Erios... L'archipel aux climats variés a beau avoir l'air paradisiaque au premier coup d'oeil, la vérité est toute autre... tout n'est pas rose sous les cocotiers !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Let's live a wonderful adventure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
Martyr Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 546
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 23
RPGHey ! Moi c'est Martyr Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Let's live a wonderful adventure ! Jeu 16 Juil - 18:15


   
RUNEFIELD  MARTYR

   

   


   

   
DERRIÈRE L'ECRAN

   

   ♠Prénom/Pseudo : Muriuki
   ♠Age : 20
   ♠Fille ou garçon ? :♂
   ♠Passions : Aller mendier sous les ponts et cuisiner
   ♠Comment as-tu découvert le forum ? : Par le pouvoir de la fondation !
   ♠Autres : Différents
   ♠Code du règlement :


   
VOTRE PERSONNAGE

   

   ♠Prénom : Martyr Ruby Adalbert
   ♠Nom : Runefield
   ♠Sexe : ♂
   ♠Age : 16
   ♠Groupe 1 : Dresseurs
   ♠Groupe 2 : -
   ♠Classe : Eleveur
   ♠Région d'origine : Hoenn, Cimetronnelle
   ♠Nom du personnage sur l'avatar : Emil Castagnier de Tales of Symphonia : Dawn of the new world

EQUIPE DE DEPART

   

   ♠Pokémon 1 : Pollen - Arcko ♀ (niveau 12) Talent : Engrais
   ♠Pokémon 2 : Décibel - Chuchmur ♀ (niveau 9) Talent : Phobique
   ♠Pokémon 3 : Lucifer - Chacripan ♀ (niveau 10) Talent : Farceur
   
   


   
MENTAL

   
Martyr est innocent. Terriblement, horriblement innocent, au point que l'expression 'blanc comme neige' ne semble absolument pas exagérée, voire même, donne l'impression d'avoir été inventée pour le décrire. On peut même aller jusqu'à dire, sans trop se tromper, que le jeune homme est un authentique saint. Pas forcément dans le sens qu'il est un modèle de vertu, comme chaque être humain, il possède ses défauts, sa part sombre, ses démons et cache et un jardin secret qu'il entretient en n'y laissant pénétrer que de rares, très rares élus.

Pour commencer dans la catégorie "saint ", il faut savoir que Martyr est gentil, très gentil, sans doute même, trop gentil. Du genre à, sans hésiter une seule seconde, à donner tout l'argent qu'il a sur lui à un clochard dans la rue, son manteau à un autre, et ses chaussures au troisième. Oui monsieur, une telle gentillesse désintéressée ça existe et ça s'appelle être une bonne poire à son niveau ! Cette gentillesse a ceci dit tendance à lui jouer des tours, parfois, et sans le soutien de Pollen, ça virerait plutôt au beaucoup... parce que comme on peut s'y attendre, une telle gentillesse est soutenue par une grande, très grande naïveté, comparable à celle d'un enfant. En effet pas méfiant pour deux sous, et tant que ça reste potable comme histoire, Martyr vous croira sur parole. On pourrait penser qu'avec le temps et les expériences cette tendance se calmerait, mais non, c'est pire qu'avant !  Une enfance un peu volée est sans doute à tenir comme étant responsable d'un tel comportement, mais tout de même, ça frise parfois le ridicule...

Rajoutons ensuite à la liste une honnêteté à toute épreuve. Martyr ne connaît pas le sens du mot mensonge, ou très peu, est ment par ailleurs réellement mal. Encore une fois, son honnêteté le rapproche d'un grand enfant. Ce n'est pas qu'il dise tout ce qui lui passe par la tête, c'est plutôt qu'il dit ce qu'il pense, plus souvent qu'il ne pense ce qu'il dit malheureusement, cette franchise l'a parfois mis dans des situations inconfortables, mais à au moins l'avantage de rendre une chose claire avec lui : il ne dit que la vérité, et la stricte vérité. Ses mots sont vrais, sans ambiguïté aucune, qu'il s'agisse d'une déclaration d'amour ou d'une menace de mort. Et cette honnêteté est couplée à une loyauté sans faille. Obtenir de lui qu'il vous donne sa parole pour faire quelque chose n'est pas toujours aisé, en particulier si il n'approuve pas cette chose, mais une fois que Martyr a donné sa parole, il ne revient jamais dessus, à moins d'avoir des raisons qu'il estime suffisamment importantes pour la briser. … mettre sa propre vie en danger ne compte pas, en passant, mais celle des autres si par contre. Comment ça, pas fait pour le monde de cruelle compétition du monde des dresseurs ? Qu’est ce qui vous fait dire ça ?

Cependant, si il est clair après tout ça que les négociations ne sont pas son fort, on ne peut pas nier que la discussion de Martyr est agréable, grâce à une grande ouverture d'esprit et une curiosité naturelle qui le poussent à aller vers les autres, n'hésitant pas une seule seconde à aller vers des inconnus, le poussant à tenter de les connaître, de socialiser avec eux, d'en apprendre plus à leur sujet, en s'intéressant réellement à leurs histoires, leurs états d'âmes. Si cette facette de son caractère ne peut clairement pas être assimilée à du charisme, il n'empêche qu'il est clair que cette rare capacité d'écoute, couplée à sa nature même, attire à lui toute sorte d'individus, qu'ils soient attirés par son rayonnement ou, au contraire, décidés à tenter d'en profiter... mais sa nature curieuse n'a pas que du bon, n'allez pas croire cela ! Le problème de son âme de grand enfant, c'est qu'elle l'a conduit à avoir un goût de la vérité trop exacerbé, et une fâcheuse tendance à trop fouiller dans les choses. Oui, Martyr est curieux, mais parfois trop curieux pour son propre bien, et le fait qu'il ai une certaine témérité, pour ne pas dire parfois carrément imprudence propre aux jeunes, ne fait rien pour arranger les choses, le poussant à se mettre dans des situations où sa vie se retrouve même parfois en danger. Mais le fait qu'il ne se rend compte de la portée dangereuse de ses actes que rarement avant, généralement après coup, et dans tout les cas, ne le fait jamais en pensant à mal, ou à sa réputation.

Les personnes taquines peuvent certainement apprécier la conversation avec  Martyr. Sa naïveté comblée à son ouverture d'esprit en font une personne qu'il est facile de mener par le bout du nez et, qui plus est, qu'il est facile d'asticoter, de gêner, faire rougir, etc... mais méfiez vous malgré tout, car ce dernier possède également une très grande capacité d'apprentissage, il ne serez pas étonnant que, un jour ou l'autre, il se retrouve soudainement à retourner vos trucs contre vous, les uns après les autres. En effet doté d'une étonnante capacité d'adaptation, liée à une très grande ténacité, font que si jamais il venait à se fixer comme objectif de vous rendre la monnaie de votre pièce, vous pourriez vous attendre à quelque chose de gros.



Si il n'était pas aussi malchanceux. Martyr est terriblement, horriblement, immensément malchanceux. Ça peut aller des petits malheurs de la vie quotidienne à d'autres évènements, bien plus graves, mais la malchance semble littéralement poursuivre Martyr où qu'il aille, et s'amuse à se jouer de lui. Que ce soit ses défaites assurées à des jeux de hasard, en allant à l'arrivée de répercussions aussi disproportionnées qu'inattendue (Martyr, seul être au monde capable de détruire un bâtiment en trébuchant), la malchance de Martyr et les réactions en chaîne qu'elle provoque sont une vision toujours intéressante, souvent passionnante, avec des conséquences pour le moins inattendues en règle générale. Oh, et le fait qu'il soit un pacifiste n'aide pas forcément non plus. Sa nature, relativement paisible en temps normal, fait de lui quelqu'un qui recherche les compromis plutôt que la confrontation. Si pour les hommes il peut passer pour un lâche, il s'agit pourtant là d'une qualité indéniable, couplée à une grande capacité d'écoute, et une attention portée aux choses qu'il juge digne d'intérêt indéniable. Après... malgré le fait qu'il soit tenace, voire dangereusement entêté par moment peut l'aider, mais... il y a un souci, un énorme souci. Le fait que Martyr soit mauvais menteur. Il peut être bon dans des négociations, tant que les deux partis sont entièrement honnêtes, mais si il devait venir à mentir, alors là...

Sans compter que son pacifisme est en fait proche d'une forme d'idéalisme : pour lui, chaque personne, quelle qu'elle puisse être, a forcément du bon en elle, et il suffit de creuser un peu. Bien sur, en partant de là, il est facile, si facile de se jouer de lui...

D'un naturel volontaire, il est toujours celui qui se propose pour expérimenter de nouvelles choses, aller au devant de situations parfois dangereuses... et en apprendre le maximum. La capacité d'apprentissage de Martyr est étonnamment développée, une fois qu'il a apprit une chose, ou compris son fonctionnement, il lui est aisé de la reproduire, ou du moins de l'adapter à sa façon. Sa force, indéniablement, lui viendra des expériences qu'il accumulera. Et au vu de son jeune âge, nul ne peut douter que son potentiel est plus qu'assez vaste pour être pris au sérieux.


   
HISTOIRE

   
Tout commence à Cimetronnelle, il y a seize ans, un 28 mars pour être plus précis. Cette nuit là, un bébé des plus singuliers naquit : contrairement à de nombreux poupons à leur naissance, ce bébé là ne pleurait pas. Non. Pourtant, ce qui aurait du être un reflexe naturel ne vint jamais. Martyr ne pleurait pas, ne riait pas. Ne respirait pas, en fait. Mort-né ? Non, la première catastrophe d’une longue à venir, causant pleurs, panique, avant que, soudainement, alors qu’on se décidait à marquer l’enfant comme étant mort avant même que sa vie ne commence… des rires ne résonnent. Glauque ? Pourtant, rien d’impossible pour ce petit garçon à l’incroyable, mais ironique chance, plus assimilable à une malédiction qu’à autre chose.

Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître après une telle naissance, cet enfant que l’on pourrait croire aimé par la malchance tant les mésaventures qui lui arrivaient étaient tout autant nombreuses qu’elles étaient improbables (kidnappé par une nuée de Hélédelle qui avaient confondus le petit garçon pour une grosse proie bien grasse, et retrouvé au sommet du Mont Mémoria quelques trois jours plus tard, en train de jouer avec les Polichombr et les Skelenox par exemple, ou encore disparu en plein milieu du Parc Safari, après avoir glissé sur… une touffe d’herbe, et perdu en plein milieu d’une horde de Rhinocorne qui n’avaient pas encore mangé...) a vécu… un début d’enfance plutôt ordinaire, qui se faisait au rythme de ses incroyables mésaventures pas si ordinaires.

Enfin, vous vous en doutez, au bout de six ans d’existence, le reste de la famille, elle, commence à savoir prendre ses précautions comme ne jamais s’éloigner à plus de trois mètres du petit garçon qu’il était, s’attacher à lui en sortie histoire d’éviter qu’un éventuel et inattendu kidnapping ne survienne, etc… bref, Martyr était un gosse… peut être pas pourri gâté, mais clairement surprotégé, en même temps, ça se comprenait ! Ce qui lui arrivait était improbable, et même si on était jamais à l’abri de graves conséquences, pour l’instant plutôt bénin, des mésaventures dont on finissait plus souvent par en rire plutôt qu’en pleurer.

Jusqu’à ce jour d’hiver bien particulier, où survint l’Accident.

Alice, la grande soeur de Martyr, a aujourd’hui encore du mal à expliquer ce qui s’était exactement passé de son côté. Elle jouait avec le petit garçon sur la route d’à côté, ce dernier attaché à elle par une longue ceinture de cuir pour s’assurer qu’il ne s’envolerait nulle part et… pourtant, il disparu sans laisser la moindre trace, le lien de cuir reposant simplement au sol. Etrange, vous avez dit étrange ? Attendez de connaître la suite. Ce qu’il s’était passé, c’était tout simplement que l’aventureux petit garçon (dont les cheveux étaient à l’époque noirs contrairement au reste de sa famille) avait laissé sa curiosité se faire attirer par les éclairs lumineux laissés par les attaques électriques du Magnéton d’un dresseur qui se battait non loin de là, et, parce qu’il ne voulait pas incomoder sa grande soeur, avait profité d’un moment d’inattention de sa part pour détacher le lien qui le reliait à elle, allant observer seul l’affrontement.

Et il ne regrettait pas de l’avoir fait, sur le coup : c’était magnifique. Le dresseur au Magneton affrontait un autre dresseur, aux cheveux bleus, qui commandait avec une aise déconcertante aux Pokémon Glace, dominant sans aucune peine son adversaire malgré le désaventage absolu que lui offrait pourtant le Phogleur qu’il utilisait contre son électrique opposant. C’était dingue. Il exploitait parfaitement les forces et les faiblesses de sa créature, ne tentait pas d’esquive inutile, et à la place, choisissait d’encaisser et de détourner les attaques qu’il subissait, pour au final n’encaisser que de rares vrais dégâts, tandis que lui, malgré ses attaques peu efficaces, ou tout juste capables d’infliger des dommages, sapait lentement mais surement la force d’un adversaire qui perdait petit à petit son calme. De sa petite cachette (même pas si discrette d’ailleurs), Martyr ne perdait une miette de ce qui s’offrait à ses yeux, du premier match Pokémon qu’il avait l’occasion d’observer en direct, et non pas depuis une télé comme c’était souvent le cas des tournois locaux ou de certains matches de la Ligue. C’était magnifique.

Mais ça ne pouvait pas durer, la situation devait nécessairement s’emballer, et ça ne manqua pas. Le maître de la glace pensait voir sa chance d’arracher la victoire à son adversaire, et ordonna une attaque Blizzard à son Phogleur, avec laquelle il pensait clore l’affrontement. Mais le Magnéton réussi à se libérer de la coque de glace dans laquelle il était enfermé grâce à une attaque Gyroballe, et à se mettre hors de portée. Celui qui reçu l’attaque Glace dans toute sa furie fut l’innocent garçon, dans un grand cri de peur et de surprise, vite tu par la force du vent glacial qui lui vola son souffle.

La force de l’attaque l’envoya voler sur quelques mètres, avant de lui faire percuter un arbre, un sapin, dont le Blizzard avait gelé les épines. Rajoutons de la douleur au froid, la force de l’impact fit tomber une partie des mortels projectils, qui s’enfoncèrent dans le cou dénudé du malheureux garçon, leur offrant une chair tendre dans laquelle tranquillement s’installer.

Froid froid froid froid froid froid. Douleur douleur douleur douleur douleur douleur. Froid. Douleur. Il avait mal. Se sentait partir. Mais n’y parvenait pas. Il allait mourir ? Ici ? Maintenant ? La pensée le terrifiait. Ca y était ? Tout était fini ici ? Non. Non non non non non non ! Pourquoi ? Pourquoi lui ?! Ses parents ? Où étaient ses parents ? Est-ce que tout allait finir ici ? Est-ce qu’il allait disparaître, seul, dans la douleur et le froid ? Non… non, il ne voulait pas… pas ici, pas maintenant… Ca y était. Le sommeil souverain qui l’emportait se faisait plus fort que la douleur… il sentait sa conscience disparaître.

MARTYYYYYYYYYYYYYR !

Cette voix… ? Alice… ? Non… pourquoi… ? Il ne voulait pas… être vu comme ça…



Martyr se réveillera deux semaines plus tard dans un lit d’hôpital, sa soeur et le dresseur aux cheveux bleus, dont il apprendrait alors qu’il s’appelait Sugil, postés à son chevet. Miraculeusement, aucune des aiguilles du sapin qui s’étaient enfoncées dans le cou du petit garçon n’avaient percés de veine ou d’artère, l’empêchant de s’étouffer dans son sang malgré la fulgurante douleur qui l’avait traversé… et l’intense peur de mourir qui avait à jamais teint ses cheveux en blanc.

Visiblement, malgré le fait qu’il ne s’agissait que d’un incident, le dresseur se sentait coupable de ce qui était arrivé à Martyr, et avait passé les mois qui avaient suivis à Cimetronnelle, lui faisant cadeau de son écharpe symbolique… et de celle qui serait sa compage de toujours, à l’époque un oeuf, Arceus savait comment il l’avait obtenu, qui quelques semaines plus tard, finit par éclore, révélant… un petit Arcko femelle, qui répondrait alors au nom de Pollen.

Plus que comme un maître, on aurait dit que Pollen considérait Martyr comme une sorte de petit frère à protéger, et ce rôle, elle le remplissait du mieux qu’elle pouvait ! Sugil, lui, ne partit qu’après avoir inculqué à un élève qui apprenait vite les bases du combat et de la stratégie Pokémon, puis repris son propre voyage, laissant Martyr, malgré le traumatisme, avec des étoiles et des rêves de nouveaux horizons plein la tête.

La première capture que Martyr effectua se passa au Tunnel Merazzon, lors de vacances de famille à Vergazon. Décibel était une Chuchmur timide, même d’après les standards de sa race, et, trouillarde comme elle l’était naturellement, avait une fâcheuse tendance à se perdre et à pleurer à la première occasion… et nous savons tous ce que dit le Pokédex à ce sujet : ses pleurs l’effraient encore plus, le conduisant à pleurer encore plus fort, jusqu’à s’endormir d’épuisement. Ben là c’était exactement ça, sauf que Martyr était à proximité et… disons simplement que Pollen n’estimait pas avoir à subir ça : quelques attaques bien placées conduisirent à une Chuchmur K.O. que, se sentant coupable, le dresseur à l’écharpe amena au centre Pokémon, puis s’occupa d’elle pour un temps… et c’est ainsi que la timide Pokémon, renommée Décibel s’attacha à Martyr, refusant finalement de quitter le jeune humain (au grand dam évident de Pollen !)

Les années passèrent, et le désir d’indépendance grandissant de Martyr se faisait sentir : certes, il adorait sa famille mais, surprotégé, presque isolé du monde extérieur comme il l’était, il se sentait suffoquer, étouffer. Pour son propre bien, il se devait de partir, s’éloigner d’eux. Ce qu’il finit par faire à seize ans, obtenant en cachette une licence de dresseur, laissant parents et soeur devant le fait accompli : libre, il était finalement libre de partir, malgré maintes protestations, supplications presque, mais voilà, une fois que l’albinos avait décidé quelque chose, il était tétu ! Les histoires de Sugil, son propre désir de liberté, tout ça c’était mélangé, et avait fini par le pousser à vouloir faire de ce souhait une réalité. Il embarqua dans le premier ferry pour Erios.

Et c’est également là qu’il fit la rencontre de Lucifer, une petite et espiègle Chacripan passagère clandestine qui s’était amusée à voler des affaires dans le sac laissé un bref instant sans surveillance de Martyr. Après une course-poursuite à travers tout le bateau, cependant, elle avait fini par être coicnée, et capturée.

Trois compagnes, de nouveaux horizons qui s’offraient à lui, et une tonne d’expériences à faire et découvrir : le voyage de Martyr ne fait que commencer, et tout est à écrire !



   
Fiche d'Amylith Sur Libre Graph

   


Dernière édition par Martyr(e) Runefield le Sam 23 Avr - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Sylph. ide vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Admin

PROFILMessages : 883
Date d'inscription : 15/07/2015
RPGHey ! Moi c'est Sylph. ide et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Let's live a wonderful adventure ! Ven 24 Juil - 2:00

Le membre 'Sylph. ide' a effectué l'action suivante : Attribution Pokémon sauvage

'Dé 5' : 33, 91, 92

Félicitations ! Jusqu'à 1 de vos Pokémon peuvent être chromatiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-sylphium.pokemonrpg.org

avatar

Hey, regarde !
Martyr Runefield vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFILMessages : 546
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 23
RPGHey ! Moi c'est Martyr Runefield et ici, je vais te parler un peu de
Mon personnage
Classe: Eleveur
Equipe:


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Let's live a wonderful adventure ! Dim 26 Juil - 15:30

Fiche terminée !

Pollen l'Arcko est shiny


Dernière édition par Martyr Runefield le Lun 27 Juil - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Sylph. ide vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !

Admin

PROFILMessages : 883
Date d'inscription : 15/07/2015
RPGHey ! Moi c'est Sylph. ide et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Let's live a wonderful adventure ! Dim 26 Juil - 15:59

Fiche validée !

Nous t'invitons à recenser ton avatar ainsi qu'à te faire une fiche de lien, bien qu'elle ne soit pas obligatoire.

A la recherche d'un rp ? C'est par ici !

Bienvenue sur Pokémon Sylphium, et amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-sylphium.pokemonrpg.org


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé vient d'apparaître ! Balance les Pokéballs !



PROFIL
RPGHey ! Moi c'est Contenu sponsorisé et ici, je vais te parler un peu de


Pokémon Sylphium


MessageSujet: Re: Let's live a wonderful adventure !

Revenir en haut Aller en bas

Let's live a wonderful adventure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Wonderful Pistachios: Le mag'
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Association avec Wonderful Dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Sylphium ::  :: Gestion des personnages :: Cartes de dresseurs :: Cartes validées-