Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Acte I Scène V [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Acte I Scène V [Terminé] Ven 9 Oct - 15:29


J’étais finalement de retour sur le bateau, après avoir passé tant de temps a chercher un Kraknoix, je l’avais finalement obtenu, et il n’étais plus question que je remette les pieds dans un desert avant un moment, j’étais fatigué d’avoir eu a lutter contre le soleil le sable et la chaleur. Mais j’avais faus des rencontrer interessant, tout d’abord Pyrax et ses petits, mais aussi Munja et Ninjask, qui n’avaient pas mis longtemps a s’accoumer a leurs nouveaux corps. J’étais donc dans le bateau dans lequel j’étais encore monté incognito. Fatigué par mes incartades au soleil, j’étais en train de dormir doucement, la tête callée conte une caisse de bois, et se servant de mon sac comme d’un coussin. A coté de moi, ou disons derrière moi, dans le trou laissé par mes fesses et le mur, j’avais réunis toutes les choses que je ne voulais pas qu’on me vole, a savoir mes pokéball, Altaïr et mes chaussures.
Pourquoi les chaussures, tout simplement parce que tout d’abord elles faisaient partie de mon ensemble et j’en avais besoin (mais vu l’état, je ne pensais pas que beaucoup de monde en veuille) et aussi parce que j’avais stocker toutes mes babiolles dedans. Ainsi s’entassaient dedans les pokéball dont je parlais plus haut, et dans l’autre Altaïr faisais plier la gorge de la botte. J’étais donc en train de dormir doucement, coincé entre deux caisses. Combien de temps cela faisait-il que je n’avais pas dormi, sûrement quatre a cinq jours, et l’épuisement, après cette lutte au soleil et dans le sable avait fait que m’achevé, et je dormais du sommeil du juste.  Et vous voulez rire ? Je ne sentis même pas quand le bateau s’arrima, et que tout le monde se mit a faire des vas et vients devant moi. JE me réveillais seulement quand le bateau brailla pour signaler sosn départ.
Là, je me réveillais en sursaut, comprit immédiatement la situation. Je pris mes bottes et parti en courant jusque sur le pont. Voyant que le bateau avait déjà amorcé sa manœuvre pour quitter le port, je n’avais pas d’autre choix que de sauter a l’eau. Mais avant, il n’était pas question d’envoyer Altaïr ou mes Pokéballs dans l’eau. Je vis apparaitre Ninjask et Pyrax, a qui je confiais respectivement mes bottes et mon sac, avec l’ordre d’aller sur la berge, avant de plonger. Une tache rouge tomba dans l’eau, et le contact avec l’eau était plutôt difficile, et je restais quelques seconde a apprécier le contact froid et les bulles qui flottaient autour de moi. Puis je me dis que ce n’était sûrement pas une bonne idée que de rester sous l’eau devant tout le monde, et je remontais, avant de regagner la berge. Evidemment, un comité d’accueil m’attendait, et je mis en pratique mes talents de nageur que je n’avais pas pour leurs échapper en passant sous l’eau.
Je pris une grande goulée d’air, et plongeais, utilisant la technique du poulpe, c’est-à-dire de laisser ma cape, tant pis derrière moi pour les tromper. Je réunis toutes mes forces et nageais aussi loin que mon apnée le permis, puis je remontais, je vis avec satisfaction que le comité était loin, et je sorti de l’eau, avant de me trainer jusque dans les docks pour me cacher.
Seul, trempé et sans Pokémon je m’assis dans un coin histoire de récuperer le souffle que j’avais laissé quelque part au fond de l’ocean, et attendit un petit peu que la tension se calme. Je ne tardais pas a voir Ninjask avec ses ailes si grandes passer, suivit de Pyrax. Ils s’approchèrent, et déposèrent leurs cargaison a mes pieds, avant que NInjask ne reparte rapidement. Je souris, avant de prendre mes bottes et de libérer l’ensemble de mes Pokémons. Tout les petites en profitèrent pour faire conaissance avec les nouveaux né, Pyronille trouva plus rigolo de me sécher a coup de ses flammes que d’aller se sociabiliser, et Absol était en train de renifler autour, ayant sûrement sentit quelque chose.

-Absol, ne t’éloigne pas trop, veux-tu ?
-Sol.

Puis elle s’aventura un peu plus loin dans l’impasse dans laquelle j’étais caché, toujours en reniflant l’air doucement.

[J'avais pensée que tu sois débusquée par mon Absol tout simplement.
Si tu n'arrives pas a imaginer la scène, nous sommes dans une impasse dans les zones de stockages. Les pokemons les plus faibles de mon équipes sont en train de joués ensemble, Pyrax "ferme" l'impasse par sa taille, alors que Ninjask et Munja flottent tranquillement dans leurs coins. Rien de dangereux, quoi. o/
Ah, au fait. Rodrigue est éleveur, il a un feeling particulier avec les pokemons en général]


Dernière édition par Rodrigue Zwei le Mar 8 Déc - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Lun 12 Oct - 22:23

J'étais de retour dans cet endroit où j'avais mis les pattes pour la première fois sur cette île. Le jour commençait à peine à se lever sur nos têtes. Certes, je devrais surement dire ces îles, mais comme je ne savais point qu'il y en avait deux autres, je restais avec une. Pourquoi dans un endroit avec des humains ? Alors, que j'avais finalement réussi à m'enfuir avec bien du mal de cet homme qui visiblement voulait me capturer. Certes, c'était complètement de ma faute dès le départ à avoir voulu aider un pauvre petit Cheniti innocent qui était déjà en train de se faire taper dessus. Oui. Si, j'avais été du genre à réfléchir avant de faire quoique ce soit, je n'en serais surement jamais arrivé dans mon état… Puisque dès le départ, je savais amplement que je ne faisais guère le poids contre cet humain. Cheniti aux drôles de couleur qui était simplement épuisé dormait dans un petit terrier fait en dessous d'un grand arbre dans la forêt. Disons que pour l'insecte, il allait plutôt bien, contrairement à moi. Certes, j'aurais dû rester là, mais j'avais désespérément décidée de sortir pour me rendre où j'avais rencontrée ce drôle d'humain que j'avais essayée de manger son violon l'autre jour.

Conclusion, je me ramassais plutôt faible dans un endroit rempli d'humain, puisque le jour n'avait guère daigné avant de pointer le bout de son nez… Je m'étais donc éloignée en boitant des grandes places à air libre, pour me ramasser dans une petite impasse. Certaines caisses de bois traînaient ici et là. Au moins, il y avait peu de chance que les humains viennent dans ce genre d'endroit perdu. Me laissant tomber entre deux caisses au fond de la petite ruelle. Mon collier métallique écrit "Shio" avait fait un petit bruit lorsqu'il avait touché le sol. Arf. Avoir su que le jour arriverait si vite, je ne serais jamais rentrée dans cet endroit… Déjà que j'étais fatiguée, j'avais mal à ma patte gauche avant, sans oublier les diverses marques laisser par cet Absol qui était avec cet humain. Avant même que je m'en rendre compte, j'avais fini par m'endormir.

Je ne savais pas combien de temps j'avais dormi… Quelques minutes ? Ou encore quelques heures ? Je ne savais guère… Je me réveillais en sursaut lorsque j'entendis un vacarme au loin. M'approchant de la sortie de la ruelle en boitant, pour regarder curieusement au loin d'où venait cette agitation… Pourquoi plusieurs humains agissaient-ils ainsi ? Aucune idée, ne pouvant comprendre cette race bien étrange, je m'étais contentée d'aller me recoucher dans mon petit trou entre deux caisses. Commençant à lécher doucement ma patte avant gauche, pour arrêter lorsqu'une odeur arriva à mes narines. Celle d'un humain. Bah, c'était sûr que dans cet endroit un odeur pareil n'était pas rare, mais bon… Comme celle-ci se rapprochait, je m'étais contentée de jeter un simple petit coup d'œil… Rhoo. Il ne pouvait pas aller s'asseoir ailleurs celui-là ? Soupirant intérieurement, tout en me recachant la tête. J'espérais seulement qu'il parte au plus vite… Je n'avais pas envies de devoir faire un combat dans mon état actuel et je ne voulais pas finir dans une de ces foutues sphères de captures qui rendaient mes congénères esclaves des humains… Seulement à cette pensée, j'avais eu un léger frison de peur.

Restant dans ma cachette, jusqu'à ce qu'une voix vienne dire à un Absol de ne pas trop s'éloigner. Ah ! Lui aussi avait fait un de mes congénères son esclave ? Sûrement. Congénères qui terminait bien vite près d'où j'étais. Sur le coup de la panique, je m'étais relevé brusquement, laissant entendre un léger couinement lorsque ma patte avant gauche avait touchée le sol. Chose qui ne m'avait guère empêchée de me placer en position de défense, tout en grognant légèrement envers l'autre Absol au drôle de couleur. Certes, je devais avoir une bonne tête de hauteur de moins que lui, mais cela ne me dérangeait guère… J'avais peur, peur que l'humain qui était avec ce dernier décide de me capturer ou autres…

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mar 13 Oct - 10:14

Du coin de l’œil je surveillais Absol qui s’enfonais toujours plus profondément dans l’impasse. C’était certes une impasse, mais par expérience, je savais que ce genre d’endroit était le lieu de prédilection des pokemons qui souhaitaient fuir la présence humaine. Par définition les impasses étaient des endroits ou les humains allaient peu ,et je savais que s’il y avait des pokemons sauvages dans des villes, s’était ici qu’ils se réfugiaient. Et surement que j’avais appliqué cette logique quand j’étais venu ici, cherchant moi aussi a fuir les humains comme un sauvage.
Mais j’étais bien, là. Entouré de mes pokemons, les plus jeunes jouant voyeusement avec les moins jeunes, ceux qui ne pouvaient jouer parce que trop gros ou pas a l’aise au sol se contentait de surveiller tout cela. Et puis il y avait absol, qui, comme d’habitude faisait sa marginale… Ninjask s’en alla rapidement, je ne su pas trop pourquoi, mais je n’allais pas l’en empêcher après la tannée qu’ils s’étaient tous pris dans le desert. Après un regard pour Pyrax, je me redressais, déposant délicatement Pyronille sur le sol, et m’approcha d’Absol, qui grattait le sol de sa patte pour m’avertir qu’elle avait trouvé quelque chose.
Je ne tardais pas a voir une boule de poil blanche en position de defense. Je l’identifiais sans soucis avec un absol, et la pénombre m’empêchait de voir sa couleur rouge si significative de sa rareté. Je m’agenouillait derrière mon Absol, et pris appuit sur son dos pour regarder le pokemon sauvage a moitié caché derrière sa corne. Je lui fis un grand sourire, sourire qui s’échappa rapidement quand je vis la patte blessée du pokemon. Je froncais les sourcils et poussais délicatement mon amie, afin d’avoir plus de place et d’être face au pokemon sauvage. Donc a genou face au pokemon sauvage, je me doutais que si j’approchais la main maintenant, j’allais au mieux risquer la morsure, au pire une attaque élémentaire. Mais ce n’était pas grave.
J’approchais donc ma main de la patte blessée du pokemon, et laissa mes doigts effleurer les poils de la créature. J’aurai eu besoin de la voir de plus prêt pour voir l’étendue des degats, et bien que je n’étais pas médecin, j’avais la compétence pour donner les premiers soins a un pokemon, surtout que cela n’avait pas l’air trop grave. Sans plus bouger, je levais les yeux vers le pokemon ténébre, me faisant la réflexion qu’ils étaient d’une couleur différente, avant de lui dire en souriant doucement :

-N’ai pas peur, je ne te ferais pas de mal. Veux-tu me laisser examiner ta patte ? Je veux m’assurer que ce n’est rien de trop grave.

Absol se tourna et reparti tranquillement vers la zone ou tout le monde était, et attrapa Marth par le corps dans sa gueule. Le petit pokemon se laissa faire, et Absol le déposa sur l’arrière de son dos délicatement. Le petit pokemon psy se déplaca pour se mettre sur la tête du pokemon, accroché a la corne, et le duo revint vers nous. Je considérais un instant ce qu’avais voulu me signifier Absol en amenant le Tarsal ici, puis je compris : le petit pokemon avait vibra-soin, ce qui faciliterait la guérison du pokemon. Mais avant, je voulais m’assurer que rien n’était cassé et/ou allait se ressouder de travers.

-Tu veux bien me laisser regarder ? Je ferais de mon mieux pour ne pas te faire plus mal que ce que tu as déjà.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mar 20 Oct - 9:42


Par simple réflexe, j'avais fait un pas de recule en voyant l'humain, tout en grognant toujours. Rhaa. C'était de pire en pire ma situation ou quoi ? Mon talent, devrait pas s'appeler Chanceux, mais plutôt Malchanceux ces derniers temps visiblement… Après le gamin qui a tenté tout plein de façon de me capturer discrètement et celui où je m'étais interposée entre un lui et un Cheniti... Enfin, la raison pour mon état actuel, quoi… Ouais. Visiblement, j'avais bien de la malchance qui me courait après depuis que j'avais mis les pattes sur cette ile. Du moins, cela était ma pensée en ce moment. Disons, que j'étais trop paniquée pour me rendre compte que cet homme dégageait un drôle d'impression qui n'était guère agressive ou autres. Oui. J'étais la seule qui n'était guère calme dans tous les Pokémons présents, mais cela pouvait surement être normale vue ma situation actuelle.

Lorsque ce dernier approchât une main près de moi, je tentais de nouveau de faire un pas de recule, mais ma patte gauche arrière ne plus reculer davantage, puisqu'elle venait de toujours un mur. Tsss. Que faire ? J'étais prise sans échappatoire… Je n'aimais pas me sentir coincer ainsi… Tentant de le mordre, lorsque ce dernier effleura mes poils de ma patte blessée. Disons, que j'avais simplement suivi mon instinct qui disait de me défendre rien de plus… Oui. Je me fiais davantage à mon stupide instinct, qu'à ma propre conscience dans la vie… Du moins, dans mes états comme celle actuelle. Restant sous ma position de garde, malgré les dires de l'humain. Certes, c'était des dires réconfortant, mais le gamin sur lequel j'étais tombé l'autre jour combien de fois avait-il été gentil dans le simple but de me faire diminuer ma garde pour tenter de me capturer ? Trop de fois… J'avais peur… Peur que cet humain tente de faire la même chose. Pourquoi ne pouvais-je simplement pas comprendre que celui-ci était différent ? Sûrement à cause de mon état actuel qui m'empêchait totalement de me calmer un peu pour examiner la situation autour de moi.

J’avais à peine remarquée quand l’autre Absol aux couleurs encore plus particulières que moi était partie. Où allait-elle ? Je n’en avais aucune idée et cela ne me dérangeait guère en ce moment. Disons que ma préoccupation première était surtout l’humain, puisque celui-ci pouvait facilement trimbaler ces sphères de capture que presque tous les humains trimbalait, quoi. Peu de temps après l’autre Absol revit, mais cette fois elle portait un Tarsal sur elle. Petit Pokémon qui vit utiliser une drôle d’attaque qui ne pouvait que me faire du bien dans mon état.
Suite à cette attaque, ainsi qu’aux dires de l’homme, j’avais finalement réussi à me calmer légèrement. Réalisant finalement que cet humain dégageait effectivement une drôle d’Aura ou un truc du genre. M’avançant légèrement, idée de me décoller un peu du mur derrière moi. Quittant peu à peu ma position défensive, pour simplement m’asseoir et posée mon vairon, toujours légèrement craintif vers l’homme… Au moins, cette fois s’il ne fessait aucun mouvement brusque, il ne risquait pas de se prendre un morsure ou coup de patte.

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mar 20 Oct - 11:45


Je voyais bien que mes mouvements stressait le pokemon plus que de raison, et je me doutais aussi que le fait qu’il soit bloqué dans osn impasse n’aidait en rien. J’aurai dû reculé, la laisser s’enfuir, mais je n’aimais pas laisser un pokemon blessé seul dans la nature, même si s’était naturel, je préférais ne pas la laisser avoir des complications alors que je peux y faire quelque chose. Je décidais de briser la petite distance que l’Absol avait mis entre nous en se collant au mur, en avancant ma main. Je savais ce qui allait arrivé, et quand elle me mordis, je me mordis la lèvre pour ne pas bouger, en lui souriant doucement, profitant quand sa gueule soit occupée sur ma main droite, j’avançais la gauche simplement pour lui caresser la tête :

-Lààà, calme toi, tout va bien, tu vois, je ne te veux pas de mal.

Je finis par retirer ma main gauche, sans chercher a ôter ma main droite aux crocs de l’absol, même si la douleur que la morsure me provoquait se diffusait dans mon corps, la paralysie qui avait immobilisé ma main pendant si longtemps avait un peu anesthésié ma main, et rendait la douleur supportable. Je vis les yeux de la sauvage suivre mon propre Absol, jusqu’à ce que je la bloque, et alors son regard retomba sur mon ; Je gardais mon attitude humble, et calme, et alors que la poigne de l’absol continuait sur ma main, je ne m’en occupait pas, l’inquiètude ayant éclipsé la douleur de sa morsure. Je profitais ainsi pour me rapprocher d’un pas, et avec ma main gauche, tater du mieux que je pouvais la patte de l’absol, afin de voir l’étendue des dégats. Ce n’était pas trop grave, alors le Vibra-soin ne ferait pas plus de mal que de bien.
Absol revint donc, et je demandais au petit pokemon d’utiliser son attaque. Celui-ci descendit en se téléportant au sol, et utilisa Vibra-soin en le focalisant sur la patte de l’absol, qui guérit a vue d’œil. Je finis par réussir a récuperer ma main sans avoir a forcer, et je la plaquais a moi, afin de contenir la fuite de sang. Mon absol approcha son museau et renifla le sang, avant de se tourner et de partir tranquillement, sans prendre plus la peine de ma douleur. Marth tendit les mains pour voir, et attrapa deux de mes doigts dans ses mains, avant d’utiliser a nouveau Vibra-soin. Mais les vibrations vacillèrent avant qu’un quelconque soin ait été prodigué, et l’attaque cessa. Je souris, avant de dire :

-Merci a toi, Marth, ce n’est pas grave, cela guérira tout seul, ne t’inquiète pas. Quant a toi, Absol, tu es guérie, je me pousse, et tu pourras t’échapper si le cœur t’en dit.

Et je m’excécutais. Je reculais d’un pas, puis me reculais afin de lui laisser la place pour se faufiller. Mais a la place de partir, l’absol s’assit, et me fixa longuement. Je lui souris, avant de regarder ses yeux si interessant. JE lui souris, avant de lui dire tranquillement :

-Tu es magnifique, petite Absol, vraiment, tu es de toute beauté. Je suis désolé, je n’ai rien a t’offrir, ni a manger, ni a boire, je ne suis qu’un pauvre voyageur qui n’a pas grand-chose dans ses poches.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mer 28 Oct - 12:47

Malgré que j'avais sa main dans ma gueule, j'avais quand même réussie à lâcher un léger grognement lorsque ce dernier me toucha. Pas parce que je n'aimais guère me faire caresser, au contraire. Seulement, parce que j'avais peur, voilà tout. Je n'étais guère sûr de quoi faire en ce moment, disons que c'était plutôt vague dans mon esprit… Je n'avais guère moyen de fuir dans ma position actuelle… Devais-je lâcher prise ? Mon instinct me dictait que non… Mon regard changeant de place, tout dépendant qui se rapprochait ou encore s'éloignait de moi.

Après que le Vibra-Soin d'un Tersal au drôle de couleur eurent son effet, je lâchais finalement mon emprise de la main de l'homme. Lorsque ce dernier bougea tout en me disant que je pouvais passer, je m'étais contentée de m'asseoir, tout en posant mon regard légèrement plus calme et paisible vers l'humain. Au final, peut-être que je m'étais trompée sur toute la ligne ? À côté, des deux autres que j'avais rencontrées peut-être était-il différent, tout comme cet humain que j'avais rencontrée l'autre jour à la sortie de cet endroit ? Je ne savais pas…

L'écoutant, tout en penchant légèrement ma tête sur le côté gauche et en laissant entendre un long «- Soooooll » naïf. Me levant ensuite, pour me rendre compte qu'effectivement ma patte ne me fessait plus mal ou presque. Sortant d'où j'étais, parce que je devais avouer que je n'aimais pas trop me sentir coincer quand je n'étais pas seule. Enfin, j'aurais plus facilement partir, mais non, je m'étais contentée de me retourner vers l'homme le regardant de mon regard vairon. J'étais intriguée du coup, après tout, cet homme aurait pu essayer de me capturée, mais non, il n'avait rien fait. Il m'avait même laissée passer pour fuir si je le voulais. Après, je ne devais guère oublier que si je sortais de cette petite impasse, j'allais surement tomber sur beaucoup d'humains… À vrai dire, je doutais fort bien que je pourrais quitter le port seule en plein jour sans finir par devoir affronter des humains et leurs Pokémons… Arf, c'était dommage qu'il n'avait rien à manger, mais bon…

M'approchant finalement de lui d'un pas plutôt lent parce qu'après le coup que m'avait fait Sylph, je préférais rester vigilante tout de même. M'arrêtant devant l'homme, pour approcher mon museau de la main blessée, pas pour le lui mordre, mais simplement la sentir, puis commencer à lécher la blessure que je lui avais fait plutôt. Oui. Je m'en voulais un peu de l'avoir blessée alors que lui n'avait qu'essayer de m'aider, nan… ? Je cherchais en quelque sorte à m'excuser…

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Lun 2 Nov - 11:12

La petite Absol semblait méfiante comme tout, en effet il était normal de part sa nature d’abosl couplé a sa couleur peut coutumière, que tout le monde cherche a la capturer et a la combattre, mais pas moi, je m’en fichais. Je souriais doucement, alors qu’elle sortait prudemment de son impasse, et qu’elle se mettait de manière a pouvoir s’échapper d’un bond si je tendais quoi que ce soit. Puis alors que je m’asseyais tranquillement par terre elle s’approcha de moi, et renifla craintivement ma main. Je ne bougeais pas, elle était assez sur ses gardes pour qu’un mouvement brusque ne la fasse pas sursauter.
Quand elle commenca a lécher les plaies qu’elle m’avait fait, je souris, avant d’avancer ma main tout en prenant garde a ce que ma main ouverte paume vers le sol reste dans on champ de vision, et je glissais doucement mes doigts dans la fourrure blanche du pokemon, sur la tête, et commencais a lui caresser dans un lent mouvement la tête, sans bouger autre chose de mon corps, même si je devais avouer que cette position était un peu contraignante pour le dos. Doucement je lui caressais la tête, lui grattais la peau du bout des ongles, sans quitter du regard le pokemon. Après quelques seconde je passais mon pousse sur la corne du pokemon, comme si ce mouvement avait pour but de faire quoi que ce soit, pourtant ni pour moi ni pour elle il ne pouvait y avoir de symbolique cachée. J’avais juste envie de lui caresser la corne mais je savais que tout les absol n’aimaient pas ca.
C’est alors que j’entendis le vrombissement des ailes de Ninjask revenir, et sans que je ne comprenne quoi que ce soit, quelque chose s’abattit sur moi dans un vieux bruit de suçon mouillé. Je ne tardais pas a comprendre la nature de ce que c’était : ma cape, que l’insecte était parti me chercher. Et cape qui au passage était en train de me refroidir trop rapidement. Je m’en débarassais dans un mouvement brusque n’aimant pas le contact froid du tissus sur moi, et je finis par me dresser d’un bond, tout en tenant la cape a bout de bras, ne sachant ni ou la suspendre ni quoi en faire. Après quelques seconde, je remarquais que j’avais potentiellement fait peur a l’Absol Rouge et je fit attention quand je passais a coter d’elle, de ne pas l’approcher pour ne pas la stresser plus. Je m’approchais ensuite de Pyrax et lui demandais :

-Voudrais-tu bien secher ceci ? Avec tes ailes cela n’est qu’une question de minute.

Le pokemon vombrit pour me donner son accord, et je disposais la cape sur des caisses étendue. Le papillon s’abaissa a la hauteur, et fit luir ses ailes. Une forte chaleur s’en dégagea, et même si c’était un peu exagéré, je pouvais presque voir l’évaporation se faire. Puis, je retournais vers Shio, et mis un genou au sol. C’est alors que je vis la plaque. Tout en faisans un contorsion de la tête afin de la lire, je lui dit :

-C’est qu’elle est jolie ta plaque… Shio.

Je ne savais pas ce qu’elle voulait dire, mais le fait que cet Absol soit ici, méfiant des humains et seul ne voulait dire qu’une chose : soit elle avait perdu son dresseur, soit son dresseur était parti sans elle… Quoi qu’il en soit, je crois que je comprenais son problème. Tout en me mettant a sa hauteur afin de la regarder droit dans le yeux, je lui dis :

-Dis moi, Shio, serais-tu bloquée dans la ville ? Voudrais-tu en sortir en ma compagnie ? Je peux te servir d’escorte jusqu’à ce que tu sois en sécurité. A partir de là tu seras libre d’aller ou tu veux. Qu’en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Lun 30 Nov - 23:25


À chaque moindre petit geste venant de l’homme, je ne pouvais m’empêcher de regarder, juste au cas où. Alors que je léchais doucement les blessures que je lui avais faites, celui-ci me caressait doucement. Sur le coup, j’avais arrêtée de lui lécher la main, sans pour autant vraiment m’en faire avec les caresses, puisqu’il était plutôt doux. Oui. J’aimais tout de même les caresses, malgré ma crainte envers la plupart des humains et puis c’était toujours bien quand sa grattait un peu ! Lorsque ce dernier commença à toucher ma corne, je ne plus m’empêcher de brasser légèrement ma tête de droit à gauche. Hum. Nan, ce n’était pas l’endroit où je préférais me faire toucher. Je ne pouvais dire moi-même si cela m’était vraiment désagréable ou pas… Non, cela me fessait qu’étrange, donc logiquement, je n’aimais pas trop.

Lorsqu'un son de vrombissement se fit entendre, rapidement, j'avais commencer à cherchée du regard d'où cela pouvait bien venir. Pour apercevoir un Ninjask qui trimbalait dieu sait quoi qui termina sur l'homme bien vite. Morceau de tissus bien trempé visiblement. J'avais par simple réflexe reculée de quelques pas. Disons que je n'avais pas vraiment eu peur, mais plutôt été bien surprise par la petite scène. Pour me foutre rapidement en position défensive lorsque l'homme eut un mouvement brusque pour retirer la cape qui le recouvrait. Certes, je savais bien que ce mouvement était simplement pour retirer le tissu tremper de sur l'homme, mais aller dire cela à mon instinct qui l'avait pris autrement… Gardant ainsi mon regard sur l'humain, durant tout le temps où il bougeait. Enfin, pas seulement quand il bougeait en fait, mais en tout temps. Ehum. Première fois que je voyais cette façon pour faire sécher quelque chose…

Enfin, doucement, je repris une position un peu plus normale et calme, sans pour autant bouger mon regard. Bah ouais, comme l’humain ne s’occupait pas trop de moi, je voyais bien que ma position était complètement inutile. M’assoyant, tout en regardant l’homme en voulant dire "tu fous quoi là ?", lorsque celui-ci fixait dieu sait quoi sur moi. Nan, je n’avais pas compris qu’il tentait de lire ma plaque qui était autour de mon coup. Enfin, je l’avais réalisée aux dire de l’humain.

- Absool ! (Mercii !) Lançais-je simplement d’un timbre plutôt joyeux.

Je commençais à le fixer à mon tour lorsque ce dernier se mit à ma hauteur, tout en commençant à me fixer. Hum. Oh ! Visiblement, il était tombé direct sur mon majeur problème celui-ci. Ah ! Il pouvait vraiment faire cela pour moi ? Après, pouvais-je vraiment le croire ? Je crois que oui, après tout s’il avait voulu me capturer, il l’aurait déjà fait, n’est-ce pas ? Du moins, je l’espérais.

- Abss ! (Oui !) Commençais-je tout en hochant ma tête de haut en bas, idée de lui faire comprendre le "oui". - Sool ? Ab abss sool absol ab ? A'sool ab ! Absool ! (Vraiment ? Tu peux vraiment faire ça pour moi ? J’veux bien ! Merciiii !) Terminais-je sur un ton joyeux.

Bah ouais, si je pouvais sortir d’ici sans me faire taper dessus et risquer de finir dans une foutue sphère de capture, je n’allais certainement pas dire non à l'homme ! J’étais bien contente sur le coup. Peut-être que cette journée n'allait pas être si mauvaise au finale !

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Invité vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Invité

PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Invité et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mar 1 Déc - 13:19

La petite absol sembla bien contente que je complimente sa plaque, car le ton heureux avec lequel elle me répondit me fit comprendre sans soucis qu’elle avait apprécier le compliment. Après quelques seconde, je changeais de position, alors que la petite Absolne me perdait pas des yeux. Je lui proposais mon aide pour sortir du port, et je vis dans son regard qu’elle ne me faisais pas confiance .D’un coté c’était normal, je me demandais combien de dresseur elle avait croisée et combien de ces dresseurs avaient voulu la capturer. Après quelques seconde, elle hocha la tête de haut en bas afin de me faire comprendre son accord, et continua a parler.
Ma tête fit alors un mouvement vers MArth, qui avait écouté les propos de la pokemon avec attention, et qui ne tarda pas a me faire la traduction mentale. Je souris, avant de me redresser, récuperer ma cape maintenant sèche, et de la repasser. Ensuite, je rappelais une bonne partie de mon équipe dans leurs pokeballs afin d’être un peu plus discret. Une fois un peu tout le monde revenu, sauf mon propre Absol et MArth, je m’approchais de l’entrée de la ruelle, avant de me tourner vers l’absol Shiney, et de lui dire doucement :

-IL va falloir que tu reste près de moi, d’accord ? SI tu reste a coté de moi, tu ne devrais pas avoir de problème.

Une fois que Marth avait fait la traduction a l’absol shiney et que celui si c’était placé a mes coté, qu’importe le oté, je me mis en marche tranquillement. Cependant, comme je m’y attendais, juste avant de sortir de la ville, a a peine dix mètre de l’herbe ou la shiney aurait pu être libre et en sureté, un jeunôt m’appostropha, et commenca a s’extasier et me taner pour que je lui cède l’un des deux absol que j’avais a mes cotés. Evidemment il était hors de question de faire cela, et je refusais fermement a chacune de ses instance. Finalement c’est mon propre Absol qui le ffit fuir en grognant et en laissant quelques flammes s’échapper de sa gueule. Une fois le champ libre, je m’avançais jusque dans l’herbe, puis, avant de liberer officièlement l’Absol rouge, je regardais autour de moi, m’assurant qu’il n’y avait personne pour nous embêter, puis je mis a nouveau un genou au sol, et caressa le haut de la tête de la pokemon shiney

-Ca y est, tu es sortie de la ville, tu es en sécurité. File avant que le dresseur de tout a l’heure ne revienne a la charge. Quoi que je crois qu’elle sera en mesure de le renvoyer…. Chaudement.

Je souris, et retirais ma main des poils blanc de l’absol, pendant que Marth faisais la traduction. Après quelques seconde de silence, je me redressais, puis regardais autour, je ne savais pas si la pokemon avait encore quelque chose, besoin de moi, ou si elle allait filer rapidement. Cependant avant qu’elle ne bouge, je lui dis, tout en la regardant a peine, mais un petit sourire complice sur les traits :

-J’espère que tu auras repris un peu foi auprès des hommes, que tu ne restes pas apeurée de l’Humanité, c’est dommage… …. … Ah, autre chose. Si tu as besoin de moi, de mon aide, tu es toujours libre de me retrouver, ce sera avec plaisir que je t’aiderais, Shio.

J’espérais qu’elle allait garder ces mots dans son esprit, et que le moment venu elle saura s’en souvenir. Je finis par me tourner tout a fait dos a elle, et mettre mes mains dans mes poches.

[A moins que tu aies envie de combattre, je pense que c’est la fin ?]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, regarde !
Shio vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 93
Date d'inscription : 11/09/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part paumée dans une forêt.
RPGHey ! Moi c'est Shio et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Aucune
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé] Mar 8 Déc - 4:32


Je regardais l'homme faire assise, une fois qu'il eut fini de ramasser ces affaires et tout, celui-ci se tournait vers moi. M'expliquant en gros quoi faire pour éviter les ennuis. Hum. C'était noter ! Enfin, pas noter dans mon cas, plutôt retenu, mais osef, ça revient au même, nan ? Je hochais la tête de façon positive, tout en laissant entendre un simple cri pour lui faire comprendre que j'avais bel et bien compris. Ainsi, j'avais fini par me lever et m'approcher de ce dernier, me plaçant du côté gauche. J'espérais vraiment que tout ce passe bien… J'avais déjà hâte d'être sorti de cet endroit rempli d'humains. Hum. Je tentais de rester le plus calme possible, malgré mon regard qui ne pouvait pas simplement se porter devant moi. J'étais trop stressée pour vraiment agir comme si de rien n'était…

Alors que la sortie était devant nous, ils nous restaient quelques petits pas à faire pour l'atteindre. Ma joie se tue bien vite… Un gamin était venu à la rencontre de l'homme avec qui j’étais. Je n'avais pas tout compris ce qu'il voulait, mais j'avais compris que ça demande était liée à ma congénère et moi. Mon regard ce posa sur l'humain qui prenait la parole, regard qui devenait de plus en plus inquiet via tout cela. Oui. Oui. À la longue, j'avais cru comprendre ce que le gamin voulait. Au final, ce fut ma congénère qui fit arrêter tout cela en fessant fuir le gamin. Sur le coup, j'avais lâchée un léger soupire, rassurer.

Dès que mes pattes touchaient l'herbe hors du port, je ne plus m'empêcher de sautiller un coup de joie... Enfin, hors de ce foutu endroit plein d'humains. Portant mon regard de nouveau vers l'homme lorsque ce dernier se mit à ma hauteur, tout en me calmant. Au final, il était vraiment différent des autres celui-là, n'est-ce pas ? Cela faisait du bien d'enfin rencontrer un humain qui ne voulait guère m'avoir de force ou simplement pour ce que j'étais. Souriant envers ce dernier, lorsqu'il me caressa la tête.

- Aaa. Ab… Absol ! (Hum. D’ac… D'accord !)

Alors que j’allais partir, mon regard ce posa de nouveau sur l’humain, puisque celui-ci avait pris la parole de nouveau. Hum. Dire plutôt étrange… Le jour où l’humanité allait arrêter de me chasser inutilement peut-être que cela pourrait arriver, mais avant cela, c’était un peu dur… L’aide ne serait pas de refus, du moment que j’étais en mesure de le retrouver, chose qui n’était guère simple à faire par moment…

- Absoool ! (Merciii !) Lançais-je simplement, tout en me tournant à mon tour.

Certes, la compagnie de cet humain était plutôt sympathique, mais je n’avais guère envie de rester ici plus longtemps par peur de tomber sur un autre gamin… Quittant ainsi les lieux en courant, idée de pouvoir regagner la forêt au plus vite.


Hrp:
 

_________________
Pres'°Rps & Lien°Je parle en #FF0000° Papilord parle en #0000FF°]

Statistique des Pokémons
[Shio ~ Papilord]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Acte I Scène V [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Acte I Scène V [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tels des bêtes de scène (Denden)[terminé]
» Trevor & Riley | Acte 1, scène 2
» Acte III Scène II
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Port Kuula-