aussi. Et nettement plus retorse, pour ne pas dire perfide. Si Rose, poussée dans ses derniers retranchements, pourrait très bien vous poignarder, Iris elle, vous empoisonnerai sans le moindre remord, et vous regarderait peut être même agoniser avec un petit sourire sur les lèvres. Pour la simple et bonne raison que c'est ainsi qu'elle est.

Pourtant habituellement bien plus douce, c'est une cérébrale, qui préfère généralement tenter de dialoguer avant d'en venir à des moyens plus extrêmes, mais des deux, elle a beau être la plus jeune, elle est aussi, et de loin, la plus forte psychologiquement, mais d'une étrange façon : elle considère que s'assurer du bonheur de Rose est une sorte de devoir qu'elle se doit de remplir, et ça la rend particulièrement dangereuse, cruelle même, quand cette dernière, ou ce qu'elles ont construits s'avère être menacé. Comment dire... pour vous faire une analogie simple, Rose est comme un brasier ardent, dont on a du mal à s'approcher sans se brûler, alors qu'Iris est une zone de sable mouvants : on ne la remarque pas nécessairement mais pourtant, une fois pris dedans, s'en dégager devient difficile.

Oh, et Iris est passionnée de photographie et de films. A quel point me demandez vous ? ... Au point qu'elle vend des vidéos pas forcément recommandables de ce qui se passe dans les bains (mixtes au passage) que elle et sa sœur gèrent. Voilà à quel point.


   
HISTOIRE

   
On peut pas vraiment dire que Rhodes soit la plus accueillantes des régions. A votre droite, du sable, à votre gauche du sable ! Derrière, un volcan, et devant, Pyrithe, ville des racailles, voyous, et personnes peu recommandables en tout genre ! La ville avec le plus haut taux de criminalité de la région avec le plus haut taux de criminalité ! Haut comment vous me demandez ? Un gosse qui n'en a pas tabassé un autre pour lui piquer sa nourriture, c'est rare, voilà à quel point. Autant dire qu'il ne s'agit pas du meilleur endroit de la région pour espérer être élevé dans des conditions favorables au bon développement d'un enfant, contrairement à la Phénacit presque voisine, insolente, criminelle même oasis de luxe et de calme, narguant la populace rhodienne de ses fraîches fontaines.

Mais je digresse, et revenons donc à Rhodes. C'est ici, dans l'un de bordels de cette ville pourrie que je suis née. Je ? Qui ? Oh, excusez-moi, j'en oublie les règles de politesse ! Je, c'est moi, Rose Ja'Far ! ... Bon, en vérité Jacinthe, mais chut, deux noms de fleur pour une seule personne c'est... un peu beaucoup la honte. Enfin, résultat des courses, j'étais étonnamment bien lotie par rapport au niveau de vie moyen de la ville, justement parce que j'étais née au sein d'un bordel. Les filles-mères étaient communes ici, et nombre d'entre nous, enfants des prostituées qui survivent en vendant leurs corps, n'ont jamais connus leurs pères. D'ailleurs, c'est aussi le cas pour Iris. Iris Farah, c'est ma petite soeur. Ouais, c'était carrément plus simple de nous considérer comme ça même si on avait pas la même mère, et certainement pas le même père : on est nées qu'à un an d'écart après tout, c'est pas grand chose, et du coup, on s'est retrouvées à être élevées et à tout faire ensemble.

Le bordel ? j'suis sure que la plupart d'entre vous pensent des couloirs crasseux et des lits dont les draps auraient bien besoin d'être changés, sans parler des matelas qui abritent certainement plus de parasites que la fourrure d'un Voltali et... eh bien, vous n'avez pas tord du tout. Ça puait l'alcool aussi, ma génitrice comprise, pas mal de cuisses légères déseouvrées et un peu (beaucoup) dépressives aussi avaient fini par trouver refuge dans de bonnes vieilles bouteilles d'un alcool de nature douteuse, certainement distillé à partir de fruits de Cacnea ou de Cactures, ou de figues de cactus dans les cas les plus chanceux (et hygiéniques ! On sait pas où un Cacnea a pu traîner, alors qu'un Cactus au moins...) mais du coup, ça vous renseigne pas des masses, hein ?

Bref, on aura vu plus saint comme endroit pour élever des enfants. La mère d'Iris, heureusement pour nous deux, s'abstenait de boire pour deux, et de façon générale, bourrées ou non, nos multitudes de mères étaient là pour s'occuper de nous, et de la ribambelle d'autres enfants qu'il y avait avec.

Ca ne signifie pas pour autant que tout était rose. Déjà, je vous demande de visualiser, Rose et moi, quatre et trois ans, à entendre des gémissements de plaisir, d'autres nettement plus emplis de douleur, les voix rauques de porcs qui en avaient non seulement après les corps de nos parentes, mais aussi nos corps d'enfants tout juste assez âgées pour marcher et aller au pot sans systématiquement demander d'être accompagnées... heureusement, visiblement, notre bordel faisait partie des rares établissements qui n'appartenait pas à telle ou telle mafia ou gang douteux, et nos mères avaient encore assez de bon sens pour nous protéger des regards et des mains lubriques. ... enfin, jusqu'aux seize ans de Rose, et à mes quinze ans. Perdre nos vertus le jour de notre anniversaire... on aura mieux vu comme cadeau. Mais on était en âge de "travailler", ramener de l'argent autrement qu'en distribuant des préservatifs à 50 pokédollars dont personne ne voulait de toutes façons. ... Bizarrement, j'ai bien mieux tenu le choc que mon aînée. Je me souviens très bien de la douleur qui s'enflammait entre mes cuisses mais... le pire, je crois, ça a été de voir Rose céder et pleurer pour la première fois depuis que je la connais. Non, vraiment, c'était horrible. Avant ça, elle faisait toujours la forte, et agissait en conséquence. Frappait sur les garçons et les autres filles qui c'était nécessaire, et n'hésitait pas à hausser le ton plus que nécessaire du haut de sa frêle stature pour faire entendre sa voix, de gré ou de force. ... Je me suis promise de faire en sorte de ne plus jamais la voir pleurer. Ça faisait mal... encore plus mal que ce qui venait de nous arriver.

Assez ironiquement, c'est ce jour là qu'Alraune et Titania sont rentrées dans nos vies, une Rozbouton et une Flabébé, "généreusement" offertes par notre premier client, qui avait visiblement été agréablement surpris de découvrir que... il avait eu l'occasion de "faire de nous des femmes", pour reprendre ses mots. Visiblement, ce monsieur en apparence bien sous tout rapport était quelqu'un qui travaillait pour le Groupe Ombre, et pas peu influent ! Un gros ponte avec plus de billets dans sa valise qu'on en verra jamais de toutes nos vies, qu'on pensait à l'époque. Ceci dit, j'étais au final très contente d'avoir la compagnie d'un Pokémon pour m'aider dans mes tâches quotidiennes, mais aussi plus simplement, avoir la responsabilité de m'occuper d'un autre être a été la meilleure chose qui ait pu m'arriver, et Titania n'a jamais quitté mes côtés. Et la présence d'Alraune a beaucoup aidé Rose aussi. Cette adorable Rozbouton a fait tout son possible pour aider à remonter le moral de celle qu'elle avait identifié comme étant sa dresseuse, et pourtant, ça n'avait pas été aisé.

Perdre mon pucelage comme ça, de cette manière... j'avais beau le savoir, rien n'aurait pu m'y préparer, et ça m'avait profondément marqué. Et Alraune, loin d'être rassurante, me rappelait constamment ces quelques instants qui m'avaient paru être des heures tant ils étaient déchirants. Je la rejetait, la poussait. Une ou deux fois, je l'ai même frappée, criant, hurlant, que l'homme allait revenir, qu'il allait encore nous faire du mal... pourtant, elle n'a pas laissé tomber. ... j'étais plus faible mentalement qu'un bébé plante que la chaleur ambiante aurait suffit à tuer si personne ne s'occuper d'elle, pathétique non ? A force d'efforts, pourtant, elle avait réussi à forcer le passage, à s'imposer là, sans me laisser d'autre choix que d'accepter sa présence, et de faire avec. Je peux pas vraiment dire que je l'ai regretté au final, puis une fleur empoisonnée, ça fait toujours son petit effet pour empêcher les clients de faire n'importe quoi ! (un petit rire, à la fois gêné et pourtant légèrement amusé, comme si un souvenir particulier remontait à la surface avait alors résonné.) Au final, les années passèrent, et un mouvement bizarre avait son apparition, et gagnait de plus en plus de fidèles chez les prostituées. L'Ordre du Nautile qu'il s'appelait. Un prêcheur s'était même installé non loin du bordel. Au début, on nous avait envoyé lui faire des avances, les mères disaient qu'il venait de loin, qu'il était riche, qu'on pourrait certainement lui soutirer un max de blé. Au final, on s'est bien faites trollées. Ce type, ils nous a pas touchées une seule fois, ni mois et Iris. Pourtant, on est loin d'être des laiderons putain ! AAAAAH ! Rien que de m'en rappeler, ça me hérisse les poils !

Amusant, c'est pas toi qui disait que, je cite, que tu t'en "battais la chatte avec une queue de Dracaufeu", Rose ?

Mais... mais ta gueule ! (un très fort rougissement avait alors pris Rose, tandis qu'Iris, visiblement très amusée par la réaction qu'elle avait tiré à la rousse, éclatait d'un rire jovial.) Bref ! Au final, il nous a pas touché. Ni nous, ni aucune des filles du bordel d'ailleurs mais, lentement mais surement, il avait réussi à convertir quasi toutes les filles à sa secte bizarre là, comme quoi fallait vénérer un foutu mollusque bleu. ... Ceci dit, on a fait profil bas avec Iris. Il était utile.

On a pu apprendre à lire et à écrire, choses qui nous manquaient cruellement. J'ai aussi pu parfaire mes connaissances en mathématiques, plus loin que du 2 + 2 = 4 pour tenir le compte de l'argent qu'on récoltait avec nos passes. ... Il a aussi fait l'erreur de mettre une flute entre les mains de Rose, et on l'a tous immédiatement regretté.

Hey, j'étais pas SI mauvais que ça ?!

Tu as réveillé un Chuchmur avec Anti-Bruit Rose, Anti-Bruit ! Bref... Au final, on a juste eu à faire profil bas. A agir comme les wattouat (pouah !) désespérées (... bon, ça, c'était vrai) qu'il attendait de nous, pour parvenir à légèrement élever notre niveau de vie. Rose devait avoir 21 ans, et moi 20 le jour de notre baptême. Nous reçûmes ce jour là Chara et Frisk, un Ptyranidur et un Amagara, preuve de notre "foi" envers le Saint Nautile, et nous en profitâmes pour saisir l'occasion. On était à Kanto. L'ordre nous avait fait faire des papiers d'identité, et...

Nous étions majeures. Avec l'argent économisé tant bien que mal, nous en avions profitées pour fuir et, au lieu de rentrer à Rhodes pour répandre la foi du mollusque depuis le bordel, on a... disons, légèrement modifié nos plans. On s'est embarqués dans la première coquille de bois en direction de n'importe où, littéralement, sauf Rhodes. C'est comme ça qu'on a débarqué à Erios. Apparemment, Iris a de vrais dons de gestions, elle avait réussi à nous faire économiser une fortune ! Assez pour qu'on rachète une bicoque délabrée au pied des Dents de la Puna, qui avait dans son terrain, un bassin d'eau chaude qui appartenait aux nombreuses sources chaudes de la région. Avec le restant de nos économies, on a tant bien que mal rafistolé l'endroit et...

Il y a quelques semaines maintenant, la Rose des Ondes, notre établissement, à ouvert ses portes. Finis les petits boulots à gauche à droite, fini de dépendre d'autres ! Désormais, Rose et moi, nous n'avons plus à nous accrocher à personne d'autre qu'à nous-mêmes... je prie juste pour que notre petite auberge tienne le coup, et nous permette de vivre sans pour autant avoir à... recourir de nouveau à des méthodes bien peu honorables.




   
Fiche d'Amylith Sur Libre Graph

   

_________________
Merci d'envoyer les mps destinés à ce compte à Martyr Runefield, dont je suis la doublette ~ Ce compte ne peut pas recevoir de mps ~

Rose t'adresse la parole en Crimson et Iris te parle en Darkorchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Sylph. ide vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Admin

PROFILMessages : 883
Date d'inscription : 15/07/2015
RPGHey ! Moi c'est Sylph. ide et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris] Ven 8 Jan - 11:12

Le membre 'Rodrigue Zwei' a effectué l'action suivante : Attribution Pokémon sauvage

'Dé 5' : 25, 11, 88, 47

Félicitation : Deux de vos pokemons peuvent être chromatique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-sylphium.pokemonrpg.org

avatar

Hey, regarde !
Martyr Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 546
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 22
RPGHey ! Moi c'est Martyr Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris] Sam 16 Jan - 0:46

La fiche des demoiselles est terminée et attend validation ~ ♫

_________________
Martyr te parle en Royal Blue, Pollen t'engueule en Forest Green, Décibel minaude en Light Pink et Lucifer se paie ta tête en Night Blue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris] Sam 16 Jan - 9:05

Alors une jolie fiche je n'ai rien à y ajouter, le mental est plutôt équilibré et l'histoire n'a pas de grosbil flagrant !

Pour moi ce sera un oui

Fiche validée !

Nous t'invitons à recenser ton avatar ainsi qu'à te faire une fiche de lien, obligatoire.

A la recherche d'un rp ? C'est par ici !

Bienvenue sur Pokémon Sylphium, et amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris]

Revenir en haut Aller en bas

This isn't a secret, this is a memory [Rose&Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gestion des personnages :: Cartes de dresseurs :: Cartes validées-