Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

The Battle for Mitsuki's Soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: The Battle for Mitsuki's Soul. Ven 13 Nov - 15:35

Mitsuki flottait, nue, dans un vide infini. Tout était noir autour d’elle. Seuls quelques éclats violacés se mettaient à briller de temps à autres. Ces scintillements semblaient être la seule source lumineuse de cet espace étrange. Mais bien trop faible, elle ne permettait pas à Mitsuki de distinguer la moindre chose dans ce néant, si moindre chose il existait. Outre sa solitude, la seule compagnie de Mistuki était une légère brise, qui soufflait face à elle. D’une température plutôt tiède, ce petit vent laissait sur son passage une caresse chaleureuse sur le corps de la jeune femme, lui procurant un plaisir agréable et cela lui donnait une certitude. Celle d’être en vie. Car un mort ne ressentait rien. Pourtant, le temps passait, les minutes défilaient et chacune d’entre elle était exactement identique à la précédente. Mitsuki ne semblait guère cesser de flotter, avançant indéfiniment contre un vent qui gardait un souffle de force constante. Et déjà, la notion du temps pour la jeune femme commençait à devenir vague, de plus en plus incertaine, les minutes étant des heures et les heures des journées. Cela n’avait aucun sens et bientôt, le temps sembla cesser d’exister pour elle. Elle avançait, inexorablement, dans un espace où le temps lui-même semblait être figé, sans emprise sur quoi que ce soit. La longueur ne voulait plus rien dire. Le décor n’évoluait pas. Les scintillements violets déchiraient cette monotonie, mais leurs sources semblaient tellement loin… comme les étoiles vues de la Terre.

Le vent gagnait en force. La simple brise chaude et douce devenait ouragan. Froid et implacable. Mitsuki, dont l’esprit semblait totalement parti ailleurs, probablent parti chercher des réponses sur le pourquoi du comment, fut brutalement ramenée à la réalité. Son corps était balloté dans tous les sens par un vent désormais anarchique. Tantôt la tête en bas, ou les cheveux dans les yeux, ou tournoyant sur elle-même, Mitsuki n’avait plus le moindre contrôle sur son corps, trop faible pour lutter. Elle subissait les assauts répétés de la tornade qui fouettait chaque partie de son corps et elle commençait à se sentir extrêmement mal.

Le vent changea une nouvelle fois. Toujours aussi fort, il soufflait cette fois dans le dos de Mitsuki, qui se sentait se faire emporter. Où ? Elle ne le savait pas. Mais la bourrasque la conduisait quelque part, peut être vers la fin de tout ça. En soi, elle n’avait pas vraiment tort. Elle fut projetée contre une paroi molle et visqueuse. Dès qu’elle fut rentrée en contact avec elle, la paroi se mit à trembler. Mitsuki sentait quelque chose bouger derrière elle. Dans un éclat violet, elle vit de grosses veines de couleur bleuâtre converger vers elle. Paniquée, Mitsuki tenta de se débattre pour s’échapper, mais elle semblait engluée dans ce mur bizarre. Bientôt, son corps s’enfonça dans la paroi, cette dernière l’engloutissant goulument. Mitsuki hurla, s’égosilla, tenta de lutter, encore une fois en vain, contre une force implacable. Les larmes aux yeux, la dernière chose de Mitsuki put voir fut sa main tendu vers l’avant, dans l’espoir que quelqu’un s’en saisisse. Cela n’arriva pas, et Mitsuki sombra dans l’inconscience.

Lorsqu’elle regagna conscience, Mitsuki était recroquevillée sur elle-même. Enfermée dans un endroit assez étroit très sombre, elle semblait flotter doucement dans une sorte de liquide, comme si elle était en incubation. Dans un liquide ? A cette pensée Mitsuki se sentit étouffer. Il était très probable qu’elle finisse par manquer d’air ici ! Prise d’un regain d’énergie soudain, surement une montée d’adrénaline, Mistuki rejoignit une paroi de sa prison aqueuse. Elle semblait molle. La jeune femme, poussée par un instinct de survie, agrippa la paroi. Immonde à prendre en main, elle était mollassonne, visqueuse, gluante. Une pulsation, comme un battement de cœur, traversait régulièrement le mur, provoquant une contraction brève de la prison. Il fallait qu’elle sorte d’ici. Elle tenta de toutes ses forces de déchirer la paroi. Mais la matière semblait élastique et donc peu disposée à être séparée de force d’elle-même. Mitsuki ne lâcha pas l’affaire. Son désir de vivre sembla finalement  prendre le dessus sur la résistance de la chose, et enfin, une ouverture se fit. L’endroit se vida petit à petit de son liquide, et Mituki put enfin sortir de sa prison. Emportée par le courant du liquide qui s’échappait, elle atterrit à plat ventre sur un sol mou. Elle grelottait, toussait, mais elle put enfin prendre une bouffée d’air. Elle resta là, à quatre pattes, pendant plusieurs minutes, faisant le point sur ces événements incompréhensibles qui se passaient. Elle se leva, tremblante, observant les alentours.

Des cocons. Des cocons de chair étaient alignés sur tout le côté de l’immense pièce où elle avait atterrit. Certains, notamment celui dont elle était issue, étaient complètement aplatis, par terre, ayant surement libéré leurs hôtes, comme elle.  Un écran géant faisait défiler moult images à la seconde. Mitsuki, curieuse, s’approcha afin de distinguer plus de détails sur ces images. Cet écran ne semblait que faire défiler des lieux, des villes, des forêts, des ruines, des déserts, et tout un tas d’autres lieux. De part et d’autres de cet écran partaient dans tous les sens des engrenages, emboités les uns dans les autres dans un joyeux bordel. Mais l’ensemble paraissait tourner pleinement, créant une cacophonie de crissements sans nom.

Désireuse de s’éloigner au plus vite afin de préserver l’intégralité de son ouïe, Mitsuki retourna vite devant son cocon. Avait-elle été enlevée ? Que signifiait tout ça ? Le nautile l’avait-elle rappelé à lui ? Etait-elle… morte ? Ou ce n’était qu’un simple rêve. Rêve ludique, réaliste, mais un rêve.

- Rien de tout ça, Mitsuki, rassure toi, dit une voix grave dans son dos. En tout cas, pas comme tu pourrais le penser.

Mitsuki se retourna vivement. Non loin d’elle se tenait un jeune homme, bien plus grand qu’elle. Cheveux châtain clair, mi-longs noués en une queue de cheval. Il portait un simple tee-shirt noir, sur lequel était dessinée une barre de chargement aux deux tiers remplie. La légende en dessous disait « Patientez, je réfléchis ». En guise de pantalon, il portait un jean dont le noir était délavé. Ses pieds étaient nus.

Il dévorait de ses yeux marron caché derrière d’amples lunettes le corps de Mitsuki, se grattant une barbiche dégueulasse de deux jours. Un étrange personnage donc.

-Ton corps est certes agréable à regarder, mais il ne serait pas préférable pour toi de t’habiller un peu ? Sourit l’autre.

Mitsuki se sentit rougir. Elle s’empressa de cacher avec des bras ses attributs, honteuse. Elle se rendit compte également qu’elle avait froid. Tremblante (de haine aussi), elle lançait à l’autre un regard courroucé.

- Et monsieur n’aurait pas l’obligeance de me trouver des vêtements ? Je sors de cette chose-là moi.

En guise de réponse, l’étrange individu claqua des doigts. Le ronronnement des engrenages s’amplifia, et de la fumée s’échappa d’entrebâillements dans les murs dans toute la pièce dans une harmonie de sifflements. La fumée était opaque et bientôt, on ne put plus rien distinguer dans cette pièce. La fumée, chaude était agréable au contact du corps de Mitsuki. Mais le plaisir fut de courte durée car la fumée se dispersa vite. A sa grande surprise, Mituki était habillée de son habituelle robe orangée aux manches amples. L’homme en face d’elle eut un sourire.

- Mieux ?

- C…Comment avez-vous fait ça ? Balbutia Mitsuki. Et qui êtes-vous au juste ? Et c’est quoi cette endroit ? Et je fais quoi moi ici ?

- Pourquoi te répondrais-je Mitsuki ? A la fin de ce post rp, tu auras déjà oublié.

Poste… Airpé ? De quoi cet homme voulait-il parler ? Mitsuki ne comprenait rien de rien. L’homme continua néanmoins.

- Mais maintenant que tu es arrivée à maturité, il te faudra passer un ultime test. C’est pourquoi je suis ici. Pour te guider.

Mais Mitsuki s’était perdue en chemin.  Maturité ? Test ? Airpé ? L’homme soupira.

- Il va me falloir te l’expliquer alors. Mais je te préviens, tu ne vas pas aimer. Même si de toute façon, je ne te laisserai pas le choix d’aimer ou non.

Mitsuki attendait, le regard vide, que l’autre se décide à enfin cracher le morceau.

- Je suis toi, Mitsuki. Ou plutôt, tu es moi. Tu viens du plus profond de mon cœur. Je suis ton créateur. Mais pour simplifier, appelle-moi Slan.

- Slan… Mon… Créateur ? murmura-t-elle. FOLIE ! Hurla-t-elle.

L’homme soupira.

- Je t’avais dit que ça ne serait pas plaisant à entendre. Tu es un simple personnage de fiction Mitsuki. Comme ceux des livres. Tu es une idée partie de là – Il montra l’endroit où était supposé être son cœur- qui a maturé ici – Il montra sa tête- et c’est ici même où nous nous parlons en ce moment.

- C’est faux… Je…

- Faux ? MWAHAHA ! Tu veux un exemple ? Ta mère. Qui est ta mère ? Son nom ? Ne répond pas tu ne le sais pas. Je ne l’ai même pas inventé. Jamais elle n’a été mentionnée dans ton histoire. En gros, elle n’existe pas. Tu n’as qu’un seul père, sans nom également. Je ne suis qu’un dieu qui joue avec toi comme sa marionnette.

Les larmes montèrent dans les yeux de Mitsuki. Toute sa vie n’était qu’un mensonge, de A à Z. Enfin… Sa « vie » si elle pouvait le dire ainsi. Non, ce n’était pas possible. Elle existait. Elle ressentait des choses…

- Seulement parce que je le veux, Amy.

- NE M’APPELLE PAS COMME CA !

Sous le coup de la colère, Amy fonça sur le dit Slan. Pourquoi faire exactement, elle ne le savait pas. Mais elle voulait lui faire mal. C’était tout ce qu’il lui importait. Ce dernier claqua des doigts et disparut. La pièce s’assombrit. Et la voix de Slan résonna.

- Petite impertinente… Je voulais seulement te rencontrer afin de t’encourager pour ton ultime test. Car il ne sera pas uniquement dépendant de moi. Tu vas affronter quelqu’un Mitsu. Quelqu’un comme toi. Contrôlé par un autre dieu. Tu n’es qu’une idée sortie de son cocon. Maintenant il va falloir te battre pour prouver que je n’ai pas eu tort de t’inventer, et de t’invoquer en ces lieux.

La voix parvenait à Mitsuki, magré le fait qu’elle s’était bouchée les oreilles, en pleurant sa volonté d’exister, d’être une vraie personne et que jamais elle ne voulait se soumettre à telle personne. Elle ne pouvait se résoudre à le croire. Et pourtant…

- Va maintenant. Affronte ta destinée. Je ne suis plus le seul maître de ces lieux. Oh. Et tu vas tout oublier bien sûr. Il ne faudrait pas que ça te perturbe.

La cacophonie engrenages/sifflement repris de plus belle. L’écran montrait désormais l’image d’une arène de combat déserte. Le sol trembla. Mistuki perdit l’équilibre. Le lieu s’était effacé de plus belle dans une fumée dense.

***

Mituki se trouvait sous les feux d’un projecteur. Elle se trouvait à l’extrémité d’un terrain de combat Pokémon. Comment avait-elle atterrit là ? Une chose attira son attention. Une silhouette se dressait à l’autre extrémité, dans l’ombre. Un étrange lieu… Soudainement, une voix résonna en elle. Une voix lointaine.

- Tu as une fonction.

Un match. Elle allait livrer un match. Elle ne savait pas comment ni pourquoi, mais elle le savait. Et ce match était important.  Elle eut un sourire. Une Pokéball tomba de sa manche dans sa main.

- Je suis Iwako Mitsuki, maîtresse des fossiles, et Chancelière de l’Ordre du Nautile sur Erios. Je ne me retiendrai pas. C’est parti Dragmara !

Son magnifique Dragmara sorti de sa Ball, laissant derrière lui d’infimes éclats de glace, cristallins.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Sam 21 Nov - 19:48

De nombreuses questions fusent en ce moment, où se trouve Mitsuki ? Où se trouve la Grande Chancelière, la petite protégée du Hiérophante ? Et d'ailleurs, en parlant de lui, pourquoi n'est-il pas en route pour la sauver ? L'a-t-il oublié ? Ou bien, est-ce que c'est comme Mitsuki le pensait, est-ce un rêve ? Et ce Slan, est-ce vraiment son "créateur" ? Est-ce lui qui est à l'origine de cela ? Non, quelqu'un d'autre tire les ficelles, un quelqu'un qui est allié à Slan, qui a promis un marché, lequel ? Aucune idée, seul l'avenir nous le dira, mais ce quelqu'un peut très bien se trouver devant Mitsuki, de l'autre côté du terrain. Difficile de le savoir, cette personne est noyée dans le noir, seule la silhouette est visible, silhouette qui n'a rien à voir avec Slan, ça fait une proposition en moins. La personne en face d'elle est petite, potelé, la calvitie, un profil que Mitsuki ne connaît pas, mais selon l'issue de ce combat, l'identité de cette silhouette sera peut-être révélée, ou peut-être pas.

Parlons du terrain d'ailleurs, six statues forment un demi-cercle partant des deux côtés de la Chancelière qui se rejoint derrière elle, ces six statues risquent de lui dire quelques choses. Les pokémons représentés sont les suivants : Nidoking, Lokhlass, Electhor, Aéromite, Roucarnage et pour finir, Reptincel. Une aura apaisante et protectrice semble venir de ses figures en pierre, du moins, si ces statues sont vraiment de pierres. Leur présence ici est inconnu, mais est-ce un lien avec la religion de l'Helix ? Est-ce que c'est un piège du Dôme ? Ou bien, est-ce une épreuve du grand Helix ? Çà a sans doute un lien avec ce qui se trouve au-dessus de la silhouette noire : un gigantesque Kabutops sculpté dans le mur qui semble foncé vers Mitsuki, faux en avant. Quant au terrain lui-même, il s'agit d'une sorte de copie du Mont Selenite avec au centre le symbole d'une pokéball, mais bizarrement, des inscriptions étranges se retrouvent inscrites sur les murs, qu'est-ce qui est écrit ou est représenté ? Aucune idée.

Dragmara est sortit de sa pokéball, on s'attend donc à ce que l'atmosphère soit plus froid à l’apparition du pokémon fossile de glace, mais étrangement, l'inverse se produit. La température est élevée, elle devient presque étouffante, pourtant, pas de flammes en vue. C'est là qu’apparaît un Pyroli qui apparaît sur la tête du Kabutops de pierre, celui-ci est bel et bien vivant. Ce pokémon allié au fossile Dôme orne un sourire malsain sur ses lèvres, il semble amusé (?) de voir Mitsuki ici. Un rire se fait entendre, mais la source est pas très précises, mais en regardant la Pyroli, on peut penser que ses rires sont les siens. Un Pyroli qui ricane ? Et puis quoi encore ?

- Bien le bonsoir grande admiratrice de l'Helix, ennemi juré de mon maître. Quelle joie de te retrouver ici avec moi, cela fait longtemps que je n'ai pas vu d'humains par ici.

Le Pyroli ... s'est mis à parler ? Est-ce qu'il s'est allié à Slan pour que Mitsuki se retrouve ici ? Il est inconcevable que le créateur de la Chancelière ait osé ça, faire ça avec sa création ? Le Pyroli ricane de nouveau, puis reprend la parole.

- Je vais te prouver que tu honores le mauvais fossile, je vais te montrer que malgré toute l'admiration que tu porteras à ton dieu, il ne viendras pas te sauver dans cet endroit. Si tu veux éviter toutes souffrances, vient avec moi, vient que je te monter le vrai chemin à prendre, le vrai dieu a honoré. Laisses-moi te pervertir à la démocratie.

Un gigantesque tourbillon de flamme se produit, puis, un Parasect apparaît, les yeux brûlants au premier sens du terme. Il semble assez ... anéanti ? En effet, le pokémon champignon semble blessé, mais bizarrement, il tient debout.

- Ton "prophète" n'est qu'un dresseur fou, j'ai voulu l'aider, lui montrer le vrai chemin, mais il m'a mis à l'écart, avec ses pokémons dans un PC, me laissant dans les méandres de l'oubli. Le fossile Dome m'a aidé à surmonté cette épreuve, je l'ai donc aidé à mon tour. Ce que tu as devant toi était un des pokémons laissé dans le PC du Prophète que j'ai emmené avec moi, même si ce fut dur de les briser mentalement. Aurais-tu la force de battre ce pokémon ? Es-tu prêt à blesser un des anciens serviteurs du soit-disant prophète ?

Le Pyroli ricane, que fera Mitsuki ? Qui est ce personnage sombre ? Qui va donner des ordres à ce pokémon, lui ou l'hérétique ? Mais avant tout, est-ce que Mitsuki surmontera ce combat ? Seul sa réaction le dira, mais le combat est inévitable, pour honoré l'Helix, elle doit se battre, après tout, c'est comme ça que Slan a prévu de faire le test RP, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 30 Nov - 15:30

Quelque chose n’allait pas avec cet endroit. Définitivement. Car quand Dragmara sortait de sa Pokéball, elle était suivie par tout plein de petits cristaux de glace qui scintillaient de mille feux, créant un magnifique spectacle pour tout amateur de belles choses. Mitsuki, elle, n’en avait que faire et ne s’en émouvait guère. Ce n’était pas son rôle. Elle ne frissonnait pas non plus quand habituellement l’air se rafraîchissait légèrement à l’arrivée de son Pokémon sur le champ de bataille. Impassible, il fallait le rester. Il ne fallait pas faillir dès la moindre petite chose. Tel avait été son enseignement. Mais là, rien ne se passait comme d’habitude. L’habituelle fraîcheur agréable n’était pas venue. C’était tout le contraire qui se produisait en réalité. La température était montée drastiquement, d’un coup, et les petits éclats de glace fondaient en un rien de temps, laissant derrière la dinosaure une multitude de petites flaques d’eau.

Mitsuki plissa les yeux, dans l’espoir de voir quelque chose, un indice sur ce réchauffement soudain dans cette pièce bien sombre où elle ne distinguait que la silhouette qui elle, ne semblait avoir strictement pas bougé. Mais dans le noir, elle ne voyait vraiment rien. Elle devinait cependant une ombre immense au-dessus de son soit disant adversaire, mais rien de plus. Ses investigations, si on pouvait dire ça comme ça, s’interrompirent ici, lorsqu’elle fut aveuglée par un éclair de lumière soudain. Désorientée, elle se prit, dans un réflexe de recul, les pieds dans sa robe et tomba douloureusement sur ses fesses. Un rire se fit entendre. Elle ne pouvait voir d’où il provenait car ses yeux, sous le récent choc lumineux, ne voyaient qu’un voile d’un blanc perçant, piquant même ses rétines. Cependant, le rire résonnait en elle. Elle avait même l’impression que le rire venait d’elle-même. Plus précisément, comme sa mâchoire demeurait fermée, le rire paraissait émaner d’elle. C’était une sensation très désagréable, d’autant que ce rire, était un rire moqueur, sans joie. Ou si elle y était, cette joie était malsaine.

La vision de Mitsuki revenait peu à peu. Là, elle ne distinguait rien de plus que des formes floues et des couleurs encore trop agressives pour ses yeux. Ils demeuraient à demi clos, mais elle avait pu comprendre qu’une source lumineuse la surplombait désormais. Sa vue n’était même pas encore revenue que le rire cessa, laissant place à une voix doucereuse qui, encore une fois, semblait émaner de Mitsuki elle-même. Ennemie de son maître ? Joie ? Elle ne comprenait pas. Elle avait du mal à se concentrer sur ce que disait la voix. Sa tête lui tournait, la chaleur n’avait cesse d’augmenter depuis que Dragmara était sorti. Elle se releva tant bien que mal, désorientée, confuse, mais plus aveuglée. Sa vue était enfin redevenue à peu près comme d’habitude, et elle pourrait enfin voir ce qu’il se tramait. Premier constat, la brume. La glace qui venait de Dragmara se transformait en flaques, et ces flaques commençaient déjà à se vaporiser, créant une brume chaude, comme celles qu’on pouvait trouver lorsqu’on se trouvait dans un sauna. Mitsuki sentait la sueur se former un peu partout sur son corps, mais il y eu un instant où la sueur coula abondement, d’un coup. Car à travers la buée naissante, à l’endroit où la fervente du Nautile avait cru déceler une ombre géante se trouvait une gigantesque statue  de Kabutops. Mitsuki recula, le visage fixé dans une expression entre la surprise et l’effarement. Le Kabutops semblait la fixer elle, ses deux faux pointées directement sur son cœur à elle. Elle reculait en titubant, son corps ankylosé par la sueur qui s’accumulait à la condensation de la buée au contact de sa peau, collant les vêtements à sa peau. Entre deux vertiges, elle avait cette horrible impression que le Kabutops fondait lentement sur elle. Et sur sa tête, trônait la source de lumière. Un Pyroli la toisait de sa hauteur, ses yeux pétillants de sadisme à la vue d’une Mitsuki tremblotante. Pyroli, l’incarnation même de l’infamie, le pire ennemi du prophète, et donc par extension, d’elle-même. Etait-ce lui qui s’adressait à Mitsuki ? Ou était-ce juste le pokémon de la silhouette qu’elle se devait d’affronter ? Elle n’en savait rien, sa tête pesait, et ses réflexions se faisaient difficiles.

Sa tête heurta quelque chose de dur. Le choc la projeta en avant, à quatre pattes. Le rire résonna de nouveau pendant que la vision de la pauvresse se troublait de nouveau. Des larmes chaudes vinrent lui brûler ses yeux. Ce rire… Il se moquait d’elle. Mitsuki sentait la colère monter en elle, mais dans cet état, il ne serait pas possible de faire face. La voix continua son discours. Impie. Hérétique. Elle voulait que Mitsuki se joigne à elle, car son dieu l’avait abandonné ici. Fébrile, Mitsuki se releva en s’accrochant au fautif de sa chute qui se révélait être… Une statue d’un Roucarnage ! Une tête de Roucarnage dans un long habit blanc, ses ailes repliées devant lui comme si il maintenant quelque chose. Et autour d’elle, Roucarnage étant le centre, se formait un arc de cercle avec des statues à l’effigie des six Pokémons du Prophète. Mitsuki se sentit apaisée à la vue de ces monuments. Non. Son dieu ne l’avait pas abandonné. Mitsuki fit volte-face. Elle cherchait des yeux ce qui pouvait bien lui parler dans cette pièce. Mais plus elle cherchait, plus cet endroit lui semblait familier. Un dôme de roche, avec un large entrebâillement à son point culminant, cette salle ressemblait à un endroit qu’elle avait déjà visité, la Mont Sélénite. Particulièrement l’endroit où se trouvait la pierre de lune. Ici, pas de pierre de lune. Ni même de lune, ni même d’étoile dans le ciel aussi sombre que funeste que laissait voir le cratère. Autre détail, des inscriptions antiques étaient parsemées sur la paroi. Une écriture que Mitsuki connaissait bien. Une écriture qu’elle avait trouvée dans les ruines de Bonville. L’alphabet Zarbi. Ce combat avait-il un caractère antique ? Avait-elle été choisie par son dieu pour combattre l’infamie en personne ? Ceci expliquerait beaucoup de chose sur le caractère surnaturel de tout ça.

Alors que Mitsuki se reprenait, son adversaire repris de plus belle. La chaleur s’intensifia et Mitsuki le supportait difficilement. Il avait surement compris les intentions de Mitsuki car cette fois ci, il appela un Pokémon au combat. Il apparut dans une gerbe de flammes, ce fut un Parasect qui fut choisi. Un Parasect… à moitié mort. Sa peau avait laissé place à son squelette à quelques endroits. Il manquait des bouts par ci par là de son champignon. Ses yeux brûlaient, littéralement. Il souffrait, c’était l’évidence même. D’après le Pyroli – car dans son dernier discours, on devinait facilement que c’était l’interlocuteur de la religieuse – Il s’agissait ‘un des Pokémons du prophète, laissé à l’abandon. Le Pyroli semblait lui aussi être celui de la légende. Ce combat s’annonçait mythique. Elle était l’élue. Et pourtant, le discours de Pyroli, ainsi que la vue du Parasect semblait la toucher. Elle... hésitait. Ce Pokémon laissé à l’abandon par son prophète… Elle se retourna vers les statues. Celles si semblaient avoir changées. La vue troublée par les nouvelles effusions de chaleur, elle semblait voir un air maléfique se dégager des statues. Elle regarda tour à tour le Parasect et les statues. Elle s’avança vers le pauvre Pokémon souffrant d’un pas lent, mal assuré. Elle passa à côté de sa Dragmara. Cette dernière semblait souffrir de la chaleur. Normal, elle était de type Glace, elle supportait mal les grosses températures. Mitsuki posa une main sur le flanc trempé de son Pokémon. Tristement, elle souffla

- Tu souffres toi aussi… n’est-ce pas ?

Elle laissa sa main glisser sur son Pokémon alors qu’elle continuait sa route vers le Pokémon adverse. Ses lèvres tremblotaient et son expression était peinée. Ce Pokémon avait subi les peines de l’abandon par son dresseur. Puis il avait été tiré des enfers par Pyroli, tourmenté, brisé, par ce dernier dans le simple but de le retourner contre l’adoratrice du Nautile.

- Je… Je…

Son œil droit laissa les larmes couler sur sa joue. Elle s’agenouilla près du Pokémon mais n’osa le toucher.

- Je suis désolée… Tu n’as pas à subir ça…

Si Pyroli voulait tourmenter la jeune femme et la briser mentalement, il semblait bien parti. Peut-être que Mitsuki finirait aussi un jour, brûlée partiellement, face au Grand Hiérophante, dans un affrontement horrible. Signant la fin de l’ordre du Nautile une fois ce dernier vaincu.

- Poussière tu étais… Fossile tu deviendras. Et puisses-tu trouver par la même occasion la paix auprès du Nautile. Pouvoir Antique.

Le cri de Dragmara derrière elle lui indiquait qu’elle avait compris. Il fallait y aller fort dès le début. Sous cette chaleur, elles ne tiendraient toutes les deux pas longtemps. Mitsuki se releva, dévisagea le Pyroli, les larmes coulant toujours de son œil droit. Mais l’expression du visage semblait emplie de colère. Pour les fautes de son Prophète, pour l’Ordre, Mitsuki brillerait ce soir, telle la belle lune dans cette nuit noire, dans une danse macabre où seule la volonté la plus forte pourrait l’emporter.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mer 2 Déc - 15:23

Le Parasect titube, lui qu'on a ordonné d'attaquer semble déjà avoir bien du mal à se déplacer, du coup, l'insecte parasite se pose sur le sol suite à un craquement d'une de ses nombreuses pattes, craquement à faire frémir un Osselait. Certes, il en a quatre pairs, mais vu la solidité des autres, il n'ira hélas pas loin. Pyroli émet un soupire et une moue s'affiche sur son visage, comme c'était son premier pokémon à brisé, il n'y était pas aller mollo, du coup, le pauvre pokémon a subi beaucoup trop de torture, à tel point qu'il est ce qu'il est maintenant, un mélange entre un squelette, un champion et une petite partie d'insecte, même le champignon a l'air croquer, pauvre pokémon, en plus, la température ne l'aide pas du tout. Certes, le Dragmara transpire à grosse sueur, mais le pauvre Parasect subit deux fois plus la température subit, mauvaise idée d'envoyer ce pokémon au tout début ... enfin, Pyroli s'en fiche, de toute manière, il n'a jamais été utile. Du coup, il pense déjà à quel autre pokémon il devrait envoyé, enfin, il ne s'attendait pas à ce qu'il allait suivre.

Rien à voir avec ce qu'a fait Mitsuki, sa tentative de le rassurer a plutôt raté, le Parasect frissonne, toujours avec un équilibre incertain, mais il tient debout, c'est ce que le Pyroli voulait, enfin, en partie. Alors que Mitsuki ordonne au Dragmara de lancer Pouvoir Antique, l'insecte se redresse, surplombant Mitsuki anciennement accroupis. La sphère lumineuse lancé par le Dragmara touche, même intact, Parasect aurait été trop lent à esquiver, mais à l'impact, un gros nuage de spore se forme, nuage qui prend les dimensions d'un brouillard, brouillard qui se faufile dans les narines du pauvre pokémon Glace qui a déjà du mal à respirer, quel effet ça a ? Un empoisonnement, en plus d'avoir du mal à respirer, Dragmara va devoir combattre le poison. Cependant, Parasect ne s'arrête pas là : pendant son envol, un groupe de graines se logent sous les gigantesques pattes du pokémon fossile, de ses graines d'immenses racines en sorte et enroulent les pieds du pokémon, drainant sa vie.

Cette occasion saisit lui permet de reprendre des couleurs, au sens stricte du thermes : la partie squelettique de Parasect semble être englober par une nouvelle peau, comme un retour au vivant, mais les yeux de l'insecte brûlent toujours et la température est toujours aussi forte, le Dragmara a beau avoir l'avantage du type, ses attaques seront moins puissante que prévu, pour le bonheur de l'insecte. Pyroli sourit, puis se redresse, tout compte fait, il aura servit à quelque chose cet insecte, mais ce sourire est adressé à Mitsuki, son pokémon et elle risque de ne pas rester lucide longtemps sous cette forte température, encore plus son pokémon que la dresseuse elle-même.

- J'imagine que ton choix est fait.

Déjà dans sa tête, il imagine toutes les tortures qu'il va lui faire, un peu trop confiant l'Evolition, mais pour le moment, le combat est à égalité, et puis, si son Parasect échoue, il pourra toujours envoyer un autre pokémon s'occupe une bonne fois pour toute de ce Dragmara, ils seraient ainsi toujours à égalité, enfin, sauf si Mitsuki a une idée dans sa tête, comme rafraîchir l'atmosphère, mais reste avec quel pokémon.


Dernière édition par Eria la Joliflor le Dim 6 Déc - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Ven 4 Déc - 10:41

Il s’en était fallu de peu. Quand l’attaque Pouvoir Antique heurta de plein fouet sa cible, un nuage impressionnant de spores fut relâché par le Pokémon, créant rapidement un brouillard opaque tout autour de lui dans un rayon tout à fait honorable, suffisant pour englober son adversaire ainsi que sa dresseuse. Mitsuki, dont les réflexes avaient été taillés et aiguisés pour le combat durant son entrainement au sein de l’Ordre, eut le temps de se protéger le visage de ses mains et manches avant que le nuage ne l’atteigne. Elle avait fermé ses yeux, cessé de respirer et avait bouché ses entrées d’air pour éviter toute intrusion inopportune dans ses voies respiratoires. Elle n’avait pas encore connaissance de l’effet néfaste que les particules avaient sur les êtres vivants et elle avait préféré éviter tout risque inutile. Malheureusement, dans cette posture, elle n’avait pu souffler aucun ordre à son Pokémon qui avait fini tantôt par être happé dans le nuage et victime du mauvais tour qui lui avait été joué. Elle avait entrouvert les yeux de temps à autre pour essayer de distinguer quelques indices sur la situation, ou juste même pour voir si le nuage se dissipait enfin. La chaleur accablante avait rendu cette attente d’autant plus difficile qu’elle altérait sa capacité à endurer une apnée longue ainsi que sa capacité à se concentrer sur les possibles issues de la situation. Enfin, quand l’air eut commencé à sérieusement manquer, le nuage se dissipa. Mitsuki put enfin respirer un grand coup avant de courir s’agenouiller près de son Pokémon pour faire un état des lieux.
Dragmara tenait à peine debout. Des racines s’étaient enroulées autour de ses larges pattes. Des vampigraines. En plus d’entraver les mouvements du Pokémon, ces saloperies drainaient lentement l’énergie vitale de son dinosaure. Dragmara avait une expression entre la douleur et la lutte. Les yeux durement clos, la mâchoire serrée, son ventre se gonflait et dégonflait rapidement, signe que sa respiration se faisait difficile. Un empoisonnement. Il n’y avait pas de doute, l’insecte avait lancé une sévère attaque Poudre Toxik. Ce dernier se tenait d’ailleurs face à eux, au-dessous du Pyroli et il semblait plus… vivant oui. Il avait retrouvé des couleurs et ce qui était moisi avant semblait avoir retrouvé une seconde jeunesse. Les vampigraines avaient bien fait leur office et Dragmara ne tiendrait plus longtemps.
Pendant ce temps-là, le Pyroli observait la scène d’un air hautain, suffisant. Il semblait s’amuser de la situation. Il en profita même pour aller provoquer la jeune femme, annonçant implicitement sa défaite prochaine. La Mitsuki haletante, se retourna vers lui, dent et poings serrés, avant d’esquisser un sourire.

- Choix ? -Elle gloussa quelque peu- Il n’y a jamais eu de choix démon. Mon cœur, mon âme même est Nautile. Tes paroles perverses ne pourront pas me faire flancher. Je résisterai  à tes tortures lubriques que tu m’infligeras. Et enfin, en tant que Chancelière du Nautile, je purifierai le monde de ta présence et te renverrai croupir au fin fond de tes enfers brûlants.

Elle eut un léger vertige qui la déséquilibra un instant. Son visage retrouva son air neutre, las, et son ton se fit plus calme, détendu. Elle commença une incantation.

- L’ère glaciaire. Celle qui met fin à tout et qui engendre le renouveau.  C’est grâce à elle que l’harmonie règne sur cette planète. Dragmara représente cette harmonie parfaite. Ressens son pouvoir, démon, et disparait à jamais. Vas-y Dragmara ! Lance Tomberoche !

Dragmara poussa un cri. Aussitôt, des pointes rocheuses fusèrent du sol autour du Parasect, fauchant le Pokémon sur leur passage et l’emprisonnant de surcroit. Mitsuki le savait, elle l’avait vu lors de son premier assaut, l’insecte n’était pas assez vif ou rapide pour esquiver une attaque plutôt rapide. Et là, entravé par les pitons rocheux, le parasite ne pourrait pas se dégager assez rapidement pour esquiver sa prochaine attaque. La dernière.

- C’est terminé ! Lance l’Ultralaser !

Dragmara prit une grande inspiration pour charger son énergie.  Avec la chaleur ambiante, lancer une attaque glace n’était pas judicieux car elle aurait perdu en puissance. Néanmoins, grâce à son talent Peau Gelée, son Ultralaser serait emprunt du type Glace, sans en perdre forcément la puissance. De quoi achever son adversaire une bonne fois pour toute. Qu’il puisse jouir d’une mort qui l’attendait depuis des siècles déjà. Enfin, Dragmara relâcha son puissant Ultralaser, qui partit à une vitesse fulgurante s’écraser sur la prison rocheuse dans une explosion assourdissante. Les ondes de choc générées envoyèrent des bouts de roche dans toutes les directions. L’un entailla la joue de Mitsuki, ce qui lui fit perdre une fraction de seconde sa concentration. Fraction de seconde suffisante pour qu’elle fut prise de court par la puissance de l’onde de choc et projetée sous le regard impuissant de sa Dragmara plusieurs mètres en arrière avant de retomber lourdement sur le sol, au centre des six statues, où elle y resta, immobile.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Sam 5 Déc - 15:30

Le Pyroli trouvait ironiquement la situation charmante, voire la dresseuse courir vers son pokémon, soucieuse de son état, l'hérétique aurait presque trouver ça triste. Le soucis est le suivant, il est dans l'autre camp, donc Mitsuki est une hérétique pour lui, autant qu'il l'est pour elle, mais comme on dit, seul le vainqueur a raison, donc l'issue du combat devra ou non faire changer la chancelière de côté. Parasect, lui, est triste, ça se voit, il continuait sa synthèse quand il vit la femme aller voir le fossile de Glace, il sait que c'est de sa faute ce qui arrive à ce pauvre pokémon, mais c'est sa "vie" qui est en jeu, son âme même, il a trop souffert, donc il refuse de retourner dans les flammes du Pyroli pour souffrir de plus bel.

Cependant, comme il a baisser sa garde, il se retrouve maintenant encerclé de rochers qui font au moins le double de sa taille qui sont sortis de nulle part, un Tomberoche lancé malgré le douleur et la chaleur du Dragmara. Cette attaque est inévitable pour le pokémon parasite, Pyroli l'a déjà deviner, il est fichu maintenant, le temps de remonter, il sera mise à découvert, du coup, il prépare déjà son prochain "soldat", sa chair à canon, car oui, il compte bien finir de Mitsuki lui-même, mais ça, il faut encore que ça arrive. Son coeur est Nautille ? Son âme aussi ? Dans ce cas, il n'a qu'a brisé tout ça, il a les pouvoirs pour, il lui manque juste une occasion de le faire.


- On verra dans ce cas qui se retrouvera à brûler en premier entre nous deux Nautillienne.

Parasect, lui, tente de sortir de cette prison rocheuse, mais un puissant Ultralaser rendu plus puissant par le talent du fossile s'écrase sur le pokémon corrumpu. Une gigantesque explosion de glace se produit, faisant retourner l'insecte sous sa forme squelettique complet, ce puissant rayon a eu assez de puissance pour blesser ce pokémon, mais pas de corps visible, juste de la fumée, fumée qui s'élève en même temps que le vent glacé qui s'est levé, l'Ultralaser a en effet refroidi l'atmosphère, elle devient plus vivable, surtout pour Dragmara. Le souci, c'est qu'un des rochers a blessé la Chancelière, la perturbant et, ainsi, la projetant en arrière sous le sourire effrayant du Pyroli, voilà qui devrait calmer ses ardeurs. Lorsqu'elle ne bouge pas, un rire résonne dans la salle.

- Alors, où est donc passer ta passion du Nautille ? Envolée ? Tu es moins résistante que je le pensais.

Encore une fois, l'insecte réussit à survivre, c'est du moins ce que l'on pense lorsque le pokémon ressort de sa prison rocheuse, reprenant une nouvelle vigueur grâce aux Vampigraines et à l’énergie vitale de Dragmara. Profitant du temps de recharge du fossile de glace, le parasite fonce, les griffes supérieurs brillantes, un coup de Griffe Acier devra permettre d'avoir un peu plus l'avantage. Après un coup placé, son champignon se met à grandir, grandir, jusqu'à avoir une taille plus imposante. Un coup de Croissance pour mieux survivre aux attaques à distance du pokémon sera le bienvenue. Et puis, les Vampigraines et le poison devrait mettre le pokémon dans une situation bien délicate, mais le pokémon, bien que désolé, n'a pas le choix : c'est lui, ou le Dragmara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mar 8 Déc - 11:20

Un bruit de choc sourd. Les oreilles qui sifflent. La vue réduite à une orgie de couleurs floue et aveuglante. L’arrière de son crâne si douloureux qu’il semblait fendu. Si douloureux qu’elle ne ressentait même plus le reste de son corps, inerte, qui ne voulait plus lui obéir. Voilà ce que Mitsuki ressentit durant quelques dizaines de secondes où elle avait demeuré sonnée, au sol, aussi amorphe que la poupée de chiffon qu’elle avait été quand la puissance de l’impact l’avait emportée. Enfin, quelque chose de gelé vint se poser sur son visage. Puis un autre. Puis encore un autre. Son corps entier frissonnait lorsque ces petites choses fondirent au contact de sa peau, laissant derrière eux un liquide glacé couler, couler jusqu’à l’arrière de son coup, qui, les premières fois, lui redonnèrent à frissonner sous la désagréable sensation que cela lui procurait. Déjà elle commençait à retrouver un peu le contrôle de son corps. Et puis ce rire. Ce rire abominable qui résonnait en écho, rebondissant violemment à l’intérieur de sa boîte crânienne. Le rire de Pyroli sans aucun doute. L’animal devait trouver la situation cocasse. Elle ne cèderait pas. Comme prise d’un spasme, elle se redressa d’un coup. Erreur, sa tête lourde l’emporta un peu, sa vision se brouillant de plus belle. Elle s’appuya sur ses bras pour ne pas se retrouver une nouvelle fois à terre, priant pour que ces derniers supportent son poids. Elle prit une profonde inspiration, retrouva son calme, et parvint à se relever, bien que difficilement.

A peine fut-elle debout qu’un cri de douleur de sa Dragmara déchira la pièce. L’insecte avait miraculeusement survécu, car oui, à ce stade-là, c’était purement miraculeux qu’il n’eut pas été immédiatement réduit en poussière. Ce dernier avait donc lâchement profité de la fatigue du pauvre Pokémon et du fait que la dresseuse se battait contre le royaume des songes pour asséner une attaque que Mitsuki n’avait pas vu, mais qui avait semblée extrêmement efficace contre sa cible. C’était bas. Mais c’était le jeu aussi. Enfin, si jeu il y avait, car l’enjeu semblait pas mal compromettre l’espérance de vie de la fervente en cas de dénouement malheureux pour elle. Et puis il ne fallait pas oublier qui elle affrontait. Le Mâlin en face d’elle utiliserait les pires bassesses pour parvenir à ses fins. Mais Mitsuki, en bonne fille de la roche, encaisserait, résisterait, et montrerait au Pyroli que c’est ELLE qui l’emporterait. Elle lui fit d’ailleurs remarquer, d’un ton neutre et d’une voix un tant soit peu faiblarde.

- Ma passion… ma Foi… sont telles la roche. Inébranlables. Mon corps te semble peut être fragile, mais ma volonté ne peut être érodée. Et tes tours de passe-passe ne me laissent que de marbre. Alors viens démon. Et fais-toi écraser par le pouvoir de la roche. Je t’attends.

Pendant sa tirade, Mitsuki ne cessait de jeter des coups d’œil au Pokémon parasite qui lui servait d’adversaire. Il ne ressemblait tellement plus à rien. Quasiment plus de peau, un champignon rongé de partout. Champignon qui semblait grossir à une vitesse surprenante. Apres avoir porté un coup au corps à corps, l’insecte s’était mis hors de portée du dinosaure et préparait une attaque à distance pour achever son adversaire. Mais si Dragmara devait quitter le combat, foi de Nautile, elle ne serait pas la seule à rentrer chez elle. Mitsuki aimerait bien gagner du temps, mais à cause du poison et des vampigraines, le temps gagné ne serait que pure perte. Elle se dirigea vers son Dragmara, chancelant quelque peu.

- J’imagine que tu es prête ma grande.

Dragmara connaissait ce regard de sa dresseuse. Malgré ses airs tranquilles, elle était furieuse. Et si elle ne se bougeait pas, c’est elle qui allait subir sa colère en cas de défaite. Elle se releva désespérément. L’ombre d’un sourire se dessina sur le visage de sa partenaire.

- Tempêtsable.

Le corps de Dragmara s’enveloppa d’une aura et un vent violent se mit à souffler. Bientôt, les protagonistes disparurent dans une violente tempête de sable qui fouettait quiconque se trouvait en son sein. Il était bien plus difficile désormais de distinguer quoi que ce soit dans ce brouillard de sable. Certes, n’étant pas dans un endroit propice à une vraie tempête de sable, la puissance de cette dernière en était amoindrie, mais la pièce n’étant éclairée que par la lumière que dégageait Pyroli, la grotte était désormais bien assombrie. Mitsuki était à présent dans son élément. Elle voulait au passage vérifier quelque chose au sujet de son adversaire, mais en cet instant, il fallait passer à l’attaque. Parasect était bien mal en point, il serait moins mobile. En plus il pourrait être déstabilisé par le changement brusque de climat. L’occasion était parfaite.

- Mégaphone.

Dragmara pris une profonde inspiration, et poussa un hurlement. L’intensité de l’attaque, augmentée par son talent, dans un tel endroit fit même trembler les parois de la grotte. Contrairement à Ultralaser qui ciblait directement l’adversaire, Mégaphone avait un rayon d’action beaucoup plus large, ce qui était parfait pour ne pas trahir sa position une fois caché dans la tempête de sable.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Ven 11 Déc - 12:43

"Comme la roche", tel était l'opinion qu'avait Mitsuki sur sa volonté. Bien sûr, il aurait été mieux de dire "une volonté de fer", mais sans doute a-t-elle choisi cet autre matériau pour mieux se représenter, elle, la maîtresse des fossiles, du moins, c'est comme ça qu'elle se prennait. Le Pyroli eu un gros sourire, il aurait bien riposter avec "Dans ce cas, je détruirais cette roche", mais il est plutôt amusé par le combat. Parasect se battait du mieux qu'il peut, et il ne s'agissait que du disciple le plus faible et le plus dissident, le voir mener un combat comme celui-là est impressionnant pour le pokémon de feu, qui sait ce qui le pousse à aller jusqu'au bout, sans doute la peur de souffrir encore plus, oui, Pyroli n'aime pas perdre, il déteste qu'on se moque de son dieu comme Mitsuki n'aime pas qu'on se moque du sien, et pour lui, la religion du Nautille n'est qu'une énorme farce, rien de plus.

Une tempête de sable, voilà qui rendra le pokémon glace plus difficile a toucher. Il est vrai que, jusqu'à maintenant, la taille de l'immense dinosaure est un grand désaventage, mais cette tempête tombe pile poil. Le pokémon n'est certe pas boosté par la tempête de sable, mais son type roche l'empêche d'avoir un contre-coup tandis que Parasect, lui, se débat pour arriver à tenir debout. Le pokémon n'a pas l'habitude de faire face à des tempêtes aussi violente, lui, il est plutôt du genre à rester cloîtré dans sa grotte dès que les premiers flocons apparait, alors une tempête de sable ... Heureusement, l'imense champignon qu'il a sur son dos l'empêche de s'envoler, merci à Croissance. Mais maintenant, il va devoir faire vite : la tempête de sable l'empêche de se regénérer correctement, que ce soit avec l'aide des Vampigraines ou d'une Synthèse, il ne lui reste plus qu'à résister jusqu'à ce que la tempête se calme.

Puis, un bruit sourd, une immense onde de choc venu de loin vient s'approcher du parasite, mais celui-ci a décidé de se couvrir de la tempête, donc il creuse un Tunnel qui lui a permis d'échapper au Mégaphone. Profitant de cette occasion pour disparaître et utiliser une nouvelle fois Croissance, il profite de cette situation pour être à l'abri de la tempête de sable tout en ayant les bien fait des Vampigraines qui le régénère lentement, mais sûrement. La seul attaque qui pourrait le toucher serait une attaque sol, mais son double type lui permet d'être pratiquement immunisé face à une attaque comme Séisme ou Telluriforce, et puis, le poison fait toujours effet, n'est-ce pas ?

Il ne lui reste donc plus qu'à attendre, attendre que cette tempête passe, que ça soit plus calme, et en attendant, il prépare une nouvelle stratégie, mais pour ça, il lui faut du temps, beaucoup de temps, et ça, il en a contraîrement au Dragmara qui perd peu à peu sa vie pour les bien faits de l'insecte. Heureusement, il n'existe en combat qu'un moyen d'enlever ces vampigraines, et ce moyen n'est pas à disposition du pokémon de glace. Pyroli sent une profonde fierté monté, savoir que ce qu'il pensait n'être qu'un simple pion soit aussi utile, savoir qu'avec les autres pokémons, et peut-être prochainement avec Mitsuki, il peut faire des choses tellement amusantes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Dim 26 Juin - 18:03

Dragmara avait-elle touché avec son mégaphone ? C’est la question que se posait Mitsuki actuellement. Depuis que son Pokémon avait lancé son attaque, il n’y avait eu plus aucune réaction ni de la part du parasite, ni de la part du Pyroli. Le sbire du Dissident préparait peut être une contrattaque dans l’ombre de la tempête de sable. Mais cela paraissait fort peu probable pour la Chancelière. L’ouragan provoqué par Dragmara ne permettrait pas au Pyroli de voir assez clairement le terrain et donc de commander efficacement son Parasect. M’enfin, le mal avait toujours plus d’un tour dans son sac.
De son côté, Dragmara était sur le point de définitivement flancher. Le Pokémon haletait  et ses pattes avant avaient déjà lâché, les genoux ayant pris le relais. La mâchoire contractée et les yeux fermés témoignaient de la lutte du Pokémon contre le poison et les vampigraines qui l’approchaient de l’inconscience. Mais bon, Mitsuki n’avait pas lancé la tempête de sable par hasard. Elle voulait acheter du temps pour permettre à Dragmara de se reposer. La tempête permettait à Dragmara de gagner passivement de la résistance sur le plan spécial. Il lui suffisait d’équilibrer le tout, et Dragmara serait tranquille jusqu’environ la fin de la tempête de sable.

- Dragmara, utilise Mur de Fer.

Le Pokémon se concentra. Son corps prit une couleur gris clair, les courbes rondes se rigidifièrent et prirent une forme plus anguleuse. Mitsuki avança vers son Pokémon. Elle posa sa main sur le corps désormais dur du Pokémon en signe de réconfort.

- Allez ma grande, il va être temps de te purger de ce vilain poison. Repos.

Le corps de Dragmara se relâcha peu à peu. Sous sa main, Mitsuki sentit son Pokémon se détendre. Ses paupières se décontractèrent, sa respiration devint peu à peu paisible. Dragmara s’affaissa peu à peu sur lui-même. C’était bon. Il s’était bien endormi.

- Je te protègerai, repose toi bien.

Mitsuki grimpa sur le dos de son Pokémon. Alerte, Mitsuki commença à scruter les environ. Tout ce qui lui importait à présent, c’était que Dragmara puisse  récupérer tranquillement. Si elle avait bien compté, la tempête de sable devrait durer à peu près jusqu’au réveil de son Pokémon. D’ici là, si l’adversaire manifestait l’envie d’attaquer, Mitsuki chercherait à s’interposer entre les deux Pokémon pour encaisser à sa place. Après tout, elle était autant impliquée dans ce combat que son Pokémon. Serrant son pendentif dans sa main, Mitsuki n’était pas tranquille. Foi d’Hélix, Dragmara pourrait dormir sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Dim 26 Juin - 18:30

Le Pyroli a beau faire le malin, il ne voit pas plus haut que le bout de son nez, mais il fait confiance au Parasect, le parasite a quand même son repos éternel en jeu, mais en attendant, le Dragmara est le seul individu ici à voir clairemant, enfin, peut-être, pour l'heure, le Pyroli commence tout de même à se sentir inquiet, lui, inquiet ? Comment cela est possible, lui, la figure même du mal, sentir un soupçon d'inquiétude ? C'est ridicule, et puis, ce pokemon a beau être un ancien "camarde", ça ne reste qu'un cadavre contrôler comme une marionette, qu'il perde ou qu'il gagne, le sbire de la Faucille s'en fiche : ce qu'il veut, c'est que le pokemon lui prépare le terrain, pour qu'il puisse briser la chancelière aussi facilement qu'une brindille. En attendant, il savoure déjà la torture que subit le Dragmara : le poison et les vampigraines la font souffrir petit à petit, et la Nautile sait derrière son semblant d'inflexibilité que son pokemon souffre horriblement, et ce ne sera pas finit d'ici là, car le parasite prépare la contre-attaque, mais elle est trop longue pour le Pyroli, peut-être devrait-il la sermoner en attendant ?

- He bien, ton pokemon fait une bien triste tête, il souffre beaucoup n'est-ce pas ? Quelle pauvre bête, et dire que ce ne serait pas arriver si tu nous avais rejoint Miriuki. Tu vois ? Ce qui arrive à ton Dragmara est de ta faute, tu m'entends ? De TA faute ! Et il va subir tes frais à ta place, tout ça parce que tu as prier le mauvais Dieu.

Un sourire se dessine sur son visage, mais seul la Dragmara peut le voir après cette immense tempête minérale, mais une aura oppressante se forme autour de la chancelière.

- Puisque tu combats pour ton Dieu, pourquoi ne vient-il pas t'aider ? Pourquoi laisse-t-il ce pauvre pokemon souffrir ? Nous, on sera toujours là pour toi et tes pokemons, rejoins-nous, ou restes ici à subir le courroux de Kabutops !

Et pendant ce temps-là, le Parasect reste sous terre, utilisant Croissance le plus de fois possible : il emmagasinait de l'énergie pour abattre le Dragmara ! Miriuki doit faire vite pour sauver son esprit de Kabutops, mais son pokemon est si mal en point ... et dire que le Nautile ne devrait sans doute pas la regarder en ce moment, que pourra-t-elle faire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 27 Juin - 0:30

- Mais tu vas fermer ta grande gueule ?

Alors que Mitsuki s’attendait à une attaque du champignon sur pattes. Ce fut la voix insupportable du chien de feu qui s’éleva. Pour simplement la railler. Sur des faits qui se révélaient être erronés de surcroit. Les sbires du Dissident n’avaient ils qu’une grosse goule à leur disposition ? Une grosse goule qui reflétait le manque flagrant d’intelligence de ces derniers, qu’ils essayaient de compenser ? En tout cas, la provocation donnait à Mitsuki une vague idée de ce qui l’attendait. Soit le Pyroli souhaitait qu’elle attaque en premier, trahissant sa position dans la tempête de sable, auquel cas, son champignon de malheur aura préparé un piège, soit il essayait de gagner du temps en parlant avec la fervente, pendant que son même amanite se préparait en attendant la fin de la tempête. Dans les deux cas, la confrontation qui allait en résulter signerait surement la fin d’un des deux Pokémons. Dragmara allait être bientôt sur pied et en forme. Autant jouer le jeu du chien.

- Parles autant que tu veux, tu n’es pas intéressant à mes yeux. Tu n’es qu’un sous-fifre du Dissident. Essaie tant que tu veux de me faire culpabiliser. Nous nous sommes engagés, corps et âme, à suivre le Nautile. Et quand je dis-nous, je me compte dans le lot. Regarde toi, à me toiser de ta statue, les miches bien au chaud. Tu me donnes des leçons de morale alors que je suis dans la mêlée avec mon ami, contrairement à toi. C’est la jalousie et la haine qui vous définissent, sbires du Dissident. Vous me faîtes horriblement pitié.

Dragmara dormait toujours tranquillement sous les pieds de Mitsuki. Le temps s’écoulait, et il ne restait plus très longtemps avant qu’il ne se réveille en pleine possession de ses moyens. La tempête de sable commençait également à faiblir. Le vent se faisait moins violent, mais la visibilité n’était toujours pas revenue. Mais ce n’était qu’une question de maigres minutes avant qu’ils soient de nouveau visibles.

- Enfin, si nous devions périr en ce lieu moi et mes Pokémons, ce qui me semble improbable, et bien nous mourrons sans regret aucun. Tes mots transpirent de la bêtise qui te définit. Qu’est-ce qui te dit que mon Dragmara souffre le martyre ? Tu parles de choses dont tu n’as aucune idée. Car tu sais, tu n’es pas le seul à pouvoir profiter de la tempête de sable pour préparer un sale coup. Et enfin, pour tes questions sur le dieu Helix…

Dragmara commença à s’agiter. Il émergeait alors que le rideau de sable commençait à tomber. Mitsuki  resta impassiblement debout sur le dos de Dragmara tandis que ce dernier se relevait. Son long coup emmena dans un geste ample sa tête du sol vers la position la plus haute qu’il pouvait lui offrir. Son museau pointait fièrement vers le plafond, ses pattes étaient bien ancrées dans le sol. Mistuki elle, agrippa sa tunique au niveau de la poitrine et la déchira. Son buste fut ainsi révélé au grand jour ainsi que son fossile Nautile, qui pendait entre ses seins accroché à son cou par une fine chaîne. Elle attrapa cette dernière et la tira devant elle afin que son Nautile soit bien mis en valeur aux yeux extérieurs. Dragmara poussa un cri puissant tandis que de son corps blanc scintillant s’échappait de fins cristaux de glaces, balayant les derniers restes de la tempête de sable.

- Sache pour ta gouverne que le Dieu Suprême n’a pas besoin de m’observer. Il est là, toujours à mes côtés. Nos cœurs battent à l’unisson au rythme de la puissance de ma Foi. Il me protège. Je suis l’élue, m’entends-tu, Sbire du Dissident ? Je suis l’élue !

En l’instant précis, personne n’aurait pu contester le fait que Mitsuki était bien la Chancelière Elue du Nautile, tant la force et le charisme qui se dégageaient de l’image de la Belle Lune défiant le mal debout sur son Pokémon aux magnifiques éclats de glaces étaient sublimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 27 Juin - 9:11

Oh, quelle grossièreté, le Pyroli est presque choqué d'une telle violence à son égard, presque. Mais le Pyroli rit, qu'est-ce qu'elle va lui faire ? La morale ? Elle est mal tombée, le Pyroli fait la sourde oreille, enfn, une oreille pas si sourde que ça vu qu'il a saisit le principal de ce que Mitsuki veut lui faire passer comme message, a commencer par dire que c'est la haine et la jalousie qui définit la religion du Pyroli, c'est pas entièrement ça, mais c'est vrai que c'est la principale raison de la création de l'Ordre du Faucille qui est composé que de lui. Alors certes, il est resté assis en haut de sa statue, mais c'est surtout pour se préserver du combat.

Ensuite, le Dragmara semble émergé, un Repos ? Malin, le Dragmara est donc débarassé du poisn tandis que les vampigraines se sont désséchés suite à la tempête, en gros, les voilà presque à la cause départ, presque car le Parasect a bien meilleur mine qu'avant. Bref, le dipplodocus de glace se remet sur ses jambes avec la chancelière sur le dos, chancelière qui profite de sa prestance pour ... exhiber le fossile Nautile qui se trouvait entre ses deux seins, drôle de façon de se donner en spectacle, mais son adversaire est un pokemon qui est symbole même du mal, cette pratique le rend insensible ... enfin pas si insensible que ça car le chien émet un grognement furieux en voyant le Fossile, mais un rire fou s'en suis.

- Tu as raison, notre religion est basée sur la haine et la vengeance contre le Nautile, mais vois-tu, je ne le cache pas. Ais pitié de nous si tu veux, je m'en contre-fiche, tu es une hérétique et tu mérites un châtiment cruel que je te prépare, mais avant, je vais me débarasser de ton ami.

Le Pyroli se lêve et une chaleur vient de son corps. Des sortes d'émanations orange ou rougeâtre s'élève de la fourure du Pyroli, tout ses émanations se rejoignent ensuite pour créer un soleil artificiel qui s'élève au milieu du terrain, oui, il s'agit d'un Zenith, mais à quoi sert-il ? Oh, pour que le Parasect au regard flamboyant sorte du sol pour lancer un terrible Lance-Soleil, son champignon ayant triplé de volume comme sa puissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 27 Juin - 13:43

Le spectacle de Mitsuki semblait avoir fait son petit effet. Outre le grondement de colère qu’avait lâché le Pyroli, ce dernier avait rendu au Diable ses vaines paroles de conversion à son occulte église. Il ne restait plus que son désir de faire mordre la poussière au Pokémon de Mitsu avant de faire endurer à la chancelière mille supplices. Aveuglé par la haine qui l’habitait, il ne se rendait toujours pas compte que ses paroles étaient aussi vouées à l’échec que ses tentatives de conversion. Mitsuki n’allait clairement pas se laisser marcher dessus par un adversaire de si basse qualité, aussi pitoyable soit-il. Pitié ne faisait pas parti de son vocabulaire.

Pendant que l’autre déblatérait son discours, elle relâcha son précieux fossile qui alla naturellement se réfugier au creux de sa poitrine désormais à l’air et se mit en position de combat. Genoux fléchis, pieds écartés de la largeur de ses hanches, le dos légèrement vouté et les sens alertes, Mitsuki se préparait à toute éventualité. Dragmara, à l’instar de sa dresseuse, faisait de même. Elle avait les sourcils froncés et attendait sagement les ordres de Mitsu qu’elle exécuterait dans un délai moindre.

C’est alors que le Pyroli à la fin de son monologue se cabra un instant. Il s’étira  vers le plafond de toute sa longueur alors que des raies de lumières émanaient du chien. La lumière se rejoint au-dessus du sbire du dissident pour former une énorme boule lumineuse qui alla ensuite surplomber le terrain. Mitsuki, partiellement aveuglée protégea ses yeux de ses mains, le temps que le soleil artificiel se mette en place. Un bruit attira son attention plus loin. Un bruit de terre qu’on retourne et de caillasse qu’on bouge. Mitsuki réagit au quart de tour. Elle se tourna vers la source de la nuisance et donna immédiatement ses indications à Dragmara.

« Vas-y Dragmara, lance ton Mégaphone à deux heures ! »

Le temps que Dragmara ne prenne son inspiration, le Parasect avait déjà refait surface. Son champignon autrefois cachectique avait retrouvé de la consistance et il avait surtout doublé de volume. Le Pokémon avait donc bien attendu sagement dans le sol que la tempête de sable ne se termine tout en préparant sa contrattaque. Aussitôt dehors, le fungus avait commencé à briller, en résonance avec le soleil artificiel du Zénith. Une attaque lance soleil ! Maintenant que la tempête de sable avait cessée, l’attaque frapperait à pleine puissance, sans compter que l’apport de résistance s’était évaporé avec la tempête. Ça allait frapper fort. Le rayon partit au même moment que l’onde sonore exhalait depuis le fin fond de la gorge de Dragmara. Trop tard pour Dragmara, il ne pourrait pas esquiver une telle attaque. Mitsuki prit une impulsion et s’élança à corps perdu vers le rayon, espérant pouvoir réduire assez l’impact de ce dernier sur son précieux Pokémon. L'important présentement c'était qu'également, le parasite se mange l'attaque boostée par le talent de Dragmara pour espérer le foutre au tapis.


Dernière édition par Mitsuki Iwako le Lun 27 Juin - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 27 Juin - 14:40

Le Dragmara a beau avoir lancé son Megaphone, le Parasect a ce coup-ci éte aussi rapide que le diplodocus géant. Le Lance-Soleil couplé par les multiples croissances sous terre et au Zenith devrait être suffisant pour abattre ce Dragmara, même si le Parasect devra sans doute le payer de sa santé en encaissant de force le Mégaphone de glace. Mais le Parasect a fait peau neuf, il peut donc encaisser cette attaque contrairement à sa cible qui va le sentir passer, et cela sous le sourire satisfait du Pyroli qui est maintenant dressé sur son rocher, le torse presque bombé. Cependant ça ne se passe pas comme prévu.

Avant que le Lance-Soleil ne vienne toucher le Dragmara, la chancelière plonge dedans, essayant sans doute de réduire les dégâts du rayon solaire au risque de sa vie, très chevaleresque comme action. Le rayon vient se nicher dans sa poitrine, pile où se trouve le fossile du Nautile de Mitsuki qui s'enfonce dans son corps en reculant, avant que le Lance-Soleil explose et envoie voler la chancelière contre son Dragmara, le Pyroli du haut de son nichoir se met à rire à chaudes larmes, quelle ironie, le fossile qu'elle protégeait lui a procurer une douleur atroce, le fossile est même encore chaud et une marque faîte "au fer blanc" du fossile Nautile se retrouve cicatriser entre ses deux seins, c'était douloureux sans doute, au plaisir du Pyroli qui savoure cette souffrance, mais son sourire s'efface lorsqu'il remarque que Mitsuki va ... bien ?

Oui, malgré cette marque et l'impact contre le Dragmara, Mitsuki est consciente et semble ... ne rien avoir senti ? Elle arrive à se lever sans souci et la marque ne lui fait pas plus mal que ça, elle n'a même pas de douleur au dos, est-ce la bénédiction du Nautile ? Est-ce qu'Amonita l'a protégé ? Non, le Pyroli est persuadé que c'est le Parasect qui l'a fait exprès et qui n'était pas assez puissant, il se met donc sur ses quatres pattes et lance une violente Nitrocharge sur son "sbire" qui était bien entamer par le Megaphone boosté. Le Parasect suite au choc se retrouve à l'état de poussière, le reste du corps finit par disparaître par combustion instantanné alors que le Pyroli écrase avec sa patte les cendres furieusement avant de fixer Mitsuki.

- Tss, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Je vais m'occuper de moi même de votre cas ...

Encore boosté par la Nitrocharge, le Pyroli fonce à toute vitesse sur le Dragmara en lançant une deuxième Nitrocharge boosté par le Zenith pour faire un peu plus mal au diplodocus de glace qui a l'épiderme trop solide pour que ce soit une attaque puissante, mais le Pyroli est déjà bien plus rapide que le Dragmara peut l'être, et maintenant qu'il s'est échauffé, l'heure du combat final à commencer maintenant.

- Vous allez passez un sale moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Lun 27 Juin - 17:17

Que c’était-il passé ? Mitsuki peinait à vraiment à comprendre ce qui venait d’arriver. Elle se souvenait de s’être lancé dans l’attaque du Parasect dans un esprit de sacrifice, consciente qu’en prenant l’attaque de plein fouet, elle allait s’en sortir au mieux avec de graves blessures sur le corps. C’est pour ça que dans son dos, elle avait préparé la Pokéball de son Pokémon suivant, pour qu’il termine le travail. La stratégie en cas de désespoir aurait été appliquée et voilà. Oui quand Mitsu s’entraîne, elle prévoit des choses gaies comme ça aussi. Malheureusement, ou plutôt bienheureusement, il se passa une chose inattendue. Le Nautile de Mitsuki se mit à briller et à s’agiter de son propre chef. Le rayon solaire, alors large, semblait être attiré vers le Nautile qu’il vint rapidement frapper. Ce dernier absorba une partie des rayons solaires en son sein tandis qu’il chauffait entre ceux de la fervente. Sous la pression, il appuyait lourdement sur le plexus de Mitsuki qui n’avait que d’autre choix que de se laisser reculer. Quand le Nautile eut atteint sa capacité maximale, une explosion s’en suivit et Mitsuki fut projetée contre le Pokémon qu’elle avait essayé de protéger. Quand la fumée se dispersa, Mitsuki, béate, se tenait encore debout, sans difficulté. Elle était un peu sonnée du au choc contre Dragmara, mais le Nautile semblait avoir étanché toute l’attaque et l’impact de l’explosion. Le Nautile, parlons-en, avait disparu. A sa place maintenant était gravée sur la poitrine brûlée de Mitsuki son empreinte. Brûlure qui ne la faisait légèrement souffrir quand son cœur battait, comme s’il avait un surplus de puissance. Elle se sentait plus vivante encore. Mais quelle était cette sorcellerie ? Mitsuki avait bien une idée, et elle s’empressa de l’exposer à la face du Sbire du Dissident.

- Vois-tu, je suis l’élue, Pyroli. JE SUIS L’ELUE ! Le Nautile et moi ne faisons désormais plus qu’un – elle posa la main sur son cœur – Je le sens encore, il a fusionné avec mon corps, avec mon cœur. Je sens sa puissance se déverser en moi. Qu’est-ce que tu vas f…

Mais Pyroli en avait assez de l’entendre. Il s’enflamma, sauta de sa statue et fonça droit sur le sol. Au passage, il dégomma royalement son propre compagnon, qui partit en cendres sous le coup. Mitsuki, toute pokerface, montra du doigt le tas de cendres.

- Tu viens de buter ton pote là, hein…

Mais en n’ayant strictement rien à foutre de ce qu’il venait de faire, le Pyroli menaça Mitsuki et son Pokémon avant de se lancer dans une vendetta contre Dragmara en venant le percuter, tout enflammé. Mais il ne savait pas que Dragmara était protégée par son Mur de Fer, donc ses impacts étaient mineurs. Son type ne la rendait pas faible au feu et elle ne flanchait quasiment pas sous chaque coup.
Mitsuki la pensait tranquille. Enfin, c’est ce qu’elle croyait. Car ce qu’elle avait pris pour une simple attaque Boutefeu se révélait être une Nitrocharge, rendant les assauts du Pokémons plus rapides. Et surtout, des assauts répétés allaient forcément faire tomber le Dragmara, qu’importe ses défenses. Dès qu’elle le comprit, Mitsuki tenta une contrattaque direct, quoiqu'un peu tardive.

- Dragmara, essaie de le ralentir avec Tomberoche !

Comme précédemment, des parois rocheuses surgirent du sol pour tenter de stopper le Pyroli dans sa course…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mar 28 Juin - 10:47

La chancelière redevient mégalomane, la voilà pensant qu'elle est l'élue du Nautile suite à cette "démonstration d'impuissance du Parasect" comme le pensait le Pyroli qui bien sûr ne croit absolument pas à cette histoire d'élue. Ce m'est que des balivernes pour lui, l'Helix n'est pas le dieu, après toit, pourquoi se battrait-il contre Mitsuki si lui aussi croit au même dieu. Il est sûr que le Kabutops le regarde et attend sa nouvelle disciple, il n'a pas l'intention d'échouer cette quête, l'Helix aura perdu sa chancelière à la fin de ce combat, que ce soit par trahison, ou par la mort de cette dernière. Oui, le Pyroli est prêt à tuer Mitsuki, oui, il est fou de rage, avoir un sbire aussi incompétent dans son Ordre, c'est intolérable. Bien sûr, après avoir tué le Parasect, il se sent un peu mieux, mais il reste furieux comme le montre l'ancienne Nitrocharge sur le Dragmara lancé avec violence. Mantenant, le vrai combat commence, le Dragmara est encore en pleine forme, mais le Pyroli va petit à petit dégrader sa santé, le physique, ce n'est pas son seul domaine après tout.

- Huhuhu, ce n'est pas mon "pote" comme tu l'as dit, ce n'est qu'un vulgaire cadavre qui m'obéit comme une marionette, un simple jouet, rien de plus !

Lors du Tomberoche, des pierres géantes tombent du plafond pour tenté d'écraser le Pyroli, mais il compte bien utiliser cette attaque pour se rapprocher un peu plus du Dragmara. Sautant sur la première pierre, le chien de feu se retrouve dans un vrai jeu de plateforme et doit donc sauter de roches en roches pour se rapprocher à toute vitesse du Dragmara, ce qui est plutôt facile avec le boost de vitesse qu'a reçu le Pyroli avec deux Nitrocharges. Une fois prêt de la tête du diplodocus, il utilise une attaque Ebullilave sur son visage, c'est-à-dire que la rage du Pyroli alimente son corps d'une si grande chaleur qu'il peut carrément vomir de la lave. Cette attaque, boosté par Zenith devrait surprendre le Dragmara qui n'aura pas le réflex d'attaquer. Cette attaque est ensuite suivi par une Danse-Flamme lorsque le Pyroli retombe sur ses pattes au sol, à croire qu'il a des côtés félins aussi. Des flammes entourent le Dragmara qui va bientôt se retrouver dans un tourbillon de flammes qui vont rotir le fossile petit à petit, le Pyroli ne connaît peut être pas Feu Follet, mais il a toujours un moyen de faire baisser petit à petit l'Endurance du pokemon de la chancelière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mar 28 Juin - 14:08

Eh bien, ça sentait le roussi pour la Chancelière de l’Ordre. Littéralement. Le Pyroli après avoir abusé de sa vitesse pour harceler Dragmara, il avait utilisé l’attaque de cette dernière pour retourner la situation à son avantage. Les pans de roches n’avaient pas été assez rapides pour ralentir la course du chien et il avait bondit de pan en pan pour se rapprocher dangereusement du Pokémon de Mitsuki. Ce fut là qu’il vomit toute sa rage sur le beau visage du Pokémon dinosaure. Un Ebullilave bien concentré. Dragmara poussa un cri de douleur et recula sous le coup de la douleur, aveuglé par la lave qui s’écoulait de son visage. Elle secouait la tête pour se débarrasser du liquide bouillant. Mitsuki s’écarta de son Pokémon pour éviter des projections malencontreuses. Une fois suffisamment loin, elle fit le bilan de la situation.

Dragmara couinait, paniquée, souffrante et la vue troublée. Elle se débattait dans le vide contre un ennemi invisible. Elle se déplaçait de façon aléatoire, donnant des coups de queue hasardeux. Mitsu elle ne cédait pas à la peur. Elle tentait de résonner son Pokémon.

- Du calme Dragmara, je sais ce que ça fait mal, mais reprends toi. Sens ton ennemi. Sens son odeur.

Mais son Pokémon ne semblait pas l’entendre. Sa panique était totale, et sa douleur aussi. Elle n’imaginait pas vraiment ce que son Pokémon ressentait, alors que ce dernier sentait son visage fondre sans qu’elle ne puisse faire grand-chose. Mitsuki serra les dents. Dans cet état, son Pokémon ne lui servait plus. Elle tira de sa ceinture une Pokéball dans l’espoir de la rappeler à elle. Elle tendit sa Ball.

- Dragmara, revient…

Mais à cet instant, des flammes vinrent former un tourbillon opaque autour de Dragmara. Danseflammes. Après avoir brûlé gravement son Dragmara, Pyroli avait décidé de le piéger dans des murs de flammes afin de totalement carboniser le dinosaure. Du pur sadisme digne du Dissident. Maintenant, Dragmara était obligé de rôtir dans ces flammes infernales qui dansaient autour d’elle.
Mitsuki se mit à courir vers le mur de flammes. Il ne devait pas rester beaucoup de temps avant qus son Pokémon ne tombe K.O. Elle hurla donc un dernier ordre à Dragmara.

- Reprends-toi s’il te plait. J’ai besoin de toi pour une dernière attaque. Lance Cage-Eclair !

Miraculeusement le Pokémon semblait avoir compris l’ordre de la Nautilienne. Des vagues électriques émanèrent de son corps. Toujours aveuglé, le Pokémon ne savait pas où viser, alors il répétait son attaque dans l’espoir de toucher quelque chose. Trop proche du mur de flammes, Mitsuki n’eut pas le temps de voir celle qui allait dans sa direction. Elle fut touchée et projetée en arrière. Elle retomba durement sur le dos et en eut le souffle coupé. Son corps était parcouru de légers spasmes. Immobilisée et étourdie, elle ne pouvait voir si l’attaque désespérée de son Pokémon eut un quelconque effet sur son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mar 28 Juin - 15:12

Non seulement le plan sadique du Pyroli marche, mais il fonctionne très bien et la brûlure tombe à pic ! Avec Danse-Flamme, impossible pour Mitsuki de rapeler son pokemon qui ne sait plus quoi faire hormis paniquer, donnant des coups de queue hasardeux et criant de douleur, hurlant même, voir la tête de Mitsuki à ce moment-là est un vrai régal pour le Pyroli, il est satisfait de ce qu'il a fait au Dragmara, même si la brûlure était secondaire. Les coulés d'Ebullilave tombent sur le sol, augmentant la température autour du Dragmara de manière vertigineuse, ce qui est mortelle pour le diplodocus de glace qui ne peut même pas répliquer en lançant une attaque glace : le Zenith, la Danse-Flamme et la température infernale que le pokemon subit rend les chance de lancer une attaque glace qui se refroidir quasi-nulle, et si le pokemon tente une Grêle, le Pyroli relancera Zenith, mais encore faut-il que le pokemon soit calme pour qu'il puisse contre-attaquer, ce qui est loin d'être le cas. Finalement, le Pyroli se met couché, savourant le spectacle qu'il s'est offert sans prendre la peine de mettre K.O. directement le Dragmara.

Cependant, le pokemon fossile arrive à entendre une dernière fois la voix de la chancelière qui s'est rapprochée de beaucoup du mur de flamme, donnant presque envie au Pyroli de la pousser à l'intérieur pour qu'elle rejoigne son cher ami, mais le temps qu'il arrive, elle se sera déjà poussé, en attendant, le combat est loin d'être fini, une Cage-Eclair ? Un Jet-de-sable suffit à ne pas être paralyser, le sable empêchant l'attaque de se propager sur le Pyroli. Une chancelière paralysée ? Quelle opportunité ! Le Pyroli bouge ses fesses pour gambader joyeusement vers Mitsuki, s'autorisant même à s'assoir sur elle, posant sa patte sur sa tête avec ce sourire, toujours ce sourire satisfait et sadique sur le visage, comme pour se moquer de la chancelière presque vaincue, comme son pokemon d'ailleurs.

- Tss, je te l'ai dis que vous allez passé un mauvais moment.

Il atrrape Mitsuki par ses cheveux avec ses dents, puis bouge sa tête pour qu'elle regarde l'état de son pokemon en train de brûler et de petit à petit augmenter la température corporel de son corps, ce qui va entraîner au décès du pokemon.

- Regardes, regardes ton ami qui souffre à cause de toi, à cause de ta fichu croyance au mauvais Dieu. Puisque la manière "douce" ne marche pas, on va employé des moyens plus ... brutales et amusantes : rejoins-nous, ou ton ami meurt, aprés tout, une élue doit faire des sacrifices pour son dieu, mais est-elle prêt à sacrifier la vie de son compagnon pour lui rester fidèle ? On va voir ça !

Et il garde la tête de Mitsuki de sorte à ce qu'elle ne peut regarder que son pokemon qui se meurt, oui, c'est de la pure torture psychologique, il en est conscient, mais il faut parfois se salir les pattes pour avoir ce qu'on veut, quitte à être un monstre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Mer 29 Juin - 16:43

Mitsuki, par terre, hoquetait. Son corps était toujours sujet aux spasmes. Il se soulevait de lui-même dans de douloureuses contractions de temps à autres. Les étoiles habitaient encore ses yeux après que sa tête eut heurté le sol. La chancelière avait perdu toute notion de temps. Précisément, elle avait perdu à peu près toute notion. Elle ne savait plus ce qu’elle faisait, pourquoi il faisait aussi chaud, pourquoi ses seins étaient à l’air ni pourquoi ils lui faisaient mal. Non elle se contentait de mongoliser sur le sol en se débattant contre elle-même. Enfin c’est l’impression qu’elle donnerait à un regard extérieur qui viendrait juste de débarquer.

Mais en l’occurrence, il n’y avait qu’un autre regard dans l’arène en ce moment même, et il était sacrément amusé de la situation. Son adversaire était complètement en train de mourir sous ses attaques combinées et sa dresseuse était à deux doigts d’être hors d’état de nuire, lui offrant un délicieux spectacle digne de ce nom. Mais dans l’instant présent, Mitsuki n’avait même pas conscience du Pyroli tellement elle était à la limite de perdre la sienne.

Ce ne fut que quand un poids assez conséquent vient écraser son ventre et que l’air commença donc à manquer que Mitsuki revint à elle. Dragmara, éclair, lave, Pyroli, Dissident, tout regagnait progressivement son esprit. Le visage du chien de feu surplombait le sien. Un sourire malsain était dessiné sur son visage, dévoilant ses crocs, pendant que la fervente ouvrait frénétiquement la bouche pour tenter de respirer, mais sous la compression de son ventre l’air ne parvenait pas à s’engouffrer dans sa gorge. Pyroli renifla d’un air condescendant. Il écrasa sa grosse patte sur la tête de la Chancelière. Ses griffes s’enfoncèrent dans la peau du visage de la jeune femme. Il en tira pleine satisfaction et lui tint un discours du genre « Je te l’avais dit ».

Mitsuki ne pouvait rien faire. Son corps avait peut être arrêté de bouger de son propre chef, mais il refusait encore de lui obéir. Elle était impuissante face à la situation. Elle ne pouvait qu’à peine enrager de se faire humilier de la sorte. Lorsque Pyroli retira sa patte, elle sentit le sang s’échapper des endroits où les griffes avaient pris racine. Le chien attrapa la chevelure de la Chancelière avec ses crocs et la traîna comme si elle n’était qu’une poupée de chiffon pour remettre son visage face à son Pokémon.

La situation était immonde. La lave était toujours abondante sur le visage du Pokémon. La glace qui le constituait avait fondu. Les gouttes qui en résultaient se transformaient en vapeur dès qu’elles touchaient le sol, formant une brume autour du Pokémon. Ce dernier continuait de s’égosiller désespérément. La chaleur qui se dégageait de toutes ces flammes, de cette exécution abominable venait brûler les yeux ébahis de la chancelière. Pyroli li retint encore un discours qu’elle n’écoutait même pas qu’à moitié. Ayant retrouvé le contrôle partiel de son corps, elle parvint à attraper la Pokéball qu’elle avait raccroché il y a peu à sa ceinture.

- Ni… L’un… ni l’autre… Aah…Aah. C’est pas ah fini

Elle fit rouler la pokéball de son Rexilius un peu plus loin. Sa tête se relâcha, sa conscience menaçait encore de repartir. Rexilius était un Pokémon bien entraîné, il savait ce qu’il aurait à faire même si Mitsuki n’était plus capable de lui donner des ordres. La pokéball s’ouvrit dans un éclat de lumière rouge, libérant le terrible prédateur des anciens temps.

Sauf que, ce ne fut pas son terrible rugissement qui retentit dans la pièce. Elle ne vit pas non plus l’ombre gigantesque du Pokémon surplomber le pyroli. Non. Ce fut un long « Kaoooo » grave et nonchalant qui résonna. Ce fut une tête bleue aux yeux fatigués qui dépassait d’une carapace noire qui avait pris la place du grand corps puissant du Tyrannosaure. Mitsuki s’était trompé de Ball. Elle avait confondu celle de Rexilus avec celle de Carapagos. Surpris, ce dernier vit sa dresseuse en bien faible position tendre difficilement sa main vers lui.

- Aide nous… Exuviation… et défonce moi ce…

Mais sa main retomba mollement sur le sol en même temps que sa conscience la lâchait. Mais ses paroles restèrent gravées dans la mémoire du Carapagos. Sa carapace se fissura, puis explosa. La tortue, désormais toute nue, fondit sur le Pyroli dans un Aqua-Jet d’une vitesse incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Jeu 30 Juin - 15:37

Alors que le Pyroli pensait faire flancher la Chancelière, il ne s'attendait pas à ce qu'elle réussisse à bouger son bras de tel sorte à envoyer un pokemon au combat, une autre victime pour le Pyroli en quelque sorte, sauf que c'est pile le pokemon qui embête le chien de feu : un Carapagos, un pokemon fossile aquatique avec une bonne endurance physique et qui n'a pas peur de se prendre des coups, encore fallait-il que le Pyroli avait une attaque susceptible de lui faire mal : pas d'attqque combat, ni de sol, ni même de plante, le Pyroli ne conaissait que des attaques Feu et Normal, ce qui le fit grimacer, grimace partagée par la Chancelière. Sans doute s'est-elle trompé de pokemon ... enfin, comme mauvais choix, il y avait pire, comme par exemple lancé un Lilia à la place, mais heureusement qu'elle est tombé sur le Carapagos, enfin, le chien de feu se met en position, laissant Mitsuki convulser par terre, prêt à encaisser une attaque s'il le faut pour ensuute contre-attaquer, après tout, n'est-il pas plus rapide que cette tortue de mer ? Il était lent, mais pas à ce point quand même !

Prêt à foncer dessus, le Pyroli attend qu'il agisse, ce qu'il n'aurait pas dû faire : une Exuviation se produit, les morceaux de carapace de la tortue manquent de lui voler dans le visage tandis que la tortue est maintenant rapide et puissante, à défaut de perdre un peu de défense que la tortue ne regrettera pas face au Pyroli qui a l'air malin avec son boost de vitesse. Suite à cela, un Aqua-Jet vient heurter le chien de plein fouet, malgré sa rapidité, le Pyroli n'a pas pu esquuver cette attaque, ni même lancé un Jet-de-sable pour faire dévier la trajectoire. Cette attaque, le Pyroli le sent passer après avoir voler à quelques mètres d'ici. L'attaque le sonne un peu, mais parvenant à se hisser sur ces quatres pattes, il arrive à sortir de cette pseudo confusion, heureusement qu'il tank assez bien, mais encore une attaque et il finira déjà K.O., lui, le visage même du mal.

- Ja ... Jamais tu me vaincra ! Je suis le fidèle serviteur de Kabutops, JAMAIS UN MISÉRABLE SERVITEUR DE L'HÉLIX ME BATTRA !

Comme pour se donner du courage, le Pyroli se le répétait à voix basse, puis enflamme son corps pour préparer un Boutefeu, il ne peu pas faire plus puissante comme attaque. Il se baisse légèrement, puis se met à foncer droit sur la tortue de mer, pensant faire assez de dégâts pour faire la différence sans même penser au contre-coup qui le mettrait mal, mais encore une attaque et c'est fini, et il en a bien conscient. Mais il se battra jusqu'au bout, c'est ce qu'il a promis à Kabutops, son dieu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Isabeau Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Grande Chancelière - L'Illuminée (Animaidtrice)

PROFILMessages : 115
Date d'inscription : 19/06/2016
RPGHey ! Moi c'est Isabeau Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Jeu 30 Juin - 16:38

Carapagos regardait de son air las ce qu’il se passait. Après avoir envoyé bouler le chien qui retenait sa maîtresse, il se mit sur ses deux pattes arrière, et fit rouler les muscles de ses nageoires avant, en regardant toujours Pyroli. Une provocation encore plus énervante quand on s’apercevait qu’il gardait sa tête fatiguée et nonchalante. Totalement involontairement, mais les faits étaient là. Carapagos était un Pokémon énervant de toute manière. Mais sa lenteur dans ses gestes lui valut de ne pas réagir à temps lorsque qu’un Pyroli enflammé se mit à lui foncer dessus. Enfin si. Il avait commencé à préparer un bon Hydrocanon des familles, mais le temps qu’il inspire, le chien avait percuté son andomen. Carapagos fut projeté dans les airs. Ses poumons relâchèrent l’air qu’ils contenaient, libérant sur le passage l’attaque hydrocanon que la tortue voulait lancer. Carapagos virevolta donc dans les airs, propulsé par sa propre attaque qui se retournait contre lui. Surpris, il n’eut pas la présence d’esprit d’arrêter son attaque. Il se balada donc un temps en l’air avant de retomber à terre une fois sa réserve épuisée. Quelle attraction ! Il avait apprécié le moment. Il se mit donc à danser sur place pour monter sa joie, l’attaque Boutefeu ne lui ayant pas non plus infligé énormément de dommages malgré son exuviation. Il applaudissait de ses deux nageoires en sautillant, ses yeux tout contents. Puis, les paroles de sa dresseuse lui revinrent en mémoire. Il fallait qu’il défonce le chien, vrai. Il se retourna, pour voir si le Pyroli était encore debout. Après tout, il avait tapé en plein dans ses pectoraux de roches ! Il aurait pu s’assommer.

Mais non, le Pyroli tenait encore debout. Coriace le lascar, mais Carapagos avait encore pleins de ressources !
La tortue prit une grande impulsion pour lancer une nouvel aqua-jet. Il s’élança vers le Pyroli à bonne vitesse. Puis au dernier moment il se retourna pour asséner une hydroqueue sur le visage du chien maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Eria la Joliflor vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

PNJ - Pancake Non Joueur

PROFILMessages : 203
Date d'inscription : 05/08/2015
RPGHey ! Moi c'est Eria la Joliflor et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Jeu 30 Juin - 17:39

BIM ! Le Pyroli arrive à envoyer voler la lourde tortue, mais se retrouve à moitié sonné, ayant du mal à garder l'équilibre, mais quel exploit quand même arriver à faire voler un Carapagos avec un Boutefeu, comme quoi, l'énergie du désespoir existe bel et bien et donne de la puissance ! Mais hélas, ce ne sera que de courte durée : bien que le Carapagos n'avait plus de carapace, sa peau reste dur, et le Pyroli saigne un peu de la tête, signe qu'il est à bout de force déjà, et cela, malgré le Zenith qui n'est plus présent, peut-être est-ce ça qui l'a sauver de l'Aqua-Jet tout à l'heure, mais il n'y a plus de Zenith maintenant, de ce fait, la prochaine attaque d'eau sera à pleine puissance sur lui, et il n'est hélas plus en état d'esquiver l'Aqua-Hydroqueue qui l'envoie voler jusqu'au pied de l'étrange individu qui se cachait dans l'ombre, inconscient avec le crane presque explosé. Pyroli a été vaincu.

Lorsque ce démon sombre dans l'inconscience, qon corps se met à brûler d'une flamme bleue qui semble consumer son corps, comme s'il n'était pas réel, une illusion ? Ça en a tout l'air, le Dragmara qui était en proie à une brûlure et une Danse-Flamme va mieux, sa glace s'est reformée et sa température est de nouveau basse, quand à Mitsuki, sa paralysie semble s'être soigné. Sortant de l'ombre, l'individu se révèle désormais, il s'agit d'un ... Soporifik ? Pas n'importe lequel ! Il s'agissait de celui qui gardait le Pyroli enfermé dans l'autre dimension, qu'est-ce que cela signifie ? Il s'agissait d'un test, un test lancé par l'Hélix lui-même, quel honneur ! Le pokemon psy fait quelque mouvement de sa main, et d'un seul coup, Mitsuki se réveille dans son domicile à Erios, ayant encore la pokéball de Dragmara et de Carapagos à sa ceinture ainsi que ses autres pokemons.

Était-ce vraiment un défi ou juste un rêve ? Personne ne pourra lui dire si ce qui s'est passé est vrai ou non, mais la marque de l'Hélix entre ses deux seins y est encore présent, et ça malgré le fossile encore attaché autour de son cou. Ceci laissera donc à réfléchir pour la Chancelière qui a été mise à dure épreuve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Martyr Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 546
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 22
RPGHey ! Moi c'est Martyr Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul. Jeu 30 Juin - 20:51

C'est l'heure du verdict !

Rapidité de réponse : B- Bien que les récentes réponses aient été rapides, et qu'un rythme à peu près régulier ait été maintenu, de longues interruptions ont pu être à déplorées pendant le test.
Respect du principe d'auto-modération : A Pas grand chose à redire, attention cependant, la limite de deux capacités par tour est fixe, et s'applique également aux cartouches vides comme l'Hydrocanon ! Et même si ça n'a pas destination à sortr dans un rp canon, le coup deus ex machina du nautile qui absorbe le lance soleil m'a fait grincer des dents. Beaucoup.
Respect du principe de statistiques et de fatigue : S Rien à dire de ce côté là, c'était nickel
Cohérence par rapport aux actions de votre adversaire S Idem ici aussi, aucun souci
Fair Play A Encore une fois, même si non canon techniquement, le coup du pendantif qui absorbe l'attaque m'a beaucoup fait grincer des dents, néanmoins, je n'ai rien d'autre à redire qui n'ait déjà été dit, et donc, A sans soucis

NOTE  GLOBALE
A Et c'est donc avec une note tout à fait honorable que tu t'en sors, et que le rôle de Grande Chancelière t'es accordé !

_________________
Martyr te parle en Royal Blue, Pollen t'engueule en Forest Green, Décibel minaude en Light Pink et Lucifer se paie ta tête en Night Blue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: The Battle for Mitsuki's Soul.

Revenir en haut Aller en bas

The Battle for Mitsuki's Soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Battle of kyuden Tanbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gestion des personnages :: Cartes de dresseurs :: Célébrités et test de rp-